En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Phase de poules
  3. // Bilan

Il était vraiment bien, ce premier tour de l’Euro ?

Ça y est, les phases de poules ont rendu leur verdict : Grèce, République tchèque, Allemagne, Portugal, Espagne, Italie, France et Angleterre sont les huit qualifiés pour les quarts de finale. Bilan de ces 24 premières rencontres de la compétition.

Modififié
Oui, parce qu’il y a eu des buts dans toutes les rencontres et donc aucun 0-0

Des 3-2, des 2-1, des 4-1… Bref, on a eu tous les scores pendant cette phase de poules. Tous, sauf un : le fameux « score nul et vierge » . Oui, pas de 0-0 : ce n’était plus arrivé depuis la phase de groupes de l’Euro 1988, à la différence qu’il n’y avait que 8 équipes, et non 16, à l’époque. Et c’est tant mieux pour le spectacle. La seule rencontre qui a failli se terminer sur ce score, c’est le Croatie-Espagne, décidé par Jesús Navas à la 89e minute. D'un point de vue général, toutes les équipes se sont donné le mot pour offrir du spectacle et tenter, dans la mesure du possible, de régaler. On n’a pas vu de catenaccio outrageux, excepté peut-être celui de l’Angleterre contre la France au premier match, on n’a pas vu non plus d’équipe qui a souhaité par tous les moyens faire déjouer son adversaire avant même d’essayer de jouer. En gros, les 16 représentants ont tenu leur rang, même si certains se sont viandés lamentablement. 60 buts ont pour le moment été inscrits (moyenne de 2,5 par match), ce qui fait un total parfaitement dans la moyenne par rapport aux phases de poules des éditions précédentes : 57 en 2008, 64 en 2004 ou encore 65 en 2000. En ce qui concerne la beauté des réalisations, on ne va pas se plaindre non plus. Entre les reprises acrobatiques de Balotelli et Zlatan, la frappe de poney de Błaszczykowski, la Madjer de Welbeck ou encore la roulette+frappe de Mario Gómez, il y aura de quoi concocter un joli « Top Buts » à la fin de la compétition.


Oui, parce que les gros sont au rendez-vous, sauf les Pays-Bas

L’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la France, l’Angleterre, le Portugal : les gros bras n’ont pas manqué leur entrée dans la compèt'. Mention spéciale à la Germanie, seule équipe capable d’aligner trois victoires, qui plus est dans le groupe annoncé comme « groupe de la mort qui fait peur » . Costaude derrière avec un immense Hummels, assassine devant avec sa doublette Podolski-Gómez, l’Allemagne se pose en sérieux candidat à la victoire finale. Au même titre que l’Espagne, moins impressionnante qu’il y a quatre ans, mais toujours là. Les champions du monde ont peiné contre l’Italie, déroulé contre l’Irlande et risqué contre la Croatie. Mais bon, doit-on rappeler leur parcours en 2010, avec une succession de victoires 1-0 à l’arrachée ? Satisfaction aussi pour le Portugal, l’Angleterre et l’Italie, que l’on met toujours dans le sac des équipes qui « une fois qu’elles sont sorties des poules, peuvent aller au bout » . Quant aux Bleus, la défaite d'hier face à la Suède risque de mettre un sacré coup au moral des troupes de Laurent Blanc avant d'affronter l'Espagne. Mais les grands absents, ce sont les Pays-Bas. Trois défaites en trois matchs, une défense à pleurer, des égos qui implosent. On est un peu triste pour eux, mais d’un autre côté, on ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire face à un tel fiasco, tant la formation Oranje était arrivée en Pologne et en Ukraine avec ce brin d’arrogance et de certitude qui fait son charme quand elle gagne. Et aussi quand elle se rétame.


Oui et non, parce que d'un côté les grands joueurs sont là, et d'un autre, les grands joueurs ne sont pas là

L’Euro, c’est la magie, c’est l’une des compétitions que l’on attend pendant quatre ans. Alors oui, on voudrait que tous les grands acteurs du football européen soient au rendez-vous. Pourtant, lors de ce premier tour, le constat est là : il y a ceux qui sont dedans, et ceux qui passent totalement à côté. D’une part, les Pirlo, les Xavi, les Ribéry, les Iniesta qui régalent avec des passes folles, des courses, des gestes de grande classe et des numéros de haute-voltige. Il y a aussi les Gómez et les Fàbregas, qui répondent présent dans les grands moments. Ou encore les Cristiano Ronaldo et les Zlatan, capables, pour l'un d’offrir la qualification aux siens après avoir vécu deux premiers matchs cauchemardesques, pour l'autre de transcender son équipe alors qu'elle est déjà éliminée. Mais à côté de cela, on trouve le lot des déceptions. On attendait Huntelaar et ses 29 buts en Bundesliga. On a juste vu son tout petit nez de cochon. On attendait Lewandowski. Il restera uniquement comme le premier buteur de cet Euro. On attendait Robben. Sans commentaire. On attend toujours Benzema... Alors oui, on est un peu déçu pour ça. Ou peut-être qu'on s'en fout, en fait.


Non, parce que la Grèce peut désormais nous refaire le même coup qu'en 2004

Sincèrement, cette équipe de Grèce est incroyable. Après avoir vu les 45 premières minutes du match d’ouverture Pologne-Grèce, une question s’est posée : mais qu’est-ce que cette équipe peut bien foutre ici ? Pas de jeu, pas de joueurs pour frissonner, quelques rescapés de la Grèce Antique et pleins de noms en « is  » et « os  » . Et c’est bien tout. Puis, en seconde période, l’équipe grecque revient de nulle part et attrape le point du nul. Mais lors du deuxième match, rechute : deux buts encaissés dans les six premières minutes et un score réduit à 2-1 uniquement grâce à une énorme bourde de Čech. Alors, dehors ? Non. La Grèce ne veut décidément pas sortir de l’Euro. En allant clasher les sexy Russes lors du dernier match et en remerciant les Tchèques d’avoir battu la Pologne, ils accrochent une qualification invraisemblable, avec 4 points. Tiens, ça nous rappelle quelque chose... Oui, forcément, voir la Grèce en quarts de finale ne peut qu’évoquer des souvenirs vieux de huit ans. Cette Grèce 2004, capable de sortir tour à tour la France championne en titre, les Tchèques et le Portugal. A priori, un tel parcours ne devrait pas se reproduire, puisque les Grecs seront attendus dès vendredi par l’Allemagne. Mais sait-on jamais… Une tête de Karagounis, un bout du pied de Salpingidis ou encore une déviation de l’épaule de Papadopoulous… Avec les Grecs, personne n’est jamais vraiment à l’abri. L’Allemagne va devoir surveiller ses arrières. Surtout après leur avoir donné tant de consignes de vote.


Non, parce qu’on sait tous qu’on aurait préféré voir la Croatie en quarts plutôt que la République tchèque

S’il y a bien une équipe qui aurait mérité sa place en quarts, c’est la Croatie. Les Croates ont commencé leur tournoi par une belle victoire contre l’Irlande, ont ensuite accroché l’Italie, avant de faire très peur à l’Espagne. Si Rakitić avait mieux placé sa tête face à Casillas, peut-être que l’on serait là en train de parler d’un autre Euro. Alors certes, la Croatie ne compte plus dans ses rangs des Šuker, Boban, Bokšić et Prosinečki. L’équipe est moins sexy, mais a su afficher une cohésion que l’on ne lui aurait pas soupçonnée il y a quelques semaines. Et puis, il y a ce Modrić… Un vrai joueur-frisson, parmi les meilleurs au monde. L’autre équipe qui aurait pu mériter sa place, c’est le Danemark. Les Danois, que tout le monde voyait terminer derniers de leur poule, sortent finalement avec trois points, non sans avoir donné du fil à retordre à tous ses adversaires. Surtout au Portugal, d'ailleurs. Au lieu d’avoir ces deux équipes en quarts, on se retrouve avec la déjà citée Grèce et avec la République tchèque, qui ne sait même pas elle-même comment elle est encore en vie. Commencer par une rouste 4-1 et réussir à s’en relever pour ensuite se qualifier, c’est fort. Pourtant, ce n’est pas avec Jiráček, Pilař et Kadlec que cette équipe va faire rêver les foules. Même si, il faut l’admettre, avoir un type dans son effectif qui s’appelle Gebre Selassie et qui n’a aucun lien de parenté avec le coureur éthiopien, c’est classe.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
il y a 5 heures Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans il y a 6 heures Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 40 il y a 6 heures Énervé, il fait mine de se masturber 17 il y a 8 heures Čeferin espère plus de soutien politique 13 il y a 9 heures L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 il y a 9 heures Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 9 heures La douceur de Slimani 5 il y a 10 heures Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 il y a 11 heures Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27