En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // PSG/Bordeaux

Ici, c'est NYC !

Ce soir, le PSG reçoit les Girondins de Bordeaux dans son antre du Parc des Princes. Mais à 8000 kilomètres de là, en plein Manhattan, un petit bar peuplé d'irréductibles Gaulois se tient prêt à enflammer Big Apple. Bienvenue au PSG Club New York, celui de l'autre ville lumière.

Modififié
« De notre virage terrible s'élèvent en chœur nos chansons… » N'en déplaise aux courbes d'Auteuil et Boulogne, dans cette hymne au PSG, le virage en question est celui formé par l'intersection entre la très chic 5th avenue et la 33rd street du midtown Manhattan. Un carrefour situé au pied de l'Empire State Building que les yellow cabs de la ville, qu'ils soient serbes, sikhs, philippins, ghanéens, voire haïtiens, connaissent parfaitement. Surtout lorsque l'adresse est prononcée avec un fort accent français. Et pour cause. Dans cette rue typique du décor new-yorkais, où l'asphalte paraît composé principalement de vieux chewing-gums noircis par les gaz d'échappement, une poignée de maillots du Paris Saint-Germain convergent vers un sports bar comme seule la grosse pomme peut en offrir : le Legends. Passés les néons qui ornent l'entrée, l'endroit ressemble pourtant à ses vieux cousins britanniques. Un mélange de boiseries et d'écran plasma, où la Bud light aurait remplacé la Guinness. Du moins en apparence. Car au sous-sol, sous les pieds de ceux qui préfèrent regarder des disciplines où le ballon se caresse avec les mains, l'escalier central débouche sur un panneau on ne peut plus explicite : « The Football Factory » . Un petit bout d'Angleterre donc, mais aussi de France, d'Espagne, d'Italie, d'Argentine, de Brésil

La tour de Babel


Si derrière le zinc, l'accent vient d'Irlande, la déco, elle, semble avoir été pillée sur les murs de la tour de Babel. De Fluminense à Boca, en passant par Milan, Chelsea, Madrid, Dortmund et Lorient, des écharpes venues des quatre coins du monde veillent sur les lieux. Quelques maillots aussi. Comme celui de Pauleta par exemple, qui trône fièrement en face d'une immense bâche portant les armoiries de l'un des seigneurs du coin : le PSG Club New York. Nous sommes à quelques minutes du coup d'envoi de Monaco/PSG, et c'est Pierre Watiez, l'un des fondateurs du groupe, qui accueillent : « Pour te donner une idée de mon âge, disons que je suis un supporter historique, depuis la création du club en 1970. Vers 25 ans, je suis parti aux USA et, à l'époque, il n'y avait pas autant de possibilités de regarder les matchs, donc j'appelais mes potes en France pour qu'ils me les commentent en direct… » La suite, c'est avec Jack Keane, le barman irlandais fan de United que les Frenchy vont l'écrire, dès 2006. Considéré comme le précurseur du foot à New York, Jack officiait alors au Nevada Smith, dans l'East Village. « À l'époque, le foot commençait à être de plus en plus visible ici et des clubs de supporters fleurissaient un peu partout dans les bars, situe Pierre, entre deux gorgées. Julian Stein (l'autre fondateur du groupe, ndlr) y allait régulièrement, et Jack lui a demandé s'il ne voulait pas créer un groupe de supporters du PSG. Sauf qu'il y avait déjà un club de supporters de l'OM au Nevada. Donc Jack leur a demandé si on pouvait également venir et se regrouper là-bas, et Marseille a dit oui. »

Le walk of shame


Une cohabitation vécue dans la joie et la bonne humeur par ce petit groupe d'expats' qui bossent quasi tous dans la finance ou la restauration. Qu'ils soient rouge et bleu ou ciel et blanc. « C'était un bon moyen pour rencontrer des gens et se faire de nouveaux potes, abonde Pierre Watiez, lui-même trader au Crédit Agricole. Ça ne se passait pas si mal que ça avec les Marseillais. On se voyait tous les week-ends, et comme dans nos groupes, il n'y a pas que des "kakous", il y avait une bonne ambiance. Là où on a eu plus de soucis, c'est lors de nos confrontations directes. Le bar était bourré et, au début, les mecs avaient un peu peur, donc nous mettaient à des étages différents. Mais il n'y a jamais eu de friture entre les membres de nos groupes. Le seul truc qu'on avait à gérer, c'étaient les touristes de passage à New-York et qui balançaient des "Paris on t'encule" ou des "Marseille on t'encule" vraiment agressifs. Alors qu'entre nous, on se charriait aussi, mais comme on se connaissait tous, il y avait quand même une forme de complicité. » Dans tous les sens du terme. Pierre encore : « Au Nevada Smith, il y avait un grand écran au fond du bar réservé aux Marseillais, et plein de petits écrans devant pour nous, les Parisiens. Le problème quand t'es au fond, c'est que si tu perds, bah faut traverser tout le bar pour sortir ! Et je me souviens de cette fameuse victoire 4-2 au Vélodrome pour laquelle on leur a fait une belle haie d'honneur… Y a des Marseillais qui ne voulaient même pas sortir du bar et qui ont attendu que tout le monde se casse pour ne pas avoir à subir ce walk of shame. » Après le renvoi en 2010 de Jack et son acolyte, Kieron Slattery, du Nevada, les Parisiens suivent leurs protecteurs jusqu'au Legends. Mais pas les Marseillais, qui préfèrent se trouver un autre bar à pastis loin de leurs rivaux. Comme s'ils avaient pressenti l'arrivée des Qataris et les nombreuses marches de la honte qu'ils allaient devoir affronter.

Alcool, streaming et mégaphone...


Ce jour-là, pendant qu'Ángel Di María désosse tranquillement l'AS Monaco, un bon tiers de la Football Factory est investi par un contingent de Cariocas venu assister à la défaite du Fluminense de Ronaldinho face à son ex, l'Atlético Mineiro (1-2). Résultat, l'insipide première mi-temps parisienne est ponctuée par des cris et des chants en portugais qui vont jusqu'à couvrir Pierre Watiez et son mégaphone de capo new-yorkais. Ce qui n'est pas pour lui déplaire - « Tu vois, quoi qu'il arrive, aujourd'hui on va tous boire à la santé de Ronnie ! » -, mais qui frustre parfois les autres membres ou sympathisants du groupe. Comme Nicolas, un pote de Pierre également trader pour la banque pleine de bon sens et accessoirement fier supporter de l'En Avant Guingamp. Et c'est peut-être parce que son cœur est le seul à battre pour le club de Noël Le Graët qu'il regrette un peu ce melting-pot footballistique. « C'est sûr que c'est sympa d'échanger avec des supporters de plein d'autres clubs, mais quand t'as cinq ou six matchs en même temps dans le bar, c'est le grand n'importe quoi ! Parfois, on ne s'entend même plus chanter… » Et encore, avec l'avènement de beIN Sports, heureusement que la partie est diffusée. Ce qui n'a pas toujours été le cas. « En 2006, on regardait les matchs en streaming. Fallait prendre un ordi et le brancher sur une télé du bar. Parfois ça tombait, parfois non, c'était un peu le bordel, décrypte Pierre. Le truc avec beIN aux USA, c'est que dès qu'il y a un gros match de Liga espagnole, ils vont le passer parce qu'il y a plein d'hispaniques ici. Mais bon, tu peux toujours choper un streaming du PSG sur leur site. Et comme, maintenant, on arrive à voir tous les matchs, le groupe grossit petit à petit. Aujourd'hui, y a un peu de tout. Des anciens abonnés, des mecs qui sont venus après, et on commence à avoir de plus en plus d'étrangers. En gros, c'est 80% de Français et 20% d'étrangers qui sont arrivés avec les Qataris. »

« Les Qataris aussi ont viré le berceau… »


Un rapide coup d'œil à la foule qui pogotte confirme le constat. Au milieu de la grosse cinquantaine d'expats français qui compose le noyau dur du club, de nombreux Sud-Américains arborent fièrement les couleurs de la ville lumière. Mention Di María et Cavani pour les chicanos, David Luiz et Thiago Silva pour les autres. Outre la liquette, l'écharpe siglée « PSG Club New York » fait également office de signe de ralliement. Pourtant, certains piliers du bar préfèrent celle des « Paname Hellfighters » , nettement plus authentique. « Le groupe est un peu plus affilié Auteuil, mais on a quand même des anciens de Boulogne. Y a même le drapeau du KOB affiché dans le bar... Après, je m'en fous, ici t'es à 8 000 kilomètres de Paris, donc moi je veux des mecs qui supportent le PSG. C'est tout ce qui m'intéresse, pose Pierre. Et c'est en partie pour ça qu'on a créé les Paname Hellfighters. Si tu viens nous voir comme ça, juste pour mater les matchs avec nous, tu peux intégrer le PSG Club New York. Aucun problème là-dessus. Mais les Hellfighters, c'est nous, les anciens du groupe, le noyau historique. » À l'origine, le terme Hellfighters renvoie au 369e régiment d'infanterie de l'armée américaine durant la Première Guerre mondiale. Uniquement composé de soldats noirs venus d'Harlem et également surnommé « The Black Rattles » (les serpents à sonnette noirs, en VF). Un emblème lourd de sens que l'on retrouve aussi sur la bâche des Parisiens, positionné entre les guibolles de la tour Eiffel, à la place de l'historique berceau du club. Ce qui ne pose plus aucun problème à Pierre. « Bah quoi ? Les Qataris aussi ont viré le berceau… »

« Torchés dès huit heures du mat'... »


D'ailleurs, lors de la dernière tournée américaine du Paris Saint-Germain, ces joyeux drilles étaient de tous les déplacements. Du Yankee Stadium à Toronto, en passant par Charlotte et Chicago, ils n'en ont pas perdu une miette et se sont même vu récompenser par le club. Avant de repartir, la bande à Nasser leur a ouvert les portes d'un entraînement avant de leur offrir un maillot dédicacé qui illumine les murs de leur QG. « Pour services rendus, ironise Pierre. Pour panser les blessures aussi. On a eu pas mal d'ennuis en Ligue des champions avec les fans de Chelsea qui ont également leurs habitudes ici. Disons que dans le tas, t'as pas mal de "nouveaux" supporters de Chelsea qui se prennent pour des hooligans et qui étaient venus pour jouer des coudes avec nous. Il y a deux ans par exemple, au match retour, juste après nous avoir éliminés sur le but de Ba, les mecs ont arraché toutes nos bannières avant de marcher et de cracher dessus. Ça avait un peu chauffé, à tel point que j'ai été obligé de demander aux gérants de prévoir des videurs pour le match retour l'année dernière. Et quand Thiago Silva a marqué en prolongation, les mecs voulaient vraiment en découdre, mais la situation a été parfaitement gérée…  » Ce qui tend à confirmer qu'au soir du 11 mars 2015, malgré le décalage horaire, il n'y a pas qu'à Stamford Bridge qu'une nouvelle rivalité est née.


En attendant de retrouver les Blues, la pendule de l'entrée affiche presque 17h, et le big game du jour vient de se terminer sur le score de trois à zéro. D'un bout à l'autre du match, le groupe n'a cessé de hurler à pleine gorge le répertoire complet du Parc des Princes. Alors, pendant que les Parisiens quittent la pelouse de Louis-II, le PSG Club New York, lui, se ressert une dernière pinte. « T'imagines dans quel état on est quand Paris joue à 17 heures en France ?, coupe Nicolas. Et les Anglais alors, quand leur club joue à midi ? Bah ils sont torchés dès huit heures du mat' ! » C'est peut-être ça, au fond, le secret de la Football Factory : avoir réussi à mettre tout le monde sur le même fuseau horaire.



Par Paul Bemer, à NYC.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence il y a 1 heure Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 3 il y a 2 heures Le raté de l'année signé Neal Maupay 8
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2 vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11