1. // Europa Ligue
  2. // Quarts

Il ne peut en rester que 4

Et si la Ligue Europa était la seule Coupe d'Europe digne d'intérêt ? Du suspense, pas de réel favori, des buts à gogo, des novices, des déchus et déçus de la C1, de l'Anglais, de l'Allemand, du Belge... un pot pourri de tout ce que le ballon rond draine de mieux en somme. Les huit derniers engagés ont les yeux rivés sur Hambourg, lieu de la finale en mai prochain. D'ici là, il faut se coltiner quatre rounds, dont le premier se déroule ce soir.

0 7
Benfica - Liverpool

On aurait pu assister à un fratricide Lille-Marseille, mais la logique sportive ne s'embarrasse pas des volontés chauvines. Ce sont finalement deux ogres européens qui s'affrontent, 5 C1 du côté anglais, 2 côté lusitanien. Déjà en 1978 et 1984, les deux escouades s'étaient retrouvées en quart de finale de C1. Les Reds s'étaient baladés à chaque fois. De la revanche dans l'air donc. Le rapport de force est loin d'être évident. Liverpool ne réalise pas une saison extraordinaire. Pis, la prochaine Ligue des Champions pourrait se jouer sans eux (les hommes de Benitez sont actuellement sixièmes de Premier League). Mais la machine rouge compte deux joyaux en son sein : l'un est british et formé au club (Steven Gerrard), l'autre vient d'Espagne et écrase tout sur son passage (Fernando Torres). Si les deux franchise players sont dans la zone, Benfica prendra cher. A l'inverse, les Portugais peuvent passer si l'un des deux lascars est dans le dur. Après avoir déjà giflé Everton en poules (5-0 à Lisbonne), Benfica va-t-il faire le doublé ? Il faut dire que le pouvoir offensif des protégés d'Eusebio n'a rien à envier à leurs homologues anglais. C'est une véritable vitrine de la Copa America qu'expose Benfica chaque semaine. Du Brésilien (Ramires, Luisao, David Luiz), de l'Argentin (Saviola, Aimar, Di Maria), du Paraguayen (Cardozo) et de l'Uruguayen (Perreira). Un subtil mix capable de faire sauter n'importe quel verrou d'Europe. N'est-ce-pas Didier Deschamps ?


Pronostic : Benfica - Liverpool : 2-1

Valence - Atletico Madrid

La Ligue des Champions balance des affiches de Ligue 1 pendant que la Ligue Europa nous refait la Liga. En septembre dernier, les deux clubs s'étaient séparés sur un match nul 2 buts partout. Sortis de la C1 sans briller, les Matelassiers de l'Atletico ont une revanche à prendre. Ils devront se passer de Reyes et Valera. Rien d'insurmontable. Mais le club madrilène traîne une réputation de loser qui n'aide pas au moment d'ajouter une ligne au palmarès. Côté Valence, la bonne nouvelle vient de la probable titularisation de “Mister Buts”, David Villa. L'attaquant espagnol a été pris de vomissements et de vertiges suite à un choc tête contre tête avec le défenseur de Malaga Gaspar. Depuis, le numéro 7 est sorti de l'hosto et devrait trainer ses guêtres sur la pelouse ce soir. Les Espagnols restent sur une dernière sortie européenne homérique avec un 4-4 à Brême ou David Silva s'était payé le luxe d'être impliqué sur chaque but de son équipe. Compte tenu des défenses en place, il devrait y avoir des buts à Mestalla. Suffit de regarder les défenses...


Pronostic : Valence - Atletico Madrid : 3-2

Fulham - Wolfsburg

Deux équipes difficiles à cerner. Deux squads pucelles à ce niveau de la compétition. Ça se fête. Les Teutons sont toujours champions en titre pour quelques journées encore. Engluée en Bundesliga, la bande à Dzeko squatte une peu reluisante neuvième place. Autant dire que la saison prochaine se déroulera sans Coupe d'Europe. A moins d'un exploit en Ligue Europa. La chance des Loups ? Avoir tiré Fulham, modeste douzième de Premier League. Des hooligans sortis de Marck & Spencer et un public famille. On est bien loin de l'Angleterre qui sent l'urine et la bière. Sportivement, Fulham est une équipe un peu schizophrène sur les bords. A la fois capable de torcher Manchester United (3-0) et la Juventus à la maison (4-1) et de perdre bêtement à Hull City (2-0) et à Stoke (3-2). Quelle équipe face aux grands blonds rhénans ? Là est la question. Les hommes de Roy Hogdson sont imprévisibles. Mais les Londoniens possèdent dans leur effectif des joueurs capables de faire la différence. Des Duff, Zamora, Murphy ou encore Dempsey. Le duel des montagnes Hangeland - Dzeko vaudra son pesant de centimètres.


Pronostic : Fulham - Wolfsburg : 0-0

Hambourg - Standard de Liège

Question : que vaut réellement le Standard de Liège ? Réponses : A - Pas grand chose, Wilfried Dalmat y joue. B - Une belle équipe d'emmerdeurs, Wilfried Dalmat y joue. C - La grosse surprise de l'année, Wilfried Dalmat y joue. Force est de constater que les champions de Belgique comptent des joueurs à suivre. Au premier rang, le capitaine Steven Defour (21 ans). A ses côtés, Axel Witsel, Eliaquim Malanga et Sinan Bolat incarnent cette jeunesse liégeoise sans limites. Milan Jovanovic, récemment élu meilleur joueur de la Jupiter League, aimerait finir en beauté son parcours en Belgique avant de tailler sa route dans un grand club cet été. Une équipe à prendre au sérieux donc. Mais Hambourg voit plus loin. La finale se jouera à la maison. Dès lors, pas moyen de se foirer avant le mois de mai. Question de crédibilité. Avec le renfort hivernal de Ruud van Nistelrooy, les Allemands peuvent voir venir. Un effectif sans réelle star mais avec du potentiel (Mathijsen, Boateng, Elia, Berg, Ze Roberto). Le HSV dispose surtout d'une expérience européenne, primordiale à ce niveau, capable de faire la différence dans les moments chauds. Le match retour à Maurice Dufrasne sera déterminant.


Pronostic : Hambourg - Standard de Liège : 2-1

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Standard de liège : Jovanovic a déjà signé avec les reds, le milieu récupérateur (français est MANGALA pas malanga), le stade maurice dufrasne? (l'enfer de sclessin): connaissances éparses de ce club du journaliste
Oh, vous êtes vache avec Wilfried. Contre le Pana, il nous a sorti un grand pont... bon, après il était carbonne et il a fallu le sortir, mais c'était joli à voir. Drôle aussi.
Pour revenir au Standard, on a déjoué tous vos pronostiques depuis le début de la saison européenne, espérons que ça sontinue. ;)

François
Le stade du Standard de Liège (à Sclessin) s'appelle bien le Stade Maurice Dufrasne. ;)
De plus, Defour est blessé et ne jouera pas ce soir. On oublie également Mbokani, le meilleur talent pur du club. Et arrêtez de faire une fixette sur Dalmat, c'est à peine s'il est encore titulaire dans l'équipe.
Et c'est la JupiLer League et pas la JupiTer League... On est loin de frôler les étoiles avec un nom pareil...
liverpool benfica ,c'est aussi un huitiéme de finale de la C1 en 2006 ..victoire des portugais à l'aller ET au retour à anfield (avec un tir acrobatique somptueux de miccoli l'italien)..bref , la revanche le benfica l'a déjà eue .
Deux pronostics corrects sur 4... pas mal pas mal :p
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 7