Il répond à du racisme et est censuré par Instagram

5 10
Ironie quand tu nous tiens...

Dimanche dernier, Christian Kabasele se déplaçait à Courtrai avec son équipe de Genk. Au-delà de la défaite de son équipe (1-0), le défenseur central a vraiment passé une sale soirée. Victime de cris de singe lorsqu'il touchait le ballon, le joueur a réagi avec humour en postant une photo de lui, à côté d'un chimpanzé, sur son compte Instagram. « Aux supporters de Courtrai qui m'ont fait des cris de singes ce soir, dites-moi où vous voyez la ressemblance » , a lancé le Belge.


Sauf que quelques heures plus tard, le photo-montage a été supprimé par le réseau social, vraisemblablement parce que les modérateurs d'Instagram n'ont pas pris la peine de comprendre l'ironie de la publication.


« Donc on peut voir des photos de femmes à moitié nues sur Instagram, mais quand on se plaint de racisme, la publication est supprimée... » , regrette Christian Kabasele.

Triste. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le racisme, c'est mal.
Le mal, c'est raciste.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
"dites-moi où vous voyez la ressemblance"


Bah, c'est pas pour être taquin, mais y'a quand même un p'tit quelque chose au niveau des oreilles...


Le racisme, c'est mal. Et c'est pas drôle.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 10