1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Espagne
  3. // N°1

Iker Casillas en 10 dates

Raconter brièvement la vie sportive d’Iker Casillas relève de l’exploit. Ainsi, à travers dix dates marquantes de sa carrière, retrouvez le parcours de la jeune pousse de Móstoles, devenue en quelques années légende vivante du Real Madrid et de la Roja.

Modififié

  • 20 mai 1981 : La naissance d’un Saint


    « Je ne suis pas un Galactique, je ne suis qu’un gamin de Móstoles. » À l’instar d’un Raúl gêné aux entournures par la politique tout en strass et paillettes du Real Madrid de Florentino Pérez, Iker Casillas ne s’accommodera jamais de son statut de capitaine marketing. Lui, l’enfant de la banlieue de Madrid, n’oubliera jamais ses origines modestes et populaires. Mieux, il les entretiendra au fil des années et appose même son nom à l’artère centrale de Móstoles ainsi qu’à son stade. Pour autant, comme l’indique son prénom, Casillas dispose également d’origines basques, une région où il a passé une partie de sa tendre enfance et qui explique, en partie, son caractère taiseux.

    Le jeune Iker, pas peu fier de son premier équipement merengue

  • 12 septembre 1999 : Les débuts merengues


    Débarqué à l’âge de neuf ans au centre de pré-formation du Real Madrid, il en gravit les échelons à la vitesse de la lumière. Une précocité que confirme la date de ses débuts. Ainsi, lorsqu’il défend pour la première fois les cages de l’équipe fanion merengue, il ne compte que 18 printemps au compteur. Signe du destin, c’est sur la pelouse du mythique San Mamés qu’il distille ses premières parades. Une rencontre qui se termine sur le score de deux partout, et dont le principal instigateur, l’entraîneur gallois John Toshack, se rappelle comme « l’un des moments les plus importants de sa carrière » . Pour sûr, quelques mois plus tard, San Iker remporte sa première C1 au poste de titulaire. À 19 ans. Écœurant.

    La perte de virginité de Casillas
    Vidéo

  • 15 mai 2002 : Glasgow, le premier exploit San Iker


    Loin de faire l’unanimité dans son club, le jeune Iker entame la saison 2001/02 avec la chasuble de remplaçant. Une étiquette de doublure qu’il alterne tout au long de l’exercice avec le vétéran César Sánchez, pour finalement définitivement l’endosser lors du sprint final. Au coup d’envoi de la finale de Ligue des champions face au Bayer Leverkusen, il se place donc aux côtés de Vicente del Bosque sous la guérite d’Hampden Park. Et ce, jusqu’à la 68e minute, lorsqu’il doit remplacer au pied levé son homologue blessé. S’ensuit une fin de match agonique qui voit le jeune Iker Casillas réaliser trois prouesses de haut vol et offrir, au même titre que Zinédine Zidane, la Novena au peuple blanc. Quelques semaines plus tard, bis repetita : alors doublure de Cañizares, il gagne ses galons de titulaire avec une Roja qui s’envole pour le Mondial asiatique.

    Les arrêts miracles de Casillas face au Bayer
    Vidéo

  • 27 avril 2008 : Le meilleur match de sa carrière


    « Tout simplement le meilleur match que j’ai joué depuis que je suis au Real Madrid. » À l’heure d’évoquer sa plus belle partition sous la liquette blanc meringue, Iker Casillas ne cesse de rappeler cet après-midi d’avril 2008. Dans un Santiago-Bernabéu comble, prêt à fêter une Liga qui lui tend les bras, le portier madridista sort le grand jeu et stoppe toutes les tentatives des Leones. Un 100 % d’arrêts, dont un penalty détourné, qui lui vaut les louanges de ses coéquipiers - « Un monstre » , selon le novice Pepe - comme des aficionados - qui passent presque plus de temps à fêter le natif de Móstoles que le prochain titre de Liga. Par là même, cette saison lui offre son premier et seul trophée Zamora de gardien le plus imperméable du pays.

    Le chef-d’œuvre d’Iker, selon Iker
    Vidéo

  • 22 juin 2008 : Casillas brise les penaltys italiens et écrit l’histoire espagnole


    Lorsqu’il débarque sur le territoire austro-helvétique, Iker Casillas traverse le meilleur moment de sa carrière. Et le plus faste, en atteste sa prestation de haut vol en quarts de finale de l’Euro. Face à une Italie championne du monde en titre, le portier et désormais capitaine de la Roja sort le grand jeu. Comme le narre son ami de toujours Xavi Hernández au Pais : « Luis m’avait changé en fin de match. Je suis entré dans une furie… Depuis le banc, j’avais extrêmement peur. Et ce jusqu’aux penaltys, car je savais qu’il y avait Iker. J’ai grandi avec lui et je sais qu’il apparaît toujours au bon moment. Je savais que lors de cette nuit de Vienne, Iker était là et qu’il allait changer l’histoire. » Pour sûr, une semaine plus tard, la Roja s’assoit sur le toit du Vieux Continent.

    La séance de penaltys face aux Italiens
    Vidéo

  • 11 juillet 2010 : Arrêt miracle sur Robben, ou le premier Mondial de la Roja


    Le 62e tour de cadran vient de s’enclencher que la défense néerlandaise renvoie un six mètres d’Iker Casillas comme elle le peut. Après trois coups de tête approximatifs, le cuir retombe dans les pieds d’un Sneijder qui lève la tête et aperçoit le départ de Robben. La suite est un tube dont l’Espagne du football ne se lasse pas : seul face à l’attaquant oranje, le portier se couche sur la gauche tout en laissant traîner ses jambes à droite. Des pieds qui lui permettent de stopper la tentative adverse et, par ricochet, de remporter le Mondial. « Plus Robben avançait, plus je me disais que mes chances de stopper sa tentative étaient élevées, développait-il en 2013. Aujourd’hui encore, quand je revois cette parade, je suis ému jusqu’aux larmes. »

    La définition en image de San Iker
    Vidéo

  • 5 septembre 2012 : La reconnaissance royale


    Déjà détenteur du Prix du Prince des Asturies des sports en 2010 avec l’intégralité de la Roja, Iker Casillas retrouve telle récompense en 2012 à la suite du nouveau sacre européen de la sélection. Ce prix, qui distingue les sportifs les plus aguerris et, surtout, solidaires, il le partage avec son ami Xavi, rencontré pour la première fois lors du Mondial U-17 égyptien en 1997. Dès lors, une complicité rare s’installe entre les étendards respectifs du Real Madrid et du FC Barcelone. Malgré des bas - cf. le coup de téléphone entre les deux hommes après des insanités entendues dans les Clásico de l’ère Mourinho -, mais surtout beaucoup de hauts - un triplé historique Euro-Mondial-Euro -, les deux comparses se rendent des hommages appuyés. Ainsi, alors que le Catalan annonce son départ du FCB, il en profite pour remémorer à tous « l’importance de Casillas pour son club et pour son pays » .

    Deux belles têtes de vainqueur et une coupe de cheveux répréhensible

  • 22 décembre 2012 : La Rosaleda et le crépuscule d’un roi


    Quand José Mourinho s’empare du trône madridista, le FC Barcelone de Pep Guardiola truste les titres autant que les louanges. Une situation insupportable pour Florentino Pérez, qui décide de faire entrer le loup portugais dans la bergerie du natif de Móstoles. La relation entre les deux hommes, d’abord cordiale, prend une tournure bien plus exécrable à partir de ce déplacement à la Rosaleda. Une rencontre que le capitaine Iker suit depuis la guérite et qui entraîne une explication totalement loca du Special One : « À mon avis, Adán est meilleur. C’est la seule opinion qui tienne. » Adán meilleur que Casillas ? Sérieusement ? Une journée plus tard, le hasard fait bien les choses et rend à Casillas sa place dans les cages, le jeune Adán étant expulsé dès les premières minutes.

    Des images introuvables, jusqu’à l’arrivée de José
    Vidéo

  • 23 janvier 2013 : Mestalla et la chute d’un roi


    Un mois et un jour après l’épisode de la Rosaleda, le hasard (re)frappe de plein fouet Iker Casillas. Ou plutôt, la main d’Iker Casillas. Car de ce déplacement de Copa del Rey sur la pelouse du Valence CF, le capitaine madridista en reviendra avec une main dans le sac. L’action, au premier abord anodine, révèle finalement une fracture de la main gauche du Madrilène après un dégagement raté de son coéquipier Arbeloa… José Mourinho saute alors sur l’occasion et recrute dès le lendemain le portier remplaçant du FC Séville, Diego López. La suite ne sera plus jamais la même pour Casillas : relégué sur le banc jusqu’à la fin du mandat du Portugais, il ne retrouve une place de titulaire qu’en Ligue des champions malgré l’arrivée de Carlo Ancelotti. Surtout, la rupture avec une frange du Bernabéu est engagée.

    Le geste sacrément technique d’Arbeloa
    Vidéo

  • 23 mai 2015 : La der des ders au Bernabéu


    L’anonymat de l’adversaire en explique peut-être la faible importance laissée dans la mémoire collective. Et pourtant, cette dernière journée de la Liga 2014/15 est bien la dernière apparition d’Iker Casillas sous le maillot blanc immaculé du Real Madrid. Un match terminé sur le score de 7-3 et qui connaît pour ultime buteur le milieu de Getafe Medhi Lacen : « Personnellement, c’est un moment inoubliable. Déjà que je ne marque pas beaucoup, le faire au Bernabéu est un instant magique. L’ambiance était étrange. Lorsque son nom a été annoncé par le speaker, il y a eu un mélange de sifflets et d’applaudissements. Au coup d’envoi, on se doutait pourtant que cela pouvait être la der de Casillas. Le climat vraiment était pesant autour de lui, alors qu’après autant de saisons au top et en tant que capitaine du Real, il aurait mérité bien mieux. Quant au fait d’être le dernier buteur contre Casillas le Merengue, c’est un moyen pour moi de rester dans l’histoire du football espagnol. Mes potes m’ont pas mal chambré là-dessus. Je ne voulais pas les croire jusqu’à ce que je regarde la conférence de presse des adieux de Casillas durant l’été. » Triste fin pour un si grand saint.

    La dernière apparition de Casillas sous le maillot du Real Madrid, snif
    Vidéo


    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    CommentaireSoFoot Niveau : District
    Casillas n'était plus à son niveau d'autrefois.

    Du point de vue de l'efficacité il fallait changer le poste.

    Je ne défends toutefois pas l'attitude des Madridistas ni même de Pérez.
    Honte au "supporters" madrilène ! Et honte à Mourihno qui à littéralement tué un des meilleurs gardiens de tout les temps.
    Habib la Babe Niveau : District
    Et sa première fois avec Carbonero?
    Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 1 heure Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 39
    il y a 5 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 2 Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 105 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
    lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT)