1. // Saint-Valentin
  2. // Il y a 20 ans

Il était une fois Bob

Jock Stein, Matt Busby, Bill Shankly, Sir Alex Ferguson, Brian Clough. Toujours les mêmes figures, souvent les mêmes exemples. Le plus grand est pourtant un Anglais, un « vrai gars du Nord » . Il est même le premier Anglais à avoir remporté une Coupe d'Europe. Bob Paisley était une légende, en rouge. Il s'est éteint un jour de Saint-Valentin, il y a 20 ans.

Modififié
La salle à manger est pleine. Elle est bondée. Les couloirs de l'hôtel fourmillent, le gratin national est là. C'est un événement à ne pas manquer. Nous sommes en 1977. Pour beaucoup, il s'agit là d'une bascule. Quelques semaines plus tôt, l'histoire s'est écrite. Du côté de Rome. Une soirée pour l'histoire, pour écrire l'histoire, pour changer l'histoire. C'était un mercredi. Le mercredi 25 mai 1977, au Stadio Olimpico. Un soir de finale de Coupe des clubs champions européens, un an après une victoire en C3 face au FC Bruges (4-3 sur l'ensemble des deux rencontres). À Rome, ils sont 52 078 massés dans les tribunes. 35 000 sont rougis par la passion du Liverpool FC qui affronte le terrible Borussia Mönchengladbach, celui de Jupp Heynckes et Berti Vogts. Sous sa moustache à la Tom Selleck, le rugueux Terry McDermott détaillera la scène quelques années plus tard : « Une heure avant le match, on est allés sur le terrain, et, à la vue de cette marée rouge, on a tous pensé "Jésus Christ, comment pourrait-on perdre avec tous ces fans ?" Et, évidemment, nous n'avons pas perdu. » Car Liverpool, bercé par son jeu à deux temps – continental et british – va abattre les Fohlen (3-1) et lancer une ère de domination britannique sur l'Europe du foot.

Alonzo: « Le poteau est un peu froid mais ça me manque »

Bell's, hôtel et table des sages


Emlyn Hughes, le capitaine des Reds, crèvera la nuit romaine des anses de ce que les Anglais appellent la « Coupe aux hautes épaules » . L'hôtel, donc, sera le centre d'une passation. Devant tous les entraîneurs de tous les clubs d'Angleterre. Un soir où, costumé, Bill Shankly remettra le prix de Manager de l'année à son ancien adjoint, Bob Paisley, devenu le cerveau du Liverpool continental. « Vous pensez tous, probablement, que je suis jaloux de devoir remettre cette merveilleuse récompense à Bob Paisley, le Manager de l'année. Eh bien, vous avez sacrément raison de le penser ! » , lancera Shankly. Réponse de Paisley : « Quand j'ai succédé à Bill, j'ai dit que je me contenterais d'une goutte de Bell's une fois par mois, une grande bouteille à la fin de la saison, et un tour de ville en bus à ciel ouvert ! Alors, merci beaucoup. Remarquez, j'ai connu des moments difficiles, aussi. À l'issue de ma première année, nous avons fini deuxièmes... » En 1975, derrière Derby County. Avant de remporter deux championnats jusqu'au sacre de Rome. Avec une once de nostalgie : « C'est la seconde fois que je bats les Allemands ici. La première fois, c'était en 1944. Je conduisais un tank à travers Rome qu'on venait de libérer. » C'était la première guerre – mondiale - de Paisley, celle des armes avant celle des idées. Sauf que ce soir-là, à Rome, Bob Paisley a gravé son nom. Car Paisley a gagné la Coupe d'Europe. Comme le premier Anglais de l'histoire. Avec un verre de Bell's.

Un scotch longtemps considéré comme le plus vendu au Royaume-Uni. Un whisky phare des seventies qui a accompagné l'histoire. Celle d'une pièce devenue laboratoire. La Boot Room, terrée dans les couloirs d'Anfield, n'était au départ qu'un lieu pour entasser des crampons. Jusqu'à l'arrivée de Bill Shankly en 1959. Car Bill, le socialiste, aimait le contact, le dialogue, et se nourrissait en permanence du savoir de son staff. Pendant plus de vingt ans, la Boot room sera donc transformée en lieu d'échanges autour d'une bonne bouteille de whisky. Autour de la table carrée : Bill Shankly, Tom Saunders, Reuben Bennett, Joe Fagan et, Bob Paisley. Paisley était l'homme de confiance principal de Shankly. Car le fils de mineur a été joueur à Anfield, buteur lors de la demi-finale de FA Cup 1950 face à Everton, qu'il entraîne les jeunes, et qu'il est le cerveau de la bande. Paisley bouffe les tableaux noirs, il connaît mieux le football que personne et s'attachera, durant de longues années, à améliorer les méthodes de Shankly. « En l'espace de dix minutes de visualisation d'un match, il pouvait analyser dans le moindre détail les forces et faiblesses des deux équipes en présence » expliqua Tom Saunders.

Du cocktail au champagne


Dans l'ombre de Shankly, Paisley était avant tout le caractère. Celui des « vrais gars du Nord » comme aime le raconter Sir Alex Ferguson. Un homme de fer et un nez précieux pour dénicher les « nobodies » , ces futurs craks de Pool. Bob Paisley est un gestionnaire de groupe, sans émotion apparente mais avec la fermeté nécessaire à faire briller le « château construit par Shankly » selon les mots de Brian Clough. Car en 1960, dans la stupeur d'un peuple, Bill Shankly va quitter Anfield et demander au board des Reds de nommer Paisley à sa place. Lors de sa première apparition face à son groupe, l'ancien adjoint expliquera clairement qu'il a été « contraint » à prendre le poste. Plus clairement, qu'il n'en voulait pas. Pourtant, on disait souvent « qu'à la passion, Paisley avait ajouté la patience » . Car passé une première saison compliquée, la tête brûlée va faire basculer la dimension du Liverpool FC grâce aux Keegan, Toshack, Ray Kennedy replacé en créateur ou encore une paire défensive monstrueuse Neal-Jones. Paisley a inventé le super-sub avec David Fairclough mais également la gestion des matchs européens face au Barça de Cruyff, aux Verts de Saint-Étienne en 77 ou le Bruges dégeu de 78. Le tout avec des légendes nouvelles : Kenny Dalglish, Graeme Souness, Alan Hansen...

Ce Liverpool, son Liverpool, était certainement le plus fort. Il faut glisser un œil derrière la chaleur du Kop d'Anfield pour s'en rendre compte. Car ces Reds-là étaient plus qu'une équipe de football : ils tutoyaient les Sex Pistols, ont inventé la tunique rouge vif pour « faire peur à l'adversaire » et le cocktail celtico-britannique avec Toshack (Galles), Dalglish, Souness et Hansen (Écosse) ou Heighway (Éire). Leur vie était guidée par les titres : six championnats (76, 77, 79, 80, 82 et 83), trois League Cup (81, 82 et 83), trois C1 (77, 78 et 81), une C3 en 76 et l Supercoupe 77, sous Paisley. Plus fort que Shankly, plus fort que Ferguson, plus fort que Busby, plus fort que Stein. Plus rapide, surtout. Car le règne de Paisley sur Anfield n'aura duré que neuf ans. Neuf longues années de notations sur des carnets noirs empilés dans son bureau pour un homme qui ne considérait aucune information comme futile. Il affirmait n'avoir aucun autre secret que le travail. « Le jeu est une histoire de compréhension entre les joueurs et l'entraîneur. Vous devez marcher dans la même direction pour avoir du succès et vous devez sûrement faire la même chose pour vaincre les problèmes » , prophétisera-t-il. Jusqu'à fermer les yeux, trois semaines après son soixante-dix-septième anniversaire. Un 14 février 1996. Sur treize sourires en neuf saisons. Et quelques bouteilles de Bell's.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Meilleur entraineur de clubs de l'histoire sans problémes Bob!
"Contre un bruges dégueux"..?

C'était tout bonnement, avec 'gladbach, la plus offensive et plus belle des équipes européennes de l'époque, "Sturm und Drang"..

Les réduire à une performance certes peu glorieuse, alors qu'ils devaient composer avec un paquet d'absences et un banc bien chiche, comment dire.. : quelle misère..
Intérim, si tu n'avais pas posté sur cet article c'est que le monde n'est plus rond. Presque tout ton univers footballistique est condensé dans l'article.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Les ultras allemands répondent à la DFB 5 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)