En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Saint-Étienne/Qarabağ

Il y a 40 ans, l'Hajduk Split lançait l'épopée des Verts

Malgré une élimination du Bayern de Munich dès 1969, la folie verte n'a déferlé sur la France qu'après le 6 novembre 1974. En huitièmes de finale retour de Coupe d'Europe des clubs champions, l'ASSE de Larqué, Revelli, Bereta et Herbin terrasse les redoutables Yougoslaves d'Hajduk Split (5-1), après avoir mordu la poussière lors de la première manche (1-4).

Modififié
« Split, je ne peux pas l'oublier, ça été notre premier coup d'éclat. » « Ce fut le premier grand renversement de notre histoire. » « Dans mon panthéon personnel, c'est sur le podium en termes d'émotion et d'exploit sportif, voire même tout en haut. » « Split, c'est un vrai acte fondateur pour l'AS Saint-Étienne sur le plan continental, oui. » Demander 40 ans plus tard aux Verts de l'époque ce que représente la double confrontation de l'automne 1974, en huitièmes de finale de C1, contre l'Hajduk Split, c'est comme évoquer PSG-Real Madrid 1993 avec des Parisiens ou OM-Milan 1991 avec des Phocéens. C'est remonter aux prémices des grandes pages françaises en Coupe d'Europe, à des moments de communion inégalés, de liesse partagée par des générations entières, de renversement de montagne dans l'inconscient collectif. Un exploit d'autant plus retentissant qu'entre la folie rémoise de 1958 et 1974, la France s'est délitée sur le plan géopolitique du ballon rond, devenant un quasi-désert. « Le foot français, ce n'était rien à l'époque. C'est bien simple, la plupart des équipes qu'on jouait en Coupe d'Europe au début des années 1970 nous faisaient peur » , se souvient Hervé Revelli, buteur patenté de cette épopée verte.

En cette saison 1974-1975, quelques mois après son troisième doublé coupe-championnat, l'ASSE triomphe en seizièmes de finale du Sporting Portugal dans la reine des épreuves continentales et se voit proposer en huitièmes l'Hajduk Split de Tomislav Ivić. Une formation qui a aussi la mainmise sur ses terres et dont les deux tiers de l'équipe se sont hissés en quarts du Mondial allemand avec la sélection. « En gros, c'était au bloc yougoslave ce que représentait le Dynamo de Kiev de Blokhine en URSS, avec de bons joueurs dans toutes les lignes. Les deux ailiers, le buteur Djerkovic, le gardien...  » , illustre Jean-Michel Larqué. Le défenseur Christian Lopez se rappelle bien de ce que représentaient les Guerriers (Hajduk en français, ndlr) de Split : «  La Yougoslavie, c'était du haut niveau. Split avait de fins techniciens, comme Šurjak... » Iviča Šurjak, le double passeur parisien de la finale de la Coupe de France 1982 contre ces mêmes Verts, était alors un ailier puissant et redouté pour ses folles chevauchées, malgré sa grande carcasse d'1,91m. « Quel joueur... Un grand, c'était vraiment la classe sur son côté gauche » , appuie Patrick Revelli. Les Verts s'attendent donc à un gros client et les conseils du portier Ivan Ćurković sur ses compatriotes ou les prémices du travail vidéo signé Pierre Garonnaire et Robert Herbin ne sont pas de trop avant de se rendre sur les bords de la mer Adriatique pour le match aller. Enfin, croit-on...

«  M. Babacan, vous êtes un salaud ! »


La manche aller du 23 octobre 1974 vire au traquenard dès la nuit précédent le match. « Les supporters de l'Hajduk Split avaient campé en bas de notre hôtel, pour nous empêcher de dormir » , sourit avec le recul Hervé Revelli. Christian Lopez parle aussi de « mots, de sourires, d'attitudes sur le terrain de nos adversaires, qui chambraient clairement » . Cette atmosphère hostile, ce terrain boueux et cette inexpérience dans ces duels au couteau continentaux sont peu favorables à ces jeunes du Forez, qu'on présente alors comme « un peu tendres au début de cette campagne » dixit Patrick Revelli. Sans parler d'un arbitre turc, M. Babacan, prenant plus ou moins parti, avec un coup franc indirect – donné à retirer après une tentative foireuse - dans la surface sifflé à l'encontre de Ćurković pour non-respect de la règle des quatre pas. Avant de refuser un penalty indiscutable à Synaeghel avant la pause. « On s'en prend souvent à l'arbitre, oui, mais ça avait été quand même une faillite collective  » , reprend Hervé Revelli, buteur ayant égalisé avant le naufrage, les montées rageuses de Šurjak et les trois buts consécutifs portant le score final à 4-1. Jean-Michel Larqué reste, lui, amer même quatre décennies plus tard sur ces faits de jeu : « S'il n'y avait eu que le coup franc indirect ou le penalty... En deuxième mi-temps, c'était une parodie de foot. C'est-à-dire qu'une équipe pouvait jouer et l'autre était systématiquement sanctionnée. Avec lui, les Yougoslaves pouvaient se permettre d'être dédaigneux. »

Après la rencontre, Robert Herbin pointe le manque de jugeote de ses ouailles face aux journalistes : « Nous avons attaqué à 1-2 comme s'il s'agissait de rétablir à tout prix une situation irrémédiablement compromise, alors que le match retour existe pour faire pencher la balance en Coupe d'Europe. » Et le Sphinx de conclure, optimiste, tel un Georges Beretta matraquant que vaincre 3-0 n'est pas insurmontable : « Les joueurs d'Hajduk n'auront peut-être pas au match retour une ambiance aussi favorable et un arbitre comme M. Babacan.  » Une mission pourtant mise à mal tant par le manque de références antérieures en matière de remontée improbable que par les matchs de championnat intercalés avant la phase retour, dont un derby âpre remporté face au voisin lyonnais, laissant Merchadier sur le flanc, remplacé par le jeune Janvion pour tenir Šurjak, et Hervé Revelli sur une jambe : « Ma cheville me faisait horriblement souffrir, Robbie (Herbin) m'avait laissé le choix de jouer et comme j'avais été un peu piqué dans mon orgueil avec ce match aller, j'ai tout fait pour. On m'a fait des infiltrations, sept piqûres en tout, pour pouvoir tenir le coup. Et même une de plus à la mi-temps du match retour tellement j'avais mal.  »

« Le surnom de Chaudron a pris tout son sens »


Tous les Stéphanois ont été abreuvés des images du match aller par le magnétoscope de Garonnaire lors de la mise au vert au Novotel d'Andrézieux-Bouthéon et se fixent comme objectif d'au moins gagner le match pour leurs supporters. « Notre force, ça a été de voir que la différence au tableau d'affichage ne valait pas le niveau des équipes » , se souvient Jean-Michel Larqué. Pendant que les Yougoslaves font le plein dans les magasins stéphanois de ce qu'on ne trouve pas côté communiste. « Ils nous ont un peu pris de haut au retour, ils pensaient qu'ils marqueraient quoi qu'il se passe dans le match et que ça suffirait pour se qualifier  » , atteste l'aîné des frangins gaulois, Hervé. Et Christian Lopez de ressentir ce désir de montrer qui est le patron dans cette arène de Geoffroy-Guichard garnie de 26 000 âmes en furie : « On avait à cœur de leur rentrer dedans après ce qu'il s'était passé deux semaines avant. » Avec une organisation tactique bien définie ? « Évidemment qu'on avait un plan pour les battre. Mais quand vous devez marquer coûte que coûte, très vite, on en vient à un football qui part dans tous les sens. Et ça accentue l'effet de surprise pour l'adversaire, qui ne sait plus où donner de la tête, surtout avec tous ces supporters qui étaient fous de rage. Ça m'avait marqué ça... C'est ce soir-là que le surnom de Chaudron a pris tout son sens à Geoffroy-Guichard » , précise Hervé Revelli.

Les occasions pleuvent sur la cage du portier Mešković en début de partie, mais ce n'est qu'à la 36e minute que Captain' Larqué lance les siens sur la bonne voie d'une reprise sous la barre. Un but suivi de sauts de cabri, comme pour signifier au public que l'exploit est en marche. Pourtant, le plus dur est à venir. Car plus rien n'intervient jusqu'à l'heure de jeu, moment choisi par Jovanić pour aller crucifier Ćurković et tout un stade. À 1-1 avec seulement un demi-tour de cadran pour en planter au moins trois, le scénario est catastrophique. Mais Saint-Étienne a sa bonne étoile. « C'est très simple : si Dominique Bathenay ne marque pas dans la minute qui suit son but de la tête sur corner, c'est foutu, on ne passe jamais...  » , assure Hervé Revelli. Le KO était proche, finalement le Chaudron se lève après ce coup de casque salvateur et ne se rassoit dès lors plus, comme pour accompagner et porter ses troupes dans sa mission impossible. « Là, c'est devenu du grand n'importe quoi tactiquement. Oswaldo (Piazza) partait à l'abordage, Gérard (Janvion) aussi, donc on essayait de compenser au mieux, mais il fallait marquer. De toute façon, on ne sentait plus la fatigue avec tous ces encouragements  » , repense Lopez.

« Saint-Étienne, c'était l'Ajax »


Une fatigue que l'on passe outre ? Pas sûr. Les corps sont meurtris par la répétition des courses et des chocs, la tension nerveuse est grande. Il faut d'ailleurs un Ćurković inspiré pour empêcher Šurjak d'égaliser une nouvelle fois sur un face-à-face. Après le penalty transformé par Bereta pour porter le score à 3-1, après un tampon sur Synaeghel, il reste à peine dix minutes à jouer. « C'est le tournant du match. Car on sent que l'Hajduk Split se sait menacé et se met dès lors dans une situation de perdition » , poursuit Jean-Mimi. Un entrant va faire la différence, Yves Triantafilos. Natif de Sail-sous-Couzan comme Aimé Jacquet, le Grec, c'est son surnom, cale une frappe croisée dans le petit filet à moins de dix minutes du terme. 4-1, retour à une égalité parfaite sur les deux rencontres. Tellement incroyable que Roger Rochet en casse sa pipe sur le banc de touche. Christian Lopez est, lui, tellement retourné par les événements qu'il croit alors l'affaire dans la poche : « Je croyais qu'on passait à 4-1, donc quand j'avais le ballon au milieu de terrain, je me retournais vers Ivan Ćurković et lui donnait pour qu'il le garde à la main. Mais au bout de deux ou trois passes en retrait, j'ai vu que ça gueulait et j'ai compris (rires).  » La prolongation se présente et les 22 joueurs accusent horriblement le coup. « Jamais je n'ai vu une équipe française se battre pareillement » , dit d'ailleurs après coup André Fefeu, illustre ailier de l'ASSE.

La première partie de la prolong' se termine dans une tension extrême et un bon coup franc se présente à 20 m, légèrement sur la gauche. Jean-Michel Larqué, le préposé au coup franc, se fait alors griller la politesse par Triantafilos : «  C'était ma distance, mais "Tintin" la voulait vraiment, celle-là. Pendant ce temps, notre ami Christian Lopez nous demandait de jouer en retrait, encore une fois (rires). Et Georges Bereta lui a décalé et ça a fait mouche. » Triantafilos fait basculer tout un peuple dans l'irrationnel, la joie incommensurable, le frisson tant attendu. « Là, on ne voit plus rien franchement  » , retient Hervé Revelli. Jean-Michel Larqué ose même la métaphore fumeuse : « J'étais dans un état second après ça. Je ne sais pas quelle sensation on a quand on a fumé un pétard, mais je pense que ça devait être quelque chose d'assez semblable. » La France y voit par contre bien plus clair et le sélectionneur national Stefan Kovács se fend même d'un tonitruant : « Ce soir, Saint-Étienne, c'était l'Ajax. » Depuis, le nombre de gens qui ont dit être aller au stade ce soir de novembre 1974 a sans aucun doute triplé, voire plus. Quant à tous ceux qui se sont gargarisés d'avoir été « in » en vibrant devant leur poste, le principal protagoniste de Larqué Foot sur les ondes de RMC les remet en place : « J'aimerais juste leur rappeler que ce match-là n'avait pas été diffusé à la TV... » Vous avez dit tacle à la gorge ?

La fiche du match


6 novembre 1974, ASSE bat Hajduk Split 5-1 après prolongation.

Arbitre : M. Patterson

Buts : Larqué (36e), Bathenay (61e), Bereta (71e s.p.) et Triantafilos (82e et 104e) pour l'ASSE, Jovanić (60e) pour Hajduk Split.

ASSE : Ćurković - Janvion (Santini, 92e), Piazza, Lopez, Repellini (Triantafilos 69e) - Larqué - Synaeghel, Bathenay - Patrick Revelli, Hervé Revelli, Bereta. Entraîneur : Robert Herbin

Hajduk Split : Mešković - Kurtela, Buljan (Luketin 85e), Dzoni (Salov 105e), Rozsić - Boljat, Muzimić, Jovanić - Zungul, Jerković, Šurjak. Entraîneur : Tomislav Ivić

Les matchs en vidéo


Match aller
Vidéo

Match retour
Vidéo


Par Arnaud Clément
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:48 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham
il y a 4 heures Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 10 Hier à 16:01 Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 3 Hier à 15:12 Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 14:16 Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 23 Hier à 12:10 Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 14 Hier à 10:59 Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 26 Hier à 09:19 Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77