En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Les restes du monde
  2. //

Il va y avoir photo-finish en Belgique et en Russie

La saison 2013-2014 de football touche à sa fin dans la grande majorité des championnats européens. Et pour les amateurs d'épilogues à suspense, il y a le choix entre la Belgique, où le Standard garde la tête malgré la pression de la concurrence, et la Russie, où Zénith et Lokomotiv se tirent la bourre.

Modififié

Belgique – Pro League

Il ne reste que 3 journées à disputer en Belgique, et le Standard occupe toujours la tête du classement. Mais bon sang que cette fin de saison est longue pour les Rouches, qui restaient jusqu'au week-end dernier sur une série malheureuse de cinq matchs sans victoire. Autant dire qu'il fallait absolument s'imposer face à Zulte Waregem et ce fut fait dans des conditions houleuses, avec un total de quatre rouges (dont trois pour ZW) et trois pénaltys (dont deux pour Liège). Le Standard est en quête d'un onzième titre national, le premier depuis 2009. Deux équipes semblent encore en mesure de passer devant dans le money time : Anderlecht et le FC Bruges. Les deux s'affrontaient dimanche dernier à Bruges, avec une petite victoire 1-0 des Mauves acquise à 10 contre 11 en fin de match. Grâce à ce résultat, Anderlecht revient à hauteur de son adversaire du jour et monte même provisoirement à la deuxième place du classement à la différence de buts. Le Standard compte 43 points, Anderlecht et le FC Bruges suivent juste derrière avec 42 points chacun. D'ici la fin du championnat, c'est l'équipe de Genk (6e et dernière des play-offs I) qui va jouer les arbitres en affrontant successivement Anderlecht dimanche à Bruxelles, puis Bruges le 15 à domicile et enfin le Standard le 18 à Sclessin. Pour les places européennes, Ostende et Courtrai, qui ont terminé en tête des play-offs II, vont s'affronter en barrage, le vainqueur disputant le dernier accessit pour la C3 au quatrième des play-offs I, très probablement Zulte Waregem (oui c'est compliqué, faut suivre). S'agissant de la montée en élite, Westerlo est déjà promu en tant que champion de D2. Il reste une place à prendre, que cherche à conserver Louvain face à trois candidats : Eupen, Saint-Trond et Mouscron. Les quatre jouent actuellement un mini-championnat.

Vidéo

Russie – Premier-Liga

En Russie aussi, il y a gros suspense. À 2 journées de la fin de la saison, la situation est la suivante : le Zénith Saint-Pétersbourg est en tête avec 60 points, le Lokomotiv Moscou suit avec 59 points et le CSKA est en troisième position avec 58 points. Ces trois équipes peuvent donc encore l'emporter. Le Zénith pourrait avoir fait le plus dur le week-end dernier en allant obtenir un nul 1-1 sur la pelouse du Loko (qui est revenu à la marque grâce à une boulette du portier du Zénith, Lodygin). Avant ce résultat nul, il n'y avait eu que des victoires pour la formation de Saint-Pétersbourg depuis l'arrivée de son nouvel entraîneur André Villas-Boas en mars. Ses deux derniers matchs d'ici la fin de saison : réception du Dynamo, puis déplacement à Krasnodar pour y affronter le Kuban. Le Loko de Lassana Diarra termine par deux déplacements, à Rostov et sur la pelouse du CSKA, le champion en titre, qui reste en embuscade avec 8 victoires de suite et le calendrier le plus favorable (réception de Tom Tomsk et donc de son voisin le Loko). Qui des trois va l'emporter ? Faites vos pronos. Ce jeudi sinon, c'est la finale de la Coupe de Russie entre le FK Krasnodar et Rostov.

Vidéo

Ukraine – Premier-Liga

Si c'est le gros bordel depuis déjà plusieurs mois en Ukraine, la saison de football se poursuit tant bien que mal. En tête avec 59 points devant Dnipropetrovsk (53 pts), le Shakhtar Donetsk n'a plus que trois matchs abordables à disputer pour terminer cette saison aussi éprouvante que laborieuse et entériner la quête d'un neuvième titre, le cinquième de suite. Il sera temps ensuite à l'intersaison de voir si le conflit actuel au pays a des conséquences directes sur l'attractivité du championnat. Le Metalist Kharkiv occupe la troisième place et le Dynamo Kiev la quatrième. C'est encore une saison ratée pour le club mythique de la capitale, qui s'est séparé mi-avril de son entraîneur, le fameux Oleg Blokhine, remplacé par l'ancien international Serguei Rebrov. Les instances du foot viennent par ailleurs de décider que certains matchs devant se dérouler dans des secteurs à risque seront délocalisés. C'est le cas notamment de la finale de la Coupe d'Ukraine, qui devait initialement se dérouler le 15 mai à Kharkiv près de la frontière russe et qui sera jouée dans un stade qui reste à définir (Kiev ?). Elle verra s'opposer le Shakhtar et le Dynamo.

Vidéo

Suisse – Super League

La 33e journée de Super League (sur 36) se joue cette semaine, avec deux matchs importants pour le haut de tableau disputés hier soir : Bâle a gagné 3-1 face à Lucerne et Grasshopper s'est également imposé 2-0 contre Saint-Gall. C'est donc le statu quo en tête du classement avec 4 points d'avance pour Bâle sur la formation zurichoise. Pour conquérir un 17e titre (un 5e de suite), il reste aux Bâlois à assurer deux déplacements à Berne et Aarau, avant un dernier match à la maison contre Lausanne, qui est déjà relégué. Bâle et Grasshopper sont en tout cas assurés de disputer la prochaine Ligue des champions. Pour la Ligue Europa, les places pourraient revenir aux Young Boys de Berne et à Lucerne, en plus du FC Zurich, qualifié grâce à sa victoire en Coupe de Suisse. Lausanne-Sport va être remplacé la saison prochaine par le FC Vaduz, le représentant du Liechtenstein, sacré champion de D2.


Vidéo

Turquie – Süper Lig

Fenerbahçe termine sa saison en roue libre (deux nuls et une défaite lors des trois dernières journées), mais l'essentiel est acquis : en tête sans discontinuer depuis le 5e journée, les Canaris remportent le 19e titre national de leur histoire, égalant le palmarès du double champion sortant, le grand rival Galatasaray, qui doit cette fois se contenter de la deuxième place. C'est une belle ligne de plus au palmarès, mais ce titre ne permettra pas à Fenerbahçe de s'illustrer sur la scène continentale, puisque le club est toujours sous le coup d'une suspension suite à une affaire de matchs arrangés qui a mis son président derrière les barreaux. Fenerbahçe va aussi vite devoir s'atteler à renouveler son effectif, composé en grande majorité de trentenaires. Les deux tickets pour la prochaine Ligue des champions reviennent donc à Galatasaray (qui l'a emporté 3-2 après avoir été mené 0-2 devant son public lors du dernier match) et à Beşiktaş, qui complète le podium. Pour les places en Ligue Europa, elles reviennent pour l'instant à Trabzonspor et Sivasspor, deux équipes classées respectivement 4e et 5e. Il reste 2 journées à disputer aux poursuivants Kasımpaşa et Karabukspor pour essayer de repasser devant. En bas de tableau, Antalyaspor et Kayserispor sont officiellement relégués, tandis qu'Elazığspor est en mauvaise posture à l'antépénultième place. La finale de la Coupe de Turquie s'est disputée hier, avec la victoire 1-0 de Galatasaray face à Eskişehirspor, grâce à un but de Wesley Sneijder.

Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7