Ils feront la L1 en 2011

En 2011, il n'y aura pas de Coupe du Monde. L'occasion de se concentrer à fond les ballons sur la merveilleuse Ligue 1 Orange. Focus sur ceux qui vont ambiancer les samedi soirs.

Modififié
0 0
Aurier (Lens) : Un latéral puissant, tonique comme la Ligue 1 n'en produit plus assez. Le RC Lens va peut-être couler mais ce ne sera pas le cas de Serge Aurier. Manchester City (que l'on dit intéressé) étant une marche trop haute pour lui à l'heure actuelle, le joueur d'origine ivoirienne va prendre le temps de cartonner en Ligue 1 en 2011.


Chantôme (Paris SG) : C'est un peu comme 24 heures chrono : on connaît le scénario à l'avance. Chantôme va boucler sa première grosse saison avec Paris. Il va être convoité. Il va vouloir partir. Puis rester, le choix du cœur. Avant de vouloir repartir, mais de signer au dernier moment une grosse revalorisation salariale à la fin de l'été. Et d'être décevant en début de saison prochaine. Comme dans la série, les fans du PSG vont être accrocs à chaque épisode.


Lacazette (Lyon) : Le buteur décisif du championnat d'Europe des moins de 19 ans va exploser à Lyon comme Loïc Rémy n'y est jamais parvenu. A mi-chemin entre Briand et Gomis, il va participer pleinement au turn-over. Mais surtout, lui, il va avoir l'amour du public. Et un attaquant en confiance est tellement plus efficace. Hein, Brandao...


Stambouli (Montpellier) : La plus belle promesse française au poste de défenseur central. Ce n'est pas une montagne, mais il est présent dans les duels et possède une belle relance. Son père, chargé de la formation des jeunes à l'OM, peut s'attendre à se faire chambrer de ne pas l'avoir pris dans ses bagages...


Brahimi (Rennes) : A Rennes, avant, quand il y avait un attaquant axial issu du centre de formation qui se démerdait pas trop mal, on lui apprenait vite à évoluer aussi sur un côté, histoire de pouvoir quand même être titulaire (Briand, Sow ...). Brahimi a également démarré la saison sur le côté droit. Mais on devrait vite s'apercevoir que son vrai poste, c'est d'être un putain de numéro 10.


N.Mendy (Monaco) : On l'annonce chaque année, mais Makélélé va enfin prendre sa retraite. Pourquoi ? Parce qu'il a enfin trouvé un successeur digne de ce nom. Sur ce qu'il a montré depuis le début de saison avec Monaco -c'est dire-, Nampalys Mendy peut figurer ce joueur qui continue de courir lorsque la machine à tester l'endurance s'arrête. Reste à voir comment se sortir d'un club qui n'a pas cru en Yaya Touré et qui semble faire de même avec N'Koulou.


Pentecôte (Toulouse) : Santander et Tafer ne seront bientôt plus que des mauvais souvenirs pour les supporters toulousains. Xavier Pentecôte en a bientôt fini avec ses problèmes au genou, il va enfin s'imposer au sein de l'attaque des Violets. Et avec lui, c'est un style d'attaquant estampillé Ligue 1 qui va renaître. De la trempe des Laslandes et des Guivarch'. Tout dans l'efficacité, rien d'autre.


Martin (Sochaux) : Il va continuer de s'illustrer dans son rôle de chef d'orchestre, tout simplement parce qu'il a avec lui des attaquants qui ne rechignent pas à faire des appels tout le temps, dans tous les sens. Et avec un peu de chance, il donnera encore de belles interviews.


Correa (Nancy) : C'est vrai, Pablo Correa ne joue plus au foot depuis au moins dix ans. Mais cette année, il va sauter de son banc à Nancy. Un séisme pour la région, semblable à la disparition de Michael Jackson en 2009. Surtout que si ça finit mal, l'Uruguayen est tellement revanchard dans l'âme qu'il est capable d'aller entraîner le Fc Metz.


Gignac (Marseille) : André-Pierre Gignac va briller en 2011. La fameuse théorie du Ketchup de Cristiano Ronaldo : il va enchaîner pour ne plus s'arrêter, et se voir récompensé de ses efforts. Du coup, ça va être drôle d'entendre Pierre Ménès et ses amis donner dans le « André-Pierre, moi, je l'ai toujours soutenu ... » . La magie du football.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0