1. //
  2. // Top 100

Ils ont marqué le foot africain (100 à 91)

Après les tops européens et sud-américain, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football africain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 100e à la 91e place.

Modififié

100. Petit Sory


Comment aider une équipe qu’on aime ? En l’internant dans un camp militaire, pardi. C’est l’option qu’aurait choisie Sékou Touré, le président de la Guinée, pour que son équipe nationale puisse travailler sereinement. Il décide donc d’enfermer Petit Sory et ses camarades dans le camp Alpha Yaya en 1967 après un match nul face au Liberia. Bingo : lors du match retour, la Guinée colle 9-0 à son adversaire et Sory s’offre un triplé. Bonne idée pour un mec élu par la suite meilleur joueur de la Coupe d'Afrique des nations en 1976 et meilleur ailier droit pendant la pseudo Coupe du monde organisée au Brésil en 1972, non ? FC

Vidéo


99. Robert Kidiaba


C’est l’histoire d’un gardien de but davantage connu pour sa manifestation de joie étrange – une danse du cul, littéralement – et sa coiffure loufoque que pour ses talents sur le terrain. Et pourtant. Pourtant, Kidiaba a disputé près de sept cents parties avec le Tout Puissant Mazembe, remportant six championnats du Congo et trois Ligues des champions de la CAF. Kidiaba a également connu la consécration avec son équipe nationale en s’emparant du championnat d’Afrique des nations 2009. « Une légende d’Afrique tire sa révérence, et de quelle manière !!!! Merci Robert Kidiaba et bonne chance pour la suite » , dira d’ailleurs Didier Drogba lors de son dernier match en sélection comptant pour la petite finale de la CAN 2015. Où le portier stoppa, au passage, un tir au but, offrant la médaille de bronze à son pays. FC

Vidéo


98. Mohamed Kallon


Pas la peine de chercher un autre joueur avec une carrière comparable à celle de l’inédit Mohamed Kallon. Plus jeune joueur à inscrire un but lors d'un match international (à l’âge de quinze ans), le Sierra-Léonais possède une vie footballistique absolument incroyable. Dix-huit clubs sur son curriculum vitæ (dont l’Inter et Monaco), dix pays différents : celui qui a disputé plus d’une soixantaine de matchs sous les couleurs de Milan est une véritable star dans son pays. À tel point qu'en 2002, lorsqu'il rachète pour 30 000 dollars le club local des Sierra Ficheries, il le rebaptise Kallon FC. Et il y jouera pendant quantre saisons, devenant ainsi le premier joueur professionnel de l'histoire à évoluer dans un club portant son nom. Rien que ça. FC

Vidéo


97. Essam el-Hadari


Pour le football africain, quel est le point commun entre 2006, 2008 et 2010 ? L’Égypte a, à chaque fois, remporté la coupe d’Afrique des nations. C’est vrai. Mais encore ? Bah le gardien des Pharaons, Essam el-Hadari, a été élu meilleur gardien du continent. Ajoutez à ça que le portier avait déjà connu une victoire dans la compétition en 1998, qu’il a gagné sept fois le championnat national, quatre fois la coupe, qu’il a réussi à l’étranger le temps d’une saison (en Suisse), qu’il a déjà marqué un but lors d’une Supercoupe, qu’il a joué plus de huit cents matchs dans sa carrière, qu’il a empêché Didier Drogba de s’offrir une CAN en stoppant son penalty, et vous comprendrez sa présence ici. FC

Vidéo


96. Pierre Womé


Ce 8 août 2005, Pierre Womé n’aurait jamais dû décider de tirer le penalty qui s’offrait à lui. Pour se qualifier pour la Coupe du monde 2006, le Cameroun doit gagner face à l’Égypte. À la 94e minute, l’arbitre siffle une faute dans la surface de réparation à l’avantage des Lions indomptables alors que le score est bloqué à 1-1. Le néo-joueur de l’Inter, qui a déjà marqué l’histoire africaine en inscrivant le péno de la victoire finale aux Jeux olympiques 2000, prend ses responsabilités, devant la stupéfaction des supporters qui pensent voir Samuel Eto’o s’élancer. Hélas pour ces derniers, Womé touche le poteau. S’ensuit une évacuation sous escorte pour le joueur, menacé de toutes parts aux abords du stade, dans la ville et même devant sa maison. Pas défendu par les autres cadres de la sélection, le défenseur refusera de revenir défendre son pays, sécurité oblige, et ne portera plus ses couleurs. Triste fin. FC

Vidéo


95. Mohamed Timoumi


9 novembre 1985. Les Forces armées royales de Rabat rencontrent le Zamalek du Caire en demi-finales de la Coupe d'Afrique des clubs champions. Dans le premier camp, Mohamed Timoumi, le meilleur joueur africain de l’année qui compte les jours avant de recevoir son Ballon d’or continental. Mais à l’heure de jeu, catastrophe : après un choc, la cheville droite du meneur de jeu explose. Fin de carrière pour lui ? Non, car le talent ne disparaît pas comme ça. Le monde entier en aura la confirmation quelques mois plus tard, quand le Marocain viendra créer la surprise avec sa sélection au Mondial mexicain. À la suite d'une victoire de prestige face au Portugal, Timoumi offre un second tour à sa nation, qui devient le premier pays africain à passer la première phase d’une Coupe du monde. Et qu’importe si son passage en Europe fut un désastre. FC

Vidéo


94. Jaouad Zaïri


Jaouad Zaïri n’est pas ce qu’on peut appeler un joueur efficace. De ceux qui marquent et font marquer, de ceux qui font gagner des titres. Non, le natif de Taza, dans le nord-est du Maroc, est un joueur frisson. De ceux qui donnent un plaisir aussi fugace qu’immédiat. Comme l’artiste qu’il est, le Marocain a trimbalé ses toiles, faites de crochets, passements de jambes et virgules, de Gueugnon à Zakyntos en Grèce. Mais c’est à Sochaux qu’on le remarque. Il grappille quelques minutes par-ci par-là, réussit un dribble sur vingt-neuf, mais ça suffit au bonheur de Bonal. Il atterrit finalement en Arabie saoudite, multiplie les prêts avant de dribbler son monde et signer à l’Olympiakos, avec lequel il remporte le titre de champion en 2011. Loin des yeux, près du cœur. C’est au Maroc que Zaïri reste le plus apprécié. Finaliste malheureux de la CAN 2004 perdue contre la Tunisie, Jaouad reste dans le cœur de tous les Marocains comme celui par qui la magie arrive. Dans cette nation d’amoureux du dribble, il n’est pas rare de croiser au détour d’une rue de Rabat ou Tiznit le numéro 7 de l’ancien Sochalien. Rester dans la mémoire collective en étant perso, peut-être le plus beau titre, après tout. RG

Vidéo


93. Pascal Feindouno


Pascal Feindouno est né au football au Parc des Princes, un soir de mai 1999, à même pas dix-huit ans. Cette petite frappe du gauche, qui trompe Bernard Lama et offre le titre de champion aux Girondins, marque le début d'une carrière qui verra le Guinéen mêler pelouses et dancefloors pendant presque vingt ans. Comme il l'expliquait lui-même dans les colonnes de So Foot en août 2014 : « Je suis meilleur sur une piste de danse que sur un terrain de foot ! On dirait pas comme ça, hein ? J'étais très très fort ! Quand je fais mes dribbles déhanchés, mes dribbles chaloupés, ça c'est de la danse. » Des moves qui lui ont forcément donné la bougeotte. Sorti de ses quatre années à Saint-Étienne, l'homme enchaîne huit clubs en huit saisons, du Qatar à la Suisse, en passant par l'Arabie saoudite, la Turquie, Monaco et la Lituanie. Avec comme pied à terre, son Syli national, dont il a porté le maillot à quatre-vingt-une reprises (trente et un buts). ME

Vidéo


92. Stephen Appiah


Quatorze ans. Pendant quatorze années, la sélection du Ghana aura profité des muscles et de l’intelligence de Tornado. Après avoir glané les principaux trophées au pays (championnat et coupe nationaux), le numéro 10 n’a aucun mal à faire son trou dans la rude Italie. À Parme d’abord, où il remporte la coupe, puis à la Juve, avec laquelle il gagne la Serie A. Ses quelques saisons en Turquie sous le maillot de Fenerbahçe (champion en 2007) sont aussi une franche réussite. Apprécié partout, mal à l’aise nulle part, Stephen Appiah avait tout pour représenter l’emblème parfait du Ghana. Ce qu’il fit dans une relative et paradoxale discrétion. FC

Vidéo


91. Ali Benarbia


Ce fils de maçon aura pris soin de se construire un solide palmarès, dans la France des 90's : champion de France de D2 avec Martigues, de D1 avec Monaco et Bordeaux, vice-champion avec le PSG. L'homme avait beau être l'un des meneurs de jeu les plus élégants de sa génération, la sélection de son pays d'adoption ne fera jamais appel à lui. Et il lui faudra attendre d'avoir trente-deux ans pour se décider à enfin rejoindre l'équipe nationale algérienne, et y décrocher neuf sélections anecdotiques. ME




Par Flavien Bories, Mathias Edwards, Romuald Gadegbeku et Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Excellent. Merci pour cette "série" qui s'annonce très intéressante.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Intéressante ? Je sais pas, "Le drame de l'Afrique, c'est que le joueur africain n'est pas assez entré dans l'histoire".

Rien que sur la video de Feidouno, t'as 2 minutes de Wiltord et 30 secondes de Pascal.. Et cette défense acharnée des parisiens, mouarf mouarf mouarf !
l'histoire donc tu parles est celle que tu connais , ca ne veux aucunement dire que le joueur africain n'a pas d 'histoire. peut-etre que tu devrais chercher l'erreur chez toi . si les competitions africaines ne t interessent pas ok c ton choix mais viens pas nous raconter que l 'africain n'a pas d'histoire. c'est toi qui es ignorant.
Y'en a qui voient pas la référence...
Bzezelles*Maniac Niveau : District
C'est juste un clin d'oeil a un chere philophe / humaniste francais Nicolas Sarkozy qui parlais de l'Afrique....
4 réponses à ce commentaire.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je parie que le top 10 c'est weah, drogba, etoo, milla, dahleb, A pelé, S keita, yaya Touré, madjer et kanu

j'suis sûr j'en suis pas loin ^^
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Sammy Traoré, voyons ...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Jean Hugues Ateba et Alex Nyarko aussi ? ^^
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Ateba !!!!!!

Oh putain faut prévenir avant de balancer des trucs pareil : y'a des enfants qui viennent sur Sofoot ... :-)
Ateba, je l'ai vu jouer pour Boulogne-Billancourt l'année dernière ...
Ce commentaire a été modifié.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je mets talal dans les 40 avec mbami et benachour ^^
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Heuuuuu … Faut quand même faire gaffe, hein …

T’imagines si je balancerais des « Jeannol & Bibard » à tout bout de champ ?
(des trucs à se faire bannir à vie du site, oui !)

Et je valide avec Apoula Edel
Apoula Edel est arménien. Oui oui!
Et les arméniens disent qu'il est camerounais, un mec pour qui on a envie de se battre quoi!
Messibocou Niveau : DHR
Le plus grand joueur qui a marqué le foot africain reste Luis Suarez
Ce commentaire a été modifié.
S Keita, le grand Salif, Seydou ou le chanteur ? ;)
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Salif non de zeus !!! ^^
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 1
Ca devrait pas être trop loin de ça mais je mettrais quand même Belloumi dans le top 10.
Et N'Kono sera aussi assez bien classé, je pense...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
possible en effet
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Alain, ça y est tu l'as ton top africain. Les impatients énoncent déjà leur top 10. Quelles places seront réservées aux anciens comme Ben Barek (qui était marocain et non franco-marocain, comme certains le croient et l'écrivent, et Mekloufi, qui a été d'abord français.
Je t'ai mis un article (que tu connais peut-être déjà) à l'article Lazio-Rome.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui merci Fred, je l'ai vu ! ;)
Et sinon j'aurais surtout souhaité avoir un top Brésil, un top Argentine et un top Uruguay/reste Amsud mais bon, je vais pas bouder mon plaisir devant ce nouveau top qui s'annonce passionnant, notamment au niveau des commentaires.

Tout comme toi, j'attends de voir si Ben Barek, Mekhloufi ou Zitouni y seront. Pour les deux anciens du FLN je pense, en revanche pas sûr de voir Ben Barek vu qu'il a été déjà classé dans le top français... Et les absences de Di Stefano, Sivori, Altafini, Santamaria ou Rial dans le top sud-américain donnent une petite indication, So Foot n'a jamais cité aucun joueur dans deux tops différents.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ceci dit, je viens surtout sur les coms de ce top pour apprendre des choses, étant beaucoup moins connaisseur de foot africain que sud-américain. Pour l'Amérique du Sud, je connais pas trop mal le foot des décennies 40-50-60-70 (j'ai plus de lacunes sur les années 20 et 30), en revanche je ne connais bien le foot africain qu'à partir du début des 80's, beaucoup moins celui des décennies précédentes (à mon grand regret)...
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Franchement ce serait chouette, ce serait un beau top 10.
cependant t'oublies Aubam, le génie Aubam, qui malgré son jeune âge marque le football de son pays en étant dans le top des attaquants mondiaux.
Ce qui est certain c'est que Aubameyang éclipse Daniel Cousin et Eric Mouloungui en terme de talent et les deux ne seront pas dans ce classement.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
faudrait qu'il ait fait quelque chose parce que pour l'instant aubameyang c'est des buts mais rien sur le plan palmarès alors que ceux que j'ai cité mama mia, y'a du lourd ^^
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
C'est vrai, cher Empereur, mais il a choisi Dortmund par amour du beau foot, niveau titre ça risque d'être serré, et c'est pas avec le Gabon qu'il va faire quelque-chose...
Dick Slap Niveau : DHR
Finidi Georges et Babangida doivent être bien placés aussi ! Il y'aura aussi quelque chose pour Foé j'imagine. Sans oublier West et l'immense Dwight Yorke.
Dwight Yorke était trinidadien.

A moins d'essayer une improbable expansion de l'Afrique, impossible de le retrouver ici.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Note : 1
Mais Dwight Yorke n'est pas africain...
C'est le top africain à la Cavani...
adebayorsheyi Niveau : DHR
Yorke africain oui oui... il n'en est pas moins immense!
Oh Jay Jay, il me manque tellement...
Roger Milla ne sera pas loin du top 5 à mon avis.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Et même du podium à mon avis. Pour ce qui est de marquer le foot africain, Roger Milla se pose là quand même !
En tout cas perso, quand je lis l'intitulé de ce classement, la première chose qui me vient à l'esprit, c'est le Cameroun 90...
Pour moi 1/ weah 2/ milla 3/ dalheb
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Viraldo, joli podium !
Perso mon top 5 serait (dans le désordre) : Milla, Weah, Eto'o, Salif Keita, Belloumi (ou un autre Algérien des 80's, Madjer ou Dahleb)
Et pour le reste du top 10, je vois bien Abedi Pelé, au moins deux Ivoiriens (Drogba + Pokou ou Yaya Touré), un deuxième Algérien 82, et peut-être un Egyptien (Aboutrika, Ahmed Hassan ou Hossam Hassan) ou Nigérian (Kanu ou Okocha) voire N'Kono ou Diouf...
J'en oublie tellement, y'a un vrai paquet de joueurs extraordinaires en vérité. Dur de dire qui est au top ou pas. D'ailleurs une petite pensée pour Salomon Kalou qui selon moi n'a pas eu la carrière qu'il méritait (bon faut être auxerrois ou parisien pour dire ça peut-être.).
Tu veux dire Bonaventure Kalou? non?
Quid de Hassan Hossam et Gyan? Je les vois bien dans le top 10 ces deux-là ...
34 réponses à ce commentaire.
Karim Ziani dans le top 100, alors qu'il ne serrait meme pas dans le top 500 des joueurs de la petite L1, c'est un rude reflet de la faiblesse du continent quand meme.

Toujours cool ces classements on va (re)decouvrir des joueurs encore, merci SoFoot :)
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Où as tu vu Ziani?
Clavier a fourché Jaouad Zaïri bien sur :/
A moins que tu confondes avec Zairi, je ne crois pas qu'ils aient mis Ziani sur ce top même si on peut aussi se poser la question sur la pertinence d'avoir classé le marocain qui n'a pas réalisé une carrière de ouf.
le sport d'une manière générale est un truc de «riche»
y aura toujours des phénomènes venant d'Afrique ou d'origine africaine car le foot est un sport de fou là bas, mais tant que les moyens ne suivront pas, cela restera toujours un continent à la traîne sportivement..
Supposons même que Ziani y figurait, c'est quand même facile de parler avec autant de mépris de la "faiblesse du continent" africain quand on a dans le top français Dessally, Zidane, Makelele, Benzema, govou... Ah j'oubliais ils sont "issus de l'immigration" et non pas "naturalisés". Donc ça ne compte pas. Au final peut-être serait-il plus judicieux de parler de la "faiblesse du continent après épuration". Ce qui du coup n'est que normal!
Euh Zidane, Benzema et Gouvou ils sont nés en France a moins que le Puy en Velay et Bron soient en Afrique, les autres sont arrivés enfants.

Et c'est pas condescendant de faire un constat, combien d'equipe africaines en demi de mondial, combien ont dominé le classement FIFA ? Combien meme de joueurs mythiques du continent sur les 100 dernieres années ?
Olmunire, grandis un peu!

Desailly, Zidane, Makelele, Benzema, Govou ont fait toutes leurs classes footballistiques jusqu'avant leur premier transfert dans un club étranger en France. En tant que footballeur, ils sont donc des produits d'institutions du football français. De l'autre on a Kidiaba qui est un pur produit du football congolais.

Tu vas me dire que Desailly ou Benzema sont des footballeurs africains comme Kidiaba l'est? Ca n'a pas de sens!
Euh... Eto'o ? Drogba ? Weah ? Salif Keita ? Madjer ? Kanu, Finidi George de l'Ajax 95 ? Ben Barek, l'idole de Pelé ?

Je te signale que le professionnalisme en Afrique n'est là que depuis 20-25 ans, que la décolonisation (physique et pas économique, sur ce plan là rien n'a changé hélas pour Mama Africa, les "ex"-puissances coloniales ont pris soin d'entretenir une minorité d'élites leaders, des sous-préfets, formées dans les universités occidentales) s'est seulement terminé au début des années 80 au Zimbabwe et le football pro en Afrique est un enjeu d'état d'une ampleur que tu ne peux même pas imaginer, du coup la corruption est inévitablement amplifiée avec une élite de profiteurs (sachant que ce qu'ils pensent ne comptent pas sur le plan international, n'étant pas en position de force sur le plan structurel et technologique. Et puis les Lumumba et Sankara se font vite trahir et assassiner de toute façon), donc sportivement on peut toujours attendre ...

Et malgré tous ces obstacles, ce continent arrive quand même à avoir des grands joueurs depuis plus de 70 ans, au point d'alimenter les sélections issus de ses afro-descendants et de sa diaspora ! (France et Brésil particulièrement, Eusebio et Mario Coluna au Portugal etc.)

Maintenant est-ce bien ou mal, le fait que les afro-descendants viennent jouer dans l'équipe nationale de leurs grands-parents alors qu'ils y ont mis les pieds seulement pour aller en vacances, ont-ils une fierté nationale, ça c'est un autre débat ...
@olumire

ah encore un combattant de la liberte, des braves soldats comme toi ne servent à rien tu sais
9 réponses à ce commentaire.
J'ai hâte de voir la suite...
Note : 1
Curieux de voir où seront les super eagles nigérians : les artistes Okocha et Kanu, la flèche Babangida, le regretté Yekini, les buffles West et Babayaro, Oliseh. Une des équipes les plus bandante des 90s
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
kanu top 10 ( ldc, uefa, champion olympique, premier league, hollande, ballon d'or africain plusieurs fois quand même )
okocha top 20, 30 au pire
les autres vers 40-60 je pense
1 réponse à ce commentaire.
OOOOOOH merci Sofoot, je l'attendais celui-ci.

Bon puisque c'était la mode sur le classement sudam : est-ce que le gardien égyptien ne méritait pas d'être beaucoup mieux classé ? C'est quand même un palmarès de déglingo puisqu'on parle des footballeurs qui ont marqué le football africain.

J'attends donc avec impatience, de mon côté, les classements de Nonda et Pokou, vu que pour la première fois des ex-représentants de mon club seront sans doute dans un top 100 international
En tant que rennais ou vont etre François Omam-Biyik et Shabani Nonda d'apres toi?
Je ne connais pas assez bien le foot africain pour me prononcer, je sais pas si Nonda a vraiment marqué tant que ça le foot africain. En tout cas c'est surtout qu'il m'a marqué moi, qui a commencé à suivre le foot et le Stade Rennais en 1998... Ma première véritable idole footballistique. Tant qu'il est dans le top je suis content.

J'espère juste que Pokou sera top20 voire top10
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pokou pour moi, c'est top 20 minimum !
Après, en tant que supporter du Stade Lavallois, j'attends impatiemment le classement de François Oman-Biyik (quand même unique buteur de la victoire camerounaise face à l'Argentine en 90, l'une des plus grandes surprises de l'histoire des matchs d'ouverture)...
Oui. Je suis assez déçu. Je voyais El Hadary dans le top 10. Au pire top 20. C'est un gardien extraordinaire.
4 réponses à ce commentaire.
Merci So Foot !

En tant que congolais (de Kinshasa hein! ), j'attend de voir surtout les places des héros de 1968 et surtout 1974 avec notamment Ndaye Mulamba, meilleur buteur de l'histoire sur une seule CAN avec 9 réalisations et dont le trophée de meilleur buteur fut volé par le Maréchal Mobutu.

Sans oublier, Seigneur Kibonge et les autres grands noms de cette équipe, première nation de l'Afrique noire à atteindre la Coupe du monde mais dont l'ambiance et les tensions au sujet des primes (problème déjà d'actu à l'époque) amenèrent au non-match et à la déroute historique face à la Seleçao de Jaïrzinho.
True Grit Niveau : DHR
Ah oui, cette équipe congolaise est gravée dans l'Histoire pour sûr ! Quels beaux joueurs et quelle belle équipe ils formaient ! C'est un immense regret qu'à cause des interférences politiques, cette équipe n'ait pas pu capitaliser davantage cette période faste.

D'ailleurs, où en est le football congolais ? Comment va la sélection nationale ?

Enfin, je m'interroge, serais-tu pour l'union des 2 Congo, y aurait-il du sens à une telle réunion selon toi ?
En effet, on a pas capitalisé du tout sur cette série de succès. Ni les infrastructures et encore moins les soucis liés à la politique n'ont évolués hormis depuis 2-3 ans et la prise de fonction de Florent Ibengue qui a réussit à convaincre pas mal de binationaux de se joindre au projet des Lépoards.

Mais les soucis sont les mêmes au niveau de championnat domestique :
- manque d'argent et d'investissement dans les infrastructures.
- Les stades sont vétustes et datent pour la plupart d'il y plusieurs décennies notamment le stade national
- Les dirigeants sont souvent liés au pouvoir et ceux-ci pratique une ingérence dans le fonctionnement des clubs qui seraient scandaleuses en Europe.

Le seul ovni au milieu de ce désordre est le célèbre Tout-Puissant Mazembe qui peut compter sur l'argent du richissime Moise Katumbi (opposant politique du président Kabila"). D'ailleurs, ce club est dans le collimateur du pouvoir car la finale de Coupe d'Afrique à laquelle il participait n'a pas été diffusé sur la chaine nationale. Preuve encore une fois, que même en matière de foot vaut mieux être du côté du régime, car oui c'est un régime!
J'oubliais aussi les problèmes liés à la sécurité. Au vu de tes différents posts, notamment sur le footbal turc, tu sembles venir de là. Et bien dis-toi que les Congolais sont quasi aussi passionnés que chez vous mais avec l'argent en moins :p

Trop souvent, il y a des débordements et cela empêche la stabilité des clubs.

Sinon concernant l'unification des deux Congo, je t'avoue que je me suis déjà posé la question : on a jamais qu'un fleuve qui nous sépare et au niveau de la langue et des cultures, on est assez proches mais je ne connais pas assez le sujet que pour y donner un avis définitif là-dessus.. Mais si un autre congolais eu Forum veut s'exprimer, je suis preneur !
3 réponses à ce commentaire.
Sinon merci d'avoir mis Stephen Appiah, énorme joueur mais trop souvent blessé ; il aurait pu/du former LA paire au milieu avec Michael Essien.
Je sens qu'on va bien rigoler.
1 réponse à ce commentaire.
C'est Mohamed TimouMi et non pas Mohamed Timouni ...
AH !!!
Ravi de voir que mes ... enfin nos commentaires sont lus !

:)
dingue qu'il soit classé derrière zairi, rien que dans le top 100 du foot marocain il doit y avoir un énorme écart entre les deux.
3 réponses à ce commentaire.
Youpi.

Le drame du football africain, c'est qu'il n'est pas assez rentré dans l'histoire.
Oui, je me cache partout.
Mais chuuutt
L'encu... pardon, le poète et philosophe Henri Guaino !
Blablabla, heureusement qu'on était là pour faire de l'échange culturel hein
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Note : 1
Oui, mais par réciproque, les légendes du football Africain sont devenues de grande légendes mondiales.
Madjer, c'est devenu l'un des plus beaux gestes techniques.
Roger Milla, c'est l'un des "lions indomptables".
La Côte d'Ivoire, qui a été si souvent décevante alors que c'était l'équipe la plus forte d'Afrique.
Même si c'est aussi une question d'homonymie, il y a un Pelé Africain.
Alors certes, on ne retient pas ou peu les épopées de la CAN (sauf quand malheureusement ça se passe mal), les championnats africains sont méconnus (menfin le football sudam c'est pas non plus la panacée sur ce point), mais le football africain c'est aussi une poésie finalement, c'est un peu le vrai football romantique, populaire et politique, contre le football européen clinquant, cher, riche et pourri gâté.
C'était unr blaguounette !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour le football de clubs (pour répondre à ta remarque entre parenthèses), il y a quand même une grosse différence entre les foots sud-américain et africain : beaucoup de clubs sud-américains sont devenus mythiques grâce à leurs grands joueurs, à leurs épopées en Libertadores et à leurs victoires en Coupe Intercontinentale ou lors de tournées face aux grands clubs européens. Je pense par exemple à Boca, River, Independiente, Racing, Estudiantes, Santos, Botafogo, Palmeiras, Flamengo, Sao Paulo FC, Penarol, Nacional, Millonarios, Olimpia... La chance des clubs sud-américains a été de pouvoir compter sur leurs meilleurs joueurs nationaux : dans les décennies 40's à 70's inclues, les plus grands joueurs brésiliens, argentins et uruguayens jouaient quasiment tous au pays et même jusqu'aux années 80/milieu 90, les Maradona, Burruchaga, Caniggia, Crespo, Batistuta, Zico, Socrates, Junior, Careca, Rai, Francescoli, Ruben Sosa, Valderrama, Salas, Cabanas, etc, faisaient tous leurs preuves en Amérique du Sud avant de débarquer en Europe... Chose dont n'ont pas pu bénéficier les clubs africains qui, très vite (sauf les clubs égyptiens), ont dû se résoudre à voir partir leurs plus grands joueurs (malgré quelques exceptions comme Belloumi qui fit toute sa carrière en Algérie).
On dit beaucoup de Belloumi qu'il ne voulait pas quitter son confort algérien où il était roi.
Son nom serait peut-être (ou pas) resté encore plus ancré dans l'histoire s'il avait pu ou voulu quitter le pays.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Pour Belloumi, en 85 il était tout proche de rejoindre la Juve de Platini (et visiblement d'accord pour quitter l'Algérie) mais il se fit malheureusement péter la jambe par un défenseur libyen lors d'un match de Coupe des clubs champions africains...
Oui, merci de me rappeler cette malheureuse anecdote.
Entre ça et le match en Egypte, le football africain l'aura pas mal freiné dans sa progression.
10 réponses à ce commentaire.
J'annonce Godfrey Chitalu numéro 1!
969 buts sur 1 seule année civile , n'est-ce pas ?
1 réponse à ce commentaire.
Numéro Uno indiscutable (bon allez ou Drogba et encore je suis sympa pour le coté politique/leader) le 9 des 9, celui avec qui Messi a joué, le meilleur buteur de la CAN, la précocité (JO 2000 et cette humiliation du brazil de Ronnie à 16 ans hors taxes), le dernier joueur africain qui aurait mérité un ballon d'or, un melon, 2 melons, 3 melons, tous en or, recordman du BO africain (avec Yaya), un amour du compte en banque à 6 chiffres minimum (12 en FCFA), une backstory digne d'une succes story américaine (toi qui lit ca achetes les droits du film), des déclas plus savoureuses les unes que les autres! Mais avec votre coté décalé/anticonformisme vous etes capables de nous refaire le coup de Maradona pour le classement sud am (et encore Eto'o est ce qui se rapproche le plus d'un Maradona sud am non?)! Bref je vais savourer ce classement, rdv pour le top 5 déja!
Jaouad Zaïri où le joueur frisson par excellence! Le Quaresma du pauvre, dans la mesure où celui-ci (aussi) n'a pas eu la carrière qu'on lui promettait.
D'ailleurs,dans "ses" highlights, jamais je n'ai trouvé aussi parlante une musique de fond accompagnée si bien la carrière du joueur et sa façon de jouer et de concevoir le football.

Seems like everybody's got a price,
I wonder how they sleep at night
When the sale comes first
And the truth comes second.
Just stop for a minute and smile

Why is everybody so serious?
Acting so damn mysterious?
Got your shades on your eyes
And your heels so high
That you can't even have a good time

It's not about the money, money, money
We don't need your money, money, money
We just wanna make the world dance,
Forget about the price tag
Why is everybody so obsessed?
Money can't buy us happiness
Can we all slow down and enjoy right now?
Guarantee we'll be feeling alright


True Grit Niveau : DHR
Elji haz14, on va guetter ensemble les apparitions de Moussa Sow (qui est très bon en ce moment!), Mamadou Niang, Henri Camara, Tony Silva, Papa Bouba Diop (j'en oublie sûrement des tas d'autres) et surtout de l'inénarrable El-Hadji Diouf !
Thierno Youm , Oumar Gueye Sene, Bocandé ça compte pas ?
Ce commentaire a été modifié.
Salut mon ami True Grit!

Content pour Moussa Sow, j'ai vu récemment qu'il a marqué un triplé, qu'il continue ainsi et la CAN sera à nous^^

Sinon, de tous les Sénégalais Elhadji Diouf sera à mon avis le mieux classé, suivront ensuite dans le désordre cette fois ci: Bocandé (meilleur buteur de la D1 en 86 avec Metz si je ne me trompe), Fadiga, Bouba Diop, Henri Camara, Tony Sylva, Oumar Gueye Sene, Roger Mendy (considéré comme l'un des meilleurs défenseurs du foot Sénégalais) Locotte, Mamadou Niang, et pas mal de joueurs de la génération qui a hissé le Sénégal en finale de la CAN 2002 et en 1/4 du mondial asiatique.
Et puis, il y'en a beaucoup d'autres qui ont marqué le foot Sénégalais mais pas forcément Africain, ceux là on risque pas de les voir malheureusement. Je pense à Baba Touré (ancien meneur de jeu de l'un des club les plus titrés du pays: la Jeanne d'arc de Dakar dans les 80) considéré à la fois comme étant le plus doué mais aussi le plus grand gachis du foot sénégal.
Avec le talent qui était le sien, s'il était vraiment concentré sur le football, on parlerait peu d'Elhadji Diouf, c'est dire à quel point il était fort et apprécié au pays. Il y'a également Thierno Youm, Cheikh Seck..

Il y'a également les membres de l'équipe victorieuse des Jeux de l'amitié: Le capitaine de la sélection du Sénégal et de la Jeanne de Dakar, Domingo Mendy, l'homme du penalty historique contre la Tunisie le Maréchal Cheikh Thioune, Souleymane Diop, Mamadou Samassa, le technicien à l'état pur Yatma Diouck au front de l'attaque, Youssou Ndiaye, meilleur buteur du tournoi, El Hadji Malick Sy Souris, surnommé...Garrincha, le héros de la finale contre la Tunisie Demba Thioye, le clairvoyant Abdoulaye Diop Pelé.
Baba Touré est effectivement considéré comme le Maradona Sénégalais. Il paraît qu'à l'entrainement le but du jeu pour ainsi dire était de tirer sur la barre transversale, et à ce jeu il était toujours gagnant.
La génération 1986 me semble être la meilleure de l'Histoire des Lions et ce à toutes les lignes.
Poulho (père de Diouf), meilleur joueur de l'histoire du foot selon mon père
Tellement fort le Baba Touré qu'il s'était fait une spécialité: marquer directement des buts...sur corner direct!

Tout à fait sur le surnom qu'on lui donnait. Roger Mendy disait de lui qu'il était juste derrière Maradona parmi les gauchers numéros 10 à travers le monde.

Je te mets un morceau d'une interview de Roger Mendy, il en parle le mieux:

«Baba Touré est un couche-tard, il se pliait difficilement aux mises au vert et les dirigeants de la JA lui ont mis de force dans ma chambre pour que je puisse le raisonner», s’est-il rappelé, soulignant que c’était peine perdue.

«Il fallait vraiment qu’il sorte, sinon, il n’était pas dans son assiette et il mettait un véritable bazar dans le groupe et c’est pourquoi, j’ai décidé de fermer les yeux parce que je savais que durant le match, il allait régler nos problèmes», a-t-il par ailleurs ajouté.

Au rayon des souvenirs, Roger Mendy a indiqué en avoir un paquet mais a préféré rappeler un énième derby dakarois ayant opposé la JA au Jaraaf.

«Nous avions eu un coup franc et Baba Touré a battu Cheikh Seck d’un tir imparable. Mais à notre grande surprise, l’arbitre indique n’avoir pas encore sifflé», a-t-il raconté.

«C’était la stupéfaction dans notre camp où les uns et les autres accusaient l’arbitre de favoritisme mais Baba (Touré) a tenu à calmer tout le monde jurant qu’il allait remettre le ballon dans les filets», a-t-il dit.

«Et quelques minutes après les conciliabules, il remit les choses au point en battant Cheikh (Seck) qui était pourtant au sommet de son art», a rappelé Roger Mendy.
Aerton,

Pour rebondir sur la génération 86 que je n'ai malheureusement pas eu la chance de voir car n'étant même pas encore né à l'époque, je te rejoins tout à fait. Malgré leur élimination en phase de poule (1 défaite et...2 victoires!), l'l'équipe était composée de joueurs très talentueux avec une colonne vertébrale composée de Cheikh Seck (l'un des meilleurs gardiens de l'histoire du Sénégal), Roger Mendy, Oumar Gueye Sene, Thierno Youm, bref, tous les voyants étaient au vert pour aller au bout. Finalement ils ont fait preuve de naïveté (le Sénégal était resté 18 ans sans participer à une phase finale de CAN!) en aborbant le 3ème match. En effet, un match nul leurs aurait ouvert une qualification en 1/4 mais malheureusement, l’équipe a joué un match ouvert contre les Éléphants pour enfin se faire punir (1-0). Une défaite qui a été synonyme d’élimination dans cette CAN bien que nous eussions le même nombre de points que nos adversaires (4 points), l’Égypte, avec une meilleure goal-différence, avait fini première et la Côte d’Ivoire qui avait une meilleure attaque que nous s’est classée deuxième.
7 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Yes trop bien, un nouveau top ! Je suis moins passionné de foot africain que de foot sud-américain mais je m'en délecte quand même à l'avance !

Je me lance pour mon top 20 (dans le désordre) :
Weah, Eto'o, Belloumi, Milla, Abedi Pelé, Salik Keita, Drogba, Madjer, Pokou, Yaya Touré, N'Kono, Ahmed Hassan, Okocha, Kanu, N'Doram, Dahleb, Essien, Hadji, Diouf, et pour la 20e place Rigobert Song, Naybet ou Yekini.

Sinon dans les places suivantes, y aura du Assad, Nonda, Amokachi, Oman-Biyik, Hossam Hassan, McCarthy, Zaki Badou, Bell, Abdul Razak, Asamoah Gyan, Taribo West, Aubameyang, Finidi, Fadiga, Keshi...

Après tout dépend aussi si des joueurs comme Ben Barek ou Mekhloufi sont considérés comme Africains dans ce classement...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
J'ai bien sûr oublié Seydou Keita (peut-être pas dans le top 20 mais pas très loin derrière).
Je mets facilement Aboutrika dans le 20 voire 10! Même s'il a passé toute sa carrière en Egypte, il a un palmarès dont ne peuvent pas se targuer nombreux autres joueurs africains qui figureront sur ce top 100.
C'est simple, il a tout gagné (trophées individuels comme collectifs) autant en club qu'en sélection et a été un élément clé de tous les titres remportés par ses équipes.
Luis suarez Niveau : DHR
Je suis d'accord. Mine de rien, Abou Trika c'est le maestro de l'Egypte triple championne continentale et les égyptiens se souviennent encore de son match en coupe des confédérations face au Brésil.
J'espère que Naybet figurera dans le top 20.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
D'accord pour Aboutrika, simple oubli de ma part. ;)
Le major galopant Niveau : District
La perspective offerte par ce nouveau top, à savoir me délecter des breuvages d'Alain Proviste -dont, par ailleurs, le résumé sud am tarde à venir- ainsi que des écrits de ceux qui ont pris pour coutume de nous envoûter à chaque nouvelle publication
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Major (en fin de carrière, tu étais plutôt le major bedonnant, ce qui n'enlève rien à mon admiration pour toi). Sois sûr qu'en fin de classement, Alain va nous concocter des listes dont il s'est fait une spécialité, entre autres celle de tous les oubliés.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ah oui, désolé pour le bilan du top sud-am : le pire, c'est que je l'ai préparé (et quasiment fini d'écrire) mais pas posté en me disant que personne n'irait voir sur l'article deux semaines après...
Je peux toujours le poster cette semaine si ça vous intéresse (sur les coms de l'article Maradona). ;)
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Oui, mais les anciens articles disparaissent plus ou moins, ou sont mélangés et noyés dans la masse.
@Alain,

Tu peux le poster et mettre le lien en PS sous certains de tes comms de ce post-ci.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ah oui, bonne idée Algiers ! ;)
Du coup je vais le finir cette semaine, j'ai écrit quelques lignes sur chacun des grands absents brésiliens et argentins, reste ceux des autres pays (ce sera un peu plus rapide). Mais vous allez voir, c'est un vrai pavé, je pense que je vais faire péter les limites des coms So Foot en nombre de signes ! ^^
Un peu trop de joueurs récents dans ton top Alain.

PS: J'arrive pas bien à voir, c'est Socrates ton nouvel avatar,
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui je me suis dit ça aussi mais j'ai essayé d'imaginer le top So Foot.
Et contrairement au top sud-américain où Uruguayens et Argentins ont brillé dès les années 20 et 30, où les grands joueurs brésiliens sont légions dans les 50's et 60's et où les sélections et grands clubs sud-américains ont trusté les titres internationaux durant des décennies, les sélections africains n'ont quant à elles commencé à briller au niveau mondial que dans les 80's avec l'Algérie et le Cameroun. Et je pense que ça risque d'être décisif dans le classement de So Foot.
Mais c'est vrai qu'on ne peut pas occulter les grands joueurs africains ayant brillé dans les CAN des 60's et 70's (je pense notamment aux Ghanéens et Congolais)...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Oui c'est Socrates avec le maillot des Corinthians (ça apparaît plus petit que je pensais)
Il n'y avait que 2 représentant de l'Afrique a cet époque.
14 réponses à ce commentaire.
Sinon très content pour ce top, merci Sofoot!
Ce sera l'occasion de se ressouvenir de certains joueurs et d'en découvrir d'autres. J'aimerai juste que la palme ne reviennent qu'aux joueurs ayant évolué la plupart de leur carrière en Europe.

Oups, j'allais l'oublier, je rejoins l'autre camarade au sujet du classement de El-Hadari, vu le palmares du bonhomme, je trouve qu'il aurait mérité d'être mieux classé. Sofoot confirme une tendance, être gardien de but, c'est un poste vraiment à part qui n'attire pas autant de lumière que les attaquants ou les milieux.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
J'espère quand même que l'immense Thomas N'Kono sera (justement) haut classé...
1 réponse à ce commentaire.
Qui a dit "babandiga" hâta. Le mec connu pour sa vitesse.
Appiah, le mec était fort et puissant je me souvient. Je me souvient aussi que dans un fm il était sans contrat en début de partie. C'était le mec a recruter direct.
Drogba Etoo reportage favori de telefoot.
Sofoot arrivera til à faire un top10 des joueurs d'Asie?
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Zairi au dessus de Timoumi??
Vous êtes sérieux?
Je me demande à quelle place va etre Obafemi "le joueur le plus rapide de l'histoire des simulations de foot" Martins! Pour info il a 32 ans (oui oui) et evolue dans le prestigieux championnat chinois!
Benarbia et Zairi dans le top 100? Ca fait mal les gars quand meme...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
bernabia c'était un super joueur !!!
Benarbia c'est carrément normal. Zaïri en revanche...
Et Mohammed Kallon, il sent bien les fonds de tiroirs aussi !

Sinon, j'espère secrètement qu'Oudjani, Joel Tiehi ou Raouf Bouzaiene auront leur ganache dans la gazette !
Benarbia le mérite quand même. Ce qu'il a fait à Martigues (ses 2 coups francs face à Nantes saison 94-95 quand Martigues égalise alors que les canaris menaient pourtant 3-0), Monaco (champion de France 1997,prenant la place de titulaire d'un Enzo Scifo trop souvent blessé et ensuite demi-finaliste de la C1 97-98), Bordeaux (champion de France 1999, élu meilleur joueur de la saison) et Paris (du moins sa première saison où il est capitaine d'entrée), personnellement je dis chapeau Ali Benarbia !
Benarbia mérite sa place et est à sa place.

Zaïri a corrompu la rédaction de SoFoot en vendant toute sa famille pour y être, c'est pas possible autrement.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Benarbia a quand même été l'un des meilleurs meneurs de jeu du championnat de France durant une grande partie de la décennie 90. Pour moi, sa place dans le top ne se discute pas, il joue pas du tout dans la même cour que Zairi (lui, je l'aurais sans doute pas cité) !
Ce commentaire a été modifié.
@Alain

Je le dis plus bas avec Trabelsi, Zaïri a sûrement plus marqué les marocains que Benarbia les algériens.

Benarbia a tardé avant d'enfiler simplement brièvement la tunique verte et ce fait là pondéra très largement l'amour de la population algérienne à son endroit.
Zaïri, pour sa part, était et est toujours dans le coeur des gens de son pays.

Après, au niveau des joueurs, rien à redire, tu as parfaitement raison.
Les deux ne jouent pas dans la même cours, et je dirais même qu'un était au CP pendant que l'autre survolait le CM2.
Zairi a frappé les footix marocains, mais dans l'ensemble il n'aura été qu'un espoir qui a fait pchiit comme Assaidi (qui a fait meilleure carrière que lui malgré tout).
7 réponses à ce commentaire.
Note : 1
"Ils ont marqué le football africain"
Y'a pas de raison que Sepp Blatter n'ait pas le droit à une petite place dans ce classement !

Je demande où va bien pouvoir figurer ce diable de Salomon Olembé !
Et Ali Dia, sera t-il dans ce classement ? Parce qu'il a marqué le foot ... par sa médiocrité sur le terrain !
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Quelqu'un qui se souvient de Salomon Olembé est forcément quelqu'un de bien.
Qu'est-ce que j'ai pu l'aimer quand il était à Nantes. J'étais très triste quand il a quitté le club. Lui aussi d'ailleurs je pense, car il a commencé à décliner à ce moment là !
2 réponses à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 7 heures Valdés lance sa société de production 8 il y a 8 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)