En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France/Brésil

Ils ont croisé le Hulk

Mercredi, la France qui n'a pas Ma Chaîne Sport va découvrir le Brésilien Hulk. Entretien avec les Français de Liga déjà victimes de l'attaquant du FC Porto.

Modififié
« J'aimerais que cette année soit la mienne » . Hulk profite de son appel en Seleção pour lancer un appel au monde. L'attaquant du FC Porto est le grand acteur de la Liga portugaise, cette saison. Son meilleur buteur, avec 19 pions. Du coup, son intégration dans la liste de Mano Menezes pour affronter les Bleus paraît carrément logique. Mais "O Incrivel" (L'incroyable) a pour ambition d'afficher sa gueule en haut de l'affiche : « Je veux saisir une opportunité pour gagner ma place en Seleção » . Et à croire les Français qui le croisent sur les pelouses portugaises, Givanildo Vieira de Souza -de son vrai nom- a tout pour y arriver. Témoignages -et conseils- des victimes...

Romuald Peiser : « Une frappe d'éléphant »

A Naval puis à l'Académica, "Romu" a eu souvent l'occasion de croiser Hulk. Un cauchemar lorsque l'on est gardien : « Hulk, c'est un phénomène ! Il a une frappe d'éléphant. Et avec ces nouveaux ballons qui partent n'importe où, c'est la galère... Il est puissant, technique. A mon sens, il a le niveau et tout pour être titulaire avec le Brésil. Il n'y a qu'une seule solution pour l'arrêter : se mettre à deux dessus. Il a tendance à privilégier son pied gauche et à être parfois un peu égoïste » .

Valentin Roberge : « Il s'amuse au Portugal »

Pour sa première saison au Portugal, le défenseur de Maritimo a goûté aux atouts du Dragon : « C'est pas compliqué : il a tout. C'est un joueur hyper complet et il s'amuse dans ce championnat. Il a été élu tous les mois meilleur joueur de Liga depuis le début de saison. S'il change de championnat, il prendra une autre dimension et deviendra un habitué du Brésil. Parce que bon, le Brésil, c'est le Brésil et des phénomènes ils en ont quand même pas mal... » . Roberge en profite pour lâcher un tuyau à son « pote de vacances » Koscielny : « Il ne faut pas se jeter, le gêner et l'obliger à donner son ballon. De toute façon, la seule vraie solution, c'est d'y aller à deux » .

Romain Salin : « C'est un bus ! »

Le successeur de Peiser dans les cages de Naval a pris cher pour son dépucelage en Liga : un tête à tête avec Hulk. Salin a encaissé trois buts du Brésilien cette saison. Et c'est déjà une perf' ! : « Je suis content d'en avoir pris que trois ! Crois-moi, c'est un bon ratio. Hulk est très fort, très rapide. Son truc, c'est de déborder sur le côté, de rentrer intérieur et de frapper. Et il a une frappe de mulet ! Ce mec est fracassant. Dans les duels et les contacts, c'est un bus ! Un vrai joueur de Ligue des Champions. Son seul défaut est son individualisme. Ça peut lui arriver d'oublier de faire des passes... » .

Aurélien Collin : « Il faut montrer d'entrée qui est le patron »

A Setubal depuis deux ans, Collin a eu le temps de cerner le phénomène. Le défenseur du Vitoria pense carrément avoir la solution : « Même s'il est très solide, il ne va pas trop au contact. Il faut essayer de le déséquilibrer parce qu'une fois qu'il est lancé, il est impossible à rattraper. Les fois où j'ai joué contre lui, ça s'est plutôt bien passé pour moi. Il faut montrer d'entrée qui est le patron. Parce qu'il est super fort. Il est au-dessus de tout le monde, ici. Ça ne m'étonnerait pas qu'il signe dans un très grand club européen dans peu de temps » .

[page]

Explications :

Sa puissance : C'est sa maman qui explique le mieux la puissance de son chérubin aux mensurations de rêve (1,80m, 80 kg) : « Il a tété jusqu'à l'âge de trois ans. Quand on tète beaucoup on devient fort, non ? C'est ce que disent les médecins... » . Les gardiens aussi...

Chiffre : Avec une clause libératoire de 100M€, Hulk est la plus grosse cote actuelle du foot portugais. En 2008, le FC Porto a déboursé 5,5M€ pour 45% de ses droits. Le PSG avait pris la température mais avait estimé l'opération trop risquée pour un Brésilien évoluant au Japon. Un transfert aux contours aussi improbables que la trajectoire d'un Jabulani lancé par Hulk. Troublant. Pas le genre de Paris...

L'idole Ronaldo : Lorsqu'il était encore sélectionneur, Dunga disait avoir un œil sur le Portiste. Et il a même été jusqu'à le comparer à Ronaldo. Hulk rougit : « Ronaldo est mon idole, c'est de lui que vient mon inspiration tous les jours à l'entraînement » . 1998. Stade de France, France–Brésil, Ronaldo...

Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Edy Reja chez le psy