1. //
  2. // Top 100

Ils ont marqué le foot africain (80 à 71)

Après les tops européens et sud-américain, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football africain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 80e à la 71e place.

Modififié

80. Vincent Enyeama


Un grand cœur qui aurait certainement mérité une meilleure carrière. Actuellement considéré comme l’un des portiers les plus réguliers de la Ligue 1, Vincent Enyeama a notamment marqué le championnat de France en passant 1062 minutes d’affilée sans prendre un but, s’approchant très près du record de Gaëtan Huard (1176 minutes). Sinon, trop peu de considération de la part du monde du football et encore moins de titre. Reste que le gardien, co-recordman de sélections chez les Super Eagles a eu le bonheur de soulever la Coupe d'Afrique des nations avec le Nigeria en 2013. Enyeama, digne successeur de Peter Rufai. FC

Vidéo



79. Didier Zokora


Avec lui, rien n’était prévisible. Surnommé le Maestro alors qu’il évoluait en défense centrale ou juste devant et qu’il était davantage reconnu pour ses aptitudes athlétiques, Didier Zokora a surpris son monde plus d’une fois. Quand il se révèle et rayonne sous le maillot de Genk, puis de Saint-Étienne, par exemple. Quand il opte pour Tottenham alors qu’Arsenal, Manchester United, Chelsea, le Real et la Juve lui font les yeux doux. Quand il refuse de répondre favorablement à l’appel de la sélection ivoirienne à laquelle il a fait tant de bien. Quand il décide finalement de retourner défendre le maillot de son pays qu’il a porté à plus de 120 reprises. Même débarrassé de son statut de footballeur, Zokora étonne d’une façon ou d’une autre. Et ce n’est sûrement pas terminé. FC

Vidéo


78. Khalilou Fadiga


Ambassadeur itinérant du président de la République. Membre du comité de développement de la confédération africaine de football. Conseiller du président de la Fédération sénégalaise de football. Consultant pour beIN Sports, Proximus TV et la RTBF. Propriétaire de deux sociétés de trading de matières premières. Voilà toutes ses casquettes. Avant ça, Khalilou Fadiga était aussi un super footballeur, dont le smile a traîné en Angleterre, en France, en Italie, en Belgique. Et, bien sûr, dans le reste du monde avec le Sénégal. Son rôle ? « Un passeur, un meneur de jeu, un dribbleur, un bonificateur » , dit le principal intéressé. Un peu de tout ça, en fin de compte. FC

Vidéo



77. John Obi Mikel


Indispensable en sélection, deuxième choix en club. John Obi Mikel a certes tout gagné avec Chelsea, qu’il a rejoint il y a maintenant dix ans après un quiproquo avec Manchester United, mais il n’a jamais réussi à s’y imposer totalement dans le temps. Alors que c’est tout le contraire en sélection. C’est même peu dire que le milieu défensif, qui joue parfois numéro dix ou défenseur central avec son pays, est l’élément le plus important du Nigeria de ces dernières années. Dès 2005, il est élu deuxième meilleur joueur du Mondial des moins de vingt ans où il s’incline en finale. Huit ans plus tard, il remporte la Coupe d'Afrique des nations, avant de récupérer la médaille de bronze aux Jeux olympiques en 2016. Sûrement moins impressionnants que ses titres à Chelsea, mais sans doute plus symboliques. FC

Vidéo


76. Djamel Menad


L’arbitre regarde sa montre... C’est fini ! L’Algérie remporte la CAN 1990 en battant le Nigeria 1-0. La première et seule victoire des Fennecs en Coupe d’Afrique, leur Coupe d’Afrique. Grâce à ses quatre buts et son statut de meilleur buteur de la compétition, Djamel Menad est l'un des principaux instigateurs du succès, onze ans après avoir gagné la compétition en junior. Une juste récompense pour l’attaquant qui aura disputé cinq de ces tournois dans la catégorie supérieure et qui, comme un signe, aura remplacé le légendaire Rabah Madjer lors de sa première sélection. Attaquant de classe de la JS Kabylie, il remporte de nombreux trophées continentaux avant de filer à Nîmes et tenter par la suite une aventure au Portugal. Avant de revenir à la JSK, bien entendu. FB et FC

Vidéo


75. Carlos Kameni


Suffit d’un match, ou plutôt d’un adversaire pour comprendre le talent de Carlos Kameni. Comme s’il se sublimait lors des grandes occasions, le portier camerounais est un cauchemar pour le grand FC Barcelone. Valeur sûre de Liga depuis 2004, le gardien a souvent sorti le grand jeu face à la bande de Lionel Messi. Énorme sur sa ligne, agile comme un chat, téméraire comme personne, celui qui a remporté la médaille d’or aux JO 2000 n’a pas plus peur de la MSN que de Guillermo Ochoa venu lui chourer sa place à Málaga. Sans succès. Car Kameni est un grand. Quand il le veut. FC

Vidéo



74. Joseph Kibonge Mafu, dit « Seigneur »


En tournée avec Santos, le Roi Pelé ne peut pas quitter le stade Tata Raphaël de Kinshasa sans garder un souvenir de sa rencontre avec Joseph Kibonge. C'est ainsi que ce 7 juin 1967, au sortir d'un match contre la sélection congolaise, « O Rei » sollicite pour un cliché celui qui a éclaboussé la rencontre de toute sa classe. Jeu de tête phénoménal, dribbles sur tout le front de l'attaque... Seigneur doit son surnom autant à l'esthétisme de son jeu qu'à ses qualités de meneur d'hommes et son fair-play à toute épreuve.
Son adoubement par la star brésilienne marque le début d'un règne qui durera un septennat. Six mois plus tard, à Addis-Abeba, c'est avec le brassard autour du biceps, que le milieu offensif mène le Congo-Kinshasa au sommet du continent, en battant le Ghana en finale de la CAN. Rebelote six ans plus tard, au Caire. Cette fois-ci, c'est sous les couleurs des Léopards du Zaïre, que celui qu'on surnomme également « Gento » , en référence à l'ailier du Real Madrid, triomphe de la Zambie. Entre-temps, l'homme fait le bonheur de l'AS Vita club, avec qui il est champion en 1970, 1971,1972 et 1973. Mais comme pour toute une génération de footballeurs Zaïrois, ce qui devait être le sommet de sa carrière sera également son tombeau. En Allemagne, la coupe du monde des Léopards tourne au fiasco. Écarté après un 9-0 encaissé face à la Yougoslavie, Seigneur Kibonge dit adieu à la sélection et retourne glaner trois nouveaux titres de champion avec son AS Vita, avant de sombrer dans l'anonymat. En 2015, Ngimbi Kalumvueziko lui consacre une biographie intitulée Kibonge : le Seigneur du football congolais. ME


73. Benedict McCarthy


Comment oublier le meilleur buteur de l’Afrique du Sud (32 goals en 79 sélections) qui a fait le bonheur des clubs dans lesquels il est passé ? Vainqueur de la Ligue des champions avec le Porto de José Mourinho en 2004, l’attaquant n’a jamais rien regretté. « J'ai fermé les yeux, je les ai ouverts, et tout a changé, a-t-il déjà déclaré pour décrire son début de carrière. Je suis arrivé aux Pays-Bas, j'ai joué la Coupe du monde. Tout en une fois. C'était le plus beau rêve que je n'aurais jamais pu imaginer... » Et pour cause : né dans la misère et la violence, Benedict McCarthy a vu nombre de ses anciennes fréquentations mal tourner. S’il n’a rien remporté avec sa sélection, il peut se targuer d’avoir participé à deux Coupes du monde, deux éditions des Jeux olympiques et trois CAN. Victime d'une attaque à main armée à Johannesburg quand il était jeune, le mec était destiné à résister à tout. « Je suis en vie. J'ai eu des amis qui n'ont pas cette chance et qui sont morts. Ils ont pris ma montre, mes bijoux, mon argent, j'ai tout donné. La vie est plus importante. » Une bonne raison de la réussir. FC

Vidéo


72e minute. Marc-Vivien Foé


Ce 26 juin 2003, il est exactement 19h36 quand Marc-Vivien Foé s’écroule subitement. On joue alors la 72e minute de Cameroun-Colombie, match comptant pour la demi-finale de la Coupe des confédérations 2003 à Lyon. Personne ne comprend tout de suite. Et plus les secondes s’égrènent, plus l’angoisse s’amplifie. Le milieu est évacué sur civière, inconscient. 45 minutes plus tard, la nouvelle tombe comme le ciel sur la tête : Foé, victime d’un malaise cardiaque, est décédé. S’ensuivront des centaines d’hommages dans le monde, notamment dans les clubs où il est passé (Lens, West Ham, Lyon et Manchester City) et qui ont toujours pu faire confiance à la générosité de l’homme et du joueur. RIP. FC


71. Raymond Tshimen Bwanga


Raymond Tshimen Bwanga, le défenseur central zaïrois est un ambianceur, le port altier, la coupe afro et les rouflaquettes toujours superbement taillées. Mais sur le terrain, pas question de découper, Bwanga est surnommé le « Beckenbauer noir » pour ses qualités techniques et sa capacité à diriger une défense. Le natif de Lubumbashi a brillé avec le club de sa ville, le Tout Puissant Mazembe. Élu Ballon d’or africain en 1973, puis joueur du siècle de la République démocratique du Congo en 2000 par l’IFFHS, il fut évidemment de l’aventure des Léopards du Zaïre à la Coupe du monde 1974. RG





Par Flavien Bories, Mathias Edwards, Romuald Gadegbeku, Christophe Gleizes et Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Je suis surpris de n'avoir vu personne le citer jusqu'ici, mais hâte de découvrir à quelle place sera Tarek Dihab.
Je me faisais la réflexion depuis plusieurs jours...on parle du Ballon d'Or africain 78, notamment auteur d'un but d'anthologie face au Maroc de Zaki Badou
ce Dihab de Tarek !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
héhé je l'ai cité dans l'article d'hier Ravière (l'un des derniers posts à propos d'Aubameyang), mais seulement dans une liste.
3 réponses à ce commentaire.
Merci pour Foe.
Le top d'aujourd'hui me semble logique.
Zokora rarement décevant avec les elephants je l'aimais bien au Séville fc avec Romaric Luis Fabiano et kanoute .
J'ai quand même tiqué sur Benny McCarthy devant Obi Mikel ou Kameni perso! L'un a un palmarès en club plus important et est comme le dit le résumé le joueur indispensable de son équipe nationale et l'autre a un palmarès en équipe nationale plus important! Enfin bon c'est du caviar ce top (Pelé a adoubé combien de mec à travers le monde? Au moins autant qu'il a mis de buts j'ai l'impression), je chipote!
Lol pelé j'ai l'impression qu'à chaque match qu'il disputait le type ayant fait un bon match dans l'équipe adverse était son "digne successeur"
2 réponses à ce commentaire.
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Pour l 'instant c est le top 100 le plus faible que j ai vu. Même si le top 10 risque d être très solide.
Ce commentaire a été modifié.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
Les tops, c'est pas fait pour jauger les forces en présence, c'est pas un concours de bite ou de palmarès.

Ça sert à mieux cerner la généalogie de la passion footballistique des peuples. D'où vient leur ferveur, quelles sont les grandes figures, les grandes épopées qui ont construit leur enthousiasme.

C'est un exercice consacré à la passion reconnaissante.
Là où le concours de bites et consacré à la nature reconnaissante...
Je n'aurais pas dit mieux.

C'est beaucoup plus une étude d'une histoire du jeu dans un espace géographique, une sorte de documentaire encyclopédique qu'une enquête basée sur la question "Quel pays ou espace géographique a eu les joueurs les plus lourds?".
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
ça va les gars. Je suis entièrement d accord avec vous. C 'est juste un constat que je faisais
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
On s'en fout, c'est évident que le top africain sera globalement moins dense que le top sud-américain ou des tops brésilien, argentin, italien ou allemand. Les raisons en sont connues, on ne va pas revenir là-dessus mais c'est pas la question. Comme le dit très justement Alegria, on fait pas un concours de bite...
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Oulaaa vous êtes tendus aujourd'hui. C est noël qui vous stresse ?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ouais peut-être... Non mais tkt je rigole, y a pas de souci, c'est juste que ta remarque m'a fait un peu bondir au premier abord mais on est entre gens de bonne compagnie de toute façon. ;)
7 réponses à ce commentaire.
Je ne peut dissocier McCarthy de subissimo Zuma avec sa chevelure jaune et ses dribbles on aurait dit Kader keita.
Ce Afrique du sud Espagne en 2002. un bon match .
Haha +1 pour ce flash sur Zuma, je l'aimais bien lui. Très bonne qualité technique et dribbles chaloupés.

En continuant avec les SudAf : Mark Fish, Lucas Radebe, Dr. Kumalo(Legend),Shaun Bartlett...
Sans oublier les gardiens vonk et arendse le super sub siyabonga novembre et le légendaire Quinton fortune qui a joué à United maillot sponsorisé par sharp ah ah
Ce commentaire a été modifié.
+1 King7

Mais oui Lucas Radebe ! je l'avais oublié celui-là, on l'avait pas encore nommé dans les commentaires depuis ce début de top 100 africain.
très bon défenseur du mythique Leeds de la fin 90s/debut 2000
J'avais parlé de Lucas Radebe il me semble dans le premier article consacré à ce top^^
mea culpa si c'est vrai ;)
Ce commentaire a été modifié.
Ajde59,
A ta décharge, ce n'était quand même pas évident de lire mon commentaire perdu au beau milieu de 200 autres^^
A signaler que Radebe a commencé sa carrière en tant..gardien de but avec les Kaizer Chiefs, par la suite il a été replacé au milieu de terrain avant d'être définitivement installé en défense.

Son transfert à Leeds est un vrai concours de circonstance. En effet, c'est dans le cadre du transfert de Philemon Masinga qu'il a été mis dans le pack (si je peux le dire ainsi) pour aider à l'acclimatation de ce dernier. Par la suite, il est devenu une quasi légende dans ce club, il y a joué de 1994 à 2005!
6 réponses à ce commentaire.
Zokora!
C'est sympas de le voir là. Un super joueur complet q.
Mais je garde comme souvenir de lui, sa période au FC Séville avec ses complices Caceres et Medel.
Les attaquants savaient qu'ils allaient batailler contre ces gars!
zinczinc78 Niveau : CFA
"Le Football africain c'est l'enthousiasme, la générosité, le talent... L'amateurisme, le VRAI !"
Très belle description c'est vraiment dommage. Cependant des efforts sont faits (lentement on va dire) au niveau de certains pays
Des efforts sont faits pour? Dans les commentaires hier un collègue disait qu'avec tous ces joueurs formés en europe et les entraineurs "sorciers" blancs de seconde zone qui importent leurs tactiques obsolètes, le football africain perdait de sa personnalité et je pense qu'il a raison! Il suffit de voir le dernier Euro pour observer que déja en Europe le foot devient stéréotypé alors qu'il y a quelques années tu voyais clairement la différence tactique entre une équipe d'Europe de l'Est et une d'Europe méditérrannéenne! Sans parler du Brésil qui a perdu son joga bonito depuis 2006 et est depuis tristement prévisible!
Bref je dis pas qu'il faut laisser les infrastructures dans la merde actuelle mais attention à ne pas y laisser son football, le VRAI!
Des efforts sont faits au niveau de certaines fédé pour sortir de l'amateurisme je veut dire.
Je prends le cas de la côte d'Ivoire y'a pas 20ans c'était un vrai bazar mais maintenant c'est beaucoup mieux géré.
Ah ouai j'ai vu ca, le championnat ivoirien est même diffusé sur canal en Afrique! Et dans 10 ans tout le monde va etre surpris quand ils vont tout rafler à l'échelle continentale et/ou claquer une demie de CDM...De toutes facons les vrais savent que la Cote d'Ivoire est dans le turfu par rapport au reste niveau infrastructures/vision (quand t'as un concept lié à ton pays ca dit tout)...pour le reste (politique, alliances géopolitiques...) ce n'est pas l'endroit!
Si si même si niveau infrastructures c'est encore année 80. Avec la can 2021 en approche 3nouveaux stades seront construits en plus des 2 vétustes dispo actu
5 réponses à ce commentaire.
Quelle tristesse cette mort de Marc Vivien Foé en direct !

Sinon, j'ai jamais compris pourquoi Carlos Kameni n'a jamais eu sa chance dans un plus grand club... Il est vraiment énorme comme gardien... Cela me fait penser que j'ai hâte de voir la place de Songo'o, que j'aimais bien qund j'étais enfant...
1 réponse à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Un Lion ne meurt pas, il dort.

Marc-Vivien, pour l'eternite.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
UN LION NE MEURT JAMAIS, IL DORT.

Je me rappellerais toute ma vie de ce moment où j'ai vu Foé s'effondrer dans le rond central.

Ça me glace encore le sang rien que de l'évoquer.

Cette stature magistrale, ce putain de corps athlétique, tonique, vigoureux et tellement généreux, qui s'écroule d'un coup, comme ça dans le rond central, là où l'on donne le coup d'envoi, putain.
Ça renvoie tout le foot, ses superbes apparats et ses franfreluches passionnelles à leur réalité de simulacre.

Tout à coup, la passion folle que tu nourrissais, cette passion qui te rend vivant, enthousiaste, démonstratif, agressif même parfois tant elle t'emporte, tout à coup plus rien.

Tout est ramené à la relativité absolue.

Ç'a été Foé, ça aurait put être un autre. Mais parce que ce fut lui, j'aurais toujours un petit cierge, un petit mausolée dans un coin de ma tronche pour célébrer la beauté de ce corps qui s'est tenu debout, droit sur ses appuis plantés en terre ancestrale.

Droit sur cette terre qui ne demandait qu'à l'ensevelir.
1 réponse à ce commentaire.
Enyeama n'aurait il pas également gagné 2 CL africaine avec Enyimba? Ça mérite d'être mentionné je pense...
J'allais rebondir la dessus justement. Faut pas réduire la carrière de Enyeama seulement à son parcours europeen. D'ailleurs, ses premiers titres, le Vincent les a soulevés sous le maillot de l'Enyimba FC en remportant la Ligue des champions de la CAF à deux reprises en 2003 et 2004 ainsi que la Supercoupe de la CAF en 2004.
Très mésestimés les gardiens, il aurait dû être mieux classé surtout au vu de la régularité qu'il affiche depuis ses débuts.
Enyeama => Enyimba, le mec a gagné 2 C1 avec son propre club (c'est grillé en plus on dirait le coup de Superman méconnaissable dès qu'il a ses lunettes) et c'est passé crème? C'est vraiment autre chose l'Afrique!
Ce n'est pas une légende, Enyimba International Football Club est un club fondé en 1976 qui compte à ce jour 7 titres de championnat et 2 de LDC et bien d'autres trophées.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour l'instant, niveau gardiens, on a vu passer El-Hadary, Sadok Sassi, Enyeama et Kameni. Il resterait donc N'Kono, Rufai, Grobbelaar, Badou Zaki, Bell, Gouaméné, voire M'Bolhi et Chokri El Ouaer (mais perso je mettrais pas ces deux-là devant le quatuor déjà classé)...

Quand on y pense, il y a quand même une belle tradition de gardiens camerounais : N'Kono, Joseph-Antoine Bell, Songo'o, Kameni... Et le petit jeune qui arrive, Fabrice Ondoa, m'a l'air prometteur, en tout cas je l'avais trouvé très bon contre l'EDF en amical (surtout pour son âge) !
ofwgkta,

J'avais saisi le second degré de ton com', mais j'ai voulu rassurer certains qui pourraient éventuellement se douter que ce club existe réellement;)
Ce commentaire a été modifié.
Alain,

Tony Sylva n'est pas encore passé il me semble mais c'est vrai que Vincent, El Haddary, Kameni auraient mérité d'être mieux classés.
Les gardiens de but, décidément un monde vraiment à part!
Moi je mettrais Gaouaoui.

Le mec, il a passé les pires années de l'équipe d'Algérie, et le soir de gloire, il s'est retrouvé sur le banc (suspendu d'ailleurs, je crois, il n'avait jamais repris sa place derrière).

Je déconne, sinon.
bah y aura déjà Joseph-Antoine Bell et Jacques Songo'o très haut je pense! Et peut-être Ali Boumnijel, qui sait? haha
Haha sacré Lounis, et le fantasque Chaouchi qui fait le match de sa vie lors du barrage de Khartoum ! Que de souvenirs, les Gaouaoui, Mezair, Benhamou, des jours et des soirées de stress !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Ouais c'est vraiment très curieux votre paragraphe sur Enyeama : on parle de "marquer le foot africain" donc ses deux Ligues des champions de la CAF remportées avec Enyimba sont quand même largement plus importantes que ses 1062 minutes d'invincibilité en Ligue 1 !!!

Ca me fait penser au top sud-américain où vous citez Osvaldo Piazza tout en disant qu'il n'a pas laissé une trace indélébile en Argentine ! Je cherche toujours la logique...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
Mon bon Manu,

il faut que je vous dise, je pense que je ne vais pas des masses intervenir sur ce top parce que j'ai tout à découvrir. Et pas assez d'expertise pour prétendre à quoi que ce soit (vos échanges sur les deux premières fournées, j'étais en terre inconnue, et tu es mon Frédéric Lopez).

Mais bordel que c'est chouette de lire vos expertises !

Vous régalez, les copains !

Effectivement, c'est surprenant de ne pas voir ça mentionné dans son paragraphe. Il a contribué a faire de ce club anonyme le plus grand du Nigéria mais on s'attarde sur un record relativement insignifiant. A se demander si l'auteur de ce top est un vrai connaisseur du football africain.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Alegria, héhé tu sais, je ne suis pas non plus un grand spécialiste du foot africain que je connais beaucoup moins bien que le foot sud-américain. Comme je le disais à nos confrères FredAstaire et Le Major galopant, je connais surtout le foot africain depuis le début des 80's : pour les décennies précédentes, hormis Salif Keita, Pokou, Ben Barek ou les Algériens de l'équipe du FLN, le reste est un peu aussi une terra incognita...

Mais reste néanmoins connecté sur ce top : je travaille d'arrache-pied à mon fameux bilan des absents du top sud-américain que je promets depuis des lustres. ^^
Je suis en pleine écriture mais c'est très long car je consacre quelques lignes à chacun des grands absents que j'ai identifiés (une vingtaine d'Argentins, une vingtaine de Brésiliens, 10-12 Uruguayens, 6-7 Péruviens, Colombiens et Chiliens, quelques Paraguayens et Equatoriens, un ou deux Vénézuéliens et Boliviens...). Ca fera un sacré pavé !
Dès que c'est prêt, je le posterai sur le dernier article consacré à Maradona et je mettrai le lien de l'article ici, dans un papier du top africain (idée d'Algiers). ;)
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Quelque chose me dit que, bientôt, tu seras amené à faire un remake d'un de tes grands classiques "la liste des grands oubliés".
En effet, au vu des premières dizaines, je ne sais pas si So Foot rendra hommage aux grands anciens des années 50 et 60, les Mekhloufi, Zitouni, Ben Tifour ou autre Akesbi, histoire de tourner une page d'histoire.
J'espère que Ben Barek y sera, devenant le premier à figurer dans deux tops, ce qui est possible, son cas étant très atypique.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
T'inquietes, je reste attentif. J'ai hâte de lire ça !

Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Fred, je pense sincèrement que les Mekhloufi, Zitouni et Ben Tifour y seront et même plutôt bien classés à mon avis.
Par contre, Ben Barek étant déjà dans le top français, ça m'étonnerait que So Foot le cite dans celui-là. Sinon ils l'auraient fait pour Di Stefano, Sivori, José Altafini, Santamaria et Hector Rial dans le top sud-américain...
17 réponses à ce commentaire.
J'ignorais que Fadiga faisait tout ça à l'heure actuelle.
Ambassadeur itinérant du président de la République, membre du comité de développement de la confédération africaine de football, conseiller du président de la Fédération sénégalaise de football, propriétaire de 2 sociétés de trading de matières premières.
En étant un peu mauvaise langue, il n'est pas impossible d'imaginer que le mec commence sérieusement à s'y connaître en matière de corruption
J'associerai toujours McCarthy au jour où je l'ai découvert.

Huitième de finales de la Coupe de l'Uefa, 99-00 , Celta Vigo 4 - Juventus 0.

C'est l'époque de la Juve d'Ancelotti, avec Zidane, Del Piero, Davids, Inzaghi, Tacchinardi, Montero, Ferrara et j'en passe. Mais le Celta était redoutable.

La prestation de Van der Sar a été honteuse. Après ce match et malgré ses bonnes prestations à Manchester, je n'ai jamais réussi à le considérer comme un gardien au niveau de Peruzzi, Pagliuca, puis Buffon.

McCarthy marque le troisième où le quatrième but à la suite d'une cagade du gardien, au regard de laquelle Arconada est synonyme de constipation:

A la 5:05

https://www.youtube.com/watch?v=vB1p7_tU6h0

Oui oui le van der sar de la juve pfff quel déception . j'ai l'impression qu'il a fait 2 carrières edwin
Super joueur ! Benny a laissé un tres bon souvenir du coté de Porto.

Son match aller contre le grand MU de Sir Alex lors de la campagne victorieuse de la LDC en 2004 est juste monstrueux.

Reprise de volée pour égaliser et un coup de casque énorme ( centre qu quasi miilieu et une détente de folie à 10-11m) pour donner l'avantage. Avec un peu plus de réussite il tapait le quadruplé !!
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Mc Carthy/Derlei, quelle paire de déménageurs !

Cette équipe de Porto était magnifique avec Deco, Maniche, et le fantasque Conceicao.
Mais pour moi le mec le plus redoutable cette année là, c'était ce diable d'Alenichev !
3 réponses à ce commentaire.
Je disais que je ferais abstraction du classement mais voir Fadiga à cette place est une petite déception de ma part.

Sans cette Une arythmie cardiaque, il aurait fait une bien meilleure carrière. Toutes les étoiles étaient alignées pour, éliminé en 1/4 de la CAN en 2000 par le Nigéria dans un match à haute tension, puis finaliste en 2002 et quart de finaliste du mondial asiatique de la même année tout en étant un des joueurs clés de l'équipe et étant décisif à plusieurs reprises et vainqueur de la coupe de France en 2003 avec Auxerre.
Sa complicité avec Djibril Cissé était un des facteurs de la réussite de l'AJA.
Après son retrait forcé en équipe nationale, on a eu du mal à lui trouver un successeur jusqu'à la découverte de Sadio Mané aux J.O de 2012.
Ce commentaire a été modifié.
Parmi les camerounais du début 00 Geremi Njitap était un joueur que j'appréciais énormément.

Il n'est pas passé dans les 30 premiers et je n'ai pas d'espoir de le voir apparaître par la suite.

Puissant, technique, polyvalent, dur sur l'homme s'étant imposé dans des club et des championnats relevés. A une période j'aurais beaucoup aimé le voir au Milan AC en réserve de luxe de nos latéraux. je pense qu'avec sa vision du jeu et son tempérament il se serait bien acclimaté.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Oula malheureux si Geremi qui fut arrière latéral du Real galactique (au Cameroun il parait d'ailleurs qu'on parle du Real des "Geremies y Pavones") et du Chelsea d'Abramovitch et a gagné 2 CAN et une médaille d'or (d'ailleurs pas mal de joueurs camerounais de cette génération exceptionnelle devraient apparaitre d'ici peu dans le top comme leurs illustres predecesseurs) n'est pas dans ce top, autant l'arreter tout de suite!
Il était bon hein! Rajoute deux CL qui lui sont créditées, même s'il a peu joué et ça donne un des joueurs africain les plus titrés de l'histoire.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
@ofwgkta
Geremi était pas mal comme joueur mais attention de ne pas enjoliver les choses avec son palmarès avec le Real Madrid, certes il a gagné 2 LDC avec le Real Madrid mais il n'a jamais été un titulaire ni même un remplaçant de choix, il ne joue pas dans les finales de 2000 et 2002, tu dis "arrière latéral du real galactique" mais Roberto Carlos et Salgado étaient les titulaires indiscutables de mémoire. Bref, son apport à ses succès sont très minimes il jouait très peu. sa période à Chelsea est bien plus significative et meilleure qu'au Real.
Ce commentaire a été modifié.
C'est bien pour ca que j'ai laisser le soin à @samo de citer les 2 CL et que je me suis contenté d'évoquer son palmarès en EN...
4 réponses à ce commentaire.
Enfin, je vois des Léopards apparaitre dans ce top.

A noter que Seigneur a en plus gagner une Ligue des Champions de la CAF en 1973.

Mon père me parlait justement de ce match face au Santos de Pelé et de la manière dont Kibonge avait survolé les débats. Cependant, il était difficile à l'époque pour les joueurs congolais de partir pour l'Europe. Il y eut des pionniers comme Paul Bonga Bonga au Standard de Liège (club populaire chez les Congolais à l'époque grâce à lui) mais le Maréchal Mobutu distribuait des cadeaux à tout-va aux vedettes de l'époque (voitures, maison et travail au sein de l'administration) donc ceux-ci n'avaient que peu de raison de vouloir partir. D'autant plus que beaucoup étaient comment dire.. Adepte de la fête à la Zaïroise !

Et aussi un mot sur Fadiga : quel pied gauche ! Il a fait des merveilles dans le championnat belge et je me souviens en particulier de son duo de gaucher avec le tout jeune Bryan Ruiz qui ajd évolue au Sporting. D'ailleurs, toujours avec le Sénégalais, si mes souvenirs sont bons, il était à deux doigts de mettre l'un des buts les plus fous de l'histoire de la Coupe de Belgique, en finale de celle-ci : dégagement dans l'axe du gardien, il le voit avancer et là pour le lober, il tente.. Un coup du foulard ! Et la balle qui passe à rien du cadre alors qu'il était 20-25m. Un vrai délice et il aurait mérité une bien meilleure carrière comme il l'a été dit plus haut
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Tu tombes bien, je cherchais justement un Congolais à qui poser la question : selon toi, Tshimen Bwanga est-il le plus grand joueur congolais de l'histoire ? Sinon, qui d'autre ?
Je m'attendais en tout cas à le voir plus haut et je suis un peu déçu du peu de lignes qui lui sont consacrées. On aurait aimer en savoir plus sur lui, surtout pour celui élu meilleur Léopard du XXe siècle...
Vous vous rattaprez bien sur Seigneur Kibonge mais j'ai du mal à comprendre cette disproportion entre les deux joueurs (au niveau du nombre de mots et de leurs descriptions respectives).
Tshimen Bwanga est sans doute le plus grand de tous. Le leader incontesté de la plus grande équipe de l'histoire du Congo.

Cependant, si Bwanga "Beckenbauer" (les Congolais aiment donner des surnoms!) était populaire à Lubumbashi, Kibonge était quasi une icone dans la capitale congolaise (l'AS Vita Club est le club le plus populaire de Kinshasa avec le Daring Club Motema Pembe.

J'aurais du mal à mettre l'un au-dessus de l'autre mais si je me fie aux dires de mon père, Kibonge était le phénomène de l'équipe.

Cependant, je suis déçu, tout comme toi, des quelques lignes qui illustre l'un des plus emblématiques joueurs qu'ait connu le continent africain. Et pourtant, il aurait suffit à SoFoot, de prendre contact avec un spécialiste d'autant plus que le paragraphe sur Kibonge est clairement un copier-coller de ce site : https://www.edilivre.com/kibonge-le-sei … EkZ-dN0y70

M'enfin passons et disons que c'est toujours mieux que rien.
2 réponses à ce commentaire.
Chokri el Ouaer, gardien du légendaire Espérance Sportive de Tunis et de la sélection tunisienne. Élu meilleur gardien au 1er tour de la coupe du monde 98 en France et remportant tous les titres continentaux africains C1, C2 et C3 (zéro) sans oublier les 10 titres de champions de Tunisie

Vainqueur du championnat de Tunisie 1988, 1989, 1991, 1993, 1994, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la coupe de Tunisie 1989, 1991, 1997, 1999 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la Ligue des champions arabes 1993 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la coupe des clubs champions africains 1994 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la Supercoupe d'Afrique 1995 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la coupe afro-asiatique des clubs 1995 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la coupe de la CAF 1997 (Espérance de Tunis)
Vainqueur de la coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe 1998 (Espérance de Tunis)
Finaliste de la coupe d'Afrique des nations 1996 (Drapeau : Tunisie Tunisie)
Élu meilleur gardien de la compétition lors de la Ligue des champions arabes 1996 (Espérance de Tunis)
Élu meilleur gardien du premier tour de la coupe du monde 1998 (Drapeau : Tunisie Tunisie)
Élu meilleur sportif tunisien de l'année 2000 (Drapeau : Tunisie Tunisie)
Pour Obi Mikel, l'auteur aurait pu ajouter qu'il était 2eme meilleur joueur de la Coupe du Monde U-20 derrière un certain Lionel Messi (qui fera une carrière, disons honnête par la suite)
L'erreur de ce top du moins pour le moment c'est qu'on apprend pas grand chose des footballeurs. Il aurait fallu laisser ce top a ce qui connaissent vraiment le football africain car des anecdotes invraisemblables, c'est dans le football Africain qu'il y en a le plus . Pourtant il y a quelques rédacteurs africains ou spécialistes africains sur sofoot. Dommage.
toto squillaci Niveau : Loisir
moi je mettrai tarek dhiab et kalucha bwalya !! faut pas les oublier :)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Tous deux y seront sans aucun doute ! Tarek Dhiab premier Tunisien et Kalusha Bwalya premier Zambien...
1 réponse à ce commentaire.
J'arrive sûrement après la guerre.

Je me souviens de ce jour d'été 2003 où il faisait particulièrement chaud à Lyon. Je m'étais enfermé dans ma chambre, la vitre grande ouverte et j'écoutais comme souvent RMC parler de football pendant toute l'après-midi.

A l'époque, j'avais beaucoup d'estime pour cette radio et je me délectais de ses conneries pendant de longues heures, juste par plaisir d'entendre parler de ballon.

Comme souvent, j'étais sous mon bureau (ne me demandez pas d'où venait cette habitude, mais j'ai toujours été fasciné par Monica Lewinsky), quand j'appris le décès de Marco.

J'avais la rage, mais je n'arrivais pas trop à y croire. Un Lion qui meurt à Lyon, sur sa pelouse d'ancien lyonnais.
Putain, ça fait chier. Le soir, j'ai regardé le match France-Turquie en partageant les larmes de Santini, puis je me souviens avoir prié pour Foé dans mon lit avant de sentir mes yeux se fermer.

Je t'oublierai pas, gros.
Concernant cette fournée, il faut bien dire que je salue Menad.
Bon, ma madeleine à moi, c'est le but d'Antar Yahia contre l'Egypte, j'ai beaucoup d'amour pour Antar.
Dans ma chambre d'adolescent qui est restée intacte chez mes parents, se trouve un maillot d'Antar contre le mur.
Vous pouvez aller vous rhabiller avec vos Pelé et Maradona.

Bref, Menad est clairement un joueur qui a compté dans mon cœur, à posteriori. Mais il me laisse un goût amer, parce que je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'était un but qui ne pesait finalement pas lourd dans un pays qui se retrouvaient face à ses années d'horreur.

Cette CAN, personne n'en parle en Algérie. Facile de trouver un gars pour nous parler de mon génial Antar, facile de trouver un énergumène pour te raconter le match nul contre l'Angleterre, facile de trouver quelqu'un qui te décrira le coup-franc de Belmadi face à la France et encore plus facile de trouver un vieillard moustachu pour te parler de comment Rummenigge est allé manger sa culotte.

Mais cette CAN, pourtant jouée à domicile, personne ne la clame, personne ne l'acclame aujourd'hui.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23