Ici, c'est qui ?

Le PSG est à la croisée des chemins cet été. Mais au-delà de ses limites sportives, Paris semble manquer d'une direction claire qui lui permettrait, à défaut de gagner, au moins de perdre avec panache. En clair, QSI ne semble pas savoir quelle identité donner à son équipe. Et il n'y a peut-être rien de pire.

Modififié
C'est le début d'un feuilleton qui durera peut-être tout l'été, sait-on jamais. Lundi, le nouveau patron du secteur sportif parisien, Antero Henrique, a rencontré Donato Di Campli à Milan. L'occasion pour l'agent de Marco Verratti d'indiquer que son client voulait quitter le PSG cet été, pour répondre à une sollicitation du FC Barcelone, prêt à mettre cent millions d'euros sur la table selon la Gazzetta dello Sport. Un gros caillou balancé dans le jardin du club de la capitale, car même si le contrat de l'Italien – jusqu'en 2021 – place Henrique en maître décideur sur le dossier, question image, cela fait tache : après une saison de recul sportif concret entre la seconde place en Ligue 1 et le fiasco du Nou Camp, Paris est officiellement ramené au statut de club de seconde zone par son enfant chéri. Pas forcément choquant tant il est évident que QSI a dû mal à élever son PSG au niveau de ses très grandes ambitions. Mais gênant alors que le club est à un tournant sportif et a plus que jamais besoin de se trouver un vrai projet. Une nouvelle identité, aussi.

Le PSG pas assez novateur ?


Car cet été 2017 est important pour Paris à double titre : il faut reconquérir la Ligue 1, redevenir crédible sur la scène européenne et, surtout, gommer les doutes sur les compétences des décideurs parisiens. Nasser Al-Khelaïfi en tête, de plus en plus souvent remis en cause dans les médias. Il faut dire que depuis 2011 et sa prise de pouvoir, la direction qatarienne a eu ses réussites. Mais depuis au moins deux ans, elle n'avance plus. Le projet de jeu « inspiré du Barça » a pris du plomb dans l'aile avec l'arrivée d'Unai Emery, le recrutement n'a plus donné lieu à une vraie belle trouvaille depuis Marco Verratti en 2012, et la dernière vraie grosse star, Ángel Di María, a été débauché il y a deux ans à Manchester United alors qu'il était en situation d'échec. En clair, sur le modèle qu'il voulait suivre – une marque internationale avec des top players – le PSG n'a pas vraiment d'avenir. Son plan B ? Aucun, semble-t-il, tant la direction du club semble se contenter de recycler des recettes qui ont marché ailleurs : Unai Emery devait faire passer un cap européen fort de ses trois titres en Ligue Europa, comme Antero Henrique doit transformer Paris en FC Porto du riche. Il n'y a pourtant aucune garantie que ce qui a fonctionné dans un contexte précis fasse ses preuves dans un autre totalement différent. Ce qui donne aujourd'hui la triste impression d'un club sans idée, sans capacité à innover et surprendre, comme peuvent le souligner le positionnement tardif sur le dossier Kylian Mbappé ou la récente prolongation, presque par défaut, accordée à Thiago Motta. Un joueur pour lequel Paris ne semble pas avoir d'alternative – tout comme le poste d'arrière gauche d'ailleurs – alors que dans tout club ambitieux qui se respecte, le successeur devrait avoir été désigné depuis six mois minimum...

Le PSG doit-il être plus humaniste ?


Le cas Thiago Motta porte néanmoins sa part de positif. Avec un projet de reconversion inclus au nouveau bail, l'Italo-Brésilien se verrait offrir un rôle d'entraîneur des équipes de jeune après 2018. Une approche qui, à terme, peut avoir son intérêt dans un club qui a jusqu'à présent péché à vouloir aller trop vite et donc à négliger le facteur humain. Après les premières années « réussies » de Leonardo – arrivées de Pastore, Verratti, Ibrahimović –, l'ensemble du monde du foot voyait Paris sur le toit de l'Europe dans les trois-quatre années à venir. C'était surestimer le modèle choisi par le Brésilien : recrutement massif à l'étranger, remise en question du savoir-faire français et des valeurs historiques du club. Quatre ans après son départ, le travail de « Léo » n'a pas laissé de réel héritage. Seulement de mauvaises habitudes comme penser que les solutions miracles viendraient d'une recrue – Pepe, James Rodríguez, voire le fantasme inaccessible Neymar – et qu'il n'y avait rien de mal à mettre au rebut les joueurs jugés trop faibles, quand bien même ils avaient une vraie attache émotionnelle avec le club. Mamadou Sakho, Nenê et plusieurs autres sont ainsi partis par une plus petite porte qu'ils ne méritaient.

Areola/Trapp, un symbole de l'indécision parisienne


Une approche pas assez bienveillante et respectueuse de l'avant-QSI qui, aujourd'hui, se heurte à un double écueil : le PSG n'a pas l'attractivité des plus grandes cylindrées comme le Real Madrid, le Barça, le Bayern Munich, la Juventus ou encore Manchester United. Et il lui manque également une vision à long terme sur les joueurs qui peuvent et doivent incarner son identité. Pepe serait en approche ? Au mieux, il remettrait en question le statut de Thiago Silva. Au pire, il freinerait la progression de Presnel Kimpembe, l'une des plus belles réussites récentes de la formation parisienne. Une maladresse dans les ressources humaines qui a déjà plombé la saison 2016-2017 sur le poste des gardiens, mais n'a visiblement donné lieu à aucun mea culpa : Paris avait deux bons éléments, Trapp et Areola, tous deux remplaçants en sélections allemande et française. À force de ne pas vraiment choisir, Emery en a fait deux portiers en plein doute. Le mercato à peine commencé, le club n'a pas daigné en conforter un seul, alors que la recherche d'un numéro un de classe mondiale est une mission quasi impossible. Car le PSG ne peut plus se mentir : ni Neuer ni De Gea et encore moins Buffon ne viendront avant fin août. Comme Ronaldo, Messi et Neymar avant eux.

Paris doit être local


Avant de jeter ou brader les erreurs de casting – Krychowiak, Jesé, Ben Arfa... –, Paris devrait donc s'assurer qu'il y a mieux ailleurs, et accessible. Ou alors apprendre à donner du temps, comme Monaco qui a laissé plus d'une saison à Tiémoué Bakayoko ou Radamel Falcao, et laissé s'épanouir ses produits maison comme Mbappé ou Germain. S'appuyant sur le plus grand vivier de talents en Europe, l'Île-de-France, le PSG n'a aucune excuse. L'ASM a également su miser sur du local – Lemar, Mendy, Sidibé –, quand Paris cherchait le bonheur ailleurs, et souvent sans succès. Aujourd'hui, Marco Verratti souhaite plier bagages ? Autant faire confiance à Adrien Rabiot. Thiago Silva décline ? Pourquoi ne pas mettre Presnel Kimpembe sur le devant de la scène, lui qui avait si bien tenu son rang contre le FC Barcelone ? Aucun gardien de niveau mondial ne veut venir ? Pourquoi ne pas relancer Alphonse Areola, ancienne grande promesse qui serait prétendument devenu une arnaque en deux mois ? À force de se sentir plus grand qu'il ne l'est vraiment, le PSG de QSI en a oublié l'importance de se créer une identité, de miser en priorité sur les hommes du cru – et d'aller chercher des plus-values sur les postes non pourvus –, et aussi la nécessité, parfois, de laisser du temps et des secondes chances. Avant de penser à gagner la Ligue des champions, les grands patrons du PSG devraient déjà se demander quelles valeurs, quel jeu et quelle identité ils veulent pour leur club. Les victoires, si elles viennent, n'en seront que plus belles.



Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Comme déjà epoqué hier dans la brève liée à Kluivert, c'est surtout la gestion du club depuis le départ de Léonardo qui a été/est catastrophique et épouvantable.

La gestion faite par Letang puis Kluivert ont été d'un ridicule... Et au dessus Nasser qui chapeaute tout ça n'est pas libre de tout reproche, loin de là.

Comment un mec comme Kluivert a pu être nommé Directeur du football ? Directeur du football sérieusement ?! Il s'agit d'un poste équivalent à celui d'un directeur sportif (le nom est celui donné en Angleterre pour ça il me semble) et le costume n'était clairement pas taillé pour lui.
Que ce soit la gestion des transferts ou même encore plus celle de la prolongations des contrats, tout à été une telle mascarade (il n'y a qu'à voir le temps pris pour faire prolonger Cavani, Kimpembe...).

J'espère vraiment que l'arrivée d'Henrique va remettre un peu d'ordre dans tout ça. Il faudra attendre pour voir.

Quoiqu'il en soit, la défaite (humiliation) de cette année contre le Barça a fait très très mal et est le véritable tournant , que ce soit sportivement ou au niveau de l'image du PSG. C'est d'autant plus difficile car le match aller avait été une partition parfaite et le PSG a besoin de ce genre de match pour progresser sur la scene sportive et médiatique (dans le sens de son attractivité). Pas sûr que tout ce bordel actuel avec Verratti aurait vu le jour si Paris s'était qualifié. Mais bon avec des si..

Bref le chemin est encore long et le bateau tangue. Mais comme, je l’espère, le veut la devise de Paris :
Fluctuat nec mergitur !
l'hiverpoule Niveau : Loisir
D'accord avec toi sur le constat. Par contre le "être local" de l'article me laisse perplexe. Paris a besoin de certaines qualités/compétences: des joueurs avec du caractère, du mental, des cou*lles et du vice. Et de créativité si Marco s'en va. Si Paris ne trouvent pas ces caractéristiques au niveau "local", il faudra des compétences étrangères, c'est tout. Y'a pas de "être local" qui tienne. Et tout comme l'auteur de l'article, une charnière Marqui-Presnel me plairait. Mais pour le reste, faut recruter en fonction des moyens et de l'objectif affiché et je ne pense pas que le "marché local" soit suffisant
Casiraghi75 Niveau : Loisir
j'entends toujours que l'île-de-France détient la meilleure concentration de talent en Europe, d'après les supps parisiens et journalistes, faudrait savoir, vous seriez incapables de trouver un Verratti ou autre ? Dans ce cas-là il faudrait remettre en cause la formation française non ? Puisque j'ai remarqué le PSG est toujours à la recherche de stars étrangères. Je prends exemple sur la Juve qui elle recrute énormément dans son propre championnat et ça marche plutôt bien.
Perso j'ai pas envie de taper sur Kluivert. Et pourtant Dieu sait que je n'apprécie pas l'homme, entre son accident de la route qui a causé la mort d'un mec et ses deux accusations de viol ( dont un en réunion ) dans le année 90...
Mais je sais pas, je trouve que c'est trop "facile". L'arbre qui cache la forêt.
Pero j'aimerais qu'il y ait une enquête sur le transfert de Krychowiak réalisé par Létang.
Je vais me répéter par rapport à un autre article mais ce coup et magistral.
Faire signer un joueur de ce calibre à 32 M...Quand on sait que Reims a touché un pourcentage à la revente et que Letang en était le directeur sportif avant d'arriver au PSG....
Comme en plus Emery venait d'arriver, ça tombait bien, tout le monde pense que c'est lui qui l'a voulu alors que pas du tout, Emery n'en voulait absolument pas.
J'ai la sensation que Kluivert et l'arbre qui a caché la forêt d'incompétence en matière d'encadrement de la direction.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Sur le transfert de Krychowiak, il est clair que Letang est le responsable. Reims qui recupère 10% de son transfert (et lui ?).

Après, outre Kluivert, c'est surtout le remaniement institutionnel geré d'une manière bien bordélique qui est à l'origine de pas mal de chose.
Mais bon, on voit ça de l'extérieur et les choses sont sans doute bien plus complexes à analyser de l'intérieur.
D'ailleurs, on lui fait souvent des fleurs mais il ne faut pas oublier que c'est Leonardo qui a recruté/est allé chercher Letang.

Espérons en tout cas qu'avec Henrique les choses vont se figer positivement, l'avenir nous le dire.
LapinCrétin Niveau : CFA
Le prix choquait pas non plus: il avait fait de bonnes saisons à Seville, avait gagné la Ligue Europa et était un titulaire en Pologne.

De plus, Paris cherchait un vrai 6 pour remplacer Motta. La seule chose c'est que son profil technique collait pas forcément (mais ça avec le PSG c'est souvent le cas).
Marek Jankulalaneige Niveau : District
Loin de moi l'idée de minimiser l'échec de Krycho au PSG, cependant il est important de rappeler que ce joueur a été élu meilleur milieu récupérateur de la Liga l'année précédente son transfert au PSG.

Sur le papier, c'était un excellent choix pour un joueur de ce calibre et à ce tarif.

Pour en revenir aux nombreux problèmes du PSG, je pense avant tout que les médias en ont fait énormément autour de la puissance financière du Quatar, et ainsi l'image des finances au puits sans fond s'est installée dans l'imaginaire des gens, conduisant à une violente inflation des prix de ventes des joueurs. Ainsi que des contrats proposés (10M€ pour Blaise putain ...)

En plus la prétention de Nasser n'aide pas. Quand il est arrivé il a clairement dit nous serons sur le toit de l'Europe d'ici 5 ans.
Oh ma geule, va demander à Roman combien ca lui a couté et combien de temps il lui a fallut pour la remporter la CL ... Et lui était très bien entouré.

Parallèlement à cela il faut aussi comprendre que le L1 Bashing limite l’attractivité des clubs français sur le marché des transferts. Et pourtant cette saison, Monaco et Lyon (par miracle pour l'OL) finissent demi finalistes de la CL et de l'EL.
Coucou la Première League ...

Paris aujourd'hui n'a aucune ligne directrice, et cherche avant tout a acheter des noms pour accroître ses revenus marketing. Ce qui a mon sens est une mauvaise option. Pour moi les revenus marketing induits par les joueurs acquis sont un corollaire à partir du moment où tu as construis un héritage.
Ce que le PSG n'a pas (ou plus si l'on se réfère à son histoire d'avant siècle).
La marque PSG doit être au dessus du joueur. C'est le PSG qui doit attirer le joueur, et pas une promesse de 14, 15 ou 20 millions de salaire par an.

Enfin le manque de fermeté au sujet du cas Verratti est symptomatique d'un club qui se cherche. Tu ne prolonges pas tous les 6 mois un joueur qui n'a pas encore confirmé au plus haut niveau. Ce n'est pas Ronaldo, Messi ou Neymar, mais un joueur dont les belles promesses commencent à se faire de plus en plus attendre.

Fut un temps une rumeur autour de Sarko en tant que président courrait. Et bien lui, contrairement à Nasser, il a le club dans le sang. Et je pense qu'il ne pourrait pas faire un plus mauvais travail que lui.

Bref, QSI se prend pour plus beau qu'il ne l'est, et n'a pas construit de base solide ...

Avant de rêver plus grand, regarde la réalité en face et fais ton auto-critique et construis !
Tu as aussi un bel exemple d'erreur de gestion basique avec Aurier(tu m'étonnes que Verrati et son agent fassent du chantage en permanence après ça) ainsi que la prolongation rocambolesque de Laurent Blanc pour le virer quelques mois après (surtout qu'à la base le deal avec l'entraineur était tu nous fais passer les quarts et on te prolonge de mémoire).
On est au moins deux: j'ai toujours eu un problème avec Kluivert l'homme autant que le joueur (celui du Barca).
Oublie pas que c'est Sarko qui a conseillé à Nasser de recruter Blanc et Cabaye...
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Au dela du sportif, est-ce que QSI ne va pas se désengager du PSG vu la situation politique ? En effet, le nouveau gouvernement semble déterminé à mettre fin aux facilités d'investissements dont disposent les qataris en France, quel serait alors l'intéret de continuer â cramer de la thune dans un club qui périclite ?
La gestion du cas Verratti nous donnera des premiers éléments de réponse.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Tant qu'ils font pas un échange Pastore—Kondogbia...
Agent Graves Niveau : DHR
Vu ce qu'investit le Qatar en France, la nouvelle mandature gonfle le torse mais la "real politik" reprendra ses droits assez rapidement !
LapinCrétin Niveau : CFA
La question inverse c'est est-ce que le Qatar peut se désengager si facilement?

Le PSG comme BIS c'est une vitrine pour ce pays. Le second ne fonctionne pas vraiment car le business model est mal pensé. Finalement se lancer dans un gros projet et le délaisser, c'est avoué son incompétence. Du coup, je vois pas le Qatar laisser l'affaire.
13 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Le cas des gardiens n'est pas à imputé à Emery.
Le mec arrive dans un nouveau club, il a un gardien appartenant à la élection Allemande et un autre qui revient de prêt après une saison réussie à Villareal qui termine Européen.
Et les deux ont jeunes, paie ton dilemme !
Si cela avait été réfléchi, Sirigu restait au PSG, Areola était prêté 2 ans à Villareal et en profitait pour s'aguerrir en coup d'Europe.
Areola aurait pu prétendre à la succession de Sirigu à partir de cette saison par exemple.
Mai non, il fallait pour Lolo un gardien qui sache utiliser ses pieds...

De manière générale, tout a été fait à l'envers. Le club fort on l'avait avec Ancelotti et Leonardo.
Maintenant on est à la ramasse.
Parce que Ancelotti c'était une pipe et d'après la presse Française et les consultants ex joueurs potes de Blanc, le PSG y avait gagné en prenant Blanc.
La BLAGUE !

Aujourd'hui, Verratti veut s'en aller ? Eh bien casse toi. Pastore veut s'en aller ? Eh bien casse toi, va rester à l'infirmerie d'un autre club.
Pero j'échange ces deux là contre Fabinho et James sans problème.
Il est temps d'avoir des mec de caractère au PSG, pas des divas.
Des hommes, pas des fumeurs de chicha.
Les Aurier, Kurzawa, Rabiot, Verratti, à force de chier directement ou indirectement sur le club ou de se comporter comme des attardés, ils ternissent l'image de marque.
Et la L1 redevient attractive, c'est le moment d'en profiter.
Il faut montrer qu'on respecte l'institution. Et pour ça , je suis content de l'arrivée d'Henrique.
A mon sens tu déplaces le problème.
Comme l'article le dit assez bien : à Paris il n'y a pas d'institution. Au mieux il y a quelques influences externes calquées benoitement sur une réussite sportive passé (Porto, City, etc..). Comment veux-tu que les joueurs s'y retrouvent ? Pour être un gros gros club, tu dois allier le pognon du Real de Madrid et l'esprit club de l'AJ Auxerre de Guy Roux. Point barre.

Le PSG, pourtant club bling-bling dés sa naissance, est trop loin de ses racines pour qu'il s'y retrouve. Leonardo qui avait connu un "autre" PSG et l'exigence d'un club dominant (Milan AC pouvait faire le job. Mais là, j'ai bien peur que le nouveau directeur sportif se casse encore les dents...
touchefresh Niveau : Ligue 1
j'en conclu que seul Barcelone est un gros club, car le seul qui forme quasiment tous ses entraîneurs ?
Non, tu réduis mon propos.
Je pense de manière bien plus globale que la question de l'entraineur.

Contrairement à d'autres, je pense que les Qatari ont envie de bien faire et de s'implanter durablement. Ils peuvent donc se donner les moyens de créer "leur" club. En revanche, je crois qu'ils ne comprennent rien au football. leur choix de modèle du PSG est une aberration qui ne prend ni en compte l'histoire du club, ni le territoire qu'il occupe. Dans ce sens, réfléchir localement serait une bonne idée car le PSG par son identité aurait plus la vocation d'être l'Ajax des 90's.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Le problème, c'est que comme tu les dis, le PSG n'a pas d'institution forte, son histoire est récente. Les joueurs forts du Parc des Princes n'ont été que des joueurs passagers. C'est dur de vraiment construire une identité sur ça.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Juste au passage, Areola n'a vraiment joué que 6 mois à Villareal. C'était en attendant le retour de blessure de Asenjo, du coup le prêter 2 ans n'aurait pas eu de sens (bien qu'Asenjo continue d’enchaîner les grosses blessures ...).

Areola a enchaîné 3 prêts en montant en gamme, il ne me paraissait pas aberrant qu'il ait sa chance cette année au PSG.
Areola a joué 32 matchs de Liga sur 38. C'est quasiment toute la saison.
J'avais plutôt compris qu'il avait perdu sa place en fin de saison car Villareal savait qu'il reviendrait au PSG t qu'il était plus judicieux de faire jouer un gardien susceptible de rester.
Après je peux me louper.
Ancelotti est aussi parti parce que le Réal lui avait fait une proposition.
Ce n'est pas non plus la direction de Paris qui a été mauvaise. C'est juste que quand on te propose le Réal tu ne dis pas non
7 réponses à ce commentaire.
Note : 7
Globalement, assez déçu de l'article, parce que beaucoup (trop) d’approximations et de confusions.
Premièrement, la prolongation de Motta, ce n'était pas par défaut, c'était quasi acté depuis longtemps (déclas de son agent).
Deuxièmement, illustrer l'indécision parisienne par Areola/Trapp, c'est une ineptie car les deux sujets n'ont rien à voir. La concurrence Areola/Trapp a été décidée par Emery, le coach donc. C'est une affaire de terrain. Rien à voir avec ce qui se passe au plus haut niveau. D'ailleurs, pour rappel, Areola étit clairement titulaire au début. Emery a changé après sa période de moins bien.
Ensuite, vient la bêtise fréquente de comparer les projets parisiens et monégasques (il faut faire comme à Monaco bla bla, laisser du temps). Les deux projets n'ont rien à voir, et du temps à Paris on n'en a pas (j'en veux pour preuve Lo Celso, que des consultants annonçaient déjà comme un échec parce qu'il ne jouait pas alors qu'il a été recruté en hiver pour la saison d'après; Lemar a eu tout le temps de s'affirmer à Monaco, par exemple).

Donc même si je suis d'accord avec le fond de l'article (avec l’introduction en fait), les exemples mal à propos et les "démonstrations" à l'emporte pièce en font pour moi un article de piètre qualité.
Tout à fait d'accord.
On ne va pas faire comme si tout était rose au psg et des changements sont à apporter mais l'article verse assez dans le catastrophisme.
Evidemment la saison n'est pas bonne, mais on dirait que Paris a terminé 5e et tout perdu.
Pour mémoire c'est la première fois qu'un seul titre national nous échappe depuis 3 ans, et face à un Monaco stratosphérique !
Comparer Paris et Monaco n'est pas honnête : je pense que pas mal de journalistes trouveraient cela assez mince de n'avoir gagné qu'un titre au bout de 3 ans au psg... Comme tu l'as justement remarqué, au psg, la pression et la notion du temps laissé à un projet n'est vraiment pas la même.
Idem pour la remarque sur Unai & Henrique façon "on a pas d'idée alors on copie ce qui a été fait ailleurs". Ben en fait, c'est le propre de tous clubs de recruter des entraineurs et des DS qui ont eu des résultats non ?? Sur Monchi à la Roma, qqun a avancé la thèse de "la Roma n'a pas d'idée donc elle a justé piqué Monchi" ?
Je sais que tout ce qui se passe au PSG est scruté et analysé à la loupe, mais un peu de recul permettrait de voir que beaucoup de choses sont en fait le quotidien de tous clubs médiatiques...
Note : 6
ce que je retiendrai de ta tirade c'est " du temps a paris on en a pas ".

rapporté a l'histoire recente des club racheter et construit a coup de milliard, qui pour la plupart ont au final un palmares famelique au vu de l'investissement, c'est vraiment vous croirent plus important que vous ne l'etes...

vous avez fait le choix de pas prendre votre temps, et voila la situation qui en decoule.
Lost in translation Niveau : CFA
Je suis complètement d'accord avec Briceleo. Le club souffre d'un manque de direction mais les exemples cités par l'article sont au mieux douteux voir carrément faux.
Pepe par exemple est une recrue parfaite. Il nous fallait un 4eme central. Un jeune aurait été en concurrence avec Marqui et Kimpembe sur la durée. Un mec au top de 27 ans les aurait assis sur le banc pendant deux ans. Mais avec Pepe on a l'expérience et la qualité sans la menace pour nos jeunes.

Et je ne trouve pas du tout que Paris ait voulu aller trop vite. Au contraire, Leonardo a bâti un socle solide en deux ans et depuis on recrutait un gros joueurs par an pour construir dessus. On avait un projet de jeu clair pratiqué dans toutes les catégories de jeune.

Et puis on est arrivé à la fin d'un cycle et l'incompétence de L'étang et Nasser nous a pete dans la gueule. Les deux étaient en roue libre depuis le départ de Léo et quand il a fallu se bouger ils nous ont pondu un mercato digne des pires heures d'Alain Roche.

Il faut d'abord qu'Ounaille et Henrique redonnent une direction claire au club, un projet de jeu lisible, et qu'ils réalisent un mercato qui le rende possible.

Mais en écartant la gestion contractuelle et extra sportive de certains joueurs, il y a quand même un très bel effectif avec lequel travailler.
C'est pas une question de choix, tu ne peux pas être dans une demi-mesure. Les clubs qui "progressent petit à petit en prenant leur temps", ça n'existe pas, tu ne gagnes pas la C1 comme ça.

Si l'objectif est de gagner la C1, t'es obligé d'avoir des grands joueurs, et pour les faire venir, il faut être ambitieux, pas dire qu'on va viser la C1 dans 15 ans. Cavani, Silva, Motta, Di Maria etc ne seraient jamais venus dans un projet sur du trop long terme.

Le seul club qui arrive à être proche de la victoire en C1 sans être un très gros, c'est l'Atletico, parce que Simeone a réussi a faire un travail de dingue, dans la qualité et la durée sur le long terme qu'on ne voit nul part ailleurs.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
@Kigur: Tu as mal compris, ce n'est pas ce que je voulais dire par là. Dans le contexte de mon explication, je parlais du temps "médiatique" accordé aux joueurs; à Paris (comme dans d'autres grands clubs français, en particulier l'OM), le contexte n'est pas propice à "prendre son temps avec un joueur", parce que la pression est trop importante. C'est juste de ça que je parlais. Parce que dans l'article il parle des monégasques qui ont pris le temps d'éclore (et érige cela comme une solution). Je dis que ça n'aurait pas été possible à Paris, et c'est en ça que sa comparaison est foireuse.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Le choix ?

Le PSG n'a jamais eu de temps dans toute son histoire.
Le club est comme ca par nature. Qataris ou pas qataris.

Paris, faut que ca gagne, et que ca gagne vite.
Justement vous devriez prendre le temps et envoyer balader les consultants qui veulent du résultat immédiat sous prétexte que c'est Paris et que vous êtres redevenus riches depuis 2011.
Avant ça le PSG flirtait avec la relégation. Le grand PSG des années 90 ne s'est pas construit en un jour (d'ailleurs ce serait bien que vous calmiez sur Fabinho et Mbappé, vous nous aviez déjà piqué Weah à l'époque et Djorkaeff,j'ai la mémoire longue et la rancune tenace ;-))
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
"Avant ça, le PSG flirtait avec la relégation"

C'est arrivé qu'une seule fois en 20 ans, faudrait arrêter de refaire l'Histoire.
"Avant cela, le PSG se battait férocement avec Rennes et Toulouse dans le ventre mou" est en effet plus correct.
Et accessoirement, passait son temps à mettre des pilules à l'Om ;)
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Tu as raison, c'est un mauvais article. Déjà pour Motta ce n est pas "tardif" c était dans les tuyaux mais il fallait attendre le nouveau DS, le "soyez local" ben Areola a eu sa chance , en décembre c était plus possible de l avoir comme titulaire (y a qu a voir le match de traumatisé qu il fait ensuite contre Monaco ou il se reprend un but à la con) meme si Marquinhos y était aussi pr bcp, Sakho-Nene, franchement ? Ils sont partis avec un titre et parce qu'ils n acceptaient pas de perdre du rang à cause de la première vague de joueurs QSI.

Que le mercato de l été dernier, donc en gros la transition à l'après-Leo ait été foiré, oui. En réalité ce n est pas que l été dernier, c est juste que le club a ronronné depuis 2-3 ans en faisant que qq retouches et en jouant toujours avec le meme schéma du coup tu veux changer tout ca = c est dur. Emery a tenté, ca n a pas marché, il a écouté son groupe (ce qui est très bien), a remis le vieux schéma qui n est pas aussi bon sans Ibra et on finit quand meme deuxième av deux coupes devant un Monaco "montpellieresque". Sans les 10 dernières minutes à Barcelone cet article n aurait pas lieu d etre.

Et bon exemple pris en haut avec Lo C, il ne joue pas = gnagna pas bien, il joue alors qu il n est pas pret-que c est pas le moment = gnagna mauvais.

La gestion du PSG n a pas été très bonne et vu que j ai tendance à croire Molina, Letang y serait plus pour qq chose que Kluivert (qui n a fait qu un an), mais Paris ne s est pas non plus sabordé.Pas non plus compris votre délire sur Ronaldo Messi Neymar, personne n y a jamais cru, pas la peine de relayer ce genre de truc. Y a suffisamment de sites spécialisés sur le PSG avec de vraies infos pour écrire autre chose qu'un papier footmercatien.
11 réponses à ce commentaire.
in vino Verratti Niveau : District
Comment passer de prétendant à la ligue des champions à club de seconde zone, juste à cause de cinq minutes improbables à Barcelone.
Parfois vous volez pas beaucoup plus haut que "les médias traditionnelle"...
Ah merci, enfin un peu de bon sens.

La faille spatio-temporelle du Camp Nou n'est pas un miroir parfait de cette saison, même si elle aurait évidemment put être évitée.
Pour le championnat, la terminologie même de "perte du titre de champion" couramment utilisée est débile et insultante pour l'ASM.
Le PSG n'a pas laissé tomber un truc que le premier opportuniste venu a ramassé par hasard.
Monaco s'est battu comme un putain de Pitt-Bull pour l'avoir, et c'est pas parce qu'il avait une plume rose dans le cul et un collier de diamant que c'était pas une saloperie de Clébard qui t'arrache le bras quand tu lui tends un os.

Le seul truc c'est : est-ce qu'on continue à se mater le nombril et à résumer dix mois de compétition à 5 minutes anachroniques et à un échec face à un adversaire exceptionnel ou est-ce qu'on en tire les enseignements notamment en professionnalisant enfin l'encadrement de manière cohérente ?

Les signaux envoyés dernièrement me font penser que c'est ce dernier choix qui est effectué.
Note : 1
Ta clairvoyance me donne du baume au coeur, sache-le.
Yep merci vieux, ça fait plaisir de voir autre chose que des analyses à l'emporte pièce ! Je trouve ça vraiment dégradant pour ce magnifique champion qu'est Monaco ( qui se sont battus comme jaja )de les réduire comme tu le dis si bien "à la perte du titre par le PSG". Putain les mecs vous gueulez tous les jours que la liguain est pas assez compétitive et que ça ne permettra pas à Paname de progresser. Et pour une fois qu'il y a de l'adversité et de la concurrence ( chère à l'ami Unaiie - respect à lui au passage ) ça gueule
Ben le truc c'est surtout pour une fois qu'il y'à de l'adversité, et elle était loin d'être insurmontable pour ce psg la, Paris ne gagne pas le titre. De plus il y a un point que l'article ne mentionne pas et qui est pour moi la clé de la saison parisienne en L1, c'est que le psg n'a gagné aucun match contre Nice et Monaco, ses deux concurrents. Tout s'est joué la pour moi
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Même si Paris n'avait perdu que 5-1 et s'était qualifié, leur équipe présentait de toute façon tous les signes d'une équipe arrogante, sans aucune sérénité, juste bonne à écraser ses adversaires par un jeu sans concessions mais infoutue de prendre plaisir sur un terrain.

On ne lutte jamais bien longtemps contre un mauvais karma, à un moment ce qui doit arriver tu le prends en pleine gueule

5 réponses à ce commentaire.
Cette saison aurait été moins pénible si Nasser avait vraiment parlé de "saison de transition" en août 2016 : il avait répondu que non à la question et c'était une erreur monumentale.

A partir du moment ou on avait changé de coach et perdu Ibra pour repositionner Cavani dans l'axe (c'était qd même un gros pari), on se serait un peu mieux protégé en le disant dès le début voire en le répétant dans nos moments d'échec par ex contre le Barca. Quand on gagne, on ne se remet pas en question alors que depuis 2 ans il y avait déjà des choses qui déconnaient (mises en évidence par le couac Aurier, puis le limogeage de Blanc après la prolongation).

Finalement, cette saison nous force à le faire cet été, remettre les choses à plat, prendre le temps de trouver les joueurs qu'il faut cad pas acheter n'importe qui à un tarif prohibitif... Faut remettre de la cohérence dans le projet et éviter de refaire les erreurs (de communication, d'achats, de stratégie...) que l'on fait depuis 2/3 ans.
Repositionner Cavani dans l'axe n'était pas vraiment un pari puisque c'est son poste de prédilection, le pari c'était qu'il n'y avait personne pour le remplacer si jamais il se blessait. Sinon sur le reste je trouve ton analyse très juste.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Le gros pari, c'était plus de trouver une autre manière de jouer. Puisqu'avec Cavani, tu peux pas jouer de la même manière qu'avec un Ibrahimovic.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Pour moi, c'était un pari (peut-être pas gros, j'abuse un peu) dans le sens ou Cavani y'a bcp de gens qui pensaient qu'après 3 ans sur un côté, il ne parviendrait pas à faire aussi bien qu'Ibra dans l'axe. D'ailleurs, lorsqu'il l'avait remplacé lors de sa blessure au talon, ça n'avait pas été fabuleux. On disait que c'était devenu une chèvre, qu'il vendangeait énormément...

L'an dernier, bcp étaient sceptiques et pensaient qu'il nous fallait acheter un vrai buteur (on parlait de Morata si vous vous rappelez), c'était du coup je trouve assez balloché de faire ce choix là. Pour moi c'est l'une des satisfaction de la saison.
De plus il faut louer la patience de Cavani qui depuis son arrivée en 2013 ne jouait pas à son poste de prédilection et ne s'est pas beaucoup plaint.
Sinon le départ simultané d'Ancelotti et de Leonardo a fait beaucoup de dégats, car avec eux le club aurait peu être atteint ses objectifs en C1.
Et maintenant il y a beaucoup de travail pour repartir de l'avant et progresser en C1
4 réponses à ce commentaire.
"Ce qui donne aujourd'hui la triste impression d'un club sans idée, sans capacité à innover et surprendre"

Bah moi je l'ai ressenti dès le début quand Leonardo s'est contenté de prendre les meilleurs éléments de la Série A en pillant le Milan avec Ibra et Silva, en prenant Motta, Pastore, Cavani et j'en passe...

Quelqu'un qui suivait un peu ce championnat savait que c'était ces joueurs là qui étaient les plus intéressant à prendre. Fallait pas être un génie. Juste avoir le pognon pour les faire venir. Et ça a continué par la suite en surpayant des joueurs que tout le monde connaissait comme étant talentueux. Malheureusement, si le fric permet d'acheter les meilleurs joueurs, il ne permet pas d'acheter une identité et un esprit de groupe. On ne va pas se voiler la face pour dire que certains joueurs du PSG ne sont rien d'autres que des mercenaires.

Je pense en effet que le PSG doit revoir sa politique sportive. C'est devenu un club à pigeonner et les autres ne s'en privent pas. Monaco a réussi à monter une équipe composée de cracks et de jeunes pousses talentueuses. Le PSG doit s'en inspirer. D'autant plus qu'il dispose de moyens financiers bien plus conséquent.

Ce PSG doit faire en sorte d'être plus séduisant. Encourager encore plus des jeunes du centre de formation et dénicher les jeunes talents nationaux pour être plus séduisant aux yeux de public. Je sais bien que l'objectif pour le PSG c'est de gagner la C1 mais vu la liesse quasi générale lors de leur élimination face au Barca, on se dit qu'il y a du boulot pour se faire accepter des français (puisqu'on parle exclusivement de l'aspect identitaire du club dans l'article). Parce que ce serait quand même dommage qu'une grande partie de la France fasse la gueule si un jour Paris gagnait la C1. Je suis à peu près sûr que tout le pays serait réjoui si Monaco l'avait gagné cette année. Car la popularité de Monaco cette année, c'est également un révélateur de la répulsion vis à vis du PSG version Qatari.
Sérieusement je ne sais pas dans quel coin de France tu vis ni si même tu vis en France mais j'ai le souvenir d'un sentiment mêlé d'abattement et de colère (colère autant dirigée contre les joueurs du PSG vu la faute professionnelle qu' a été ce match que contre les adversaires et l'arbitre d'ailleurs) plutôt qu'une liesse générale.
Lost in translation Niveau : CFA
Depuis quand est ce qu'on en a quoi que ce soit à foutre de ce que pensent les provinciaux de nos victoires ou de nos défaites ?

Et je précise juste qu'il n'y a rien de méprisant dans mon utilisation du mot provincial. C'est simplement le plus approprié. Il y a la capitale et la province, c'est tout, c'est comme ça.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Note : 2
Très franchement, j'ai beau habité à Paris, des gens hyper heureux de notre défaite, j'en ai vu PLEIN !
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Normal, Paris c'est rien qu'une ville remplie de provinciaux !
Tu serais pas un peu frustré par l'élimination Lost in translation parce que tu dis que ton utilisation de provincial n'est pas méprisant par contre ton ton est quelque peu agressif. Continuez à vous regarder le nombril puisque vous n'en avez rien à foutre de ce que les autres pensent j'avais oublié l'égocentrisme parisien qui me fait détester cette ville et ses habitants.
touchefresh Niveau : Ligue 1
C'est un cercle abyssal, les "provinciaux" détestent les parisiens, du coup les parisiens méprisent les provinciaux, du coup les provinciaux détestent encore plus les parisiens, etc. Ta dernière phrase le prouve bien.

Reste à savoir qui est la poule et qui est l’œuf.
Et au milieu de tout ça, nous autres banlieusards rigolons en essayant d'éviter les balles perdues.
Lost in translation Niveau : CFA
rholala tout de suite jean michel premier degré pointe le bout de son nez.
La separation entre nous hommes civilises et vous ploucs de campagne a longtemps été la seule réponse possible aux moqueries visant le Saint Club.

Y avoir recours est un malencontreux réflexe :)
touchefresh Niveau : Ligue 1
Ohh Pelusa, en province, les banlieusards sont des parisiens, et à paris, des banlieusards! Double discrimination, ce sont eux (moi) les plus à plaindre!
C'etait bien le sens de mon message, pardon si la formulation était un brin confuse.
10 réponses à ce commentaire.
Note : 8
"On a pas le temps faut aller vite", NON. La Juve a mis des années à se remettre du Calciopoli, le Barça au début des années 2000 a galéré avant de devenir une machine.

Le PSG doit prendre son temps. Celui qui n'en a plus c'est Nasser, mais Nasser on s'en fout. Il est responsable de trop de conneries pour penser une seconde que son départ serait négatif.

Emery coach, Henrique directeur sportif, c'est très bien. Maintenant c'est la dernière pointe du triangle qui reste à remplacer, à savoir Nasser.
Barry Allen Niveau : CFA
Pour la Juve post calciopoli il faut pas tout mélanger.
De 2007 à 2010, il y a eu une direction à la ramasse, sans réel projet (Coboli Gigli, JC.Blanc, Alesio Secco).
A l'été 2010, Agnelli prend officiellement les commandes, Marotta arrive aussi. Et hormis une première année de tâtonnement, à partir de 2011 c'est un quasi sans-faute et une progression constante (aussi bien sportivement qu'économiquement).
Ca incluait le mic mac du qui dirige le club.
Ce que le PSG traverse actuellement.
Quand l'organigramme sera clair, le PSG pourra alors avancer.
Casiraghi75 Niveau : Loisir
faut prendre en compte aussi une certaine attractivité de la Juventus que n'a pas le PSG, pour cela que la Juventus a pu aussi vite revenir de l'Enfer. C'est un club Immense connu dans le monde entier avec plus de 300 millions de tifosi.
LapinCrétin Niveau : CFA
JC Blanc qui a d'ailleurs fini en PSG...
4 réponses à ce commentaire.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Vous tenez serieusement rigueur au PSG d'avoir laissé partir Nene et Sakho? Nene faisait sa star et ne voulait pas aller sur le banc, il a refusé une concurrence, ça me parait donc logique qu'il soit parti même si j'aurais adoré qu'il reste, d'ailleurs il le reconnait lui même: https://www.francefootball.fr/news/Nene … psg/654160

Pour Sakho, c'est un peu le meme constat. Il n'était plus indiscutable face à Alex et T. Silva (T. Silva n'a pas aidé en annoncant qu'il préférait joué avec Alex), et DD multipliait les déclarations pour dire qu'il faut être titulaire dans son club pour être appelé en EDF (comme Sissoko). Du coup, il a refusé la concurrence de Paris et est allé à Liverpool (où il ne jouait pas plus, soit dit en passant, mais là il était soudainement rappelé en EDF).

Bref, tout ça pour dire que oui, la direction du PSG foire de plus en plus dernièrement (même si je trouve que la culture de l'immédiat journalistique altère le jugement global). Mais vous ne pouvez pas accordez à la direction tous les maux du club
Note : 1
Et pourtant, avec le temps on se rend compte que Sakho n'est pas moins bon que T.Silva, que Nene aurait pu rendre de grands services et que oui, ces deux joueurs méritaient autre chose que d'être poussés dehors.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Installer une concurrence dans un club qui veut grandir, c'est pousser dehors ceux qui étaient déjà là?
Ce commentaire a été modifié.
Sakho pas moins bon que Silva? Tu déconnes?? Silva a tenu la baraque toute l'année en défense, même en 2014 avec le Brésil, tout le monde retient qu'il a pleuré pour les pénos, mais tout le monde oublié qu'il a tenu la baraque, avec Luiz, dans un Brésil vachement déséquilibré. C'est pas un capitaine et lui donner le brassard est une erreur, mais en terme de qualité de joueur, y'a trois classes d'écart entre les deux.

Et Nêne n'aurait pas pu rendre de bons services. Il avait le jeu pour, je pense qu'il aurait vraiment eu des chances de prendre une place de titulaire, mais s'il n'est pas capable d'accepter la concurrence il n'avait pas sa place.
La réécriture de l'histoire c'est chaud quand même..
J'ai beau avoir surkiffé sakho, faut être vraiment malhonnête pour dire qu'il est meilleur défenseur que Silva.
C'est fou tout ce que ce mec prend dans la gueule pour :
- des larmes pendant une séance de péno
- une débâcle à laquelle il n'a pas participé
- une absence de leadership

Ok, imaginons que le mec a pas les épaules pour être capitaine, soit. Mais faut arrêter de remettre en cause ses qualités footballistiques sérieux...
J'assume totalement, le PSG aurait été plus fort en gardant un Sakho.

Quand à la concurrence, me fais pas rire. Tu penses vraiment que c'était crédible?
"oui, Nene, on va dépenser des dizaines de millions pour acheter un joueur à ta place, mais t'en fais pas, la concurrence sera là et tu auras ta chance, et ce n'est pas parce qu'on l'aura payé 5 à 10 fois ta valeur que vous n'êtes pas à égalité sportivement".

Les joueurs de foot sont ptet pas hyper intelligents, mais ils sont pas totalement cons non plus...
touchefresh Niveau : Ligue 1
Et puis c'est vrai, on a bien vu que Krycho a joué plus de matches cette saison que Rabiot et Nkunku ...
Touché.
Mais ce qui a été valable cet été ne l'était pas à l'ère de de transition PSG/QSG, quand la floppée des stars est arrivée.
Casiraghi75 Niveau : Loisir
mais votre putain de Silva, vous allez enfin me justifier comment le fait que les supps parisiens le foute devant des pointures comme Bonucci / Chiellini (finaliste euro , vainqueurs de scudetti à la pelle , 2 fois finaliste LDC) , Ramos/ Pepe / Godin ? Il n'a jamais fait une seule demi-finale de toute sa carrière !!!! à 32 ans bordel
Je ne sais pas si tu t'adressais à moi mais je n'ai jamais dit que c'était le meilleur du monde et qu'il était devant ceux que tu cites.
J'ai juste du mal quand on essaie de le faire passer pour un mec sans talent, sous prétexte qu'il n'aurait pas de leadership. Des mecs ont prétendu le plus sérieusement du monde sur sofoot qu'avec CAHUZAC à sa place on passait en 1/4 cette année...
Et le mettre derrière Sakho, ben c'est juste malhonnête c'est tout.
C'est pas l'arrivée coup sur coup de Marquinhos et David Luiz qui ont motivé Sakho à partir? Puisque Deschamps refusait à l'époque d'avouer que certains bénéficieraient de totems d'immunité.
Ce commentaire a été modifié.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Marquihnos peut etre, son arrivée coïncide avec le départ de Sakho mais D. Luiz est arrivé plus tard. Mais à la base, MArqui, bien qu'il ait couté cher, est arrivé pour apprendre de T. Silva dans un premier temps. Sakho devait pousser sur le banc un Alex vieillissant, ce qu'il n'a jamais réussi à faire.

J'ai un peu peur que lui avoir donné le brassard de capitaine à 17 ans, lui ai fait penser que tout lui était du.
11 réponses à ce commentaire.
Rien à redire sur l'article, le gros problème du PSG a été de recruter à tour de bras tout ceux qui acceptaient, les "opportunités". Et ainsi avoir à des postes plusieurs joueurs mais pas un qui sort du lot...Et pour un budget qui aurait permis de recruter des jeunes joueurs à très fort potentiel pour les associer aux stars. Comme ils l'ont fait au début avec Verratti ou Marquinhos ou comme le fait Monaco ou Porto.
Par contre je reste persuadé que Ben Arfa est sous-utilisé.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
ne surtout pas acheter des mecs qui ont le Psg dans le sang, des gars qui portent le maillot de ce club depuis tout petits, on risquerait de donner une âme à cette équipe

je vais pas citer de noms, on va me traiter de troll

ouais neymar pepe neuer nickel

Note : 1
Le mercato de l'été dernier a vraiment été mauvais pour le PSG, au point que cela a fait ressortir les erreurs commises les années précédentes qui, jusque là, n'étaient pas aussi visibles que cela car le PSG gagnait tout sur la scène nationale et que l'on imputait à Laurent Blanc l'échec sur la scène européenne au niveau des 1/4 et 1/2 de la LdC.

L'impression que j'ai est que le PSG se trouve à maintenant à un carrefour. Il va falloir bien gérer le cas Veratti, trouver des joueurs performants et notamment un vrai patron sur le terrain (car on ne peut pas compter véritablement sur Thiago Silva pour cela) ou encore régler le cas des gardiens.

Pour pouvoir s'assumer comme un club capable d'attirer à l'avenir de grands joueurs et capable de gagner des trophées en Europe, il va falloir que l'institution PSG prime sur les individus. Ce que j'ai pu lire ça et là sur la manière de gérer de Nasser, en soignant certaines susceptibilités de joueurs au détriment du groupe et du club, si tant est que cela soit vérifié, n'a pas lieu d'être dans un club qui souhaite être une référence européenne...
FourFourTwo Niveau : CFA
Il y a quelques contre vérité dans cette article :

- Mbappé, le PSG le voulait déjà alors qu'il n'avait pas encore signé pro à l'ASM, donc arrivé tardive sur le dossier non !
- Trapp serait pas en confiance ? Vous le savez comment ? Par ces boulettes ? A ce train là il était pas en confiance l'année dernière non plus
La " remise en question du savoir-faire français " ? Parlons en ! Celle qui nous a permis de gagner combien de coupe d'Europe ? Le savoir faire français des joueurs qui arrive à l'entrainement 10 minutes avant l'heure et parte aussitôt fini alors que des gars comme Thiago Silva fait venir ces enfants au camps des loges car il y reste toute la journée ...
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
le bilan des français en coupes d'europe on le doit au fait que la moindre révélation de notre championnat s'expatrie illico

si les gars de 98 avaient fait leur carrière en France on aurait peut être un bilan différent

aujourd'hui un mec comme Dembelé s'est barré avec 6 mois de Liguain à 18 piges & un gars comme Mbappé hésite à jouer une année complète

le savoir-faire français n'a rien à envier aux autres, c'est juste une question de moyens
touchefresh Niveau : Ligue 1
Pas que!

Les épisodes Coman ou Zagadou au PSG le montre! Ce n'est pas qu'une question de moyen, il y a aussi la renomée qui entre en jeu, comme si tout est fixé et que rien ne pouvait bouger (ce qui semble être le cas par ailleurs ...).

Encore une fois, c'est un cercle abyssal, tant que les jeunes joueurs français penseront qu'ils trouveront mieux à l'étranger, les cartes ne pourront pas être redistribuées et rien ne changera
FourFourTwo Niveau : CFA
Note : 1
tu sais qu'il y avait des coupes d’Europe avant l’arrêt Bosman au moins ? La lose légendaire des clubs français ne date pas d'hier ! C'est presque une tradition !
touchefresh Niveau : Ligue 1
Une tradition, par définition, c'est quelque chose qu'on veut faire perdurer. Alors c'est sur qu'avec de telles déclarations, la loose française va continuer.
FourFourTwo Niveau : CFA
C'est pour ça que j'ai mis "presque" devant "une tradition" ... bref ...
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Tu fais remonter la tradition jusqu'à Kopa ou Platini pour parler de "l'avant Bosman" ?

La "lose", c'est certes un concept, mais on est pas les seuls à connaitre la "lose" te bile pas. Par définition il n'y a qu'un seul gagnant tous les ans, les autres ont tous leurs bons moments en général.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Le pli est pris j'ai envie de te dire, ce n'est plus qu'une question de moyens en effet, c'est devenu autre chose à force, les Real pèse 10 LdC qu'on le veuille ou non, à moyens équivalents le Real l'emporte niveau prestige.

Et puis les jeunes partent parce qu'il y a un tel appel d'air en Angleterre, tellement de fric à foutre en l'air et d'intermédiaires à arroser

Le pire dans tout ça c'est que le sport est perdant, les clubs méga-friqués type MU ou Chelsea ressemblent à rien niveau football, juste à des constellations d'égos qui luttent pour ne pas perdre leur place mais aucun romantisme
"...le savoir-faire français n'a rien à envier aux autres, c'est juste une question de moyens..."

On lit vraiment des trucs de fous ici :))

Donc, le Portugal qui a gagné 4x plus de C1 que la France, c'est les moyens?
Comme l'Ecosse, la Roumanie, la Serbie qui en ont gagné autant que la France?

Oui, vraiment, on a le foot dans le sang, ne nous remettons surtout pas en question ^^
8 réponses à ce commentaire.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Bon, on connaît pas les détails, mais déjà au niveau de l'autorité et du poids du club par rapport aux agents, ce n'est pas au directeur sportif de se déplacer à Milan pour demander audience au banquier de Verrati .

Puis Paris doit forger sa propre identité, pourquoi un jeu " inspiré du Barça " , et aussi un " projet Dortmund" comme l' OM ?
Le pire, et je sais pas qui en est le trou du cul responsable dans la cellule recrutement, c'est de s'être fait balader par Neymar , négociations après négociations pour un joueur qui s'est servi du PSG pour mettre la pression sur son club. Sérieux, il avait vraiment l'envie d'aller à Paris ?
Ca veut dire quoi se forger sa propre identité dans le jeu? Y'a les trois-quarts des équipes "importantes" en Europe qui joue un football de transition. La différence se fait dans des curseurs (déséquilibre, vitesse du jeu etc.) qui dépend surtout de l'entraîneur et de l'effectif à disposition.

Le jeu de possession, c'est Blanc, pas le PSG, même si Nasser devait aimer. Avant ça, avec Ancelotti, ce n'était pas le cas, Emery ne voulait pas faire ça non plus.
mara donna des frissons Niveau : CFA
C'est l'entraîneur qui amène une identité, même si le concept est piégeux, donc pourquoi pas laisser du temps à Emery ?
touchefresh Niveau : Ligue 1
Note : -1
Et il y a eu des déclarations disant que le PSG était vraiment intéressé par Neymar ?
Il a utilisé le PSG pour faire pression sur son club, mais le seul perdant c'est Barcelone, pas Paris
mara donna des frissons Niveau : CFA
En tout cas l'agent de Neymar, pour ce que vaut la parole d'un agent, avait oui bien déclaré que le PSG avait fait des offres.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Tu le dis toi même, la parole d'un agent ne vaut rien. Personne n'a confirmé au PSG (il me semble), l'erreur a peut être été de ne pas infirmer, et encore ...
5 réponses à ce commentaire.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
J'arrive un peu après la bataille, mais je trouve assez étonnant, pour rester correct, que le PSG se retrouve dans une "telle" situation après avoir remarquablement bien commencé son projet. J'ai mis "telle" entre guillemets car malgré tout la situation n'est pas non plus catastrophique: OK la saison a été moins bonne que les précédentes, la désillusion en C1 et 2/3 titulaires qui veulent partir, mais à coté de ça y'a un nouveau coach qui vient d'arriver, un nouveau cycle à démarrer et un effectif loin d'être dégeu.

Mais comme dit plus haut, Je crois que le président a largement sous-estimé le départ de Leonardo, et moi aussi d'ailleurs: à son départ, vu l'effectif qu'il y avait, la progression etc, je pensait que le club était lancé et suffisamment attractif et pris au sérieux pour continuer à grandir sans avoir besoin des supers réseaux de Leonardo. Et pourtant y'a eu une accumulation d'erreurs plus ou moins grosses qui font que le club a plus stagné que progressé.

Mais je pense que des leçons ont été tirée de tout ça, avec les 2 jeunes arrivés cet hiver pour "pas trop cher" (le genre de "paris/bon coups" que faisait Leonardo, genre Verrati, Matuidi)
Je crois que l'article fantasme beaucoup trop sur ce que pouvait être le PSG avant l'arrivée du Qatar ainsi que sur les prétendus projets super cohérents et novateurs des 12 top clubs européens qui eux bien sur, ne construise pas leur politique sportive sur l'achat de grands joueurs.
"Ou alors apprendre à donner du temps, comme Monaco qui a laissé plus d'une saison à Tiémoué Bakayoko ou Radamel Falcao" Vous rigolez sur Falcao j'espère ? C'est un concours de circonstances et d'échecs qui ont fait qu'il est revenu en début de saison. C'est un magnifique joueur, mais y'avait pas grand monde pour mettre une cacahuète sur lui en Août.
Falcao est revenu à Monaco car les gros clubs (capables de payer son salaire) n'en voulaient plus et que l'Asm avait réussi à négocier une baisse de son salaire, mais le pari était loin d'être gagné d'avance
1 réponse à ce commentaire.
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Thiago Silva décline ?
Et le passage sur Aréola, c'est sérieux ? Emery l'a installé, c'est pas sa faute si en 5 matchs il a pris 12 buts sur 12 frappes cadrées et qu'il s'est mis à être fébrile, faire boulette sur boulette....
Meme les fans hardcore du PSG savent au fond d'eux que leur club a été piraté pour un projet marketing qui n'a rien à voir avec le foot. Pas étonnant que les joueurs rêvent effectivement plus grand, d'un vrai club sportif avec un héritage, une tradition de jeu, bref, une âme.
Je suis le premier à me régaler de voir Zlatan et autres Pastore au Parc mais personne ne doit être dupe. Le PSG de QSI, en tant que club, ne peut pas construire la légende d'un joueur. Ils ne sont pas là pour ca et n'en ont pas les moyens.
C'est ici qu'on peut faire caca sur le PSG tout en donnant des leçons de morale ?
Paraît il que même le PQ est fourni
1 réponse à ce commentaire.
il y a 1 heure Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163
Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13
À lire ensuite
Mondo Kane