Il y a huit ans, Platini devenait président de l’UEFA

En janvier 2007, Platini devenait président de l'UEFA avec la bénédiction de Sepp Blatter. Comme quoi, beaucoup de choses peuvent changer en huit ans.

« Je suis ému. Énormément ému. Mais je suis heureux. Quand j'étais footballeur, quand on avait une grande victoire, on recevait une coupe. Et puis, avec ses amis, on faisait le tour du terrain. Aujourd'hui, c'est une grande victoire pour moi. Mais je ne ferai pas le tour du terrain, car tout va commencer. » Nous sommes le 26 janvier 2007 à Düsseldorf. Après de longs mois à faire campagne, Michel Platini remporte l'une de ses plus plus belles victoires. Une victoire qu’il célèbre d’un discours on ne peut plus simple. À l’image de sa campagne. Humaniste et romantique : « Il faisait toujours très attention à ce qu’il voulait dire et à la manière dont il voulait le dire, confie Jean-Louis Valentin, son directeur de campagne. Il voulait faire un discours simple, qui correspondait à sa personnalité. Ça a marqué. » Aujourd'hui, on semble bien loin de tout ça. En seulement huit ans, les choses se sont bien compliquées pour cet homme qui, paradoxalement, voulait avant tout rendre au football sa simplicité.

« Il ne venait jamais à Nyon, il préférait pêcher »


Tout a commencé fin 2005. Membre du comité exécutif de la FIFA et de l'UEFA, Michel Platini a besoin d'un nouveau challenge selon Jean-Louis Valentin : « Cette élection représentait un saut. Un saut dans l’inconnu parce qu’il avait pas mal à perdre. » Surtout concernant sa réputation. C'est là où Michel joue gros. La défaite n'est donc pas envisageable. Et c'est pourquoi il s'entoure de deux énarques spécialistes de ce genre d'élections. Jean-Louis Valentin donc, ancien du cabinet de Jean-Louis Debré quand il était président de l'Assemblée nationale. Et Jacques Lambert, président de la FFF. Il y a donc le challenge, mais aussi la volonté de bouger les lignes. Quand il parle de son concurrent, Lennart Johansson, président de l'UEFA depuis 17 ans, au Monde, Michel y va franco : « Il ne venait jamais à Nyon, il préférait pêcher. Et puis d'autres, qui n'avaient pas son courage, l'ont poussé à se représenter. » Sachant que l'inertie est sa hantise, Michel n'a aucune envie de se retenir. Et il organise une campagne en trois points.



La première chose, c'est d'établir un agenda. Michel Platini sait se montrer débrouillard, persuasif, mais manque clairement d'expérience politique. C'est notamment là qu'interviennent ses deux énarques. Ils lui concoctent un programme respectant ses idées de gauche, d'universalité et de solidarité. Le deuxième point, c'est de faire abstraction de la cote de popularité dont bénéficie encore Platoche. Il a beau faire le plein à chacune de ses sorties, « lors de voyages en Serbie, en Albanie où il inaugurait des terrains, il était toujours suivi de près et par beaucoup de gens » , ça n'aidera en rien à convaincre les 52 présidents de Fédération, au contraire, ça peut être pris pour de l'arrogance. Et le troisième fondement de sa campagne, c'est justement de ne négliger aucun de ces 52 présidents : « Michel est allé voir tous les présidents. Y compris ceux dont ils savaient qu’ils ne voteraient pas pour lui » , détaille Jean-Louis Valentin. Il veille aussi à ne froisser personne. Il n'évoquera par exemple jamais le Ballon d'or controversé de Fabio Cannavaro pour conserver les faveurs du président de la Fédération italienne. C'est simple, efficace, proche, humaniste, romantique et toujours plus productif que ce que propose son concurrent qui se repose principalement sur ses précédents mandats.

Johan Cruyff, Jacques Chirac et Sepp Blatter

Pendant plus d'un an, Michel arpente donc l'Europe de long en large pour arriver à ses fins, se mettre les meilleurs soutiens dans la poche. Car l'élection à la tête de l'UEFA ressemble davantage à des sénatoriales qu'à des présidentielles. On n'y est pas forcément élu pour un discours, mais davantage par réseautage. Johan Cruyff et Dino Zoff lui offrent par exemple leur soutien. Il faut aussi financer ses voyages. La FFF se porte garante, et de généreux amis lui prêtent leur avion privé. Michel rencontre également les maîtres dans l'art de faire campagne, les politiques, les vrais, pour en connaître les rouages. Philippe Douste-Blazy, Dominique de Villepin ou encore Jacques Chirac, alors président de la République, qu'il rencontre à l'Élysée. Tout est mis en place pour qu'il passe la barre des 26 voix.


Et puis, finalement une aide cruciale, mais tardive vient définitivement faire pencher la balance en sa faveur : « Blatter avait aussi son propre agenda, explique Jean-Louis Valentin. Il était président de la FIFA, dans une position institutionnelle, il ne pouvait pas intervenir de manière abusive dans un combat interne à l’UEFA. Mais il a montré clairement son soutien, notamment à la fin de la campagne. Je pense que ça a joué pour Platini parce que ça a permis d’ancrer un certain nombre de présidents de fédérations dans leur volonté de voter Michel. » Il faut savoir aussi que Lennart Johansson et Sepp Blatter ne s'appréciaient pas particulièrement. Et finalement donc, le 26 janvier 2007, Michel atteint un sommet dans sa carrière post-football. 27 voix contre 23, dont 2 votes nuls. Huit ans plus tard, Michel Platini et Sepp Blatter sont suspendus huit ans par la commission d'éthique de l'instance de toute activité dans le football. La boucle est bouclée ?

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 32 minutes Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 5
il y a 2 heures Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 66
Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13