1. // Coupe du monde 2014
  2. // Match de préparation
  3. // France/Paraguay (1-1)

Il y a encore un peu de boulot pour les Bleus

Dans une rencontre pas folichonne, la France est repartie avec un match nul de l'Allianz Riviera (1-1). Face à des Paraguayens rugueux, Griezmann a cru offrir un court succès aux Bleus avant que Cáceres n'égalise en fin de match. Une bonne piqûre de rappel.

Modififié
0 100

France - Paraguay
(1-1)
A. Griezmann (81') pour France , V. Cáceres (85') pour Paraguay.


Jauger, tester, préparer. À quelques encablures de l'échéance brésilienne, Didier Deschamps avait pour la dernière fois (no offense aux Jamaïcains) l'occasion de se confronter à bon morceau. Après la facile démonstration face à une Norvège bien moins sexy que ses représentantes aux cheveux dorés, c'est le Paraguay qui s'avançait ce soir pour une opposition plus rugueuse. Dans une Allianz Riviera garnie et qui a eu l'immense intelligence de ne pas siffler l'hymne sud-américain, les Bleus n'ont pas été déçus. Sans Chilavert mais avec grinta, l'Albirroja a offert un engagement de tous les instants et permis à DD de se mesurer face à une équipe compacte. Oubliés les boulevards du Stade de France, les partenaires d'Hugo Lloris ont dû batailler pour marquer avant se faire rejoindre au score par une nation qui ne fera même pas le déplacement chez son voisin. Pas aussi inquiétant que les envolées de Christian Jeanpierre, mais pas plus emballant que les interventions d'Arsène Wenger.

Jeu dur

Sur le banc, deux hommes se marrent. Toutes dents dehors, Franck Ribéry semble éclaté par la boutade finaude que vient de lui balancer Karim Benzema. Pourtant, le Kaiser n'a pas de quoi sourire. Après examen médical, le couperet est tombé : une lombalgie pourrait le priver, ou tout du moins l'handicaper, pour le Mondial. Une mauvaise nouvelle (?) qui profite à d'autres. Remplaçant buteur en début de semaine, Loïc Rémy fait la nique à Antoine Griezmann et s'installe sur le côté gauche de l'attaque française en compagnie de Giroud et Valbuena. La belle crinière de Sagna sortie de Château d'eau et réinstallée sur le côté droit de la défense, la rencontre peut enfin débuter. Et le scénario promis à l'EDF prend forme dès les premiers instants. Bousculé, le trident Pogba-Matuidi-Cabaye peine à juguler le pressing adverse. Peu serein dans le jeu court, le 11 titulaire galère et pêche à la relance, offrant à Roque Santa Cruz ou Romero l'occasion de s'illustrer. Si la baraque est bien tenue par un quator concentré, les duels sont âpres et difficilement gagnés. Pourtant, la France fait surface par intermittence. Bien emmenés par un Giroud précieux et un Rémy virevoltant, les Bleus mettent en péril l'arrière-garde rouge et blanche. Quelques coups de boules de l'attaquant d'Arsenal, une volée acrobatique de l'ancien Niçois et une frappe de Pogba sont autant d'opportunités non-converties par une équipe alternant bons mouvements et constructions faiblardes. La sortie « scabreuse » (copyright CJP) d'un Anthony Silva aussi peu fiable que son quasi-homonyme n'y change rien. La rencontre reste virginale.

Ascenseur émotionnel

Revenue des vestiaires avec plus d'intentions et Rio Mavuba, l'équipe de France continue sur les mêmes bases. Un peu moins inquiétés par le Paraguay, si ce n'est sur un coup franc bien repoussé par Lloris, les partenaires d'un excellent Mathieu Valbuena usent et abusent des ballons longs à destination de Giroud. Doté d'une détente de kangourou, ce dernier attrape tout ce qui arrive dans le paquet et permet aux Bleus de d'installer dans le camp adverse. Malgré quelques coups de casque et les déboulés de Patrice Évra, les filets ne tremblent pas et permettent seulement au portier adverse de chauffer les gants. Stéréotypé, le jeu d'attaque français se brise par vagues sur une défense valeureuse et regroupée. Doucement mais sûrement, la France s'achemine vers un triste match nul qui sonnerait le réveil de ses plus fervents détracteurs. C'était sans compter sur le talent qui sommeille sur le banc de DD. À moins d'un quart d'heure du terme, Antoine Griezmann checke Matuidi et part s'installer sur le flanc gauche. Très bon dans le jeu face à la Norvège, le joueur de la Sociedad fait la différence sur l'un de ses premiers bons ballons. Héritant du cuir suite à un corner, il enroule et trouve le petit filet droit malgré les têtes qui tentent de l'en empêcher. 1-0, la France se dirige tranquillement vers un court succès apaisant à défaut d'être flamboyant. Oui mais voilà, le Paraguay ne cède pas à la facilité et se permet de punir les insuffisances tricolores. Coup franc, déviation de Cáceres, Lloris à la pêche : 1-1. Sous la pluie niçoise, la soirée s'achève dans une ambiance maussade. Tout le monde savait que le Paraguay n'était pas la Norvège. Ce soir, les Bleus l'ont aussi compris, soulevant quelques interrogations dont ils se seraient bien passées.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sinon on les avait prévenus qu'on jouait la CDM dans 2 semaines les Paraguayens?
Putin entre les fautes et les simulations c'est un miracle qu'il y ait pas eu de blessés.
Et le gardien qui joue la montre à la fin il est sérieux là? J'avais encore jamais vu un mec se prendre un carton pour ça en amical...
Je sais pas si c'est la frustration de pas aller au Brésil, mais ça doit sanglant un match contre cette équipe en compet officielle.
Giroud t'es sympa dans les airs mais les talonnades pour un oui et pour un non, euh...
M.Manatane Niveau : CFA
Et sinon, ça fait longtemps que Mourinho est sélectionneur du Paraguay ?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Grosse ambiance au stade.

Sinon, bon match pourrave. Pas grand chose à sauver de l'ensemble produit par les Bleus.
Il y a pas à avoir d'interrogations maintenant.
C'est un putain d'amical. Ce qui compte c'est de faire du jeu, prendre un vieux but sur coup franc lointain en fin de match on s'en fout vraiment. Et dans le jeu on a pas été moins bon que contre la Norvège. Après c'est sûr que avec le Paraguay on a moins l'impression de voir 1 occasion = 1 but, mais c'est normal.

Enfin tout les grands connaisseurs qui se voyaient trop beau après la Norvège vont pouvoir reprendre leurs critiques.
Griezman fait vraiment bonne impression. Curieux de le voir aligné avec Benzema et Ribéry ça peut faire mal.

Gros match de Giroud, ça fonctionne vener Valbubu.

La putain* de bonne nouvelle c'est que nos remplaçants (en supposant que les 3 titulaires attaquants sont Valbuena Ribéry et Benzema) sont quand même chauds et tiennent vraiment la concurrence.
Ce que j'ai retenu de ce France – Paraguay :

- Deux « phrases » de Christian Jeanpierre : « Une sortie un peu à la desesperados là, du gardien paraguayen » et « encore une sortie scabreuse du gardien paraguayen. »

- Le fait que presque 20 ans après 1998, le Paraguay est toujours une grosse nation d'enculés du football.

- Non, Rémy ne sera pas « la bonne surprise » de la Coupe du Monde.

- La confirmation qu'un beau stade ne fait pas un bon public.

- Patrice Evra est bon en fait.

- Le catogan de Bakary Sagna.

- Frédéric Callange qui joue à Roger Gicquel : « La France a peur. »


Et une question : comment se fait-il qu'aucun club n'ait encore foutu 100 millions sur Pogba ? Je l'aime.
il va falloir faire mieux si l'on veut sortir des poules à la cdm
Sakho est vraiment horrible techniquement. Matuidi on va pas revenir sur son utilité dans les matchs où y'a rien en face...
Valbiche et Pogbiche encore une fois énormes.

Llobiche

Debubiche Varabiche Mangabiche Evrabiche

Pogbiche Cababiche Matuibiche

Valbiche Benzebiche Ribébiche

Rempls : Griezbiche, Rémybiche, Sissobiche
Une défaite au prochain match et on rentre dans le rang.
le plus inquiétant est pour moi le milieu de terrain, même si pogba n'a pas été mauvais, on voit que l'état de forme de matuidi et cabaye ne leur permettent de se détacher face à un pressing haut et soutenu.

Blaisou a laissé 3 poumons au Parc et Cabaye a perdu son jeu long. C'est un peu préoccupant quand même.
Note : 5
sinon on en parle toujours pas de ce milieu a 3 ou cabaye joue trop bas et matuidi contre ce type d'adversaire apporte strictement rien ?
Tout d'abord bravo à cette équipe magnifique du Paraguay qui aurait mérité de gagner.
Ils ont été un exemple de beau jeu et de fairplay, mesurant l'intensité de leurs coups dans ce match amical dont ils ont pleinement compris la signification



Nan, plus sérieusement, qu'ils aillent se faire foutre
The_Marlones Niveau : District
"l'Allianz Riviera garni et qui a eu l'immense intelligence de ne pas siffler l'hymne sud-américain"

Bien vu, le match n'était effectivement pas à Paris.
Frappe2mule Niveau : Loisir
Lloris est vraiment peu serein. Une frappe durement repoussé dans ses 6 mètres et quelques ballons aériens où il doit s'imposer. Notamment sur le but, un cpa a 35 mètres du but et qui tombe dans ses 6 mètres...

Sinon l'équipe paraguayenne que j'avais apprécié pendant la CDM 98 me paraît vraiment loin. C'est devenu une belle équipe de pute*
Beau de leur gardien but, dommage qu'il nous fait un sketch en fin de match.
Message posté par PhoenixLite
Grosse ambiance au stade.

Sinon, bon match pourrave. Pas grand chose à sauver de l'ensemble produit par les Bleus.


Grosse ambiance ? Public de branques oui. A coup de sifflets et de chants Niçois.

Sur le match, les Bleus n'ont été mauvais. Dans l'ensemble ça va. Du jeu, occasions et puis c'est un match de préparation aussi.
Alors oui ceux qui s'enflamment parce que la France tape la Norvège viennent de redescendre sur terre mais faut arrêter d'être si absolu. Il y a eu beaucoup de choses positives pendant ce match.
Syr_Odanus Niveau : CFA
Message posté par Nico2845
Sinon on les avait prévenus qu'on jouait la CDM dans 2 semaines les Paraguayens?
Putin entre les fautes et les simulations c'est un miracle qu'il y ait pas eu de blessés.
Et le gardien qui joue la montre à la fin il est sérieux là? J'avais encore jamais vu un mec se prendre un carton pour ça en amical...
Je sais pas si c'est la frustration de pas aller au Brésil, mais ça doit sanglant un match contre cette équipe en compet officielle.


Disons que pour les internationaux paraguayens, ramener un nul de France après avoir terminé bons derniers aux qualifs Amsud de la Coupe du monde leur permettra de rester vivant encore quelques semaines jusqu'à leur prochain match international...
Je lis partout , j'entends partout gros match de giorud , mais le mec a pas marqué non .On démolit benzema qu'on qualifie de pas assez efficace et on est laudatif avec giroud qui ne marque pas .C'est quoi la putain de logique ?
Il y a eu du déchet mais quelques belles tentatives, des situations sur coup de pied arrêté. Evra, Sagna ont été bons, Rémy poursuit sur sa lancée. La défense centrale inquiète parfois mais bon, c'est pas non plus hyper bancal. Il y a eu une baisse de régime quand Pogba a commencé à s'éclipser. Face à des Paraguayens assez hargneux, ça ne m'étonne pas qu'ils aient levé le pied.
Et puis il y a match nul et match nul, j'ai zappé sur l'Allemagne, c'était pas beau à voir. Aucune ambiance, défense inquiétante, le Mesut catastrophique et pas d'imagination en attaque. Notre 1-1 est correct, on a montré quelques trucs et au moins, on ne s'enflamme pas.

En gros, faut pas pousser mémé dans les Ortiz, aucune raison de dramatiser.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Malgré le score le match était plutôt bon. Faut pas avoir la mémoire courte, et faut se souvenir qu'il y a quelque temps c'était une purge de regarder des matchs de l'EDF.
Là on a eu 17 tirs, dont une tentative de ciseaux, un bon paquet de tête de Giroud, un bijou de Grizmann (lègerement dévié en fait), et également de très belles montées de Matuidi, des dribbles de Pogba, la percusion de Valbuena ou même la profondeur de Remy.

Malheureusement les combinaisons que Giroud multiplie exponentiellement ont rarement marché, sinon ça aurait pu faire mal. Je mets ça sur le manque d'automatisme, l'inspiration était bonne.

Pour résumé faudra plus de réalismes, mais il y a quand même pas mal de points positifs
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 100