En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Il y a 20 ans, Trapattoni s'embourbait à Cagliari…

Au milieu d'un CV plus que rempli, il y a neuf mois de trou. Mai 95 – Février 96. Trapattoni était alors en Sardaigne, à Cagliari. Une île sur laquelle de nombreux entraîneurs se sont cassé les dents.

Modififié
« Pogba n'est ni Messi, ni Ronaldo » , « Buffon et Casillas seront décisifs » . Depuis son départ de la sélection irlandaise, Giovanni Trapattoni n'est pas vraiment au chômage, pas vraiment à la retraite non plus. Il fait dans la consultation. Il est devenu l'un de ces anciens entraîneurs à qui l'on demande presque tout sur tout. Et encore plus cette saison, puisque c'est celle du retour de la Juve au premier plan. Le Trap, c'est ce mec qui, malgré son âge avancé, reste toujours dans les parages parce qu'il s'ennuie tout seul chez lui. Et puis avec un palmarès comme le sien, ses mots ont toujours la cote. Et pour cause : C1, C2, C3, champion dans presque tous les clubs où il est passé… Bref, une bien belle carrière. Mais comme beaucoup d'entraîneurs, Giovanni a aussi un côté obscur. On ne parlera pas de son bilan à la tête de la Nazionale, non. Mais bien de son passage éclair à Cagliari. Le genre de souvenirs qu'on préfère généralement laisser sous le tapis.

Le revers de l'ambition


Tout démarre donc il y a 20 ans jour pour jour. Le 22 mai 1995. De Munich, où il a vécu une première saison difficile, le Trap s'engage avec Cagliari. Un club qui n'a plus rien gagné depuis des lustres. Mis à part la Serie C en 89 et une demi-finale d'UEFA en 94, rien de très flamboyant donc. En gros, l'habitué des grosses écuries passe du Ritz au bistrot du coin en un rien de temps. Une énorme surprise. Un défi de taille. D'ailleurs, à son arrivée en Sardaigne, les habitants sont fous. Les abonnements se vendent comme des petits pains. Les bus arborent le visage du nouvel arrivant avec un message d'espoir : « Fais-nous rêver Trap. » Pareil pour le journal de l'île, l'Unione Sarda. La dynamique est bonne. Excellente même. Voilà pourquoi Giovanni s'enflamme quand il fixe l'objectif de début de saison : « Je ne suis pas venu ici pour rester dans un parking, je ne poserai pas de limite cette saison. » En accord avec le président du club, Massimo Cellino, il vise donc l'Europe. Directement. Dès sa première saison : « Je ne suis pas un parieur, mais je n'ai pas l'impression de prendre tant de risques que ça. » Un peu comme dans Football Manager, espérer le haut du classement, ça a du bon. Ça sert à se mettre les dirigeants et les supporters dans la poche, à obtenir plus de marge de manœuvre concernant les transferts et les salaires. Mais à la seule condition de remplir ses objectifs.

Et ça, ce n'est pas gagné. Car les résultats tardent à venir. Trois matchs. Trois défaites. Le Trap commence mal, mais il ne s'en fait pas : « Je ne suis pas en danger. Nous allons remonter. » Et ce n'est pas faux. Après un nul face à la Juve, son équipe bat la Samp' et Cremonese. L'espoir est de retour, mais pour une courte durée. Cette jolie série s'arrête net face à Bari et à la Roma. Ses performances en dents de scie le fragilisent : « Si le problème, c'est moi, je suis prêt à me mettre de côté. » Et son bilan à la mi-décembre est mitigé : le club est huitième. De quoi doucher l'enthousiasme ambiant : « J'ai fait une erreur à mon arrivée. J'étais habitué à entraîner des joueurs comme Platini. Alors forcément, j'avais du mal à me faire comprendre. Mais ça va mieux aujourd'hui. En fait, jouer l'Europe à Cagliari, c'est un peu comme remporter un Scudetto. » Mais rien ne se passe comme prévu. L'équipe ne marque pas. Ne gagne pas. Le jeu pratiqué est brouillon. Bref, Trapattoni n'arrive pas à imposer sa patte.

Message d'adieu


Finalement, le début de l'année civile 96 aura raison de lui. Deux défaites 4–0 contre Parme et la Lazio en moins d'un mois. C'en est trop. Il est d'abord placé sur un siège éjectable. Et quand Cagliari se rend au Stadio Delle Alpi début février, face à l'équipe de Marcello Lippi, son club de cœur, ça sent « le match de la dernière chance » pour Giovanni. Les Sardes n'existent pas sur le terrain. Ils se font bouffer par Del Piero, Vialli et Deschamps. Au final, Cagliari s'incline 4–1. Effectivement la défaite de trop.

Vidéo

Un jour avant ce match, Giovanni s'était exprimé quant à sa fragile situation : « L'équipe est comme moi : elle n'abandonne pas. » Quelques jours après, il fait parvenir sa démission (la version officieuse voudrait qu'il y ait été forcé). Quoi qu'il en soit, au centre d'entraînement d'Assemini, le Trap est pris au piège. Des journalistes bloquent les sorties et l'attendent au tournant. Il doit des explications et c'est avec beaucoup d'émotion qu'il adresse son message d'adieu à la ville : « J'ai essayé par tous les moyens de secouer les joueurs, avec des mots, des attitudes violentes. Mais je n'y suis arrivé qu'à moitié. Maintenant, il est l'heure de prendre une solution radicale : je pars à la veille de trois matchs abordables. Je pars de mon plein gré. Le groupe a besoin de sérénité, de retrouver le moral et la confiance. Quelque chose que je n'ai pas su lui donner. Des regrets ? Oui, j'en ai. Je regrette d'avoir promis l'UEFA et d'avoir échoué. Nous nous sommes peut-être tous trompés. Je me suis certainement plus trompé que les autres. Voilà pourquoi je pars. »

Son honnêteté est troublante. Touchante même. Il a échoué. Il le reconnaît. C'est rare venant d'un entraîneur de sa stature. Par la suite, Trapattoni retournera gagner des titres à Munich. Il sera remplacé par un ancien du club, Bruno Giorgi, qui finira 10e du classement. En gros, tout rentrera dans l'ordre. Mais cette situation n'est pas sans rappeler la présente : succession d'entraîneurs qui n'arrivent pas à imprimer leur style, supporters déçus et une inévitable chute en Serie B. Il y a 20 ans jour pour jour, deux décennies avant Zeman, Trapattoni connaissait donc sa première grosse période de lose. Comme quoi, ça arrive à tout le monde. Mais peut-être un peu plus à Cagliari qu'ailleurs.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 4 heures La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 18 il y a 5 heures Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 22
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 4
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21