1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Milan AC/FC Barcelone

Il faut sauver le soldat David Villa

Été 2010. Quand David Villa arrive au Barça pour remplacer Zlatan Ibrahimović à 28 ans, il est au top de sa carrière. Euro, Mondial, plus de 200 buts. El Guaje est irrésistible et Rosell fait une bonne affaire en dépensant 42 millions d'euros. Depuis, nous avons perdu le soldat David Villa. Il faut le sauver.

Modififié
50 29
David Villa ne jouera pas ce soir à San Siro. Victime de coliques néphrétiques, il n'a pas été convoqué pour le prestigieux huitième de finale de Ligue des champions. Une blessure, une petite maladie, cela arrive. Mais le plus triste dans cette histoire, c'est que cette absence ne change strictement rien à la confrontation contre le Milan. La réalité est froide et cruelle : David Villa n'est plus une valeur ajoutée pour ce Barça, et la bande à Messi fait très bien sans lui.

Le toit du monde, puis la chute

Entre 2008 et 2010, Villa joue 30 matchs internationaux et marque pas moins de 24 buts. Si la sélection espagnole est irrésistible, elle le doit à son numéro 7. Après avoir été le meilleur buteur de l'Euro et le co-meilleur buteur de la Coupe du monde, Villa égalise même le record de Raùl en sélection (44 buts) le 12 octobre 2010, jour de la fête nationale espagnole. David Villa est sur le toit du monde. Dans les vingt derniers mètres, il est alors peut-être le meilleur joueur au monde. Le flair d'un Van Nistelrooy, les mouvements d'un Kun Agüero. Slaloms et buts du tibia. Un combo alliant manière et efficacité. Villa, c'est le fils de mineur devenu l'ultime condition de succès de son pays. Sans Villa, l'Espagne n'avait pas les buts. Ni son cynisme. David se permet de refuser le Real et Chelsea pour rester à Valence. Meilleur joueur espagnol de la Liga en 2006, meilleur passeur en 2007, il tient le club des Chés à bout de bras. Et le monde à ses pieds.

Mais après deux ans et demi, la situation de David Villa aurait autant besoin d'un plan de sauvetage que celle des mineurs asturiens, qui avaient annoncé une « grève illimitée » en mai dernier. À l'Euro 2012, David Villa n'était pas là, et l'Espagne a quand même gagné. Pour le remplacer, Del Bosque a fait confiance à un Cesc Fàbregas pas vraiment attaquant et un Fernando Torres pas vraiment excellent. Le périple ukraino-polonais a démontré que l'Espagne n'a plus besoin d'El Guaje pour gagner. Aujourd'hui, la carrière de Villa semble errer dans les couloirs du Camp Nou à la recherche de reconnaissance, d'amour et de place. Une place de numéro 9 qui n'existe plus.

La prison dorée barcelonaise

Aller au Barça, cela avait du sens. Depuis petit, David Villa est nourri par les exploits du héros de sa région, Luis Enrique, devenu le joueur le plus important du vestiaire blaugrana au début des années 2000. D'ailleurs, lors de sa première saison en Catalogne, le mariage fait illusion. Le bilan est plutôt positif : « J'ai joué quelques très bons matchs et j'étais vraiment content avec mes performances, même si je n'avais pas marqué. » 23 buts en 52 matchs, un rôle d'énième fidèle lieutenant espagnol de Messi, et des titres. Une Ligue des champions, avec cette merveille de lucarne en finale, et une Liga. Lors de la manita de novembre 2010, Villa signe même un doublé chirurgical. Le Barça traverse son meilleur moment. En août 2011, lors de la Supercoupe d'Espagne, Villa refroidit tout Bernabéu d'un but d'une beauté inouïe. Quand Messi n'est pas là, l'Espagnol prend la relève. Après tout, David Villa, c'est autre chose que Pedro, Alexis, Tello, Cuenca ou Afellay. Sauf que Messi est là, de plus en plus souvent là, toujours là.

Youtube
En décembre, El Guaje subit une affreuse fracture du tibia. Résultat : 5 buts en Liga 2012 et 6 depuis le début de la saison. Pour le Barça, l'Asturien en est à 43 buts en 101 matchs. Ce qui est sa pire moyenne de buts depuis ses débuts. En juin 2011, Villa explique à El Pais que « c'était un défi de jouer dans cette équipe. J'ai dû m'adapter à un système très différent et très caractéristique et cela me plaît. » Il savait que cela allait être difficile, qu'il allait travailler dur sur le côté. Mais à ce point ? « Quand je suis un peu perdu sur le terrain, je regarde ce que fait Pedro de l'autre côté. Et puis derrière, Abi me replace. Il a plus de perspective et cela fait plus longtemps qu'il connaît les concepts de notre jeu. » En lisant entre les lignes, on comprend que David Villa passe son temps à copier les mouvements de Pedro en faisant ce que lui dit Éric Abidal. Aurait-il fallu le prévenir ? Villa n'est pas le premier à être sacrifié au nom du « système » : Eto'o, Ibrahimović, Mascherano... Cet été, Alex Song a même accepté de se transformer en Seydou Keita.

Délocalisé, puis viré ?

Depuis qu'il est revenu de blessure, la situation a empiré. Guardiola est parti, et l'arrivée de Jordi Alba a bouleversé l'ordre du côté gauche. La profondeur du Catalan a poussé Vilanova à placer Iniesta sur le côté gauche de l'attaque barcelonaise, Cesc est toujours plus polyvalent, Messi a toute la légitimité du monde pour gueuler sur ses coéquipiers, et le Barça semble à nouveau invincible. Même à gauche, David Villa n'a plus sa place. Comme si le Barça l'avait délocalisé et avait ensuite supprimé son emploi. Dans son livre, Ibrahimović écrit : « Au Barça, je me suis rendu compte à un moment que je n'étais plus moi-même, je ne me reconnaissais plus. » Il faut sauver le soldat Villa dès cet été. Avec Pep Guardiola dans le rôle de Tom Hanks ?

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
David Villa: Même sans emploi il pourra bien se loger... ok je sors.
Cette blessure au Japon lui arua été fatale dans son élan au Barca.

Vraiment dommage pour ce super joueur. Me demande bien ou il va réussir à rendre des gamins heureux la saison prochaine.
waitforit87 Niveau : Loisir
un départ vers Arsenal fera l'affaire des deux parties !
Quant je vois alexis jouer à la place de villa, je dis que, peut être, je comprend rien au foot !
Mister Wayne Niveau : District
J'avais oublié ce splendide but contre le Real putain.. Pedro Miguel like this
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 2
Je vois mal wenger risquer 20 barres pour lui : 31 ans, et sans toutes les garanties concernant sa santé et ses performances.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
ou le douloureux choix entre épanouissement individuel d'un superbe joueur et le rôdage d'un collectif qui s'est encore affirmé davantage sans lui.

Villa est un joueur magnifique. Aucun doute. Même si son apport au final n'est plus constant, ni fréquent chez les catalans, rien ne dit qu'il ne saurait être ce joueur pouvant apporter dans les difficiles rencontres de LDC en tant que remplaçant des solutions que les titulaires ne trouveraient pas.

Finalement, ne deviendrait-il pas finalement tout aussi indispensable ?
robby baggio Niveau : District
On sait très bien que c'est sa mésentente avec Messi qui lui a coûté sa place malheureusement.
Le mec mérite pas ça du tout mais bon si tu plais pas au chouchou du camp nou t'as rien a faire ici ! c'est comme ça que ça fonctionne à Farcelogne...
Ça a commencé avant la blessure au Japon, à ce moment là, y'avait déjà beaucoup de rumeurs sur ses problèmes avec Messi et on l'a juste oublié le temps qu'il soit blessé.

Franchement, je change pas d'avis sur ce joueur. Il est extrêmement fort (et constant) et le fait que le Barça arrive à se passe de lui en ce moment ne le rend qu'encore plus impressionnant. Mais y'a un vrai problème avec les ailiers au Barça de toute manière. Pedro a fait deux super saisons (2009-2011) et maintenant, il donne l'impression de seulement courir alors que parallèlement, il flambe avec l'Espagne.
Depuis l'année dernière, le MVP est un peu mort.

Dire que c'est à cause de Messi serait un peu trop simple, même si c'est une partie de l'explication, je pense. En 2009-2010 et 2010-2011, il était déjà le taulier et il jouait déjà dans l'axe et pourtant, tout marchait bien (hormis Zlatan, mais Pedro puis Villa+Pedro ont flambé à côté de lui).

Bref, si y'a vraiment un problème avec Messi, faut clairement qu'il se barre. D'autant plus qu'il est toujours aussi bon depuis qu'il est revenu de blessure. Et pitié pas Arsenal... Il vaut mieux que ça quand même. Il se régalerait à la Juve.
Putain* Liverpool sortez les doigts de vos culs et allongez la monnaie !
C'est mignon que tout le monde se mette à le plaindre maintenant alors qu'il irritait toutes ces mêmes personnes avant d'arriver au Barça pour son melon insupportable. Il a pas sa place au FCB? Bah fallait pas y aller, et soit rester dans son club, soit partir à l'étranger. C'est le même problême que pour Song : les mecs préfèrent prendre le risque de jouer les seconds couteaux dans le plus grand club du monde (et son jeu si peu propice aux individualités) alors qu'ils avaient une vraie place dans leur club d'origine. Moi je trouve que ça lui fait une bonne leçon, et j'espère que les prochains VIlla, Affelay ou Song y réfléchiront à deux fois avant de s'engager.
Südkurve28 Niveau : CFA
J'ai tapé "colique néphrétique" dans wikipedia et ce que j'ai vu m'a encore plus donné envie de le souvenir... Qu'il revienne vite !
Südkurve28 Niveau : CFA
Je voulais bien sûr dire soutenir* . A quand l'édition de posts ?
Il faut savoir partir, comme l'ont fait d'autres avant... c'est la règle à ce niveau (Barça ou Real), sauf à accepter de finir sa carrière comme ça, car il a 32 ans quand même!
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par Sly
C'est mignon que tout le monde se mette à le plaindre maintenant alors qu'il irritait toutes ces mêmes personnes avant d'arriver au Barça pour son melon insupportable. Il a pas sa place au FCB? Bah fallait pas y aller, et soit rester dans son club, soit partir à l'étranger. C'est le même problême que pour Song : les mecs préfèrent prendre le risque de jouer les seconds couteaux dans le plus grand club du monde (et son jeu si peu propice aux individualités) alors qu'ils avaient une vraie place dans leur club d'origine. Moi je trouve que ça lui fait une bonne leçon, et j'espère que les prochains VIlla, Affelay ou Song y réfléchiront à deux fois avant de s'engager.



Tu déconnes* à mettre Affelay et Villa dans le même sac!!!
1/ Le PSV a vendu Affelay au Barça 500K€ pour toucher un peu de sous-sous sachant qu'il n'avait plus que 6 mois de contrat.
2/ Affelay est juste un tocard surcoté.
nononoway Niveau : CFA
Je comprends pas vraiment, je le trouve mille fois plus percutant que tous les autres sur l'aile.

Bon, d'accord, Iniesta on le croit sorti d'un épisode d'Olive et Tom mais y'a rien à faire, il est pas là pour scorer alors que pour moi, un ailier ça doit marquer plus et pas jouer uniquement au distributeur de caviar pour Messi.
JensJeremies Niveau : DHR
"Il faut sauver le soldat Villa"
Pourquoi ?
fernandollorientais Niveau : CFA
En voyant Real ManU, j'ai trouvé Benzema court. Comme tout le monde, je crois. A sa place, dans ce registre, je n'en vois qu'un...
benbecker
Message posté par Sly
C'est mignon que tout le monde se mette à le plaindre maintenant alors qu'il irritait toutes ces mêmes personnes avant d'arriver au Barça pour son melon insupportable. Il a pas sa place au FCB? Bah fallait pas y aller, et soit rester dans son club, soit partir à l'étranger. C'est le même problême que pour Song : les mecs préfèrent prendre le risque de jouer les seconds couteaux dans le plus grand club du monde (et son jeu si peu propice aux individualités) alors qu'ils avaient une vraie place dans leur club d'origine. Moi je trouve que ça lui fait une bonne leçon, et j'espère que les prochains VIlla, Affelay ou Song y réfléchiront à deux fois avant de s'engager.



A te lire les mecs ne devraient pas avoir d'ambition!!
Ok ils sont pas philantropes l'argent compte dans les transferts mais signer au barça aujourd'hui( et depuis tjrs quasiment) c'est faire preuve d'ambition.
-Ambition dans la progression ( ou la validation de la progression)
-Ambition dans le palmares: essayer gagner plus de titres ou gagner les titres inateignables dans le précédent club.
2 beaux exemples: Villa et Henry. Champions d'Europe, du Monde mais gagner la C1 avec Valence ou Arsenal c'était juste impossible. Donc ils ont bougé au Barça et Bingo.
Dans cette démarche le seul qui s'est fait niqué* c'est Zlatan!!!
Je comprends pas comment on peut mettre un joyaux comme ça sur le banc .Je me rappelle d'un match amical contre l'italie ou il nettoie la lulu de Bouffon (soi disant meilleur gardien du monde à l'époque).Bien dans le cul les ritons meme si ça commence à devenir une habitude pour les espagnols de rosser les spagetos !!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
50 29