1. // Fait divers
  2. //

Il tue son entraîneur

Modififié
0 3
Personne n’aime le banc de touche. Mais certains l’apprécient moins que d’autres.

C’est le cas de Pape Loum, modeste joueur de football sénégalais. Longtemps confronté à la rigueur de l’entraîneur adjoint de l’équipe de l’ASC Rakadiou, Thierno Kondé, Pape, relégué sur le banc de touche, aurait, selon leral.net, menacé son coach de mettre fin à ses jours à chaque fois que l’occasion se présentait.

Malheureusement, elle ne se présente plus. En effet, vendredi dernier, après la prière, Thierno Kondé a été suivi par Pape Loum à la sortie de la mosquée. Poignardé à plusieurs reprises, l’entraîneur s’écroule pendant que le joueur prend la fuite. Rattrapé par les forces de l’ordre, Pape Loum est relaxé quelques minutes plus tard, le souci principal de la brigade de Thiaroye étant apparemment « d’évacuer le blessé à l’hôpital de Pikine, situé à Thiaroye gare » , où Kondé est mort trois jours plus tard. En attendant, Pape Loum a pu se barrer.

Les entraîneurs sénégalais y réfléchiront maintenant à deux fois avant de mettre un joueur sur le banc. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La voilà la solution pour Gignac! Deschamps fais gaffe à la sortie du Macdo!
Les flics au sénégal ça a pas l'air d'être ça... Relâcher un mec qui claque un boulon comme ça, faudra pas s'étonner si une fois rentré chez lui il a décimé toute sa famille.
maintenant on sait d'où a été inspiré le personnage de l'officier Barbrady...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3