1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone AmSud
  4. // Uruguay/Argentine

Icardi a dit, pas l'Italie

Lui aussi est né à Rosario, lui aussi est parti très tôt en Espagne et lui aussi a été formé à la Masia. Mauro Icardi partage plusieurs points communs avec Messi, mais le nouveau numéro 9 de l'Inter Milan est allé trouver son bonheur hors de Catalogne. En Italie, précisément, où Prandelli a tenté de le convaincre de rejoindre la sélection, sans réussite. Demain soir, à Montevideo, Icardi, 20 ans, disputera ses premières minutes avec l'Argentine.

Modififié
0 21
Les Argentins ont le sourire. Assurés de terminer en tête de ces éliminatoires, ils se déplaceront chez le voisin uruguayen sans pression, avec une équipe B. Messi, Higuaín, Mascherano et Gago absents, Agüero et Di María laissés au repos, c'est tout le milieu et l'attaque titulaires qu'il manquera à l'Albiceleste au Centenario. Une bonne occasion pour Sabella de tester ses seconds couteaux. Vendredi dernier, face au Pérou, Lavezzi et Palacio, titulaires autour d'Agüero, ont montré qu'on pouvait compter sur eux. Demain soir, c'est un autre attaquant qui devrait débuter en pointe : Mauro Icardi, 20 ans, et petit nouveau de la bande.

« D'italien, je n'ai que le passeport »

Il y a un an, personne ne savait qui était ce natif de Rosario. Mais un but décisif et une montée en Serie A avec la Sampdoria, dix pions pour sa première saison dans l'élite et un transfert à l'Inter Milan pour 13 millions d'euros plus tard, Icardi est devenu « le jeune buteur à suivre » . Son quadruplé face à Pescara au mois de janvier avait réveillé tous les médias italiens et alerté Cesare Prandelli, qui l'avait aussitôt sondé sur ses envies de rejoindre la Squadra Azzurra. « Mais d'italien, je n'ai que le passeport. Mon rêve de gosse était de jouer pour mon pays, celui où je suis né. N'importe quel Argentin voudrait être ici » , expliquait-il à Olé depuis Ezeiza, où s'entraîne la sélection argentine. Messi blessé et forfait, c'est lui que Sabella a choisi en renfort pour ces deux derniers matchs de qualification. Pour Icardi, parti d'Argentine à dix ans à peine, cette sélection a des airs de retour en grande pompe au pays.

En 2001, la crise économique qui fait basculer la moitié du pays dans la pauvreté pousse ses parents à l'exil. Direction Las Palmas, aux Canaries : « On était dans une sale situation, et là-bas il y avait du travail et de meilleurs salaires. » À son arrivée en Espagne, Mauro s'inscrit au club de Vecindario, où il plante but sur but tous les week-ends. Au point d'alerter les gros poissons européens, dont le Real et le Barça. Ce sont les Catalans qui empochent la mise et l'intègrent à La Masia : « J'y ai appris à jouer au sol et en équipe. Toutes les catégories inférieures du Barça jouent en 4-3-3. » Mais contrairement à ses coéquipiers Montoya et Sergi Roberto, il décide de tenter sa chance hors de Catalogne. « À 17 ans, j'ai discuté avec mon agent et on est arrivés à cette conclusion : ce Barça n'est pas fait pour les numéros 9, la preuve avec Ibrahimović qui a dû s'en aller au bout d'un an. J'ai donc choisi le foot italien, qui correspondait davantage à mon style de jeu » , justifie-t-il. Début 2011, Icardi rejoint donc la Sampdoria, en Serie B.

Entre Crespo et Batistuta

En Italie, quand il ne défile pas pour des marques de vêtements, qu'il ne chasse pas et qu'il ne pêche pas, Mauro marque des buts. Six pour sa première demi-saison, qui convainc la Sampdoria de lâcher 400 000 euros pour l'engager définitivement, puis 19 lors de première saison complète, à la fin de laquelle il décroche la montée dans l'élite. L'échelon supérieur n'est pas un problème pour lui, puisqu'il continue à marquer et à bien jouer. En Angleterre, Mancini l'adore, mais Icardi préfère rester en Italie et rejoint l'Inter Milan, où il retrouve une flopée d'Argentins et récupère le numéro 9 de Tommaso Rocchi.

Parmi tous les Argentins de l'Inter, les plus expérimentés, Zanetti et Cambiasso, l'ont pris tout de suite sous leur aile. « Mauro est un crack, il a juste besoin de temps pour le démontrer. Il a des caractéristiques proches de celles de Crespo et Batistuta. Il est très jeune, mais mérite sa sélection » , éloge El Cuchu. Numéro 9 de surface, rapide et très bon de la tête, Icardi est talentueux, mais a encore du chemin à faire pour gagner sa place en sélection et faire partie du voyage brésilien l'an prochain. Ses caractéristiques sont néanmoins un avantage certain sur la concurrence : hormis Higuaín, personne n'a ce profil en attaque. Sabella a (enfin) abandonné la piste Franco di Santo et le pauvre Milito semble définitivement hors-course. Icardi a une année à la pointe de l'Inter pour faire ses preuves, et peut-être bien 90 minutes ce soir à Montevideo. « Sinon, ça sera la prochaine. Je suis encore jeune. »

Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Icare dit surtout qu'il ne faut pas se bruler les ailes..

Je m'etouffe.
Il a la tête sur les épaules, c'est rare.
Tout juste à vouloir trop tôt le comparer à Batigol, Balbo ou Crespo ils risquent de se retrouver avec Mauro Zarate.
anigolemagicien
Putin de joueur, putin de style, un vrai footballeur, un mec qui joue pour son maillot, un mec qui joue dans un club que j'apprécie particulièrement.

PAZZA INTER !

Vamos Icardi !

LocoGringo Niveau : DHR
C'est vache pour le barça de voir éclore un tel talent hors de leurs frontières alors qu'ils sont entrain de chercher un vrai 9 de métier, ça sera triste de les voir se rabattre sur du Trezeguet de 35 balais ou du... Santa Cruz (double salto-arrière en WTF)
« Mais d’italien, je n’ai que le passeport. Mon rêve de gosse était de jouer pour mon pays, celui où je suis né. N’importe quel Argentin voudrait être ici »

===================================================================================
Respect! Comme quoi cela doit venir du cœur et rien d'autre. Certains devraient en prendre de la graine!
icardistopalitalie
"Entre Crespo et Batistuta"

Ce qui est bien c'est qu'il a pas la pression avec des aînés pareils.
Message posté par anigolemagicien
Putin de joueur, putin de style, un vrai footballeur, un mec qui joue pour son maillot, un mec qui joue dans un club que j'apprécie particulièrement.

PAZZA INTER !

Vamos Icardi !



Je suis ok avec toi... et ma remarque n'a rien à voir, mais je voyais ton blaze et mon génie habituel m'en souffla un autre que je te suggère : "Anigo Montoya". Qui plus est l'actualité donne une certaine résonance sordide à tout ça quand tu connais LA phrase fétiche de ce bon Inigo http://www.youtube.com/watch?v=ZxrQ-okFamo
Note : 3
Lui parle avec le coeur malgré la concurrence et le nombre de grands attaquants avec la Albiceleste , mais d'autres ont étaient opportunistes comme Camoranesi ou Osvaldo en se rappelant au bon souvenir des Oriundo !

Camoranesi a certes été opportuniste, il n'empêche il a toujours un titre de champion du monde de plus que les joueurs argentins !

A ce moment là, tu peux très bien dire "la chance sourit aux audacieux".
tvztrentedeux Niveau : District
sinon sabella, il a entendu parler de carlos tevez ?
Il n'y a rien de surprenant. Comment un Interiste peut snober la sélection Argentine pour l'Italienne. C'est tout simplement impossible pour un Interiste !
Note : 1
Y'a pas à dire, même quand on recrute italien, ils vont jouer pour l'Argentine...quand ça veut pas ça veut pas.

Pour la comparaison avec Batigol et Crespo on attendra par contre.
Message posté par DjangoRoro
Camoranesi a certes été opportuniste, il n'empêche il a toujours un titre de champion du monde de plus que les joueurs argentins !

A ce moment là, tu peux très bien dire "la chance sourit aux audacieux".


Un titre de champion du monde baclé pour une nation qui n'est pas la tienne, mouais...
manolo alvarez Niveau : District
Message posté par samotraki
Tout juste à vouloir trop tôt le comparer à Batigol, Balbo ou Crespo ils risquent de se retrouver avec Mauro Zarate.


t'as tout faux. je suis moi-même argentin (étudiant en france) mais sans blague, Icardi EST LE FUTUR N°9 DE L'ARGENTINE. Quand barcelone l'a déniché à l'age de 14ans en 2007,le real madrid et liverpool étaient également sur le coup. le dénicheur de talents du real à l'époque disait de lui que ce gamin était sûrement l'un des attaquants les plus doués de sa génération, si ce n'est le plus doué. il a une telle facilité devant le but. toujours bien placé, toujours le geste qu'il faut. il sent le jeu et a un vrai instinct de tueur.

il a quitté barcelone parce que le tiki-taka ne corespondait pas à son style de jeu et que messi occuperait encore l'axe pour un bon bout de temps. je suis d'ailleurs sûr qu'il va beaucoup apprendre aux contacts de ses compatriotes diego milito et rodrigo palacio à l'inter.

dans le genre futur grand attaquant argentin, on trouve aussi facundo ferreyra (shakthar donetsk), juan ignacio duma (UD Chile, même style que balotelli ou zlatan), et le très très très prometteur luciano vietto(racing buenos aires). ce dernier n'a que 19ans mais il a un potentielde dingue. comme d'habitude le fc porto est déjà sur le coup. bref avec icardi, vietto, ferreyra, voire giovanni simeone (fils de diego simeone) avec juan kaprof(futur crack) en soutien et lucas ocampos (monaco) et ricardo centurion sur les ailes, ça vaudra la ligne d'attaque actuelle.

de plus en défense walter perruzzi(velez), german pezzella(river), lisandro lopez(benfica), otamendi(porto), facundo rocanglia(fiorentina) pointent leur nez.

au milieu, manuel lanzini, rodrigo de paul, ezequiel cirigliano, leandro paredes, leonardo bittancourt, bruno zucculini sont déjà assez confirmés malgré leur jeune âge. Bref l'après-messi est déjà très prometteur.
Icardii formé a la masia? Vous plaisantez j'espere ? Un joueur arrivé a 15/16 ans dans un club ne peut pas etre considéré formé dans celui ci, bientot des joueurs vont arriver a la masia a 18 ans et on va nous sortir "formé a la masia" comme si c'etait deja un titre glané ...
Javier Pastore est tombé beaucoup, Beaucoup trop bas... L'erreur de sa vie etait de venir à Paris... Ça aurait été sa Coupe Du Monde!!
Javier Pastore est tombé beaucoup, Beaucoup trop bas... L'erreur de sa vie etait de venir à Paris... Ça aurait été sa Coupe Du Monde!!
manolo alvarez Niveau : District
Message posté par Imana
Javier Pastore est tombé beaucoup, Beaucoup trop bas... L'erreur de sa vie etait de venir à Paris... Ça aurait été sa Coupe Du Monde!!


ricky alvarez (le meneur de jeu de l'inter) explose actuellement. je vois bien alejandro sabella l'amener avec son groupe au brésil. en cas de blessure de messi, on aura un vrai 10 avec une bonne vision de jeu, capable également de dépanner sur les ailes.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 21