En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Il parie sur un retour de Rooney et gagne... sept ans après

Modififié
Jordon Fawcett n'a jamais porté Wayne Rooney dans son cœur. Pourtant, c'est bien grâce à l'attaquant anglais que ce fan de Manchester City va pouvoir se payer son voyage de noces.

En octobre 2010, alors que Rooney est annoncé sur le départ par une partie de la presse britannique, les bookmakers lancent un pari pour savoir quel sera le prochain club de « Wazza » . Les Citizens sont favoris avec une cote de 11 contre 8 suivi par Chelsea à 5 contre 2. Jordon, qui n'a encore jamais parié de sa vie, décide de miser 20 livres sur un retour à Everton, coté à 100 contre 1, juste pour faire chier des potes supporters de Liverpool.

Alors quand Rooney a effectivement rejoint les Toffees, il a fallu retrouver le ticket qu'il avait laissé chez sa mère, où il vivait sept ans plus tôt : « J'ai retourné la maison pour retrouver le ticket. Mon frère se marrait, mais moi ça ne me faisait pas rire, c'est beaucoup d'argent. C'était mon premier pari, donc je m'en souvenais très bien. »

Marié en août, Jordon sait déjà ce qu'il va faire de l'argent : « On ne pouvait pas s'offrir de voyage de noces pour le moment, mais avec ces 2 000 livres, on va pouvoir aller à Majorque avec nos deux enfants. Je suis sur un nuage. »


A great Waynedding. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6