Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Il pince les fesses de son pote

Modififié
Pays de tolérance, bonjour.

Mohammed Nosrati et Sheys Rezaei, deux joueurs iraniens évoluant dans le club de Persepolis, vont regretter d’avoir laisser déborder leur enthousiasme. Après un but inscrit face au Damash Gilan, les deux défenseurs ont célébré le but en se pinçant les fesses. Bon. Après tout, ils font ce qu’ils veulent de leur arrière-train.

Et bien non. En Iran, on ne rigole pas avec les fesses. Nostrati, auteur du geste coupable, est suspendu pour une durée indeterminée. Rezaei, quant à lui, va devoir purger au moins deux matches de suspension. De plus, les deux joueurs vont voir leur salaire baisser de 15%.

Un porte-parole de la Fédération iranienne a déclaré à la télévision d’état qu’il « n’est pas dit que d’autres sanctions soient prises » et que ces sanctions soient « étendues à d’autres joueurs de l’équipe » . C’est vrai. Si cela se trouve, certains joueurs se sont pincés l’épaule ou la joue après le but.


Rappelons par ailleurs qu’en Iran, l’entrée des stades de football est interdite aux femmes. Heureusement, d’ailleurs. Sinon elles auraient pu voir deux types se pincer les fesses. Inadmissible. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 12 minutes Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
À lire ensuite
Lyon pas si loin du Real