« Il ne voulait pas que l'on parle français ! »

Des cartons jaunes pour avoir parlé français ? C'est l'affaire de la semaine en Belgique où un arbitre est accusé d'avoir obligé des jeunes de -15 ans à s'exprimer uniquement en néerlandais sous peine d'être sanctionné... Récit.

Modififié
836 34
Dimanche 22 février, aux alentours de 11h30. Vincenzo sort du terrain avec ses copains et le sourire : son club de la Rhodienne vient de s'imposer 0-7 au BOKA United. Mais ce sourire a quand même un goût amer. Ces jeunes U15 viennent ainsi de participer à un match pour le moins étrange au cours duquel deux des leurs ont reçu des cartons jaunes à l'origine incertaine. En effet, il semblerait bien que les gamins de Rhode-Saint-Genèse aient été sanctionnés par l'arbitre pour avoir parlé la langue de Molière. Tout commence au moment où le délégué des Brabançons tente de discuter avec l'homme en noir avant la rencontre. « Il m'a ensuite dit que l'arbitre n'avait pas voulu lui parler en français, explique Vincenzo. Là, je me dit "Ouille", je trouvais ça bizarre, c'est pas vraiment normal qu'on ne puisse pas parler notre langue. » Interpellé, le jeune joueur ne dit pourtant rien à ses coéquipiers, mais la surprise générale intervient quelques minutes plus tard quand les joueurs défilent près de l'arbitre pour la vérification des crampons et des identités. « À ce moment-là, notre gardien lui dit "Bonjour, ref", reprend Vincenzo. Ce dernier lui a répondu : "On ne peut pas parler français. Wij zijn in Vlaanderen dus we praten Nederlands." ( « On est en Flandre, donc on parle néerlandais, ndlr. » ) »

« Voor wie, ref ? »


La réaction des jeunes est évidente : « Moi, j'étais par terre presque, j'étais en pleurs » , sourit Vincenzo. « Sur le coup, un enfant nous crie, en français : "Il ne veut pas qu'on parle français !", explique Pierre, papa présent le long des rambardes. Mais là, sur le coup, l'arbitre n'a pas réagi, sa consigne s'appliquait vraisemblablement pour le match. » La rencontre ne débute donc pas sous les meilleurs auspices, et les joueurs expliquent qu'ils vont rapidement déchanter au contact de l'homme en noir. « Comme d'habitude quand il y a une sortie qu'on ne sait pas attribuer facilement, je demande "C'est pour qui, ref ?", lance Vincenzo. Mais là, je vois qu'il commence à me regarder de travers, donc j'enchaîne directement en néerlandais : "Ho sorry, voor wie, ref ?" » Sur le banc, même les membres du club adverse, entièrement néerlandophones, sont ébahis, mais pas tellement surpris. En effet, la veille, ils ont contacté un père de la Rhodienne pour le prévenir de l'excentricité de l'arbitre du lendemain, avec qui ils avaient déjà eu affaire par le passé.

Rhode-Saint-Genèse est une commune flamande à facilités linguistiques. En deux mots, cela signifie que ses habitants francophones bénéficient de certaines latitudes administratives. Au club de foot, on défend donc le bilinguisme, omniprésent dans les structures comme dans les différentes équipes de jeunes. Parler le flamand est donc tout à fait normal pour les U15 présents ce dimanche. Mais quand l'arbitre apostrophe le capitaine de la Rhodienne à la mi-temps, ce qu'il exige va littéralement mystifier les jeunes. « Toujours en néerlandais, il lui a dit : "Si quelqu'un de ton équipe parle encore français, il recevra un carton et toi aussi parce que tu es le capitaine" » , rapporte Vincenzo. L'homme en noir va ainsi tenir parole, et c'est le gardien des visiteurs qui va être le premier averti pour « avoir demandé quelque chose à l'arbitre » , se souviennent Pierre et Vincenzo. « On n'a pas trop compris, relance Pierre, le papa/supporter. Mais un membre du comité présent sur place a un peu calmé tout le monde, parce que l'arbitre peut faire un rapport sur ce qui se passe après la rencontre, donc on est resté calme. » La mascarade se poursuit, et deux autres cartons seront sortis pour les mêmes raisons – « un pour avoir parlé avec un supporter en français, l'autre pour avoir demandé "Pourquoi ?" après que l'arbitre a sifflé un hors-jeu ou une faute » apprend Vincenzo.

Fureur médiatique et réponse


« On n'a rien dit à l'arbitre à la fin du match, glisse Pierre. J'ai juste envoyé un message à un journaliste de la RTBF pour lui demander son avis, puis on a fait ce qu'on fait d'habitude : on est allé boire une bière. » Mais le message prend des proportions importantes. Pierre est interviewé le soir même dans une émission radio de la RTBF. Le lendemain, télévisions et quotidiens sont présents au terrain de Rhode-Saint-Genèse… « Tous les médias en ont fait leurs choux gras, et c'est un peu dommage, parce qu'on est un club bilingue qui n'a jamais connu de problèmes anti-francophones » , conclut Pierre. Après que la Belgique entière a été mise au courant de ce cas incroyable et, soulignons-le, isolé, les suiveurs du foot amateur attendent avec impatience la réaction du principal intéressé, l'arbitre. Elle interviendra le mardi dans les colonnes du quotidien La Dernière Heure.

« Oui, au moment où je vérifiais les chaussures, j'ai dit qu'il fallait s'exprimer en néerlandais, c'est exact » , débute l'homme qui a défrayé la chronique. Je suis francophone et ce n'est donc pas une question de langues. » Mais au moment d'aborder la question de ces fameux cartons, le « ref » dément formellement l'argument de la langue. « Ces cartons jaunes n'ont pas été donnés parce que les enfants ne parlaient pas néerlandais. Ils peuvent parler ce qu'ils veulent, même le russe. Les cartons ont été donnés pour contestation et jeu agressif. » À la télévision, il précisera ensuite qu'il s'agissait notamment d'un tacle violent, ce que Vincenzo nie totalement. « Je pense qu'il change la réalité devant les médias. Il assure qu'il y a eu deux cartons pour des tacles volontaires, alors que honnêtement, ce n'est pas vrai, c'était une poussée certes fautive, mais pas un sale tacle. » Et le jeune homme de poursuivre : « D'après lui, on pouvait parler français entre nous, alors qu'il nous regardait chaque fois de travers. »

Contacté par nos soins, l'arbitre n'a pas souhaité revenir sur le sujet, se contentant d'un « j'estime que ça n'a jamais eu lieu… » avant d'enchaîner sur l'acharnement des médias qu'il a subi : « Lundi, j'ai eu quinze coups de téléphone de journalistes. Le lendemain, j'ai eu deux chaînes télévisées… Est-ce que vous ne pensez pas qu'il est temps qu'on me laisse tranquille ? » La tranquillité, ça n'est en tout cas pas pour tout de suite, Rhodienne-de-Hoek a en effet décidé de porter plainte auprès de l'Union belge…

Par Émilien Hofman Propos de l'arbitre en partie issus de La Dernière Heure, propos de Pierre et Vincenzo recueillis par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

en même temps si c'était pour entendre parler ce français là... il a bien fait !
https://www.facebook.com/video.php?v=81 … =2&theater
Peter North Niveau : DHR
Tres intéressant ton lien Azad...

Doit en sortir un sur les français ?
ArunaDinde-Âne Niveau : Loisir
Quand t'es le seul club francophone de ta série et que l'arbitre arrive avec un autocollant vlaams Belang sur sa caisse tu sens que ça va bien se passer
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
Le problème encore une fois c'est le prisme à travers vous voyez la Belgique.
Uniquement à travers la communauté francophone.
Alors oui la RTBF, RTL en parle dans leurs journaux télévisés, mais pas grand chose en Flandre.
Des brèves comme vous avez en pu en faire les jours précédents (version joueur et arbitre confondus. Une brève, pas 2)
http://www.nieuwsblad.be/sportwereld/cn … _01544810/
http://www.hln.be/hln/nl/923/Sport/arti … h-zo.dhtml
Mais rien par ex sur VTM, ou la VRT dans son ensemble.
Donc de la à dire "toute la Belgique" et faire un article sur Sofoot sur cela une semaine quasi après les faits, c'est fort.
Quel le but ? Quel est le sens ? Quel est le message ? Finalement rien ne se dégage vraiment. Je pensais voir thèse/antithèse/syntèse, mais non rien. Je n'ose pas imaginer que c'est juste la présentation caricaturale d'un antagonisme médiatique.
Et pas d'articles par ex, ni même de brèves sur les résultats de Bruges (1er du championnat, encore qualifié en coupe de Belgique, et en UEFA). Rien sur Anderlecht et le pénalty litigieux, les violences subies par les supporters ?
Groetjes uit Vlaanderen.
ArunaDinde-Âne Niveau : Loisir
Sticker pardon
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
Si c'est pour moi, no problemo. On peut encore se moquer.
(Et puis le diable c'est la N-VA, fini le VB)
purplehazebxl Niveau : DHR
Message posté par Azad
en même temps si c'était pour entendre parler ce français là... il a bien fait !
https://www.facebook.com/video.php?v=81 … =2&theater


Le français de Rhode-Saint-Genèse, commune (très) huppée de la banlieue bruxelloise, c'est plutôt ça :
https://www.youtube.com/watch?v=86DkUsmD7Ss
Message posté par Peter North
Tres intéressant ton lien Azad...

Doit en sortir un sur les français ?


vu que c'est du second degré et ayant dans ma ville de jolis loustics niveau élocution (Marseille) je t'épargne cette besogne
bentamaman Niveau : DHR
tu t'enflammes un peu mon ami, je pense que le prisme comme tu dis, c'est juste de raconter des trucs insolites sur le foot et de déconner un peu.
ArunaDinde-Âne Niveau : Loisir
T'is de druppel die de beker doet overlopen
nononoway Niveau : CFA
Message posté par hetverdrietvanbelgie
Le problème encore une fois c'est le prisme à travers vous voyez la Belgique.
Uniquement à travers la communauté francophone.
Alors oui la RTBF, RTL en parle dans leurs journaux télévisés, mais pas grand chose en Flandre.
Des brèves comme vous avez en pu en faire les jours précédents (version joueur et arbitre confondus. Une brève, pas 2)
http://www.nieuwsblad.be/sportwereld/cn … _01544810/
http://www.hln.be/hln/nl/923/Sport/arti … h-zo.dhtml
Mais rien par ex sur VTM, ou la VRT dans son ensemble.
Donc de la à dire "toute la Belgique" et faire un article sur Sofoot sur cela une semaine quasi après les faits, c'est fort.
Quel le but ? Quel est le sens ? Quel est le message ? Finalement rien ne se dégage vraiment. Je pensais voir thèse/antithèse/syntèse, mais non rien. Je n'ose pas imaginer que c'est juste la présentation caricaturale d'un antagonisme médiatique.
Et pas d'articles par ex, ni même de brèves sur les résultats de Bruges (1er du championnat, encore qualifié en coupe de Belgique, et en UEFA). Rien sur Anderlecht et le pénalty litigieux, les violences subies par les supporters ?
Groetjes uit Vlaanderen.


Les media flamands omettraient de mettre en lumière des faits divers les présentant sous un angle peu flatteur ? Etonnant...

Mais non, ce n'est pas "l'affaire de la semaine en Belgique", il y a plus grave et, surtout, ce genre de petites histoires n'a rien de neuf.

Kusjes
Mais... il est wallon l'arbitre?
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
Message posté par nononoway


Les media flamands omettraient de mettre en lumière des faits divers les présentant sous un angle peu flatteur ? Etonnant...

Mais non, ce n'est pas "l'affaire de la semaine en Belgique", il y a plus grave et, surtout, ce genre de petites histoires n'a rien de neuf.

Kusjes


Je trouve les médias flamands plutôt impartiaux et de bonne qualité notamment la TV.
Epargnés par toute la fange de France notamment tv réalité, autosucage des médias (TPMP, LGJ, Ruquier, etc), les polémiques à la con (LGJ, Calvi, etc), alors que la TV francophone en est remplie.

Mais parlons foot, et compare les émissions et retransmissions TV des deux côtés

On pourrait penser du coup que les flamands se font chier, ba non, ils travaillent ;-) :p
purplehazebxl Niveau : DHR
Message posté par sissa
Mais... il est wallon l'arbitre?


Francophone en tout cas... (donc wallon ou bruxellois) francophone qui refuse que certains autres francophones parlent français entre eux (ce qui est un droit fondamental, que tu te trouves en Flandre ou en Patagonie), y a pas à dire, c'est pas la moitié d'un schizophrène le gars.

A croire que la propagande des flamingants a un peu trop bien fonctionné, même chez certains francophones...
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
La propagande c'est dire la vérité avant qu'elle n'ait été prononcée.
La c'est paroles contre paroles.
Message posté par hetverdrietvanbelgie


Je trouve les médias flamands plutôt impartiaux et de bonne qualité notamment la TV.
Epargnés par toute la fange de France notamment tv réalité, autosucage des médias (TPMP, LGJ, Ruquier, etc), les polémiques à la con (LGJ, Calvi, etc), alors que la TV francophone en est remplie.

Mais parlons foot, et compare les émissions et retransmissions TV des deux côtés

On pourrait penser du coup que les flamands se font chier, ba non, ils travaillent ;-) :p




La téléréalité uniquement française ? La production hollandaise n'est pourtant pas en reste. Et y a quand même pas mal de merdes sur les chaines flamandes et hollandaises. Ce qu'ils ont de vraiment bien audiovisuellement parlant, c'est les films et séries toujours en VO.

Quant au foot et à la langue, les flamands néérlandophones du rand (ceinture de communes autour de bruxelles) se sentent quand même envahis par les francophones et développent une agressivité envers ceux-ci. Mais les wallons francophones leur rendent bien aussi. Je me rappelle de match avec l'équipe réserve de mon club où mes coéquipiers ne faisaient qu'insulter les flamands, uniquement parce qu'ils étaient flamands.

Donc, ce n'est pas un cas isolé, c'est assez limité géographiquement, et il y a des fautes des deux côtés (ouai c'est facile de dire ça...)

Fin voilà
Message posté par hetverdrietvanbelgie
Le problème encore une fois c'est le prisme à travers vous voyez la Belgique.
Uniquement à travers la communauté francophone.
Alors oui la RTBF, RTL en parle dans leurs journaux télévisés, mais pas grand chose en Flandre.
Des brèves comme vous avez en pu en faire les jours précédents (version joueur et arbitre confondus. Une brève, pas 2)
http://www.nieuwsblad.be/sportwereld/cn … _01544810/
http://www.hln.be/hln/nl/923/Sport/arti … h-zo.dhtml
Mais rien par ex sur VTM, ou la VRT dans son ensemble.
Donc de la à dire "toute la Belgique" et faire un article sur Sofoot sur cela une semaine quasi après les faits, c'est fort.
Quel le but ? Quel est le sens ? Quel est le message ? Finalement rien ne se dégage vraiment. Je pensais voir thèse/antithèse/syntèse, mais non rien. Je n'ose pas imaginer que c'est juste la présentation caricaturale d'un antagonisme médiatique.
Et pas d'articles par ex, ni même de brèves sur les résultats de Bruges (1er du championnat, encore qualifié en coupe de Belgique, et en UEFA). Rien sur Anderlecht et le pénalty litigieux, les violences subies par les supporters ?
Groetjes uit Vlaanderen.


Les media couvre ce qu'il ont envie de couvrir, ce que tu fais c'est de l'argumentation ad nominem, ce qui detourne l'attention sur le fond du sujet.

le fond du sujet c'est un arbitre qui impose a des personnes de parler la langue local. cela veut donc dire qu'il faudrai dans l'absolu que lors de l'euro 2016 toute les selection parle français, lors de la coupe du monde 2018 toute les selections parle russe.
Pense tu que lors de l'euro 2000, toute les selections parlaient Neerlandais, Flamand et Français?

Peux tu admettre que la situation evoqué dans cette article est totalement absurde, et qu'il est quand meme normal qu'elle soit relevé par ceux qui estime qu'elle doit etre révélé?
purplehazebxl Niveau : DHR
Message posté par hetverdrietvanbelgie
La propagande c'est dire la vérité avant qu'elle n'ait été prononcée.
La c'est paroles contre paroles.


L'arbitre a lui-même reconnu les faits (et ça a pas l'air de le déranger plus que ça d'avoir fait ce qu'il a fait, c'est peut-être ça le pire).

Désolé hein, mais mettre des cartons jaunes parce que les joueurs parlent une autre langue que celle parlée dans la région, c'est lamentable et scandaleux.

Alors, que ça n'ait pas été relayé plus que ça dans les médias flamands (qui sont tellement mieux que les médias francophones, parce que les Flamands travaillent eux, contrairement à ces feignasses de Wallons, comme tu as l'air de le penser), ça ne m'étonne pas vraiment.


En attendant, épiphénomène ou pas, un type qui fout des cartons jaunes à des joueurs qui ne parlent pas la langue de la région, il doit être sacrément siphonné et c'est pas la première fois que ça arrive en Flandre (cf. Strombeek).
La peur de "l'olievlek" francophone en périphérie n'excuse pas ces comportements de fachos.
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
@gaufausuc
Je parle de Flandre, pas des Pays Bas. Endemol est neerlandais, mais pas flamand.
Ce sont des cultures très différentes.
Mais soit chacun ses ressentis.

@Kigur
Ad nominem n'existe pas. Ad hominem. Oui.
La situation absurde c'est celle des médias francophones en général qui montent en épingle des brèves de village - dont sur le fond personne ne sait rien - Je pars du principe que c'est parole contre parole et je m'interroge sur le traitement médiatique.

Je n'interdis pas à Sofoot de réfléchir dessus, de nous parler de Bruges, Anderlecht en UEFA et de nous donner plus tard le résultat de la plainte des joueurs de Sint-Genesius-Rode

Bonne journée :-)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Dynamo éteint Guingamp
836 34