1. // Euro 2016
  2. // Gr.A
  3. // Albanie-Suisse
  4. // Itw Michel Pont

« Il a fallu décomplexer le football suisse par rapport aux grands voisins »

Adjoint de la Nati pendant près de 13 années, Michel Pont a quitté son poste il y a maintenant deux ans. Désormais observateur avisé, l'homme affable raconte le projet suisse, et évoque non sans crainte l'opposition future face aux Bleus. Sans neutralité.

52 6
La Suisse n’a jamais dépassé le premier tour d’un Euro. Cette année peut-elle être la bonne ?
Oui, absolument. Ce serait un manquement de ne pas passer ce tour-là, compte tenu du groupe, compte tenu de la qualité de l’équipe, mais surtout de la nouvelle formule. Avec le passage de 16 à 24 équipes, en ayant les deux premiers qualifiés, puis les meilleurs troisièmes, ce serait vraiment une très grosse contre-performance que la Suisse ne soit pas en 8es. La donne a un peu changé par rapport à avant, car avant, vous aviez les 16 favoris, ce qui faisait un championnat plus relevé que maintenant.

« Il y a des joueurs qui ont du mal à faire leur place en club, il y a eu pas mal de blessures, notamment dans l’axe central défensif, donc on est pleins de points d’interrogation. J’ai un peu moins de certitudes que je n’en avais il y a deux ans. »

La place logique de la Suisse sera la deuxième place ?
C’est l’objectif avoué du sélectionneur. Il veut arriver contre la France pour jouer la première place du groupe.

L’équipe suisse, qui a intégré de nombreux jeunes joueurs, est-elle assez mature pour aller chercher des gros poissons ?
Ça fait maintenant deux ans que j’ai arrêté avec la sélection. Mais j’aurais aimé aller en France avec Hitzfeld parce j’étais convaincu que l’équipe sur laquelle on a travaillé quatre bonnes années était mûre pour la France. Aujourd’hui, je suis un peu moins dedans, mais à en juger par les contre-performances, notamment en matchs amicaux, le brassage a été plus important que ce que je ne pensais. Il y a des joueurs qui ont du mal à faire leur place en club, il y a eu pas mal de blessures, notamment dans l’axe central défensif, donc on est pleins de points d’interrogation. Il y a un manque de certitudes, un manque d’un certaine ligne, et cela me fait dire que malheureusement, on n'est plus dans cette dynamique-là. On a deux matchs amicaux encore pour corriger cela, et préparer l’Albanie, qui va être un match déterminant, surtout moralement. Donc j’ai un peu moins de certitudes que je n’en avais il y a deux ans.


Lesquelles ?
Le coach cherche encore sa formule. Il a joué en 4-3-3, en 4-4-2, il a pris certaines options qui ne s’avèrent pas encore claires et indiscutables. Ça fouine encore, ça cherche encore la meilleure solution, et à ce titre, quand vous n’avez pas de certitudes dans ce que vous voyez, les questions se posent. Aujourd’hui, les jeunes qui sont dans l’équipe sont des jeunes qui auraient du mûrir, et qui auraient dû être des leaders plus qu’ils ne le sont actuellement. Je pense à des garçons comme Seferović, Shaqiri… Xhaka est également un leader né, mais il doit le montrer en équipe nationale. Sur les autres jeunes qui arrivent, il n’y a qu’Embolo qui s’impose, car c’est un talent à l’état pur, on n’en pas 36 en Suisse à ce niveau-là. En 2014, je pensais que le fruit serait mûr pour la France. Mais entre-temps, le fruit s’est un peu dilué.

Comment les Suisses abordent une nouvelle rencontre face aux Bleus ?
L’équipe suisse a toujours eu peur de l’équipe de France. On rencontre notre grand frère. Jamais l’équipe suisse n’a eu la prétention d’être à la hauteur de l’équipe de France, peut-être encore moins maintenant, compte tenu des certitudes de l’équipe de France ces six derniers mois. Mais c’est peut-être dans ce genre de match-là que l’équipe de Suisse peut se révéler. Quand elle est dos au mur, quand elle a le couteau sous la gorge, quand elle a la bonne chiasse au cul, celle qui donne l’adrénaline nécessaire pour se surpasser. Mais encore une fois, c’est le troisième match, et les deux premiers seront décisifs, puisque la Suisse est favorite.

« Il a fallu faire comprendre à tout le monde qu’il n’y avait pas de différences entre qui que ce soit, qu’ils soient fils d’Italiens, fils de Portugais, d’Espagnols de la deuxième génération d’immigration des années 60-70. »

C’est une habitude de la Nati de se révéler dans les moments difficiles ?
Oui, car nous n’avons pas assez de qualités pour en garder sous le coude. Chaque fois qu’on arrive un peu faciles, ou à 80% de nos capacités, on est une équipe qui redevient banale. Régulièrement contre les équipes plus petites, comme Chypre par exemple, dès qu’on a une once d’excès de confiance, de manque de concentration, on devient une équipe à la portée de n’importe qui. En revanche, quand elle réussit à se mobiliser, elle peut déranger n’importe quelle équipe. Maintenant, on n'est pas dans ces certitudes-là actuellement.

Et cette équipe de France, vous lui trouvez des défauts ?
J’émets juste un petit doute sur la défense centrale, qui selon les blessures, l’état de forme des uns et des autres, me semble être le point un peu vulnérable. Mais le bloc de l'équipe de France reste solide, et je pense que l’on a un très gros favori. L’amalgame s’est très bien fait, même après vos problèmes extra-sportifs.


Comment la Suisse gère-t-elle l’intégration de toutes ses communautés, qu’elles soient régionales ou en provenance d’autres pays ?
Nous, c’est naturellement une priorité, et une philosophie. Quand on a repris l’équipe nationale en 2001 avec Köbi Kuhn, nous étions deux entraîneurs suisses et nous connaissions bien les différences naturelles que le pays a. C’est dans notre nature de devoir nous entendre, de devoir ouvrir nos esprits, d’avoir de la tolérance. Et c’est ce qui s’était perdu au sein de l’équipe nationale avant notre arrivée. Dès le premier jour, ça a été notre leitmotiv et notre base de travail. Il a fallu faire comprendre à tout le monde qu’il n’y avait pas de différences entre qui que ce soit, qu’ils soient fils d’Italiens, fils de Portugais, d’Espagnols de la deuxième génération d’immigration des années 60-70. Avec Benaglio, Barnetta par exemple, on a tout de suite travaillé sur cet esprit-là, pour qu’il n’y ait aucune différence. On a voulu en faire une force, et c’est ce qui a été notre succès. Avant qu’on arrive, il y avait des clans, des clans de langue, des clans de couleur… On a balayé tout ça, en mettant des règles très strictes, un fonctionnement, un cadre… Finalement, la génération des Balkans est arrivée, et puis ça a été la même dynamique, le même travail, en ce sens qu’on rajoutait une différence, une mentalité supplémentaire, puisque les Benaglio-Barnetta étaient toujours, et que cette jeunesse galopante et balkanique est arrivée là avec cette insouciance, cette envie, et cela nous a amené un plus dans la fraîcheur, le fait qu’ils n’auraient aucun doute contre n’importe quel adversaire avec cette faim de réussir.

« La Suisse est politiquement correcte, la Suisse est polie, bien éduquée. On aime le consensus, on n'aime pas les bagarres. On a appris dès notre plus jeune âge à s’aimer les uns et les autres et à ne pas être dans le conflit. »

Dans l’opinion publique, la jeunesse balkanique ne pourrait pas être ciblée en cas d’échec ?
Ça, je ne peux pas le promettre, parce que lorsqu’on y était, on l’a expliqué, on l’a développé, on l’a travaillé. Maintenant, en deux ans, tout peut changer. C’est un travail de tous les instants, et il faut le rappeler à chaque rassemblement, appuyer là où ça fait mal. Autant c’est difficile à créer, autant ça se défait en deux temps trois mouvements si on n'y prend pas garde. Donc aujourd’hui, je ne sais pas exactement comment ça se passe en interne de l’équipe, mais les joueurs sont ce qu’ils sont, avec leur ego, leur évolution de carrière…

Vous parliez du grand frère français. Est-ce un complexe d’infériorité ou une réaction à la suffisance française ?
Vous savez, je suis suisse romand de Genève, donc je suis imbibé du football français, de la mentalité française. Comme les Suisses allemands par la Bundesliga et les Suisses italiens du championnat italien. On est tous dans nos régions le petit frère de quelqu’un en quelque sorte. Quand l’équipe suisse joue contre l’Allemagne, on chie nos culottes, quand on joue contre l’Italie et la France, c’est la même chose. Ça a une consonance très derby pour nous et on a été éduqués footballistiquement par nos trois grands voisins. Et pour moi, avec les joueurs qui sont suisses romands, c’est toujours particulier de jouer contre la France, parce que c’est un ogre pour nous. Alors, on a travaillé là-dessus pour atténuer ce complexe suisse. Mais vous savez, c’est dans nos gênes, dans notre éducation. La Suisse est neutre, la Suisse est politiquement correcte, le Suisse est polie, bien éduquée, on aime le consensus, on n'aime pas les bagarres. On a appris dès notre plus jeune âge à s’aimer les uns et les autres et à ne pas être dans le conflit. Donc quand vous avez affaire avec la haute compétition, quand il faut aller faire mal aux autres, se sortir de ses gonds pour affronter une équipe qui fait rêver de l’autre côté de la frontière, ça rend ce complexe suisse compliqué pour un entraîneur et des joueurs pleins d’ambitions. Donc il a fallu décomplexer nos mentalités et le football suisse par rapport aux grands voisins. Ça s’est atténué aujourd’hui, parce qu’on joue souvent contre eux, parce que l’écart se réduit un peu, notamment grâce au gros travail de formation, mais il reste toujours. Ça n’a rien à voir avec l’arrogance française, mais on est conscient que le potentiel de ces pays est supérieur et qu’il est difficile de l’atteindre.

Propos recueillis par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
C'est quand même assez marrant parce qu'en Suisse Romande quand on joue contre la France c'est vraiment le derby, LE match où on est censé (je dis bien censé cf 2014) tout donner. Alors qu'à l'inverse j'ai l'impression que les français en ont strictement rien à foutre de jouer contre nous (à l'exception peut être des dept. 74-01) et que c'est un match comme un autre. C'est le genre d'indifférence qui doit rendre fou notre très cher "soswiss"

Sinon, vraiment dommage que Pekto n'ait pas proposé à Michel Bridge de rester dans le staff de l'équipe nationale.
einmaleinstern Niveau : CFA2
"[...] quand elle a la bonne chiasse au cul"
Je me disais que le début d'interview était trop clean, sacré Michel ahah

Sinon c'est vrai qu'on vit une jolie période sportive en Suisse. C'est assez analogue au hockey sur glace où tu sais que tu peux être dans les meilleurs (cf. la récente 2ème place aux mondiaux) mais sans oublier que tu peux te faire marcher dessus par les gros. Faut se la jouer outsider!
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Message posté par cfc1905
C'est quand même assez marrant parce qu'en Suisse Romande quand on joue contre la France c'est vraiment le derby, LE match où on est censé (je dis bien censé cf 2014) tout donner. Alors qu'à l'inverse j'ai l'impression que les français en ont strictement rien à foutre de jouer contre nous (à l'exception peut être des dept. 74-01) et que c'est un match comme un autre. C'est le genre d'indifférence qui doit rendre fou notre très cher "soswiss"

Sinon, vraiment dommage que Pekto n'ait pas proposé à Michel Bridge de rester dans le staff de l'équipe nationale.


Les amateurs (et connaisseurs) de football considèrent le match toujours comme un petit derby presque fraternel. On est voisins, c'est comme un France Belgique, la proximité linguistique joue beaucoup, donc ce n'est pas un match anodin.

Après du coté suisse allemand comme tu dis ils sont plus dans l'optique derby suisse allemand, pour vivre de ce coté là de la suisse c'est pas juste en football mais dans pas mal de sport.
"le Suisse est polie, bien éduquée"

De rien pour la relecture ;)
steven.mugiwara Niveau : DHR
Ahhh Michel .. nostalgie ! Un bon travail qui a été fourni durant toutes ces années, ce qu'il dit est vrai surtout au niveau des blessures.
Comme dit plus haut, j'ai aussi l'impression que nos petits copains frontaliers attendent impatiemment le match contre la Nati, mais hormis nos voisins l'attente est surtout de notre côté.
Aujourd'hui à la fan zone de Plainpalais à Genève, ça risque d'être chaud bouillant !
PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Hônnetement, pour l'euro on va être poli et bien éduqué. Parce qu'avant le mondial on pensait (moi le premier) qu'on taperait la France easy. Je l'avais même longuement théorisé sur So Foot.

Et on s'est pris 5-2.

Je parie qu'on va faire que des 0-0, je sais pas pourquoi, je le pressens...
Hier à 22:10 317€ à gagner avec Italie & Serbie 1
Hier à 14:48 Huntelaar de retour à l'Ajax ? 28 Hier à 10:56 Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 Hier à 10:25 Arda vers Arsenal ? 36
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:22 De la cocaïne Messi découverte au Pérou 12 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 17 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21
mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 38 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5
Article suivant
Évra, prince des Ulis
52 6