Il y a quarante ans, la naissance de Maradona

Le 20 octobre 1976, lors d'un match entre Argentinos Juniors et Talleres de Córdoba, le Pibe entre en jeu et change l'histoire du foot.

Modififié
Quinze ans, onze mois et vingt jours. Autant dire que le gamin dont tout le monde parle est, certes, incroyable balle aux pieds, mais, surtout, il ressemble vraiment à un bébé. Il est encore bien loin de la bedaine, des cheveux blancs et des cernes d'insomniaque. À ce moment-là, il a encore les cheveux longs, vigoureux, le teint frais et l'énergie d'un puceau. « Il » , c'est Diego Maradona. Et pour Ruben Giacobetti, connu pour être l'homme qui a eu l'honneur de céder sa place au Pibe, c'est certain, faire jouer Diego aussi jeune, c'était risqué : « Il avait déjà montré en jeunes qu'il était vraiment différent, qu'il était à part, qu'il était un phénomène, situe-t-il dans les colonnes du Mundo Deportivo. Mais tout le monde sait également que ce n'est pas facile pour un garçon de quinze ans de commencer sa carrière par un match en Première Division. » Et pourtant, Juan Carlos Montes, entraîneur d'Argentinos Juniors de l'époque, va tenter le coup.

Steak, purée et agent immobilier


Dans son autobiographie, Yo soy el Diego de la gente (Je suis le Diego du peuple en VF), le Pibe revient longuement sur ce premier match, déterminant à ses yeux : « Je m’entraînais alors avec l'équipe une et, le mardi, l'entraîneur vient me voir et me dit :
- Demain, tu seras sur le banc.
- Hein ?
Les mots ne me venaient pas. Du coup, je lui ai répété des trucs du genre :
- Quoi ? Comment ?
Et lui m'a répété :
- Demain, tu seras sur le banc. Et prépare-toi bien, parce que tu vas même entrer sur le terrain.
Et puis, j'ai compris. Après l'entraînement, mon cœur battait tellement fort que j'ai fini par courir raconter ça à mes parents. Mais aussi à tout Fiorito (son quartier, ndlr) ! Avant le match, j'ai mangé avec ma famille et l'entraîneur. Un steak et de la purée, classique. Et puis, on est allés au stade, incognito, entre les supporters. Ils ne nous reconnaissaient pas encore. Bon, il faut dire que la plupart d'entre eux était de Córdoba. (...) Durant les vingt-sept premières minutes, on jouait plutôt mal et puis on s'est pris un but. Avant la fin de la première mi-temps, Montes, qui était de l'autre côté du banc, me regarde et me dit : "Tu t'échauffes ?" J'ai soutenu son regard, sans rien dire. Ma réponse, c'était d'aller m'échauffer. » Giacobetti, aujourd'hui agent immobilier, donne également son point de vue sur la raison de sa sortie et de l'entrée du petit numéro 16 : « Moi, normalement, je jouais milieu de terrain, mais ce jour-là, Montes m'a mis sur le côté gauche parce qu'il voulait contenir les ailiers de Córdoba. Je ne jouais pas bien et, à la pause, j'ai laissé ma place à Diego. »

Et Dieu créa Diego


Pas de vestiaire, ni de coaching particulier pour le petit chevelu. Diego, n'a besoin que de quelques mots pour s'enflammer : « Sur le bord du terrain, Montes m'a dit : "Allez Diego, joue comme tu sais le faire. Et si tu peux, mets un petit pont. » Et je suis passé directement à l'action : je reçois le ballon dos à mon adversaire, qui était alors Juan Domingo Patricio Cabrera, je me retourne, me présente face à lui et fait passer le ballon entre ses jambes. C'était vraiment limpide et là, j'ai entendu le "Oooollllléééééé" des tribunes. J'ai pris ça comme mon adoption. » Finalement, le score ne changera pas et Argentinos Juniors perdra 1-0. Mais il en restera le souvenir d'un Diego irréel, intouchable, virevoltant, omniprésent.

Vidéo

Luis Galvan, ancien coéquipier et futur champion du monde, s'extasie encore : « À partir du moment où il est entré sur le terrain, tout a changé. Il portait l'équipe sur les épaules, et nous autres n'avions plus qu'à défendre. Ce qu'a fait ce gamin ce jour-là était incroyable. » Diego lui-même, et ce n'est pas très étonnant, confirme le caractère divin de sa prestation : « Ce dont je me souviens, c'est que le terrain me paraissait vraiment petit, qu'il n'y avait pas d'espace comparé à ceux des divisions inférieures. Mais j'ai toujours dit que ce jour-là, footballistiquement parlant, j'avais touché le ciel du doigt. Et j'ai aussi compris qu'un chapitre important de ma vie commençait. » Cette année-là, en 1976, c'était le retour de la dictature en Argentine, avec l'arrivée du général Videla. Et deux ans auparavant, l'Albiceleste s'était cassé la gueule lors du Mondial allemand. Bref, cette année-là, les raisons de sourire se faisaient rares.



Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


bandinidakar2 Niveau : DHR
Donc aujourd'hui on comprend qu'à deux ans d'écart on deux petits gamins de 15 ans qui battent les records de précocité en étant considérés comme de grands espoirs. D'un côté, l'un des trois meilleurs footballeurs de tous les temps, de l'autre, Paga... Ou d'un côté des entraineurs argentins qui donnent les clés au gamin, de l'autre un entraineur français qui flingue le môme...
Je suis venu trois fois sur cette page et à chaque fois je me disais "mais de quoi il parle ? Je comprends que dalle".
Et puis j'ai lu l'article sur Paganelli...
Joli commentaire en tous cas !
1 réponse à ce commentaire.
Je profite de ce bel article pour partager cette vidéo, un documentaire produit par Arte sur el pibe de oro, à mon sens un des meilleurs, si ce n'est le meilleur, docu en rapport au foot :

https://www.youtube.com/watch?v=tfte_ToIZK0

Bon visionnage.

Marado, un des joueurs les plus grandioses de l'histoire de ce sport, malheureusement il est aussi triste dans ses déclarations actuelles qu'il était fort sur le terrain (c'est pour dire...).
gronaldothe best Niveau : DHR
Merci pour ce lien je le materais après l'om dimanch,e je pense que ça me redonnera le sourire après les loupés du grand duo gomis, cavani...
Merci pour ce lien, je connaissais ce documentaire sous le titre "Un Gamin en Or".
Je l'ai sur mon disque dur et j'avoue en regarder quelques scènes de temps en temps, notamment après des rencontres qui n'ont de match de foot que le nom.
Voire en d'autres occasions qui n'ont rien à voir avec ce sport.

C'est vrai que ce documentaire est très prenant, et émouvant. Le narrateur n'est pas étranger à cette réussite.
2 réponses à ce commentaire.
C'est vrai que l'éclosion de Maradona arrive en même temps que le coup d'état de la CIA en Argentine.

Le Mondial de 78 + Maradona, le peuple argentin a eu le football pour se consoler.
Le meilleur de tous les temps.
Exact. En tout cas le meilleur que la caméra ait jamais immortalisé. Peut-être y-a-t-il eu un indien ou un bushman meilleur que lui, mais qu'on a complètement oublié de filmer dans ses oeuvres.
1 réponse à ce commentaire.
Qui se souvient de l'Esprit du Sport sur la Cinquième (c'était le nom de France 5) présenté par Cyril Viguier que j'avais complètement perdu de vue sauf vers 2010 ?
Il fut question juste avant la Coupe du Monde 1998 de l'Argentine ou de Maradona. Un intellectuel Argentin exilé en Angleterre pendant le règne de la Junte Militaire était l'un des invités: le dimanche, il avait coutume d'appeler sa mère restée au pays les dimanches, ils discutaient de tout, et invariablement la discussion arrivait à Maradona, qui n'avait pas encore 17 ans. Cela montre à quel point sa carrière démarra précocement et qu'il fût un phénomène social à nul autre pareil (quand j'entends certains dire que Messi a déjà à une carrière plus longue au haut niveau!!!).
Sa carrière pré-européenne, qui en aurait déjà fait une légende absolue, gagnerait à être mieux diffusée.
Malheureusement trop peu de films de l'époque et souvent de mauvaise qualité.
David Louise Niveau : DHR
Mais tu sais, Messi à 17 ans, on en parlait tous.
2 réponses à ce commentaire.
Maradona était une véritable attraction avant même de commencer sa carrière à Argentinos, pendant les matches de Première Division (il y a des années-lumières de cela), il y avait toujours des concours de jongles organisés à la mi-temps (maintenant on a droit au challenge du but du milieu de terrain) et il éclipsait déjà à onze-douze ans tous les autres participants et 'remontait' le niveau quand le match pro n'était pas de bonne qualité. Son nom s'est propagé comme une trainée de poudre sur tous les stades...tout le monde se demandait qui était ce gamin haut comme trois pommes qui maniait le ballon comme personne ne l'avait jamais fait auparavant.
"Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années."
Corneille (pas le chanteur hein)
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4