Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Championship
  3. // Blackburn Rovers

Il postule pour entraîner à Blackburn

Qui a dit le marché du travail était en crise ?

James McDonough, jeune (28 ans) habitant de Burnley dans le Lancashire anglais et employé chez un opérateur téléphonique, ne se faisait guère d’illusions au moment de postuler chez les Blackburn Rovers pour un rôle de manager. Cela tenait d’ailleurs plus de la bonne blague pour ce fan de Burnley, club rival des Rovers en Championship. Les Riversiders, relégués en D2 anglaise la saison dernière, et qui viennent de remercier Michael Appleton, leur troisième entraîneur en neuf mois, ont contre toute attente répondu à la candidature de James en lui proposant un entretien des plus officiels.

Son CV, dont le seul fait d’armes est d’avoir entraîné l’équipe de football du Princess Royal – un pub de Burnley – en Sunday league (championnats associatifs locaux), n’a pas vraiment pesé dans la balance, ni même ses préférences tactiques et son penchant pour la formation « en sapin de Noël » adoptée par l’Angleterre de Terry Venables durant l’Euro 96.

Non, James, lui, a eu un coup de pouce. Celui d’un bookmaker, Betvictor, qui l’a ajouté à sa short-list de managers potentiels pour les Rovers avec une cote de 500 contre 1. Une utopie ! Mais une utopie qui a généré un effet boule de neige sur la toile. « Quelqu’un a créé un groupe Facebook, demandant à ce que je sois nommé » , raconte James. Très vite, la James-mania contamine Twitter avec l’apparition du hashtag #MaccaForRovers (Macca – pour McDonough - pour les Rovers) faisant même passer sa cote à 100 contre 1. « Apparemment 40% des paris ont été placés sur moi, poursuit-il. Je pense que c’est principalement mes amis et quelques fans de Burnley­. »

Si tout cela tient plus du canular, le jeune McDonough, lui, ne désespère pas de voir se réaliser son rêve « entraîner Blackburn lors d’un grand derby du Lancashire face à… Accrington Stanley et réussir une double relégation à Ewood Park » .


En tout cas, avec ou sans James, Blackburn est déjà bien parti pour faire la double…

JL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible