1. //
  2. // Top 100

Ils ont marqué le foot africain (50 à 41)

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football africain. Aujourd'hui, de la 50e à la 41e place.

Modififié

50. Jean Manga Onguéné


Un club, un pays. En Afrique, Jean Manga Onguéné a deux synonymes : Cameroun et Canon Yaoundé. L’histoire, qui durera entre 1966 et 1982, commence par une banale rencontre contre Caïman Douala que Canon Yaoundé bat 7-1. Parmi les buteurs, Onguéné... auteur d’un quintuplé. Suivront six coupes du Cameroun, autant de championnats, trois Ligues des champions de la CAF et un statut de meilleur joueur africain en 1980. Deux ans plus tard, il se blesse et ne peut participer au Mondial. Son remplaçant ? Roger Milla. Chouette passage de flambeau. FC

Vidéo


49. Asamoah Gyan


S’il l’avait transformé, il serait classé plus haut. Bien plus haut. Au vrai, on ne peut même pas dire que le penalty était mal tiré. Mais en allant s’écraser sur la barre, le ballon fit d’Asamoah Gyan le héros malheureux de ce quart de finale de Coupe du monde 2010 contre l’Uruguay. Car quand la main de Luis Suárez stoppe la balle sur la ligne de but sud-américaine à la dernière minute de la prolongation, toute l’Afrique imagine déjà le Ghana dans le dernier carré du Mondial. Une première pour un pays du continent. Le courage et la confiance de l’avant-centre ne suffisent finalement pas, et les Black Stars seront cruellement éliminés aux tirs au but. Au bout d’une séance que Gyan avait entamée pour sa nation, envoyant le cuir dans la lucarne sous le boucan des vuvuzelas. Mais ça, tout le monde l’a oublié. FC

Vidéo


48. Trésor Mputu


Pour ce qui est du talent pur, ils sont peu à rivaliser. C'est du moins l'avis de Claude Leroy, qui trouve Mputu supérieur dans ce domaine à Samuel Eto'o. Ou de Patrice Carteron, qui l'a entraîné au TP Mazembe : « Trésor, c'est le "Zidane" congolais. » Un joueur d'exception, dont les deux plus grands faits de gloire collectifs sont le sacre en Ligue des champions avec le TP Mazembe en 2009, et la victoire au CHAN avec la RDC, la même année. À côté, pour faire joli, on trouve cinq titres nationaux, une finale de Coupe du monde des clubs, des records personnels à la pelle et un titre de meilleur joueur évoluant sur le continent en 2010. Une question demeure. Pourquoi pas d'Europe ? « C'était le chouchou du président, qui ne voulait pas le lâcher. Lui, de son côté, n'a jamais réussi à se détacher de ces racines, analyse Patrice Carteron, sur un divan. C'est dommage, car c'est quelqu'un qui avait vraiment le talent pour jouer dans les plus grands clubs du monde. » Arsenal, Tottenham, Liège, Galatasaray... Tout le monde bave. Mais en août 2010, le prodige agresse violemment un arbitre, lors d'un tournoi amical au Rwanda. Un coup de sang qui lui vaut une suspension de douze mois et une pluie de critiques de la part des médias, qui l'accusent d'avoir abandonné son club et sa sélection au plus mauvais moment. Autant dire que son retour, un an après, est scruté par tout le monde. Et il ne va pas décevoir. Lancé dans la profondeur, Mputu ouvre le score au bout de 46 secondes de jeu. Mais oui, t'es beau mon trésor. CG

Vidéo

Vidéo


47. Karim Abdul Razak


On l’appelait le « Golden Boy » pour son but décisif inscrit en demi-finales de la CAN 78 face à la Tunisie, le but de la victoire. Grâce à son talent, le Ghanéen mène les Black Stars sur le toit du continent. Logiquement récompensé, il obtient le titre de meilleur joueur africain quelques mois plus tard. Milieu de terrain, Karim Abdul Razak a d’abord traîné ses crampons sur les terrains locaux, ceux de Cornestones et de l’Asante Kotoko. Puis il s’envole pour les États-Unis, rien de surprenant pour le Golden Boy. Aux New York Cosmos, le Ghanéen retrouve l’Allemand Franz Beckenbauer et le Brésilien Carlos Alberto, d’autres joueurs aux pieds d’or. Après le bling-bling et un passage au Moyen-Orient, Karim Abdul Razak reviendra en Afrique et fera le bonheur d’Al Ain en Égypte, de l’Asante Kotoko, puis de l’Africa Sports en Côte d’Ivoire. FC



46. Jules Bocandé


Pour comprendre qui est Jules Bocandé, il faut revenir le 10 août 1980. Son club, le Casasport, affronte en finale de Coupe du Sénégal l'ASC Jeanne d'Arc, basée à Dakar. Aujourd'hui, la Casamance est en guerre depuis trente-cinq ans. C'est le plus vieux conflit d'Afrique. Et ce match truqué n'y est pas étranger. Sous tension, Jules Bocandé s'y illustre en plaçant un violent croche-pied à l'arbitre, qui a fait retirer un penalty imaginaire, finalement marqué par Jeanne d'Arc. « L'arbitre est tombé, et mes équipiers ont débarqué pour le rouer de coups, se souvient Demba M’Baye, l'ancien capitaine du club. J'essayais de calmer les gars, mais j'avais beau crier, ils ne m'écoutaient pas. » C'est la baston générale. Les supporters envahissent le terrain, les forces de l'ordre interviennent. Le Premier ministre est exfiltré. Deux ans plus tard, la Casamance est en sang... « Ce match a été l'un des facteurs déclencheurs du conflit casamançais par la frustration et le mécontentement qu'il a engendrés dans la population » , se souvient Nouha Cissé, l'ancien président du Casa. « Suspendu à vie » , Bocandé exporte ses dreadlocks en Europe. En 1986, il devient meilleur buteur de D1 avec Metz, puis fait partie du triomphe contre le FC Barcelone. Par la suite, il se loupe au PSG, mais cartonne à Nice, où il claque 36 buts en 61 matchs. Forcément, le Sénégal se dit que ce serait bien de le réintégrer. Bien pensé. En 1986, Bocandé claque un hat-trick face au Zimbabwe, permettant à son pays de retrouver la CAN après dix-huit ans d'absence. CG

Vidéo


45. Daniel Amokachi


De récurrents problèmes au genou ont eu raison du Buffle. Formant un trio magique avec Yekini et Amunike, Amokachi avait tout pour devenir l'un des meilleurs, en témoigne son but face à la Grèce lors de la Coupe du monde 1994. Contrôle orienté, conduite de balle redoutable, équilibre parfait, frappe limpide : la lucarne. Malgré une carrière éclair, stoppée à vingt-huit ans, Amokachi a récolté des trophées comme deux souliers d’ébène avec le FC Bruges, récompensant le meilleur footballeur africain de Belgique, une médaille d’or aux JO 96 et une Coupe d’Afrique en 94. FB

Vidéo


44. Tarak Dhiab


Zinédine Zidane était appelé à devenir président de la République de son pays en 1998 ? Tarak Dhiab, lui, est réellement devenu ministre de la Jeunesse et des Sports de la Tunisie. C’est dire la popularité du milieu reconverti en politique. Avant sa carrière au gouvernement, l' « empereur du football » avait fait rêver la population qu’il a servie à plus de cent reprises. Ballon d’or africain en 1977 (seul joueur tunisien à avoir été distingué de la sorte), il remporta six titres de champion avec l’Espérance de Tunis entre 1975 et 1989 et participa à la première victoire d’une nation africaine en Coupe du monde en 1978. Michel Platini en parle comme d’un joueur à « la classe pétillante  » , doté de « touches de balle subtiles » et un « sens aigu de l’organisation » . Un mélange de Zidane et Platini, donc. Sans exagération aucune. FC

Vidéo


43. Alain Gouaméné et Boubacar Barry Copa


Deux gardiens ivoiriens. Deux finales de CAN contre le Ghana. Deux séances de tirs au but interminables. À vingt-trois ans d'intervalle, les prestations d'Alain Gouaméné et de Boubacar Barry Copa se ressemblent tellement qu'elles forgent la légende ivoirienne. Le premier, recordman de participations à la CAN, réalise le rêve de tout un peuple en 1992. Il marque en tant que dixième tireur, avant de réaliser l'arrêt décisif, devant Anthony Baffoe. « Quand j'ai eu la balle dans la main, c'était une délivrance. J'ai explosé. Chez nous, on dit que tu peux gagner dix coupes d'Europe, mais si tu n'as pas gagné la CAN, c'est comme si tu n'avais pas joué au football. » En 2015, Boubacar Barry Copa, modeste gardien de Lokeren, marche dans les pas de son modèle. Entre deux crampes, il repousse un penalty et donne la victoire à son équipe d'un plat du pied. Que c'est beau ! Au bout du rêve, la Côte d'Ivoire gagne sa deuxième étoile. Alain Gouaméné exulte, son élève est devenu son héritier. En larmes, Boubacar Barry Copa ne réalise pas et propose une séquence restée célèbre face caméra : « Je ne suis pas grand, ni par le talent ni par la taille. Mais j'ai toujours voulu travailler et progresser. (...)J'ai été tellement critiqué, ma maman souffrait. (Il pleure.) Merci à elle, merci à tous les Ivoiriens. Il n'y a pas de place pour tout le monde ; mais il y a la place pour le travail. Dieu m'a récompensé. » CG

Vidéo

Vidéo



42. Emmanuel Amunike


« C'est mon étape vers l'histoire du football africain, je devançais des joueurs comme Weah, Yakıni, Ikpeba, alors que je ne jouais même pas en Europe ! » En 1994, année de son Ballon d’or continental, Emmanuel Amunike marche sur l’eau. Déjà garni de deux championnats d’Égypte et une Ligue des champions de la CAF, son palmarès va vite s’en ressentir : en deux ans, il remporte la Coupe d'Afrique des nations (doublé en finale) et les Jeux olympiques (un pion en finale) avec le Nigeria et part au Sporting Portugal gagner la coupe. Il poursuit son beau parcours en rejoignant le grand Barça. Mais le plus joli reste peut-être son aventure à la Coupe du monde 1994, pendant laquelle les Super Eagles atteignent les huitièmes de finale et poussent les Italiens jusqu’en prolongation. What else ? FC

Vidéo


41. Frédéric Kanouté


Increvable. Frédéric Kanouté a tellement habitué les supporters à marquer des buts qu’on l’a longtemps cru immortel. D’une régularité rare, celui qui a commencé à l’Olympique lyonnais a enchaîné les tremblements de filets comme des petits pains à Séville, club qu’il marque de son empreinte entre 2005 et 2012. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire des Palanganas, il en est également le meilleur buteur étranger, le quatrième meilleur buteur toutes nationalités confondues et le meilleur buteur tout court en compétition européenne. Sélectionné en équipe de France espoir puis A’, il choisit pourtant de défendre les couleurs du Mali en 2004. Bonne pioche : l’attaquant devient, en 2007, le premier Ballon d’or africain à être né sur un autre continent que l’Afrique. Ce qui ne l’a pas empêché de faire énormément pour son pays dans le milieu social. FC

Vidéo




Par Flavien Bories, Mathias Edwards, Romuald Gadegbeku, Christophe Gleizes et Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
tresor mputu dans les 100?devant ndaye?c'est une blague?
Je sens que ça va râler à la fin de ce classement avec des absents de marque!! d'autant qu'il ne faut pas faire gaffe aux positions dans le classement, certains joueurs ayant d'avantage fait leurs classes Europe qu'ayant réellement marqué l'Afrique, même en sélection!
1 réponse à ce commentaire.
floyd pink Niveau : CFA
" Au vrai, on ne peut même pas dire que le penalty était mal tiré. Mais en allant s’écraser sur la barre, le ballon fit d’Asamoah Gyan le héros malheureux"

Alors, j'ai pas BAC+10 hein. Mais je n'arrive pas à comprendre comment un pénalty tiré sur la barre, n'est pas mal tiré?
simone zaza a redéfinit l'an zéro du péno mal tiré
Vladimir Ilitch Niveau : District
Jean-Michel Larqué like this
Et encore, ça aurait pu se comprendre s'il parlait du penalty de Trezeguet en 2006, mais celui de Gyan, c'est barre sortante... Donc si, c'est mal tiré
floyd pink Niveau : CFA
Comment ça celui de Trezeguet? Ca y est on vit dans Kamoulox là ?

Un penalty tiré sur la barre = non cadré = penalty mal tiré

Encore une fois j'ai pas BAC+10 hein, mais ça me parait raisonnable comme équation.
J'ai l'impression que tu as pas BAC +10, je me trompe?
Tu es himble, je suis certain que tu es bac + 11
Ce à quoi nous pouvons rétorquer que le penalty de Zidane en finale 2006 a tapé la barre ==> coup de génie assumé ou penalty mal tiré ?

Je ne sais pas s'il faut un Bac +10 pour répondre à cette question
On considère généralement que poteau (ou barre) rentrant (ou qui reste dans les limites du terrain) c'est cadré. Au contraire du poteau (ou barre) sortant.

Et il faut pas Bac + 10.
Si un surdiplomé passe dans le coin, il pourra peut-être nous éclairer.
Bac + 8 puis je me permettre ?

On ne peut pas regrouper les penos touchant la barre en une seule catégorie. Il y a les penos sur la barre cadres (Gyan demi finale 2010) et les penos sur la barre non cadres (Zidane finale 2006).

Le premier étant non cadre par definition, il est mal tire. Le deuxieme, qui est barre rentrante, est très bien tires car quasiment imparable.

Il peut meme exister une 3eme catégorie, assez rare, les pénos sur la barre non cadrés, mais qui tapent sur le gardien pour rentrer. Et ça, techniquement, c'est rondelle.
J'ai evidemment inverse cadre et non cadre dans la première partie.
Putin mec Bac + 8 pour nous écrire un truc imbitable...
Mec tu fais pas bac+8 pour amuser la galerie...
Je vais être concis :
- Si ça rentre dans les cages après avoir heurté un montant c'est cadré
- Si ça rentre pas c'est pas cadré

Donc Trezeguet et Gyan ont mal tiré. Ca arrive mais faut arrêter de dire "ils ont vachement bien tiré mais ça a malheureusement fini sur la barre"
GovouLegend Niveau : CFA
Note : 1
Heureusement que vous êtes là, moi avec mon BAC +3 je me contentais de penser que si le penalty était raté c'est qu'il y avait mieux à faire.

Autant vous dire que j'allai pas loin avec ça.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Je viens ici, je vois la conversation la plus surréaliste possible sur:
Quel niveau post-bac faut avoir pour arriver à déduire si un pénalty est rentré ou pas, qui conclue, ce que absolument tout le monde à dit, en précisant qu'il n'avait pas forcément le niveau pour une tel affirmation, qu'un penalty est mal tiré si ... il ne rentre pas.

Merci les mecs ! je vous aime.

ps: c'est pas BAC+8 le max ? y a autre chose de plus qu'un doctorat ? (faire 5L3 et 3M1 et 6M2 n'est pas considéré comme BAC+14 !)

Cordialement, un humble bac+5
Si il me semble bien que c'est la limite. Mais bon les thésards débordent toujours un peu pour passer écrire et passer la soutenance donc on leur donne bien ça.
je peux pas te mettre de plus 1 mais tu m'a bien fait rire
Merci
19 réponses à ce commentaire.
Le classement est interessant car on decouvre ou redecouvre pas mal de nom mais c'est quands meme rempli de joueur niveau L2 ou qui ont enterré leur carriere en Chine ou Moyen orient...

Quand tu compares avec le classement Am Sud ca pique un peu...
ça a déjà été dit auparavant, mais l'intérêt de ce classement est de faire (re)découvrir des joueurs d'un continent mal(s) connu(s) footbalistiquement parlant.
comparer avec les autres tops ne me semble pas pertinent.
Ouais enfin on parle quand même des joueurs "marquants". Dans les 10 premiers, on aura bien les Yaya Touré, Drogba, Eto'o et Weah.
C'est pas une honte que d'avouer que l'Afrique a sorti moins de joueurs de très haut niveau que l'Amérique du Sud.
il est pas question de honte, ou de niveau. mais de découverte.
mais ce n'est que mon point de vue. a priori, on a pas les mêmes attentes d'un top.
cedoukeita Niveau : DHR
qui te demande de comparer ? on s'en tape des comparaison, là c'est un classement africain, regarde le comme tel.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 2
C'est ce que j'ai dit à ma nana la première fois qu'elle m'a vu à poil (c'est à dire le soir où l'on s'est rencontré). Ça sert à rien de comparer, surtout avec les africains.
@alegria

Vu comme tu en mets toujours partout, je me la suis toujours imaginé beaucoup plus grosse !
Punaise j'ai tous les africains qui me tapent sur la caboche maintenant...

Ok on compare pas les gars...Enfin desolé si les mecs qui sortent de vos pays ont flambé a Sedan en national... (je rigole...)
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Ah nan mais moi, j'ai un piège à filles, un piège tabou,
Un joujou extra qui fait crac boum huuue !
Les filles en tombent à mes genoux.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Mais non l'ami, personne ne te tape sur la caboche.

On est juste un certain nombre ici à penser que ce qui fait vraiment le sel de ces tops, c'est la possibilité de découvrir des histoires, des figures qui expliquent le rapport des peuples au football.
Découvrir quels sont les héros qui ont accompagnés leurs grandes épopées.

C'est de la mythologie.
si les files tombeà tes genoux c'est peut être parce qu ton joujou y arrive. modeste...
10 réponses à ce commentaire.
Donc on aura Weah en premier , Milla en 2em et eto'o en troisieme, Drogba en quatrieme
el.maestro Niveau : CFA
Eto'o
Weah
Milla
Si je devais me fendre d'un pronostic pour un podium ça serait dans cet ordre.
DSL pour le -1, je voulais simplement te répondre. Si on peut le remonter !

Moi, j'ai mieux.

-Aristide Bancé
-Mehdi Meniri
-Pierre Issa l'Afsud en Coupe du Monde

Viens me chercher !
Merde bance qu'il est nul celui la dommage qu'il ne soit pas passé en ligue 1 . julien cazarre aurait adoré
4 réponses à ce commentaire.
N'empêche je me rappelle que ce match Uruguay Ghana était quand même génial! En revanche les vuvuzelas plus jamais
J'espère de tout coeur revoir et réentendre les vuvuzelas si la Coupe du Monde se rejoue en Afrique.

La Coupe du Monde en Afrique avec nos coutumes d'Européens, non merci.
Vraie question mais ya t-il des vuvuzelas dans les pays d'Afrique du Nord?
Personnellement j'ai passé un bon Euro avec une bonne ambiance dans les stades ou à l'extérieur donc les coutumes européennes me conviennent.

Après je n'étais pas dans le stade pendant la coupe en Afrique du Sud donc je ne peux pas dire mais à la tv c'était quand même bien lourd au bout d'un moment. Chacun ses préférences
@saprissa

C'est quelque chose d'Afrique subsaharienne plutôt.

@qubi

Je ne dis pas aimer les vuvuzelas.
Je dis juste que mon confort de petit européen derrière ma télévision ne devrait pas faire le poids face aux coutumes du pays qui organise la compétition.
Je serais le premier (enfin,non, mais pour l'image) a râler si on entendait des vuvuzelas a l'euro.
cedoukeita Niveau : DHR
bien Algiers !!! marre de ce mépris européen ! marre ! toujour à cracher sur les coutumes africains. EN 2010 ils ont fait que de critiquer les vuvuzela , mais rester dans vos tribunes sans ambiances !
@algiers : alors oui effectivement je n'ai rien à dire sur la manière qu'ont les supporters de vivre (sereinement) le foot et je ne vais pas attendre d'eux qu'ils changent exprès pour mon confort. C'est comme vouloir rester chez soi parfois au lieu d'aller dans un bar pour éviter les cris intempestifs à chaque prise de balle. Et en soi ils s'en carrent bien de ce que je peux penser

@cedoukeita : ouah... j'étais bien loin d'imaginer qu'on allait en arriver au discours de l'oppression de l'européen sur l'africain en disant ça. Tu t'enflammes un peu pour rien. Si je dis que j'ai trop chaud quand je vais en Cote d'ivoire ça fera de moi un salaud qui crache sur la météo africaine ou pas ?
Il y a un cousin marocain au vuvuzela, dénommé "Dakka Marrakchia", notamment utilisé lors de mariages .... voila voila
Putin les mecs on ne peut plus vous coloniser tranquille depuis notre poste de TV? Bah merde alors.
merci pour cet éclairage nour
Arrêtez de vous monter en mayonnaise en parlant direct de mépris des tradictions.

Les vuvuzelas, c'est bruyant, inutile, ca fait mal au oreilles et à la tête. Tradition ou pas, c'est un calvaire quand tu regardes un match de foot.

Y a 500 ans on avait pour tradition de bruler ceux qu'on imaginait comme sorcière aussi. Mais les traditions débiles et gênantes, on les abolit.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Victimisation

En soi je rigole c'était juste pour remettre un petit peu de sel

Bref les vuvu, y'en a qu'aiment, y'en a non
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Ah cette main de Suarez, quel beau sacrifice instinctif! Ce moment du match où tu sais que si tu laisse le ballon rentrer c'est fini mais où la seule solution c'est l'expulsion et le penalty.

Et au moment où Gyan craque tu sais que la séance de péno sera pour l'Uruguay parce que la confiance a changé de camp.

C'est beau,
et triste pour le Ghana.
Tres bien resumé, j'adore Suarez depuis ce geste d'ailleurs, le mec se sacrifie pour son pays...
Bon certains (ma femme en premier) pense que c'est un tricheur etc... mais bon c'est le jeu, ya peno + carton rouge...
Ce commentaire a été modifié.
Mais C'EST un tricheur, après il a assumé et a été puni pour et c'est Gyan qui aurait du mettre son péno! N'empeche un tel sens du sacrifice force l'admiration, le mec a été traité en héros à la maison à raison! Quand tu compares à la gestion de la main d'Henry qui envoit son pays en CDM...
Tellement, et le pire c'est qu'il y a des personnes qui arrivent à résumer sa carrière en bleu à ça.
Là où vous voyez un sacrifice héroïque je ne vois qu'un calcul cynique. J'aime quand une équipe gagne avec la manière pas quand elle se repose sur l'espoir que l'adversaire échoue. J'ai d'ailleurs vu comme une forme de justice que les Pays-Bas battent l'Uruguay en demi-finale.
Parle en vite à floyd pink parce que si Suarez aarrive a faire son calcul cynique aussi vite, je pense qu'on trouvé notre Bac+10
Quand l'enjeu dépasse le jeu.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
@kytjlaan

Quelque part oui c'était une forme de justice puisqu'avec Suarez l'Uruguay aurait été plus fort
Mais au moins ils sont allé en demi et c'était déjà énorme.

Le trident Forlan, Cavani, Suarez c'était quand même très fort.
@ofwgkta
la différence entre suarez et henry, c'est la beauté du geste.
le panache, les amis, encore et toujours.
Tout a fait, Henry fait une double main degeulasse alors que Suarez te claque la balle tel un gardien de Handball...
C'est beau comme un gambit, rien à dire pour ma part !
23 réponses à ce commentaire.
Il n'y a rien de faux à dire ça, mais je trouve toutes ces remarques un peu vaines.

Ce classement donne moins de talents que l'AmSud, et alors ? C'est une occasion de lire des anecdotes qui ancrent le football dans ce qu'il a de plus poétique, de plus rageant et de plus enthousiasmant.

Le niveau importe beaucoup moins que ces contes qui donnent la saveur au football.
Si ce n'était qu'une histoire de niveau, à quoi bon être supporteur d'ailleurs ?

Le seul reproche que j'ai à formuler, c'est que certains joueurs qui ont marqué l'Afrique sont absents ou dépréciés en faveur d'africains qui ont marqué l'Europe.

Libre à nous de les faire revivre ici et c'est d'ailleurs ce que nous faisons.
J'imagine que tu me repondais?
Oui c'est un peu vain je te l'accorde c'est juste que voir du Tresor Mputu, Jules Bocandé ou Barry Copa ca me fait sourire mais ca ne m'empeche pas du tout de les respecter...

D'ailleurs Barry Copa m'a donné un des + grands moments d'emotions ces dernieres annees (bon avec le Costa Rica en quart de la WC2014)
Oui, à toi et Nobody1 !

Mais ca te fait sourire parce que tu penses en termes de niveau !
Oui, beaucoup de joueurs n'ont rien à faire dans un classement de niveau et prêtent à sourire.

Mais l'intitulé parle de "marquer" le continent. Et on peut le faire même en etant vachement mauvais quelque part.
Je te rappelle que le 100ème du classement sudam n'avait jamais vraiment joué en équipe professionnelle, ce qui ne la pas empêché de marquer le football de son pays pour toujours.

Voilà le fond de mon propos (je trouve d'ailleurs le cher Barry un peu haut !)
2 réponses à ce commentaire.
J'ai toujours beaucoup aimé Gyan, dommage qu'il se soit exilé si tôt.
Son tir au but lui restera sûrement longtemps en travers de la gorge.

Le but de Bocande est quant à lui extraordinaire.
Gyan est un attaquant de bon niveau. Malgré son exil oriental il a toujours été performant avec sa sélection . meilleur buteur africain de lhistoire en coupe du monde avec 6buts
1 réponse à ce commentaire.
Tiens je me faisais la réflexion, je n'ai pas vu Moussa Saib.

Je sait qu'il y a eu bcp plus marquant que lui et son caractère très discret et humble mais il dispose qd même de quelques faits d'armes assez marquants et d'un beau palmares.
Notamment la CAN 90 où il est titulaire avec une passe déc en finale alors que je crois qu'il ne joue plus en club car suspendu suite à un litige sur son transfert. Son embrouille avec Tottenham aussi car il avait rejoint la sélection sans l'accord du club.
Et il est deux fois champion d'Algérie, vainqueur d'une LDC africaine, champion de France avec trois coupes.
D'ailleurs j'aimerais bien savoir comment il est globalement perçu et apprécié par les algériens aujourd'hui.

Comme ça, il aura au moins eu son ptit commentaire.
bien vu.
j'avais un faible pour moussa saïb, même si saïb a une consonance coloniale pour moi.
Pourquoi une consonance coloniale ?
Sahib signifie Maître en ourdou. Titre de respect utilisé par les indiens pour s'adresser aux colons anglais.
merci m'sieur samo
a chaque fois que je vois ton pseudo je pense à lui:
Ce commentaire a été modifié.


Depuis le temps que je cherchais ma tête.
Je suis en train de concocter un petit top élargi du football algérien et ces passionnant.

Moussa Saib aura certainement son nom dans ma liste !
6 réponses à ce commentaire.
"Ballon d’or africain en 1977 [...] participa à la première victoire d’une nation africaine en Coupe du monde en 1979" ah la fameuse Coupe du Monde 1979 remportée par l'Australie?
Sinon plus les dizaines avancent, plus je vois les palmarès des mecs qui sont devant lui plus je me demande ce qui s'est passé avec le classement d'Abega! J'ai bien aimé les histoires de Bocandé et de Mputu (surtout à notre époque où les joueurs talentueux africains qui restent au pays sont rarissimes, respect à lui)!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 2
@ Saprissa, pour les premières dizaines, effectivement il y avait un peu un côté remplissage mais depuis la 70e place on a quand même du lourd : Hadji, Naybet, Théophile Abega, Diarra, Ahmed Hassan, Oliseh, Ipkeba, Keshi...

Et pour cette fournée-ci, il y a encore de très beaux joueurs :
- Jean Manga Onguéné, l'une des vedettes de la première génération dorée du foot camerounais (même si je l'aurais mis derrière Abega perso)
- Asamoah Gyan, leader offensif du Ghana 2010, l'équipe africaine à être passée le plus près d'une demie de CDM
- Amokachi et Amunike, stars du grand Nigeria des 90's, sans doute la plus belle génération du football africain
- Tarek Dhiab, sans doute le meilleur joueur tunisien de l'histoire, véritable maestro de cette superbe Tunisie 78
- Kanouté, attaquant emblématique du FC Séville des années 2000
- Abdul Razak, Ballon d'Or africain 78, première légende du foot ghanéen

A la limite, ton com peut être valable pour Mputu, qui reste un joueur marquant du foot africain avec le Tout-Puissant Mazembé, et pour le duo de gardiens ivoiriens. Ceci dit, pour ce dernier point, autant Gouaméné, héros de la CAN 92, mérite sa place, autant pour Barry Copa je trouve son classement beaucoup trop haut (c'était quand même un gardien assez moyen)...

Après, c'est sûr que si tu compares avec les joueurs sud-américain classés dans les mêmes places, les Tostao, Nilton Santos, Bochini ou Francescoli, forcément on joue pas dans la même cour ! Mais c'est logique, on parle quand même du Brésil, de l'Argentine ou de l'Uruguay, sélections aux joueurs et aux palmarès hors du commun...
Ah en voilà un qui apprécie les top à leurs justes valeurs.
Merci pour la qualité de tes analyses .
Je partage le même avis que toi concernant Boubacar Copa surtout quand on se rend compte qu'il est devant el hadary Abega et bien d'autre mais bon c'est ça le charme des top son footien . on y retrouve toujours des anomalies et du grain à moudre pour debattre
C'est vrai que Copa n'a rien à faire ici (ni même dans le top 100 franchement).

Tarek Dhiab meilleur joueur Tunisien de tous les temps ? Pas si sûr. Il y a le maestro Hammadi Agrebi à ne pas oublier. D'ailleurs si SoFoot ne vont pas le mettre dans le top, c'est que leurs sources ne sont pas si top :)
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Justement pour moi, les deux meilleurs sont Dhiab et Agrebi... Mais ce dernier est déjà passé, dans la dizaine précédente.
Le major galopant Niveau : District
que dire aussi de ayadi hamrouni dont la carrière fut tronquée par les injections à répétitions. Il n'est pas sans me rappeler -toutes proportions gardées- les best, adriano, van basten voire ronaldo (le vrai) qui n'avaient pas eu une carrière à la hauteur de leurs talents.
Hammadi agrebi, de son vrai nom mohamed ben rehaïem , devait en effet figurer dans ce classement (oba oba martins y est bien lui non ?) , mais le voir devant tarak ne serait aucunement compréhensible, tant dhiab fut le symbole de la classe, la finesse et l'aura que pouvaient se permettre de posséder un joueur de foot
Gouaméné non plus ne mérite pas d'être aussi haut mais c'est un clin d’œil de citer ces deux gardiens au destin identique à 25 ans d'intervalle.
5 réponses à ce commentaire.
Personnellement je trouve ce classement très cool et ça change un peu. Très sympa.

Par contre de là à tenter un classement pour l'Asie / Océanie... dur.
Kewell, Viduka, Cahill, Bresciano, Emerton, Grella rien que pour l'Australie...
Karembeu pour...

Bon ok je te l'accorde... Un top 10 peut etre?
Pourquoi ne pas faire un top 100 Asie/Oceanie? Apres tout comme le disent certains ce genre de top n'est pas fait pour comparer qui a la plus grande mais pour faire decouvrir des joueurs et des histoires qui nous sont inconnues. Alors certe en Asie on risque d'avoir pas mal de joueurs du Japon, CdS, Australie, Iran. Mais y a aussi des bons joueurs sympa en Irak, UAE, Ouwbekistan, CdN, Tahiti avec Vahirua, la Nouvelle-Zelande et autres pays.Tant qu'a faire un top 100 de tout les continents autant ne pas en oublier un.
Je suis bien d'accord surtout qu'il y a pas mal de bons joueurs qu'on connaît si peu en Europe.
3 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Je m'attendais quand même à avoir Tarak Dhiab plus haut : perso je vois vraiment pas de joueur tunisien meilleur que lui et on parle du maestro et maître à jouer de cette magnifique équipe de Tunisie 78, un joueur technique, intelligent et très fin !

Sinon on a la confirmation que les Nigérians les mieux classés seront Kanu, Yekini, Okocha et Finidi : assez logique finalement...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Parmi les Tunisiens restant, j'en vois deux qui pourraient être classés : Trabelsi, pour son palmarès et sa carrière européenne, et Temime Lahzami, autre joueur emblématique de la Tunisie 78.
Trabelsi avait gagné la Ligue des Champions africaine 1998 de mémoire en plus.
Il est un peu parti dans tous les sens après sa carrière d'ailleurs.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
El Ouaer aussi évidemment pour les Tunisiens.
Mec t'es sérieux ? Un certain Agrebi pourrait même être mieux que Dhiab (à débattre).
Non c'était l'équivalent de l'europa league
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui mais Hammadi Agrebi a déjà été classé, je parlais de joueurs tunisiens qui n'auraient pas encore été cités et parmi eux, je voyais pas trop qui mettre devant Tarak Dhiab...
Ah il m'a échappé ! My bad
Bon après vérification, il n'y a de Tunisiens que Attouga et Dhiab dans le classement actuellement.
Pour le Ghana on aura Abedi Pelé, Essien et Yeboha.

A priori pour le Sénégal il n'y aura donc pas Thierno Youm, Oumar Gueye Sene et Roger Mendy, vu que Bocandé est dans cette liste.
Reste peut-être Henry Camara, Tony Silva et El Hadj Diouf.

Côte d'Ivoire : Yaya Touré- Drogba- Laurent Pokou (et peut-être Abdoulaye Traoré).
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Henri Camara est déjà passé.
Sinon je rajouterais peut-être André Ayew pour le Ghana...
Perso, Diouf est déjà trop bien classé pour moi
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Tafisco, ben ça dépend : je suis pas un grand fan du joueur mais l'intitulé du top étant "ils ont marqué le foot africain", ça signifie que les joueurs emblématiques des sélections africaines ayant réalisé les meilleurs parcours en CDM sont forcément bien classés. Le Sénégal 2002 en fait partie et Diouf était le leader offensif de cette équipe : CQFD...
Ce commentaire a été modifié.
Tafisco,

Ce serait une erreur de résumer Diouf à sa carrière européenne si vraiment tu voudrais comprendre son impact sur le football africain. En EN, il lui a manqué qu'un trophée qu'il était à une séance de TAB près de remporter une CAN.

Il fait parti de cette génération avec Henri Camara, Fadiga, Malick Diop, Aliou Cissé, Salif Diao, etc..de ceux qui ont redoré le football sénégalais après qu'on ait manqué les CAN 96 et 98 dans un contexte pas du tout évident. Ce fut des moments ou le public ne répondait plus en masse, certains cadres traînaient les pieds pour venir en sélection, mais leur bon parcours à la CAN 2000 leur a réconcilié avec les supporters et El hadji Diouf était le leader technique de cette équipe.

Ps: Je continuerai toujours de prêcher pour ma paroisse^^
14 réponses à ce commentaire.
Je suis assez surpris que son foot ne mentionne pas la polémique lié au ballon d'or de Frédéric KAnoute . un attaquant que j'ai beaucoup apprécié mais qui ne méritait pas ce trophée en 2007
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
Amunike-Amokachi très beau duo d'attaquants. Quel équipe ce Nigeria des années 90. Les deux compères avec Yekini c'était quelque chose pendant cette Coupe du monde 94, face à la Bulgarie, l'Italie. Une très belle équipe nigérianne. Et elle était encore jeune cette sélection, puisque ses futures stars (Amokachi, Amunike, Oliseh, Ikpeba, Okocha) formaient l'ossature aux JO 96.
D'ailleurs Amunike et Amokachi sont buteurs face à l'Argentine aux JO 96. Une albiceleste qui se composait de Crespo, Zanetti, Ayala, Claudio Lopez, Ortega, Almeyda, Simeone ou Sensini. Que des cadors.

Le Nigeria etait très complet, et pouvait prétendre à mieux que les 1/8, 98 s'annonçait comme le point culminant pour cette génération, avec 4 ans de plus et un succès retentissant à Atlanta. Les "vieux" Rufai et Yekini étaient là pour leur dernière. Seul Keshi manquait comme cadre par rapport à 94 mais il y avait Kanu en plus. Hélas, Amunike est blessé et forfait le mondial français, et Amokachi lui se blesse pendant les matches de poule. Même si le Nigeria finit 1er, ils prendront une claque en huitièmes contre le Danemark.

A noter, que cette belle génération aurait peut être pu glâner plus de succès continentaux, entre la victoire à la CAN en 94 et une finale perdue en 2000 aux TAB contre le Cameroun, le Nigeria n'a pas particpé aux 2 éditions : le Nigeria a déclaré forfait en 96 (quelqu'un se rappelle pour quelles raisons ?) et suite à ce forfait la CAF exclue le Nigeria de l'édition 98.
Voici ta réponse au forfait du Nigeria en 1996 (crise politique avec l'Afrique du Sud qui organise la CAN cette année là) :

http://www.liberation.fr/sports/1996/01 … ue_161158.

Le Nigeria est la grande nation africaine de football des années 90. C'est un réveil tardif pour le pays le plus peuple d'Afrique qui en plus vit au rythme du football. Les Super Eagles auraient probablement fait un triplé entre 94 et 98 puis donc finale perdue en 2000 qui s'apparente à un passage de témoin avec le Cameroun qui retrouve a cette occasion son trône après une quinzaine d'années d'absence (soit entre la retraite de Milla et l'avènement de Eto'o).
Merci aerton pour les précisions.
2 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Restent donc pour le top 40 :
Cameroun : Milla, Eto'o, Oman-Biyik, Nkono, Bell, Mboma, Song
Nigeria : Kanu, Okocha, Yekini, Finidi, Rufai
Algérie : Belloumi, Madjer, Dahleb, Assad, Mekhloufi, Zitouni, Ben Tifour
Côté-d'Ivoire : Drogba, Yaya Touré, Pokou, Gervinho
Ghana : Abedi Pelé, Essien, Yeboah, Ayew
Egypte : Aboutrika, Hossam Hassan, Al-Khatib
Mali : Salif Keita, Seydou Keita
Maroc : Ahmed Faras, Krimau, Badou Zaki
Tunisie : Trabelsi, El Ouaer, Lahzami
Sénégal : Diouf, Baba Touré
Liberia : Weah
Tchad : N'Doram, Toko
Zambie : Kalusha Bwalya
RDC : Nonda

Problème, j'en ai 45, dont une majorité d'incontournables. Il faudrait donc enlever Rufai, Lahzami, Baba Touré, Toko et un à choisir entre Gervinho, Ben Tifour, Yeboah et Ayew (même si j'aurais mis ces quatre-là dans mon top perso) sinon je vois pas...
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Emmanuel Adebayor est passé ou tu l'as oublié?
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Donc, le jeu des prochains jours, c'est: Qui on enlève?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Non zappé, en effet il y sera.
Ce commentaire a été modifié.
Je pense que tu devras à nouveau faire une liste des "oubliés" ;)
Ce commentaire a été modifié.
Baba Touré n'y sera pas, il est l'égal de Carlovich et légèrement en deçà de Magico Gonzalez.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Aerton, c'est justement pour ça que je l'aurais bien vu dans un top So Foot (mais effectivement plutôt autour de la 100e place, je pense aussi qu'il n'y sera pas)... ;)
Alain, tu oublies l'Afrique du Sud et son minuscule voisin le Zimbabwe.
Je vois forcément Bruce Grobelaar, sans doute Lucas Radebe (pas donné à tout le monde d'inspirer son nom à un groupe rock), Mark Fish et peut être Dr Khumalo qui n'a jamais joué en Europe mais est une légende au pays. Il y aura au moins 1 ou 2 représentants de cette équipe symbole qui remporte la CAN pour sa première participation après la chute de l'apartheid.
Grobbelaar y sera sans doute.

Par contre, je vois beaucoup plus Shaun Bartlett pour l'AFSud de 96 que Fish ou Radebe. Moshoeu pourraut y être aussi pour cette équipe... meme si en inclure 1 ou 2 dans le top 40 ce serait bien trop haut à mon avis.

D'ailleurs l'Afrique du Sud avait une très bonne équipe dans ces années là (fin des 90s), l'une des meilleures africaines, avec le sacre de 96, la finale perdue de 98 et une première particpation au mondial 98.
Radebe était le capitaine du meilleur Leeds des trente dernières années, un joueur reconnu qui intéressait les plus grands clubs.
A Leeds, il était populaire au point de donner son nom au groupe Kaiser Chiefs.
Aucun de ses compatriotes n'a jamais fait aussi bien en club.
S'il ne devait y en rester qu'un, ce serait lui.
C'est d'ailleurs le premier footballeur classé dans la liste des 100 plus grandes personnalités du pays (Dr Khumalo étant le second).

Pour le foot sud africain, ma remarque était plus générale. Depuis le début de ce top 100, j'ai l'impression aussi bien dans les articles que dans les commentaires qu'on a tendance à oublier que ça fait aussi partie de l'Afrique. Certes c'est un pays particulier qui apartheid oblige ne s'est frotté aux compétitions continentales que très tardivement mais malgré tout leur championnat est un des mieux structurés du continent autour des deux locomotives Orlando Pirates et Kaizer Chiefs.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Bon sang, j'avais pas vu la connexion Kaiser Chiefs-Leeds-Radebe. Thanks Ubriacone.
Oui Radebe est un très bon défenseur et joueur emblématique de Leeds, je suis d'accord là dessus. Une éventuelle absence dans ce top 100 serait très dommageable. cependant ma remarque était plus sur le fait de le voir dans les 40 restants voir les 30 premiers. malgré une belle carrière à Leeds et un membre incontournable des bafana bafana dans la période la plus faste pour eux (96-02 comme je le rappelle plus haut), je pense qu'il y a au moins 30 joueurs africains plus marquants, meme si sa présence dans ce top 100 serait tout à fait logique.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Ubriacone, j'avais effectivement oublié Grobbelaar.
Quant à Radebe, je le voyais effectivement dans un top 100 mais pas aussi haut. Mais je te rejoins sur la faible représentation des joueurs sud-africains dans ce top...
Pour la Zambie tu as aussi Chitalu qui était un sacré buteur et Katongo pour la victoire surprise en 2012. Pour l'Egypte t'as Al-Shazly qui même si il n'a pas gagné beaucoup de titres a duré et a toujours été bon. Je te rajoute encore Worku et Vassalo parce que bordel ces deux la méritent. En revanche j'enlève Ayew, Gervinho, Ben Tifour et il y en aura toujours trop.
13 réponses à ce commentaire.
Dolmy le milieu récupérateur du Raja mérite sa place dans le top 10. Et que dire de l'attaquant des FAR Laghrissi : un joueur d'une rare efficacité.

Malheureusement, les journalistes européens ne connaissent pas du tout le football africain.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
J'espère en tout cas qu'il y aura au moins un représentant du Maroc 86 bien classé : Badou Zaki, Dolmy, Merry Krimau ou El Haddaoui par exemple (Timoumi étant quant à lui déjà passé)...
Ce serait le minimum pour cette si belle équipe.
1 réponse à ce commentaire.
@FredAstaire

Je ne sais pas si tu as lu ma réponse sur les articles précédents.

Je proposerai une liste de 10 joueurs triés au volet avec des descriptions assez longues, accompagnés de lectures et vidéos.

J'y ajouterai une liste dont je ne connais pas encore la longueur mais plus longue sans grande description et avec des liens également.

Pour ne pas classer subjectivement, j'ai choisi l'ordre alphabétique.
J'ai écrit déjà 5 descriptions et je publierai tout ça pour le top 10 à 5 ou dans les environs.

Je n'aborderai pas Assad, Belloumi, Dahleb, Mekhloufi et Madjer.
J'ai des doutes sur la présence du premier cependant et j'ai un petit doute sur Belloumi.
Et, un peu arbitrairement, j'ai décidé de n'evoquer les joueurs qu'après l'indépendance.
(Des doutes également sur la présence de Ben Tifour)
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Dans ce cas on pourra faire un topo sur les 10 joueurs algériens sélectionnés en équipe de France avant 1962 (on peut penser que seulement 1,2 ou 3 seront repris dans le top):
Mekhloufi, Zitouni, Ben Tifour, Mihoubi, Ben Bouali, Firoud, Ibrir, Khemmanne, Banouna, Brahimi.
Je m'y attellerai si j'ai le temps !
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 2
Ahah bon courage Algiers, perso je suis toujours en train d'écrire mon bilan des absents du top sud-américain ! J'écris quelques paragraphes chaque soir (un par joueur) mais je me suis un peu enflammé, en fait je suis parti quasiment sur un deuxième "top 100 des joueurs qui auraient pu être cités"...
Du coup, si je le poste sur So Foot, je vais battre sans pb le record du plus long com jamais publié. Et j'ai même peur que ce soit trop long pour que ça passe, en réalité ça fait la taille d'un article de la version magazine (pour l'instant j'en suis à plus de 30000 signes, soit déjà 8 pages de document word remplies !)...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
"un petit doute sur Belloumi"... Sur quoi, sur sa présence dans le classement ?
Impossible ! S'ils zappent Belloumi (alors qu'il devrait être dans le top 10 ou grand minimum dans les 20), c'est le plus gros scandale de tous les tops So Foot réunis, pire que les absences cumulées de Caniggia, Houseman, Junior, Careca et Pedro Rocha dans le top sudam !!!

A mon avis, Rabah Madjer sera le joueur algérien le mieux classé pour plusieurs raisons : par rapport à ses coéquipiers de l'Algérie 82, il a en plus remporté la C1 et la Coupe Intercontinentale avec Porto (en étant buteur dans les deux matchs), fait partie de l'équipe victorieuse de la CAN 90 et, cerise sur le gâteau, a donné son nom à un geste ! Difficile de faire plus marquant, c'est vrai...
Mais Belloumi reste l'un des deux plus grands joueurs algériens et perso, j'en ferais même le numéro 1 (après ils se valent tous un peu, Madjer et Dahleb étaient eux aussi des footballeurs extraordinaires).
Je suis d'accord.
En Algérie, Belloumi est plus cité encore aujourd'hui que Madjer.
Mais j'ai ce petit mauvais pressentiment de le retrouver loin du top 20.

J'espère me tromper.
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
3h57! Eh les amigos, vous dormez quand?
Et Mekhloufi, quelle place a-t-il aujourd'hui en Algérie? Au top ou un peu oublié?
Mekhloufi, comme toutes les figures de l'indépendance, est régulièrement mis à contribution dans les médias.

De plus, sa bonhommie et ses succès en tant que sélectionneur laissent une image très positive auprès de la population.
Et, sinon, je travaillais cette nuit !
9 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Yekini, Kanu, Okocha, Amunike, Amokachi, Finidi, Oliseh, Ikpeba, Keshi, Rufai, Siasia, Okechukwu, Babayaro, Taribo West, Babangida, Lawal, Oruma...
Pour moi, le Nigeria de la période 94-98, c'est tout simplement la plus belle génération de l'histoire du foot africain !
cedoukeita Niveau : DHR
completement d'accord avec toi ! le nigéria des année 90 était incroyable et je pense que c'est le pays qui à sorti le plus de grand joueur dans le continent, des joueurs qui n'ont pas forcement réussie en club mais on atteint les sommet en sélections contrairement au joueurs ivoirien, maliens entre autres...
Ce commentaire a été modifié.
Le Nigeria n'a pas sorti plus de talents que le Cameroun en 55 ans. En revanche, sur une génération, celle des années 1990 aucune autre sélection n'a eu une telle qualité, ni avant, ni après. Le point culminant reste 1994, bien que le titre olympique soit obtenu en 1996.
2 réponses à ce commentaire.
adebayorsheyi Niveau : DHR
Top 40 et toujours aucune trace de Saadi Khadafi, le meilleur joueur libyen de l'Histoire
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Se plaindre du "niveau" de ce top, c'est un peu oublier que la plupart des pays "n'existaient" pas il y a 50-60 ans. L'AmSud et l'Europe ont eu plus de 100 ans pour "produire" des joueurs.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Remarque très pertinente George ! C'est même curieux que personne ne l'ait relevé plus tôt (je m'inclus là-dedans)...
Au moment où la plupart des nations africaines ont acquis leur indépendance, au début des années 60, les pays sud-américains et européens avaient déjà eu le temps de produire une multitude de grands joueurs et de structurer leur football au cours des décennies précédentes.

Et puis, sans la colonisation, certains grands joueurs africains auraient brillé avec la sélection de leur pays d'origine (puisque étant nés, ayant grandi et ayant été formés là-bas) et non avec celle du pays colonisateur.
Je pense notamment à trois immenses joueurs : Eusebio, Mario Coluna et Ben Barek, devenus des légendes respectivement du Portugal et de la France, mais qui auraient pu faire le bonheur d'une sélection du Mozambique pour les deux premiers, du Maroc pour le troisième... et qui seraient donc éligibles à un top africain So Foot. ^^
cedoukeita Niveau : DHR
soyons fou : à quand un classement du top 100 des joueurs d'origine africaine ? Eusebio, Zidane, Makelele, Desailly...
Zidane ne pourrait être dans ce classement car n'ayant jamais vécu en Algérie. C'est un pur produit du football français.
cedoukeita Niveau : DHR
ce n'est pas un "français de souche". mon post était un brin taquin pour titiller tout ceux qui se permettent de faire une comparaison moqueur entre le top 100 africain et europeen ou sud am' !
4 réponses à ce commentaire.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 5 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 7 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2