Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Il ose critiquer Abbas Bayat...

Modififié
Au Sporting de Charleroi, on a fait de la gestion par l’absurde un projet à long terme. Le club, habitué à la D1 a même fait la culbute en D2 l’année dernière.

Après un début de saison difficile, les Zèbres restaient sur une série de 12 victoires, 2 défaites et 2 nuls. Pas suffisant pour le volcanique président de Charleroi, Abbas Bayat, qui a licencié le coach Tibor Balog. Une vieille habitude pour le businessman iranien. Problème, Balog est toujours soutenu par son vestiaire. Hier Stephane Coqu, gardien de Charleroi, aurait tenté d’expliquer à Bayat que Balog était l’homme de la situation. « Tu ne joueras plus jamais pour Charleroi » lui aurait lancé Bayat selon Sud Presse. A Charleroi, le boss, c’est lui et personne d’autre. Il gère son club comme une entreprise.

Et Stephane Coqu de tenter de rattraper le coup au micro de la RTBF : « Je me suis emballé aussi un petit peu parce que c’est vrai que j’étais déçu de la décision. On s’est provoqué mutuellement forcément après on est arrivé aux menaces. Maintenant c’est un malentendu. A froid et à tête reposée, j’aurais peut-être pas dû réagir comme ça. L’objectif, j’en ai parlé avec Tibor hier soir, le travail qu’il a accompli il faut le finir sinon ça ne sert à rien. On a un parton, il décide de faire des choses, on doit l’accepter » .


Loulou Nicollin n’ a qu’a bien se tenir. AdM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 26 minutes La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 9 heures La drôle de liste d'invités de la finale 23
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 60
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Di Maria out un mois