Ibrahimovic se confesse

Modififié
0 1
Dans une interview accordée à la version italienne du magazine Vanity Fair, Zlatan Ibrahimovic se livre sans concession. Morceaux choisis.

L'occasion d'abord de parler de José Mourinho qui « se transformait sur le terrain, comme les joueurs » et qui ne lui a « jamais avoué comment il a pris la décision de le vendre à Barcelone » . Il confesse également qu'il est assez proche de Mourinho en termes de caractère : « Moi et José sommes assez semblables, on dit les choses clairement et de manière concrète. Quand je jouais mal il m'insultait, notamment devant les autres » .

Durant le derby milanais, Ibra a marqué un but après lequel il a manifesté sa joie. « C'est de l'émotion. Avant le match, il m'avait demandé : "Si tu marques, tu célèbreras ton but ?". J'ai répondu : "Je ne sais pas, ça dépend de l'émotion que je ressens" » .

Le passage du Suédois du Milan à l'Inter n'a pas réjoui les supporters intéristes : « Si tu es un vrai supporter, alors tu es content de ce que j'ai fait pour l'Inter. Cela restera au moins pour moi un souvenir positif » . Quand on lui demande s'il reviendra chez les Nerazzurri, il répond sûr de lui : « Ma devise est de ne jamais revenir en arrière. Jamais » .

Enfin, Ibracadabra admet qu'il compte jouer « encore trois ans au maximum » et que le Milan « pourrait être (sa) dernière expérience » . Dirigeants, vous voilà prévenus.

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vous avez quand même oublié sa plus belle déclaration. "Je suis le meilleur joueur au monde, et il n'y a pas de deuxième après moi". Ibracadabra!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
RIP Patrice Lestage
0 1