En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. // Tactiques de légende
  2. // La finale du Mondial 1986

Il n'y avait pas que Maradona...

« On joue au football pour gagner. Les spectacles sont bons pour le cinéma, le théâtre… Le football, c'est autre chose. Certaines personnes confondent !  » , s'exclamait Carlos Salvador Bilardo. Sélectionneur de l'Argentine championne du monde en 1986, il est dit que l'homme n'aurait fait que mettre en scène Diego Armando Maradona. Et si El Doctor était en fait le héros du Mondial mexicain ? C'est toute l'histoire du combat éternel opposant le joueur et le système, le talent du pied et la science de l'esprit. Oui, l'effort du joueur en crampons restera toujours plus spectaculaire que les nuits blanches et le café du Mister. Mais le football n'est pas qu'un spectacle.

Modififié
L'Estadio Azteca de la Ciudad de Mexico. Le stade qui a offert au monde le « match du siècle » en 1970 (Italie-Allemagne 4-3) et le « but du siècle » de Maradona. Un endroit qui tutoie la grandeur. Ce jour-là, à midi horloge locale, 114 600 privilégiés transpirent ensemble dans la chaleur américaine. Le monde entier a l'esprit plongé dans ce rectangle vert, et les yeux rivés sur deux chevaliers des années 80 : Diego Armando, bas noir, maillot bleu ciel et blanc ; Karl-Heinz, maillot vert et bas blanc. L'Argentine a confié son brassard à son numéro dix napolitain, son créateur, son artiste, son génie. L'Allemagne en a fait autant à son finisseur intériste, sa garantie, son assurance. Comme un symbole, l'Argentine entre en première dans le stade. C'est aussi elle qui prend l'initiative sur le tableau noir.

La genèse du 3-5-2

Si ce Mondial 86 est si grand, c'est bien parce qu'il donne des réponses à l'humanité sur le rapport entre le génie incontrôlable et même intraçable du joueur divin, et la réflexion humaine du tacticien, travaillée et donc limitée. Où faire jouer le meilleur joueur de l'histoire du jeu ? Comment mettre dans un schéma par définition borné un talent sans limite ? Il fallait un grand amoureux des systèmes pour répondre. Un scientifique. Un docteur, par exemple. Carlos Salvador Bilardo, le gros nez d'Estudiantes, a longtemps cumulé les fonctions de coach, gérant de la boutique familiale et gynécologue. Le médecin sait bien que si l'opération peut être moche, seul le résultat compte. Et ce fut très moche. Un début de quinze matchs, trois maigres victoires et une défaite humiliante contre la Chine. Le pays doute. En fait, Bilardo souhaite garder secrètes les tactiques travaillées à l'entraînement. L'influence de la guerre froide, sans doute. El Doctor dévoile finalement son système lors d'une tournée européenne à l'automne 1984. Trois matchs, trois victoires impératives. « On vint me dire que j'avais fait une erreur, que j'avais mis trois défenseurs centraux. Mais non, je leur ai dit de ne pas paniquer, qu'on allait utiliser trois défenseurs, cinq milieux et deux attaquants. Cela faisait deux ans qu'on s'entraînait avec ce système, et maintenant on allait le mettre en pratique dans des vrais matchs » .

La Suisse, la Belgique et la RFA sont vaincues. « Cela a pris le monde par surprise car les gens ne connaissaient pas les détails du système » . Conséquence lointaine de la révolution lancée le latéral brésilien Nilton Santos, l'ailier est en voie de disparition. Or, sans ailier, pourquoi s'embêter avec des défenseurs latéraux ? Le 3-5-2 est né. Au Mondial, Bilardo attend le quart contre l'Angleterre pour sortir son bijou, préférant jusque-là un 4-4-2 classique (1-3-4-2 à l'époque). « Tu ne peux pas jouer contre l'Angleterre avec un pur avant-centre. Ils le dévoreraient, et l'homme supplémentaire au milieu libérera plus d'espace pour Maradona » . D'où le 3-5-1-1. A 0-2, les Anglais font entrer les ailiers Barnes et Waddle et réduisent logiquement le score par Lineker sur un centre. Heureusement pour l'Albiceleste, aucune autre sélection n'a les joueurs pour un tel système. Ni la Belgique en demi, ni la RFA en finale. Coach Beckenbauer, qui a dicté le jeu si longtemps, est contraint de s'adapter. Maradona étant à 5 buts et 6 passes décisives en 6 matchs, la mission de Franz est d'abord de limiter les touches divines du Diez. Il sacrifiera Matthaüs le futur Ballon d'or pour retirer Maradona de l'équation. Le 8 suit le 10 partout. Un schéma qui colle au 3-5-2 sur les côtés, mais avec un milieu inversé : deux sentinelles et Magath en numéro 10. À Matthaüs les consignes, à Maradona l'inspiration.

Un chef-d'œuvre d'une heure

L'intensité est à la hauteur de l'événement. Maradona envoie son premier contrôle en touche, les tacles sont violents. Diego proteste, prend un jaune. À la 20e, Matthaüs n'en peut déjà plus et le fauche par derrière. Jaune et coup franc excentré. Schumacher réalise alors une sortie irregardable, José Luis Brown monte au ciel en s'appuyant sur le dos de Maradona. 1-0. Rapidement, le 3-5-2 prend vie. Des mains de Nery Pumpido, le ballon passe aux pieds de Brown qui, en libéro, lâche à l'un de ses deux défenseurs, Ruggeri et Cuciuffo. Les deux, très écartés, se retrouvent généralement avec trois solutions : l'un des deux milieux latéraux Olarticoechea et Giusti, Batista dans l'axe en sentinelle, ou l'un des deux relayeurs Enrique et Burrachaga à l'intérieur. Plus loin devant, la passe pour Maradona est risquée : Diego a deux voire trois dobermans sur le dos. La piste Valdano est souvent privilégiée, grâce au jeu en déviation de l'attaquant poète. Du Ibrahimović avant l'heure. L'avant-centre décroche, joue entre les lignes, crée.

Les schémas de Bilardo se dessinent à travers une répétition d'allers retours entre l'intérieur et l'aile. Cela va très vite, c'est très direct. Et dès que Maradona dispose d'un instant pour se retourner et utiliser la profondeur, Bonn semble tomber. La technique de Burruchaga, le fameux milieu supplémentaire, offre quelques centimètres de répit à son 10. On voit Maradona très à gauche, à droite, en profondeur, dans le rond central, toujours en mouvement. Une différence tactique fondamentale par rapport à Messi et son traditionnel footing de cinq ou six kilomètres par match. Le trio Maradona-Valdano-Burruchaga fait des miracles, et sur une attaque éclaire à la 56e, Maradona donne à Enrique, qui lance Valdano, que les Allemands ne reverront jamais. Le système se mue en 5-3-2 forteresse. Un système imperméable, et un talent infini devant.

La riposte allemande, cinq minutes av. D.-M.

L'Allemagne est dangereuse en catapultant des ballons dans la surface, où la seule présence de Rummenigge donne des troubles cardiaques à tout Buenos Aires. Alors que les deux systèmes semblent s'annuler, avec Brehme et Berthold sur les côtés, la différence se fait au milieu : du fait des déplacements défensifs de Matthaüs au marquage de Maradona, les Verts se retrouvent avec Eder devant la défense, Matthaüs très loin de son rôle de relayeur, et Magath complètement isolé. Noyé, le virtuose de Hambourg sortira à l'heure de jeu pour le géant Dieter Hoeness. Rudi Völler avait déjà remplacé Alloffs à la pause. Trois attaquants, une ligne de quatre milieux, et Matthaüs se voit libéré de la surveillance de Diego. Le 3-4-3 du désespoir. Avec plus d'attaquants, cela finira bien par rentrer, se dit Berlin ouest.

Les grandes finales ont toutes des petites histoires. Celle-ci raconte que la veille, Bilardo aurait débarqué à 4h du matin dans la chambre de Ruggeri : « T'as qui au marquage sur les corners ?  » . « Hein ? Quoi ? Euh… Rummenigge » . « OK, c'est bon on est prêts » . À la 74e, le fusil gauche de Brehme tire un corner. Ballon dévié, Rummenigge s'exécute. 2-1. Les Allemands serrent les poings. Cinq minutes plus tard, Maradona, seul, pousse trop loin son ballon. Le bombardement allemand se fait de plus en plus intense. Nouveau centre repoussé, nouveau corner. Brehme, encore. Déviation, encore. Et coup de théâtre : Völler surgit. 2-2. Deux buts du 11 et du 9. La raison semble l'emporter. Sûrs d'eux comme jamais (ou comme toujours), les Allemands se découvrent. Le peuple argentin se croit maudit, repense aux conditions de la victoire de 78, à la satisfaction sadique du voisin brésilien, mais aussi à son héros. Diego est encore sur le terrain. Du néant, il invente une passe divine pour envoyer l'homme du match Jorge Burruchaga dans l'histoire. 90e minute, Bilardo effectue son seul changement de la rencontre, faisant du chrono son ami. On est argentin ou on ne l'est pas. 3-2.

Talent du pied et science de l'esprit

Ainsi, le visage collectif du football aurait sacrément vieilli lors de cet été 1986. Un demi-Dieu aurait gagné une Coupe du monde à lui tout seul. Cette thèse convient aux détracteurs du tableau noir, ceux-là qui valorisent plus le talent du pied que la science de l'esprit. La création pratique, celle du terrain, la « manuelle » , plutôt que l'obscur génie cérébral de l'entraîneur. Cette finale leur donne tort, car Maradona ne l'aurait jamais remportée sans le courage de Brown, la technique de Burruchaga, la poésie de Valdano, et le système de Bilardo. Aucun homme n'a jamais remporté un Mondial seul, d'ailleurs. La France en sait quelque chose. Cette finale de 1986, longue, tortueuse, cérébrale, en est la preuve. Le joueur, aussi divin soit-il, ne suffit pas.

Vidéo

Toute la saison, sur sofoot.com, retrouvez les tactiques de légende qui ont marqué l'histoire du foot...

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SO FOOT.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs !
Hier à 15:48 Mario Balotelli parodie Mario Kart 2 Hier à 11:27 Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 22 Hier à 10:06 Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 66
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 00:10 Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 36 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 20
mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1