Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Il faut sauver le soldat Mangala

Peu utilisé par Pep Guardiola qui a trouvé la bonne formule sans lui, Eliaquim Mangala ronge son frein à Manchester City. Détail : la récente blessure de John Stones pourrait lui ouvrir une fenêtre de tir. L'international français est-il capable de s'engouffrer dans la brèche et de relancer ses chances d'aller au Mondial en fin de saison ?

Modififié
La compo de Pep Guardiola pour affronter Leicester était attendue. Nicolas Otamendi suspendu, qui allait choisir le coach catalan pour faire équipe avec John Stones, alors que le binôme anglo-argentin n'avait plus bougé en Premier League et Ligue des champions depuis août et une victoire contre Bournemouth ? Finalement, c'est une surprise qui est sortie du chapeau, avec le revenant Vincent Kompany. Une surprise qui aurait pu se transformer en mauvaise blague si le Belge avait pris le rouge qu'il méritait dès la seconde minute de jeu pour un tacle de boucher sur Jamie Vardy. Eliaquim Mangala, de son côté, pouvait alors encore ronger son frein, lui qui n'avait jusqu'ici disputé que 19 minutes de jeu en Premier League depuis le début de saison – contre Liverpool (5-0) le 9 septembre dernier – plus deux rencontres de League Cup, et qui voyait ainsi sa place dans la hiérarchie des centraux officiellement reculer d'un cran. « Mais Eliaquim a une bonne étoile » , assure au lendemain du match un proche du défenseur central. Ou alors John Stones en a une mauvaise, puisqu'il s'est blessé à la demi-heure de jeu et devrait manquer quatre à six semaines de compétition.

La concurrence de Vincent Kompany


Pour remplacer l'Anglais, Eliaquim Mangala – qui pouvait initialement espérer être titulaire – a fait le job au pied levé. Et contredit les nombreuses voix sur les réseaux sociaux qui annonçaient une victoire automatique de Leicester à cause de l'entrée de l'ancien de Porto. Finalement, Mangala a été bon, City a fini sur un clean sheet et conforté sa première place ainsi que son statut d'équipe qui joue le mieux en Europe actuellement. Mais l'international français n'est pas sorti d'affaires pour autant, le onze de Pep Guardiola pour affronter Feyenoord en Ligue des champions mardi sera fort d'enseignements. Avec le retour d'Otamendi, Mangala est en balance avec le revenant Kompany, a priori prioritaire dans l'esprit du manager catalan. À 26 ans, le Français entre dans ce qui doit être la meilleure période de sa carrière et « compte jouer toutes les cartes à sa disposition pour pouvoir aller au Mondial, même si sa situation actuelle le met hors course et qu'il y a du monde à son poste » . Le joueur formé au Standard Liège n'a sûrement pas oublié l'hécatombe pré-Euro 2016 qui avait permis à Samuel Umtiti d'accrocher le wagon à l'arrache, puis de devenir un taulier du groupe France.

Ce très cher Mangala


Pour Mangala, la relance semble néanmoins passer par un transfert au prochain mercato, même en prêt, alors que Manchester City a atteint un niveau exceptionnel sans lui. Et ce n'est pas sur sa charnière centrale que Pep Guardiola est le plus disposé à instaurer du turn-over, ce qui limite les perspectives de temps de jeu en 2017. Débarqué en 2014 pour un transfert record, Mangala est désormais prisonnier du coût de son transfert et du statut qui va avec. « Il ne peut pas partir n'importe où pour se montrer, et tout le monde ne peut pas s'aligner financièrement non plus sur les exigences de City. » La meilleure solution à court terme semble être un prêt, comme celui – concluant – qu'il avait consenti la saison passée à Valence, avec 30 matchs et deux buts au compteur.

« Il n'a jamais été aussi bien physiquement »


Sous contrat jusqu'en 2019, Mangala ne peut attendre la fin de son bail pour relancer sa carrière, alors qu'il a refusé Crystal Palace cet été – disposé à aligner 22 millions d'euros – et que le Sun prétend qu'un accord est possible entre City et Lyon pour un échange Mangala-Diakhaby. « L'idéal, s'il doit partir, c'est de trouver un club qui joue le haut de tableau et une compétition européenne, car il ne faut pas oublier qu'Eliaquim a su par le passé répondre présent dans des matchs importants. » Paradoxalement, une présence sur la pelouse face à Feyenoord mardi pourrait contrarier une telle hypothèse. « Ce serait un cadeau empoisonné, car Eliaquim ne pourrait plus jouer en compétition européenne pour un autre club. Donc si Guardiola l'aligne mardi, il faudra espérer que ce soit pour lui donner un vrai rôle jusqu'à la fin de la saison. » Et le proche du Français l'assure, « Eliaquim s'entraîne comme un malade pour saisir sa chance si on lui donne, il répète souvent qu'il n'a jamais été aussi bien physiquement et techniquement » .



Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par NJ.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28
À lire ensuite
Les notes de l'OM