Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG/Lorient (2-2)

Ibrahimovic sauve déjà le PSG

Au terme d'un match étonnant, Lorient et Paris se partagent les points. Zlatan a enchanté le Parc, pas le PSG.

Modififié


Si on avait dit à Jallet qu'il serait un jour le capitaine de Zlatan Ibrahimovic, il aurait sans doute bien ri. Il va désormais devoir s'y faire, ce sera son quotidien. Pour ses débuts, lui était réservé un drôle de cadeau : la fameuse réception de Lorient en introduction début août. Une fois de plus, ça n'a pas loupé. Les joueurs du PSG ont hésité, les joueurs de Gourcuff ont récité. Une mi-temps durant. Mieux en deuxième période, le PSG est revenu grâce à un doublé d'Ibrahimovic.

Le slalom d'Aliadière

Chantôme, Douchez et Sakho, auteurs d'une bonne préparation débutent, tout comme les recrues Lavezzi, Ibrahimovic et Verratti. Pastore, suspendu, n'est pas là. Lugano est en tribune. En face, Alain Traoré démarre avec son nouveau club. Pas Giuly, sur le banc. Tony Chapron, le Dirty Harry du championnat, est prêt à dégainer. Lavezzi sert vite Ménez qui bute sur Audard. Sur le contre, KMP met le paquet et centre fort devant le but. Maxwell, pas encore trop réveillé, marque contre son camp entre les jambes de Douchez. Première offensive, premier but. Les Merlus aiment le Parc. Lavezzi réagit mais sa frappe est captée par Audard. Paris tente de revenir, mais Lavezzi encore est trop court sur l'offrande de Ménez. Zlatan place une tête, Alex rate la sienne. Le PSG doit poser son empreinte, mais se cherche un peu. Aliadière frappe deux fois sur Douchez, Traoré croit doubler la mise. Il était hors-jeu. Le Parc a eu chaud, quelques sifflets sortent des tribunes. Lorient est malin et suit un plan de match aussi simple qu'efficace : profiter des montées des latéraux parisiens et jouer les contres express. Ibra est hors-jeu, Ibra rate ses gestes. Ouais Ibra est moyen pour l'instant, et il râle. Ecuele Manga joue avec lui les yeux dans les yeux et n'hésite pas à mettre des brins. Quitte à se faire un peu mal. Le PSG a passé la mi-temps à centrer. Dans le vide. Alain Traoré envoie une merveille lucarne opposée, Douchez s'étend et se régale. Aliadière, lancé, passe entre Sakho, Chantôme et Alex, et double la mise. Oui, Oui Jérémy Aliadière. 2-0 à la mi-temps, le Parc siffle vraiment cette fois.


Z comme Zlatan

Jallet centre, encore. Zlatan place sa tête à côté, encore. Avant de prendre les choses en main. Il sert dans la foulée Lavezzi, trop facile à bout portant au moment de conclure. Quelques minutes après, il trouve le poteau à la reprise d'un centre. Paris aussi suit le mouvement, passe la deuxième et accumule les occasions. Nenê entre. Il sert Ibrahimovic dans la surface qui élimine Bourillon et réduit la mise. Son début de seconde période était donc une mise en route. Il reste 20 minutes à Paris pour revenir. Lorient continue de planter des petites banderilles discrètes. Une frappe d'Aliadière chatouille la barre de Douchez. Chantôme croit égaliser. Mais le but est refusé pour un hors-jeu d'Ibrahimovic. Note pour plus tard. Le PSG a sacrément vendangé en seconde période, souvent proche, mais jamais précis. Matuidi, lancé en profondeur dans la surface, est fauché. Chapron, discret jusque-là, dégaine enfin. Double peine pour Bourillon. Nenê marque son territoire et prend la balle pour le pénalty. Mais non, c'est bien Zlatan qui s'élance. Et égalise. Le PSG a été moyen ce soir, mais son nouveau leader offensif l'a sauvé.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses