Il raconte une histoire de dopage

Modififié
5 0
Affaire Yannick Noah, suite.

Hier, c’est l’ancien joueur de l’équipe nationale belge, Bertrand Crasson, qui a fait des révélations assez déstabilisantes, rebondissant sur celles de l’ancien tennisman français.

En effet, Crasson, qui est aujourd’hui commentateur sportif, a parlé à la télévision belge Rtbf, et a raconté ce qu’il avait vécu lors de ses deux saisons au Napoli, entre 1996 et 1998. « Il y avait beaucoup de perfusions à l’époque et on ne savait pas ce qu’elles contenaient. Ils me faisaient des perfusions, deux fois par semaine. On me disait qu’il s’agissait de sels minéraux, mais bon, si c’était autre chose… Il y avait des analyses d’urine chaque semaine, mais c’est une hypocrisie. A l’époque, il y avait probablement des produits que l’on ne pouvait pas détecter dans les urines » a-t-il assuré.

Si l’on peut croire la véracité des propos, en revanche, l’efficacité des piqûres reste à revoir. En effet, lors de la saison 1997-98, le Napoli a terminé à la dernière place du classement, avec 14 points en 34 journées. Personne, hormis Ancone en 2004, n’a fait pire depuis. A croire que la potion magique était périmée. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 0