1. // Ligue des champions – 8e – PSG/Chelsea
  2. // Billet d'humeur

Il est temps…

La Ligue 1, les coupes nationales, les parades au musée Grévin, tout ça, tout ça, c'est bien gentil. Mais ce soir, le PSG a rendez-vous avec celle qu'il veut vraiment séduire : la Ligue des champions. Même Jean-Michel Aulas se range du côté parisien. Alors, quoi ? Alors ce n'est certainement pas le moment d'avoir la trouille.

Modififié
0 25
Les jérémiades, c'est toujours un peu barbant. « Paris reçoit encore à l'aller contre Chelsea  » , « Paris n'a pas eu autant de jours de récupération que Chelsea  » , « Serge Aurier, Yohan Cabaye et Lucas Moura sont blessés » … Ouin, ouin, ouin. Ok, on a compris, ça ne va pas être du pudding ce soir face à l'armée de Roman Abramovitch. Pourtant, le PSG n'a jamais eu autant l'occasion de prouver sa valeur que ce mardi soir, en huitième de finale aller, au Parc des Princes, contre Chelsea. L'occasion de montrer qu'il peut évoluer à son vrai niveau dans un grand rendez-vous, loin des matchs nuls et des victoires à l'arrachée en Ligue 1 contre Nice, Lorient ou Caen. L'occasion, en fait, de rassurer son monde sur une chose toute simple : oui, le PSG croit encore qu'il peut gagner la Ligue des champions. Qu'il la désire toujours autant, pour honorer les engagements de ses dirigeants à leur arrivée. Il la veut pour valider le cycle de Zlatan, Motta, Maxwell… Un cycle qui touche, peu ou prou, à sa fin. Pour ça, il va falloir mettre tous les prétextes qui confinent aux excuses de côté. Ne pas se cacher derrière un petit doigt, ni derrière les adducteurs de Blaise Matuidi. Ou sous les tatouages de Zlatan Ibrahimović. Il va falloir se poser en prétendant. Pas en victime. En outsider, en challenger, pourquoi pas. Mais surtout pas en victime. Quel que soit le résultat final, le PSG sera jugé sur son comportement, sur son humilité dans la victoire comme dans sa façon de perdre. Le PSG n'est pas le petit poucet de la compétition, bordel. Contrairement à ce qu'on essaye de faire croire, ici et là, le PSG ne doit pas juste résister face à un gros: il doit se comporter en gros.

David Luiz change de camp


D'ailleurs, le PSG ne la joue pas forcément petits bras. Le staff et les joueurs pleurnichent moins sur les circonstances du match que certains supporters. D'ailleurs, la cellule de communication du PSG n'a, semble-t-il, pas décidé d'opter pour le profil bas - à en croire les derniers tweets, entre humour et gentille provoc' - malgré la trempe glaciale infligée par les Blues la saison passée en quarts de finale. Alors pourquoi tant de pessimisme ? C'est vrai, ça : au fond, le PSG est-il vraiment inférieur ? Bah, non. Finalement, si le groupe est réduit – visiblement, moins que prévu, à en croire les 20 convoqués par Laurent Blanc, dont Marquinhos, Thiago Motta et Javier Pastore –, le onze aligné ne devrait pas être frappé du sceau du rafistolage. D'autant que les coéquipiers de Thiago Silva peuvent compter sur celui qui leur avait fait tant de mal la saison passée à Stamford Bridge, David Luiz. Le fougueux brésilien dont José Mourinho était, paradoxalement, si heureux de se débarrasser l'été dernier. Qu'aurait-il fallu de plus aux sceptiques, dans le camp parisien, pour donner sa chance au PSG ce mardi soir ? 15 points d'avance en Ligue 1, Eden Hazard, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar ? Sérieusement...

Tout sauf un exploit ?


Non, vraiment, au fond, le scénario est quasiment idéal : la pression est aujourd'hui sur les épaules d'un Chelsea qui n'a rien gagné la saison passée, d'un Mourinho qui tarde à s'offrir une troisième Ligue des champions et de nouveaux joueurs – Diego Costa, Cesc Fàbregas, et dans une certaine mesure Matić – censés rallumer la flamme de 2012. Il est donc temps pour Laurent Blanc de montrer qu'il peut s'élever tactiquement face au Portugais qui l'avait ridiculisé en avril dernier. Qu'il peut surprendre et faire déjouer en équipe en quasi pleine possession de ses moyens. Il est temps pour Zlatan de se montrer décisif à ce stade de la compétition, contre un adversaire de ce calibre. Il est temps pour le PSG, double champion de France (65 victoires en deux ans et demi de L1), auteur de belles phases de poules en C1 (13 points cette saison et celle d'avant, 15 en 2012-2013), de prouver que ce n'est pas qu'un exploit de battre Chelsea pour s'offrir une troisième qualification en trois saisons. Juste un résultat normal pour un club ambitieux. Parce que, de toute façon, tout le monde le sait : le seul exploit de ces huitièmes serait que l'AS Monaco surclasse Arsenal, et soit présent au prochain tirage au sort.

Par Pierre Maturana
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

JoeLeTaciturne Niveau : DHR
Ouais on veut de la folie merde. Csc de David Luiz, qui égalise d'une frappe limpide sur coup-franc à 30 mètres, avant de découper Hazard et de se prendre le rouge. Un truc comme ça.

Donc Motta serait bien dans le groupe finalement, bon, c'est pas mal ça. Reste à voir si le Mou se pointera avec son effectif au complet, ça pue le bluff mais y'a des rumeurs sur Fabregas, Oscar et Willian.
Ouaip, si on doit mourir sur cette double confrontation, autant que ça soit les armes a la main en ayant tout essayé. Pas en nous contentant de la méthode Blanc, prostrés en position fœtale en priant pour ça passe. ALLEZ PARIS, C'EST LE MOMENT DE MONTRER DE QUEL COTE SONT LES HOMMES !
JoeLeTaciturne Niveau : DHR
J'ajouterai que c'est fatigant ce traitement que font les journalistes à Blanc. Mourinho a ridiculisé Blanc en avril dernier? Ah ha quel naze ce Blanc. Mais attends, ça veut dire qu'à deux minutes près, sans tous les ratés de Cavani et ce but de la bite de Demba Ba, Mou le génie se faisait sortir par Blanc l'autiste?

Hier, des "Mourinho refuse de répondre à Laurent Blanc" en pagaille dans la presse, genre azy boloss me parle même pas. Porte tes couilles putain Lolo!
Le PSG qui croit encore a un sacre en LDC ........
Ils doivent etre bien les seuls
Paris doit se remettre à jouer comme l'an passé. Ils avaient une maîtrise et une cohésion collective qui a disparu, à de trop rares exceptions, cette saison. L'an passé, ils avaient été capables de battre Chelsea à l'aller, avec deux buts d'écart...
Après, Chelsea avec Fàbregas, Filipe Luis et Diego Costa, ce n'est pas la même chanson non plus, mais Paris doit sortir le gros match, aussi pour son public...
Message posté par momobarca le 17/02 à 16:38
Paris doit se remettre à jouer comme l'an passé. Ils avaient une maîtrise et une cohésion collective qui a disparu, à de trop rares exceptions, cette saison. L'an passé, ils avaient été capables de battre Chelsea à l'aller, avec deux buts d'écart...
Après, Chelsea avec Fàbregas, Filipe Luis et Diego Costa, ce n'est pas la même chanson non plus, mais Paris doit sortir le gros match, aussi pour son public...


Chelsea l'année dernière et Chelsea cette année, ça n'a rien a voir, c'est largement un niveau au dessus ! Tout comme Paris, qui a complètement perdu la notion de son jeu collectif de l'an dernier.
@Joe

Je vais reprendre une formule qui a fait controverse ce matin mais Paris a perdu aux points l'an dernier.
Collectivement, Chelsea etait au dessus, plus lisible, plus coherent, moins hesitant.

Blanc est completement attentiste au retour, il empile les DC pour proteger la finition en se privant de joueur pour faire reculer Chelsea de 10m et empecher le Mou d'installer un attaque-defense. Je n'ai jamais vu un joueur marquer sans ballon. C'est au pressing qu'il aurait fallu agir, pas en tentant de creer un faux surnombre dans la zone de verite.

Tu cites le but du tibia mais, meme si le jeu amene faute, les buts parisiens sont le resultat d'erreurs individuelles aberrantes: un renvoi dans l'axe de poussin, une erreur de debutant de Cech sur le but de Pastore (sans oublier le marquage de district au debut de l'action) et un csc car Luiz defend n'importe comment, peu aide par un Cech hesitant.

Oui le Mou (et son petit cinema) a anesthesie Lolo l'an dernier.

A charge de revanche pour Blanc pour faire taire les Cassandre.
Bon match.
"Parce que, de toute façon, tout le monde le sait : le seul exploit de ces huitièmes serait que l'AS Monaco surclasse Arsenal, et soit présent au prochain tirage au sort. "

Mouais je pense que si Schalke sortait le Real, ce serait de loin le plus gros exploit!
Message posté par AriGold
@Joe

Je vais reprendre une formule qui a fait controverse ce matin mais Paris a perdu aux points l'an dernier.
Collectivement, Chelsea etait au dessus, plus lisible, plus coherent, moins hesitant.

Blanc est completement attentiste au retour, il empile les DC pour proteger la finition en se privant de joueur pour faire reculer Chelsea de 10m et empecher le Mou d'installer un attaque-defense. Je n'ai jamais vu un joueur marquer sans ballon. C'est au pressing qu'il aurait fallu agir, pas en tentant de creer un faux surnombre dans la zone de verite.

Tu cites le but du tibia mais, meme si le jeu amene faute, les buts parisiens sont le resultat d'erreurs individuelles aberrantes: un renvoi dans l'axe de poussin, une erreur de debutant de Cech sur le but de Pastore (sans oublier le marquage de district au debut de l'action) et un csc car Luiz defend n'importe comment, peu aide par un Cech hesitant.

Oui le Mou (et son petit cinema) a anesthesie Lolo l'an dernier.

A charge de revanche pour Blanc pour faire taire les Cassandre.
Bon match.


Et Blanc a fait la même erreur contre Barcelone cette saison, au passage. J'espère qu'au moins ces défaites lui auront servi de leçon : ne JAMAIS faire sortir les joueurs capables de tenir et ressortir le ballon dans un match comme ça, parce qu'immédiatement ton équipe perd 5-10m et est acculée... Après, avec de la chatte ça peut passer, mais c'est finalement prendre plus de risque que de conserver tes créateurs.
Message posté par AriGold

Tu cites le but du tibia mais, meme si le jeu amene faute, les buts parisiens sont le resultat d'erreurs individuelles aberrantes: un renvoi dans l'axe de poussin, une erreur de debutant de Cech sur le but de Pastore (sans oublier le marquage de district au debut de l'action) et un csc car Luiz defend n'importe comment, peu aide par un Cech hesitant.



Par ailleurs, je veux bien entendre cet argument, mais les buts de Chelsea c'est un peno tout ce qu'il y a de plus évitable, un marquage totalement défaillant sur corner et un but bien chatteux en fin de match...
Message posté par xasch
"Parce que, de toute façon, tout le monde le sait : le seul exploit de ces huitièmes serait que l'AS Monaco surclasse Arsenal, et soit présent au prochain tirage au sort. "

Mouais je pense que si Schalke sortait le Real, ce serait de loin le plus gros exploit!


Vu comment le Real joue depuis Janvier, c'est tout à fait possible.

A mon avis, si on prend en compte la forme actuelle, l'exploit serait une victoire de Leverkusen ou de Donetsk sur (respectivement) l'Atlético & le Bayern.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Cefca


Par ailleurs, je veux bien entendre cet argument, mais les buts de Chelsea c'est un peno tout ce qu'il y a de plus évitable, un marquage totalement défaillant sur corner et un but bien chatteux en fin de match...


FAUX, le but de Schürrle vient d'une touche longue où le défenseur parisien ne peut pas intervenir car son champ de vision est masqué par la touffe de David Luiz. Impossible de faire un marquage correct dans ces conditions !
La vraie question est de savoir si Blanc alignera Réveillère et Debuchy.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Le PSG c'est le mec plutôt pas mal mais qui veut juste pécho la fille magnifique, type mannequin, qui lui permettra d'avoir une certaine côte dans la société des puissants. Du coup toutes les autres filles plutôt joli, surtout pour un soir, qu'il pourrait serrer (Ligue 1: Lyon, Caen, Bastia..) il les prends de haut estimant qu'il mérite mieux, du coup il passe à côté de pleins de bons coups et de bon moments et reste frustré au final. Et le manque de pratique avec la gente féminine fait qu'il se chie dessus quand il a le beau mannequin en face (Chelsea, Barça, Real..), il se croit irrésistible de part sa puissance financière et sa superficialité, mais elles ne le considèrent pas comme un prétendant crédible à leurs yeux.

Bien que lorsqu'il sort son atout Pastore de sa manche, il sait qu'elles sont nombreuses à pouvoir flancher..
JoeLeTaciturne Niveau : DHR
@AriGold

Frustrant, la page qui plante et mon message qui se perd, ça m'apprendra à pas faire de fichier word comme Radamel, bon, je disais en gros que,

Tu as bien raison, quoique pour moi Marquinhos est plutôt rentré en tant que milieu def, je crois vraiment me souvenir de lui en train de sortir assez haut, et plusieurs fois, justement pour presser. De plus, tu décris la fin du match, où effectivement Paris s'est replié, parce que Luiz foutait le boxon dans notre milieu, et surtout à cause de l'inefficacité de nos attaquants. C'est pas faute d'avoir essayé, mais quand ça passe pas, les joueurs se replient et serrent les fesses (sans que ça soit forcément la volonté du coach). Alors cela dit, j'étais trop dégoûté pour me re-mater le match, donc je vais te faire confiance. Marquinhos rentre à la place de qui déjà, Verratti? Si c'est le cas, je pense vraiment que Blanc fait ce choix pour justement ne pas trop reculer, Verratti étant cramé, et Marquinhos, malgré son profil plus défensif, a quand même une bonne technique et est bon au pressing. Soit, il s'est retrouvé plus souvent dans sa surface qu'ailleurs, et à la fin Paris se prend le but.

Mais ça ne change pas vraiment le fond de mon message, à savoir qu'à deux minutes près, Blanc sortait Mou, peu importe les buts parisiens chanceux. Ça ne change pas non plus le fait que Blanc, qu'on l'aime ou pas, reçoit un traitement médiatique dégueulasse, et que je trouve assez injuste. Alors ouais je le défend, sans être fan, vraiment, (quoi que, j'aimerai qu'on me donne un remplaçant crédible), mais j'aimerai bien effectivement qu'il fasse fermer quelques bouches.

Ce soir donc. Bon match à toi.
pedrolito19 Niveau : CFA2
On va se faire éliminer c'est quasi une certitude alors merde oui je veux une bagarre générale !
Comme lu dans le dernier bon article sur sofoot : "La consigne c'est de ne jamais faire le voyage pour rien alors si t'attrapes pas le ballon.."
Abdallah Geronimo Cohen Niveau : District
"Les jérémiades, c'est toujours un peu barbant. « Paris reçoit encore à l'aller contre Chelsea », « Paris n'a pas eu autant de jours de récupération que Chelsea », « Serge Aurier, Yohan Cabaye et Lucas Moura sont blessés »… Ouin, ouin, ouin."

"Qu'aurait-il fallu de plus aux sceptiques, dans le camp parisien, pour donner sa chance au PSG ce mardi soir ? 15 points d'avance en Ligue 1, Eden Hazard, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar ? Sérieusement..."

"Non, vraiment, au fond, le scénario est quasiment idéal"


l'aigreur du journaliste est sidérante... vraiment c'est n'importe quoi cet article. On va avoir Rabiot en 6, Lucas out, aucun banc (mais vraiment aucun), dernier match au scénario atroce, les conditions sont tout sauf idéales, on a le droit de souligner avant que chelsea est le sur-favori quand même. Puisqu'on sait bien que blanc va se faire attaquer au lance-flammes quoi qu'il arrive. mais que peut-il faire "face au Portugais qui l'avait ridiculisé en avril dernier", 2-0 à la 89è, humilié 3-3 sur l'ensemble des deux matches. lamentable.
Que Paris passe serait un véritable exploit. Dire le contraire c'est se voiler la face. Mais il est normal d'y croire fort quand on est supporter, histoire de se donner du baume au cœur.

Surtout je sens que le match va être assez chiant ce soir, Mourinho préférant sécuriser avant le retour. Paris serait bien inspiré de bétonner en première mi-temps (genre un milieu avec D. Luiz, Motta et Matuidi) et jouer le contre, et faire entrer les artistes en seconde (genre Pastore et Veratti), quand tout le monde est un peu plus fatigué, histoire de tenir le ballon et créer des brèches.

(sa mère, j'ai rêvé que Cavani plantait un but avec une feinte de frappe et une patate en plein lulu en angle fermé...)
Parfois en ldc ce sont les équipes et les joueurs qu'on attend le moins que se révèlent a ce stade de la compétition.
Donc ce soir je vois bien une Paris punir Chelsea avec (soyons fou) un doublé de Lavezzi :)
Et un peno de Zlatan
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 25