En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Départ de Guardiola

Ils auraient pu remplacer Guardiola...

Coup de tonnerre en Catalogne : Pep partira en fin de saison. Et c'est son adjoint, Tito Villanova, qui le remplacera. Dommage, il y avait foule du côté des prétendants...

Modififié
Luis Enrique
Il faut se rendre à l’évidence : Luis Enrique n’est pas fait pour le football italien. Après avoir été chassé du royaume d’Italie par des tifosi très colère, le bon Luis rentre en Catalogne. Parfait, Rosell lui propose de reprendre le Barça, suivant ainsi le même parcours que Guardiola : Barça B, Barça. C’est alors que débute l’attaque des clones. Luis Enrique troque le costard contre l’ensemble « chemise-gilet » qui a fait ses preuves sur Pep, se rase le crâne et se laisse pousser la barbe. Encore plus bizarre, il demande aux journalistes qu’on l’appelle « Pep Enrique » . Avec lui, le Barça gagne à nouveau, et Bojan marque plus de buts que Messi. La folie.

Marcelo Bielsa
Fini les pulls en cachemire, les cravates et les costumes trois-pièces. Le début de l’ère Bielsa, c’est celui d’un Barça en survêtement et cordon à lunettes. Après s’être couché en finale de Coupe du Roi, sous la pression des dirigeants du Barça, Marcelo Bielsa, vainqueur de l'Europa League, prend ses cliques et ses claques et rejoint la Catalogne. Avec Fernando Llorente dans ses valises, il vire cette arnaque de Tello, qui part en Ligue 2, à l’OM. Avec un vrai numéro 9, le Barça de Bielsa caracole en tête de la Liga. Jusqu’à deux journées de la fin. Avec deux points d’avance sur le Real et un Clasico à jouer, Bielsa, qui n’a pas digéré moralement le fait de se coucher avec Bilbao en finale de Coupe du Roi, envoie la Masia à Bernabeu sous les conseils avisés de José Anigo. Le Real ramasse le titre. Et merde.

Andre Villas-Boas
L’idée de Sandro Rosell : rajouter encore du piment à la confrontation Barcelone-Madrid, en insérant un duel Special One-Special Two. Le Barça engage Villas-Boas, qui n’a pas su être reconnu à sa juste valeur à Chelsea. Ca tombe bien, à Barcelone, on aime bien les gens qui ont une certaine haine envers les Blues. Villas-Boas impose toutefois sa loi lors du mercato. Sa liste de courses contient Falcao, Hulk, Guarin, Rolando, James Rodriguez et Helton. « Euh, André, ça ressemble quand même drôlement à Porto, non ? » . André nie. Mais les socios catalans commencent à trouver ça louche lorsque le Barça se pointe avec un maillot blanc et bleu. « C’est juste pour essayer » se justifie AVB. Le 23 octobre, lors du clasico, le Camp Nou est rebaptisé Campo do Dragão.

Ernesto Valverde
En tant que joueur, à la fin des années 80, Valverde n’avait pas laissé un grand souvenir au FC Barcelone. C’est plutôt en tant que coach, lors de son expérience à l’Olympiakos, qu’il s’est révélé. Triple champion de Grèce (2009, 2011 et 2012), il aurait même pu se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions si Valbuena ne l’en avait pas empêché en scorant contre Dortmund. Le voilà donc qui arrive au Barça, et qui demande immédiatement à ce que Petit Vélo soit recruté, pour lui éviter d’autres déconvenues. Messi apprécie le geste, car du coup, il a l’air grand. Mais comme lors de son expérience à Villarreal en 2009-2010, Valverde est viré après une défaite à Osasuna. Tout penaud, il retourne à l’Olympiakos. Et remporte le titre.

Joachim Löw et Jürgen Klopp
Après avoir fait vibrer pendant quatre saisons au chant du Catalan, le Barça a besoin de retrouver de la fermeté. Pour ce, rien de mieux qu’un improbable duo teuton Joachim Löw-Jürgen Klopp, qui détient en lui l’ADN idéale pour le Barça : la fantaisie, la fougue et la rigueur. Toutes les tentatives des deux techniciens de convaincre Sandro Rosell de ramener des joueurs allemands s’avèrent toutefois vaines. Faute de pouvoir imposer leurs joueurs, les entraîneurs exigent qu’une charte d’amour soit mise en vigueur au Barça. Löw souhaite que tous les joueurs portent des cols roulés lors des sorties officielles, et Klopp, grand adepte de l'accolade, ordonne le câlin général au début et à la fin de chaque rencontre. Ah putain, l’Allemagne, c’est plus ce que c’était…

Laurent Blanc
« Au revoir, au revoir, président » . Vexé de ne pas avoir reçu de proposition de la part de Noël Le Graët avant son triomphe lors de l’Euro 2012, Laurent Blanc, comme Booba, dit « fuck » à la France. Amoureux du Barça depuis qu’il y a passé une saison en compagnie de Pep himself, Lolo refuse la proposition incroyable de 12 millions annuel et une maison sur Mars d'Abramovitch. A peine arrivé, le Français, mis en confiance par son succès avec les Bleus, instaure des règles strictes au sein de la maison catalane. Le port du petit bouc sous la lèvre inférieure est notamment obligatoire. En galère de poils, Leo Messi ne peut pas jouer et est relégué sur le banc. C’est le retour du Barça portugais que Blanc a connu quand il y jouait. Lassé par le niveau de Puyol à la mi-saison, il décide de remettre les crampons. Il offre le titre au Barça d’un splendide pénalty un soir de Clasico. Mené 4-0, le Barça s’impose 5-4 grâce à son super coach.

Claudio Ranieri
Après son échec sur le banc de l’Inter, Ranieri retente l’expérience sur un autre récent Champion d’Europe, le Barça. Mais la tâche n’est pas facile. Ayant déjà entraîné Valence et Chelsea, le Romain n’a pas franchement une grosse cote du côté du Camp Nou. Il réussit tout de même à ramener dans ses bagages De Rossi, histoire de donner un peu de barbe à son milieu de terrain. Pendant toute la saison, le Barça fait la course en tête, face au Real de Mourinho. Mais le 22 avril 2013, c’est le drame. Lors d’un Barça-Valence, Pazzini, qui a remplacé Soldado, score un doublé et permet au Real Madrid de repasser en tête, à trois journées de la fin. Ranieri termine deuxième. Et échoue en finale de Ligue des Champions. On ne change pas un éternel loser.

Mecha Bazdarevic
C’est bien beau de se pavaner pendant quatre ans, à remporter des Ligues des Champions et des championnats en veux-tu en voilà. Mais pour voir si le Barça est vraiment costaud, pourquoi ne pas mettre à sa tête un coach qui vante le coquet total de 15 victoires en 102 matches de Ligue 1 ? Cela permettrait de voir l’autonomie des joueurs, et ainsi clouer le bec des anti-Guardiola, qui affirment depuis quatre ans que « ce n’est pas très compliqué d’entraîner une équipe avec Xavi, Messi et Iniesta » . Ils feront moins les malins, quand ils en prendront cinq à Grenade et que Sandro Rosell sera contraint d’appeler Eric Hély en renfort.

Carles Puyol
On l’a bien compris lors des derniers matches : Puyol, ce n’est plus ce que c’était. Déposé par Drogba et Ramirès lors de la double-confrontation contre Chelsea, surpris par Khedira lors du Clasico, le chevelu le plus célèbre d’Espagne décide de raccrocher les crampons. C’est très logiquement qu’on lui offre le poste d’entraîneur. Après 17 saisons passées au club, on lui devait bien ça. Problème, le Barça de Puyol n’a plus rien à voir avec celui de Pep. L’ancien capitaine dresse une équipe ultra défensive, qui termine la plupart de ses matches sur un score de 0-0, et qui marque très souvent sur coups de pied arrêtés. Puyol obtient même la permission de rentrer pour placer sa tête sur certains coups-francs.

Raymond Domenech
Après deux tentatives de reconversion ratées à la tête des poussins de l’AC Boulogne-Billancourt et aux tables de poker, RD trouve sa voie. Le 24 avril à 21h30, il annonce sur Twitter qu’il rentrera dans les ordres en cas de qualification de Chelsea pour la finale de C1. Un péno manqué de Messi et un but de Torres plus tard, Raymond enfile sa soutane et se cherche une église. Après une tentative sur http://www.poleemploipourcuré.org, il tente sa chance à la paroisse barcelonaise après la démission d’un Pape Guardiola déjà canonisé. Séduits par le spiritisme de celui que l’on appelle désormais San D, les dirigeants catalans lui offrent les clés de la maison catalane. Les conférences de presse se déroulent à la Sagrada Familia. Mauvaises vibrations et horoscope compliqué oblige, il envoie Messi au Real Madrid pour trois hosties.

Diego Maradona
A défaut de pouvoir aller entraîner le Napoli à cause de ses problèmes avec le Fisc italien, el Pibe rejoint le Barça, où il n’a, à priori, jamais eu de soucis de cet ordre là. Les débuts de son Barça sont idylliques. L’entente avec Messi est évidemment exceptionnelle, tel un père et son fils, et les photographes se délectent des séances d’entraînement où les deux génies se mettent dans la même équipe. Le Barça caracole en tête de la Liga. Mais au mois de décembre, les Catalans affrontent le promu Hercules, entraîné depuis le début de la saison par Andoni Goikoetxea. Oui oui, lui-même qui avait pété la cheville de Diego lorsqu’il jouait à l’Athletic Bilbao. Ne lui ayant jamais pardonné, Maradona profite de l’occasion pour aller lui casser la gueule. Justice est rendue, mais la Fédé espagnole le radie. Pas grave, il ira à Naples. Ah, bah non…

José Mourinho
La folie. Le Mou débarque au Barça. « Parce qu’il aime les défis  » . Lors des premiers matches, le Camp Nou sonne creux. Mais comme le Barça du Special One est vite séduisant (des manitas à droite à gauche), les gradins se regarnissent. Finalement, il n’est pas si mal, ce José. Et peut-être même que pendant toutes ces années, la haine qu’il a ruminé envers le Barça était un amour caché. En quelques mois, Mourinho devient la nouvelle idole de la Catalogne. Mais un matin, à l’entraînement, Xavi se bat avec Messi. Puis c’est au tour de Piqué d’en coller une à son pote Fabregas. « Le coach m’a dit que Fabregas s’était vanté devant tout le monde d’avoir un plus gros piqueton que moi » se justifie Shakiro. Très vite, le masque tombe : Mourinho veut en réalité faire imploser le Barça de l’intérieur. Bien tenté, mais cela ne marche pas. Les Blaugrana, soudés, font virer le Mou. Qui, du coup, signe au Milan AC…

Par Eric Maggiori, avec Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:48 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça il y a 2 heures Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 10 mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2
Hier à 11:15 Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:53 Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 19 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12