1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne–PSG (0-2)
  4. // Notes

Ibrahimović, le déambulateur qui plante

Le Suédois, en marchant, a planté ses 13e et 14e buts contre Saint-Étienne et offert une 13e victoire de rang au PSG. Saint-Étienne y a cru, notamment Kévin Monnet-Paquet.

Modififié
801 26

AS Saint-Étienne


Ruffier (5) : Au début, quand il affrontait Ibrahimović, il sortait du match une marque de crampons sur le torse et le regard droit. Maintenant, il compte les buts qu’il encaisse du Suédois : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14.

Malcuit (6) : Saignant dans son couloir, comme les amateurs de viande en raffolent. Un joli tapis moquette sur la tête. On aurait dit une maquette de Fred et Jamy pour expliquer la composition de la croûte terrestre.

Bayal Sall (5) : Il a retrouvé son copain Ibrahimović avec lequel il se fritte depuis trois ans. Il marque des points, mais termine toujours le match dans le clan des vaincus.

Pogba (4) : Il a bien imprimé dans sa rétine le fessier de Lucas, il ne l’a vu que de dos. Sa teinture « panthère » , c’est non. Oui, il y a un jour où il faut se rendre à l'évidence : son frère peut se permettre des choses qu'il ne peut pas.

Théophile-Catherine (5,5) : Deux prénoms pour un nom et l’action défensive du match sur Ibrahimović.

Tabanou (5) : Pour son retour en Ligue 1, l’ancien de la maison s’est senti pousser des ailes en première mi-temps avant de se souvenir qu’un coq ne vole pas. Le coq sportif.

Lemoine (4) : Le Jérémy Toulalan à peu près. Remplacé par Clément. Le Clément Chantôme à peu près, balayé par un crochet d’Aurier. Sale.

Cohade (5) : Crâne rasé, bouc soigné, tacle appuyé, le trailer de la prochaine saison de Vikings va trop loin.

Monnet-Paquet (10) : « Vous avez un paquet de monnaie… nous avons Monnet-Paquet » , le mec a eu une banderole à son blase pendant le match. Il a tué le game.

Bahebeck (5) : La jurisprudence des ex qui marquent contre le PSG ne marchent plus, même si JCB a rendu une copie correcte. Remplacé par Tannane. Un hommage à Vikash Dhorasso.

Søderlund (4) : Une coupe de cheveux façon Nick des Backstreet Boys, mais un mal fou à trouver une chorégraphie sympathique.

Paris Saint-Germain


Trapp (6) : Il a pris Monnet-Paquet dans le buffet d’entrée, un centre-tir de Malcuit, une lourde de Tabanou, une frappe de Clément et n’a pas commis de boulettes avec ses gants en peau de pêche. Parfait pour fêter le nouvel album de Rihanna.

Aurier (8) : Serge le grand frère. Parfait pour calmer le petit Thiago qui voulait se faire un homme en jaune. Un café crème pour le Z sur le premier but. Des montées Fast & Furious par la suite. Bonhomme.

Marquinhos (6) : Le meilleur Marocain de France, après celui qui se fume. Depuis qu’il a les dents trop blanches, le Brésilien est aussi beau que bon. Et il est bon.

Kimpembe (5) : Il passait un examen dans le Chaudron. Il reçoit les encouragements du jury dans un style pas toujours très esthétique.

Maxwell (4) : Des absences défensives rares chez lui, le gaucher semble perdu dès que les deux tauliers défensifs ne sont plus là. Allez, une virée à EuroDisney et on oublie tout.

Thiago Motta (4) : Tiens, un vrai match raté. Mais comme il faut. Même ses tacles en retard et ses coups de coude n’avaient aucune saveur. Il a retrouvé des couleurs avec l'entrée de Verratti. Normal.

Stambouli (3) : Le Yohan Cabaye méridional ne supporte pas la pression, des pertes de balle systématiques quand les Verts lui collaient aux crampons et dépassé dans tous les domaines. Ça allait trop vite pour lui. C’est ça de le sortir à 21 heures le dimanche sur Canal Plus. Vite, un match de coupe nationale. Remplacé par un joueur de football, Verratti. Quand l’Italien entre, le score est de 0-0. Pas besoin d’aller plus loin.

Matuidi (5) : L’ancien capitaine des Verts a fait son petit footing de 12 bornes. Foulée pronatrice, rythme cardio normale, à retrouver très vite sur son « Runtastic » en ligne.

Lucas (6) : Il y a un mois, il avait une affiche « Wanted » sur le dos, maintenant, on croit en lui. Putain de vent qui tourne. Remplacé par le pestiféré Cavani qui a encore fait des bornes et des maladresses techniques.

Ibrahimović (7) : 14 buts contre Saint-Étienne, une charrette accrochée aux fesses, un match affreux, lent, au ralenti, mais deux buts en une touche de balle dans la surface. Le génie du mal. 19 buts en Ligue 1. En 18 matchs. GROS COCHON.

Di María (6,5) : Dans le caviar sauvage, il y a le Béluga, l’Osciètre, le Sevruga, le Sterlet, le Sturio et le Di María. Toujours dans le sens du jeu, toujours à la recherche du coéquipier. Un régal à temps partiel ce dimanche soir.



Par Mathieu Faure
Modifié

Dans cet article

Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Vous aviez fait un article élogieux sur la nouvelle recrue des verts, alors comme j'avais mis du biffe, Tannane m'a fait flipper quand il est rentré...
The flying dutchman Niveau : Loisir
Note : -2
Putain mais j'ai jamais vu une chèvre pareille!
A chaque match, c'est un spectacle atroce!
Dan_Petrescu Niveau : CFA
"Le génie du mal"

Vous êtes magiques <3
Xavlemancunien Niveau : CFA
Le passage sur Malcuit >>>>
winnicott Niveau : DHR
haha Marquinhos.
Par contre le commentaire sur Matuidi est recyclé de chez recyclé.
Le comique de répétition à atteint son quota

Stambouli, c'était si mauvais que ça ?
J'ai pas pu voir le match
Message posté par winnicott
haha Marquinhos.
Par contre le commentaire sur Matuidi est recyclé de chez recyclé.
Le comique de répétition à atteint son quota

Stambouli, c'était si mauvais que ça ?
J'ai pas pu voir le match


Stambouli, disons qu'on va pas dire qu'on joue à 10 parce qu'il est là et qu'il gêne les Stéphanois, mais pas à 11 non plus parce qu'en fait le mec est tout simplement invisible! Donc je dirai qu'on joue à 10,5 ou 10,3 . C'est simple Verratti rentre, deux minutes plus tard Ibra troue Ruffier. Coïncidence ? Je ne crois pas
Message posté par Kaizer
Stambouli, disons qu'on va pas dire qu'on joue à 10 parce qu'il est là et qu'il gêne les Stéphanois, mais pas à 11 non plus parce qu'en fait le mec est tout simplement invisible! Donc je dirai qu'on joue à 10,5 ou 10,3 . C'est simple Verratti rentre, deux minutes plus tard Ibra troue Ruffier. Coïncidence ? Je ne crois pas


Stambouli, c'est comme le niveau loisir, ça te permet de noter une fois par jour et encore quand ça fonctionne...
Allez, je me permets de répondre au commentaire qui m'était adressé lorsque j'expliquais que "Kurzawa est au-dessus de Maxwell, ça commence à se voir" et qu'on m'avait répondu "Il n'y a que toi qui le vois".

Je ne juge pas sur un match (celui de ce soir) mais sur toute une dynamique (un peu comme quand j'avais expliqué en décembre qu'il fallait laisser Lucas une dizaine de matches pour qu'il prenne la place de Cavani, ce qui est en train de se passer). Oui ça fait marabout qui se la raconte mais enfin, j'en ai un peu rien à faire.

Kurzawa apporte un dynamisme (à base de courses dans le dos de la défense, de chevauchées, de débordements) que Maxwell est de moins en moins en mesure de proposer (+ des qualités de vitesse et de jeu de têtes sur coups de pieds arrêtés). Ça s'est énormément vu ce soir mais ce n'est pas la première fois. Depuis deux mois et malgré un but exceptionnel il y a deux semaines, Maxwell est moins bien. Son intelligence incroyable lui permet de compenser un peu, mais son physique le ralentit de plus en plus.

Par ailleurs, le déséquilibre entre les côtés du PSG (côté gauche/côté droit) est en train de s'inverser. Alors que, depuis trois ans, le côté gauche faisait ravage, notamment avec les courses dans le dos de Matuidi et les centres de Maxwell, la prise de puissance d'Aurier, l'arrivée de Di Maria cumulés aux coups de moins bien de Maxwell et de Matuidi (qui a été bon ce soir mais qui fait une saison moyenne) sont en train de faire du côté droit le point fort du PSG.

Le souci, c'est qu'il est extrêmement difficile pour Blanc de modifier sa hiérarchie. Il semblerait qu'il faille qu'un des titulaires ait un problème de comportement prolongé (coucou Cavani) pour qu'il puisse être véritablement remis en question. La hiérarchie est probablement trop figée pour Laurent Blanc. Mettre un Kurzawa avec le 11 titulaire ne ferait probablement pas tâche du tout. Car comme je le disais pour Lucas, il est difficile pour un joueur d'apporter sa réelle plus-value lorsqu'il joue avec les remplaçants car l'équilibre de l'équipe est beaucoup trop précaire (le temps d'avance sur chaque ballon joué n'étant pas là lorsque l'on joue avec les remplaçants).

Probablement que la next step, c'est la prise de pouvoir de Pastore dans l'entrejeu à la place de Matuidi dans un milieu à trois de rêve Motta-Pastore-Verratti mais on en est encore très loin malheureusement.
Mathieu Faure et ses éternelles blagues sur les coupes de cheveux...c'est non.
dizzymusictv Niveau : CFA
Message posté par kelz
Allez, je me permets de répondre au commentaire qui m'était adressé lorsque j'expliquais que "Kurzawa est au-dessus de Maxwell, ça commence à se voir" et qu'on m'avait répondu "Il n'y a que toi qui le vois".

Je ne juge pas sur un match (celui de ce soir) mais sur toute une dynamique (un peu comme quand j'avais expliqué en décembre qu'il fallait laisser Lucas une dizaine de matches pour qu'il prenne la place de Cavani, ce qui est en train de se passer). Oui ça fait marabout qui se la raconte mais enfin, j'en ai un peu rien à faire.

Kurzawa apporte un dynamisme (à base de courses dans le dos de la défense, de chevauchées, de débordements) que Maxwell est de moins en moins en mesure de proposer (+ des qualités de vitesse et de jeu de têtes sur coups de pieds arrêtés). Ça s'est énormément vu ce soir mais ce n'est pas la première fois. Depuis deux mois et malgré un but exceptionnel il y a deux semaines, Maxwell est moins bien. Son intelligence incroyable lui permet de compenser un peu, mais son physique le ralentit de plus en plus.

Par ailleurs, le déséquilibre entre les côtés du PSG (côté gauche/côté droit) est en train de s'inverser. Alors que, depuis trois ans, le côté gauche faisait ravage, notamment avec les courses dans le dos de Matuidi et les centres de Maxwell, la prise de puissance d'Aurier, l'arrivée de Di Maria cumulés aux coups de moins bien de Maxwell et de Matuidi (qui a été bon ce soir mais qui fait une saison moyenne) sont en train de faire du côté droit le point fort du PSG.

Le souci, c'est qu'il est extrêmement difficile pour Blanc de modifier sa hiérarchie. Il semblerait qu'il faille qu'un des titulaires ait un problème de comportement prolongé (coucou Cavani) pour qu'il puisse être véritablement remis en question. La hiérarchie est probablement trop figée pour Laurent Blanc. Mettre un Kurzawa avec le 11 titulaire ne ferait probablement pas tâche du tout. Car comme je le disais pour Lucas, il est difficile pour un joueur d'apporter sa réelle plus-value lorsqu'il joue avec les remplaçants car l'équilibre de l'équipe est beaucoup trop précaire (le temps d'avance sur chaque ballon joué n'étant pas là lorsque l'on joue avec les remplaçants).

Probablement que la next step, c'est la prise de pouvoir de Pastore dans l'entrejeu à la place de Matuidi dans un milieu à trois de rêve Motta-Pastore-Verratti mais on en est encore très loin malheureusement.


je pense qu'effectivement, peut être sans le vouloir, tu te bases sur un match (celui de ce soir), pour livrer ton analyse.
Maxwell a été en dessous uniquement à cause du système à 5 mis en place en face qui avait effectivement pour but d'annihiler les excentrés.
Aurier n'a fait qu'un centre je te le rappelle.
"Son intelligence incroyable lui permet de compenser un peu, mais son physique le ralentit de plus en plus." => Maxwell n'a jamais été Roberto Carlos en terme d'aller-retour, et c'est justement son intelligence qui fait qu'il est à mon sens toujours essentiel au jeu de possession parisien.

Il est sur le côté un remarquable point d'appui dans les phases offensives, il a une qualité technique qui fait qu'il pourrait facilement jouer en 8 dans d'autres équipes de ligue 1, il a un très bon jeu sans ballon et sa qualité de passe est toujours aussi bonne.

Tu remarqueras que le jeu parisien pense toujours un peu à gauche, même si c'est un peu moins vrai maintenant avec Di Maria et ses slamons + Aurier qui est un monstre physique et qui gratte pas mal de ballons des fois dans les 30 mètres adverses.

Je pense que Kurzawa, bien que plus impressionnant physiquement, n'est pas encore tout à faut prêt. Il est un peu le Aurier à son arrivée à l'été. Quelques bonnes impressions, mais il n'a pas encore tout à fait compris ce que ce poste signifie dans le style de jeu parisien.

La bonne nouvelle, c'est qu'il est sur la pente ascendante, et qu'il devrait, avec le temps de jeu qu'on lui donne, sa mentalité, et son envie d'apprendre, être très vite opérationnel.
Ruffier mérite + que la moyenne. Il a réalisé plusieurs interventions décisives (même si pas spectaculaires), et ne peut rien sur les deux buts.
Quentin Dupouy Niveau : District
C'est moi ou Di Maria fait bien une passe d'extra-terrestre a Ibrahimovic sur le 2eme but?
jallet ldire Niveau : District
Message posté par Shin Beth
Stambouli, c'est comme le niveau loisir, ça te permet de noter une fois par jour et encore quand ça fonctionne...


Haha! J'ai essayé de t'offrir mon "c'est oui" quotidien : échec!

La plèbe n'a pas encore le droit de vote dans ces travées...
Madrapour Niveau : DHR
J'ai d'abord cru à une frappe ratée mais après plusieurs ralentis et voyant la position de son pied, j'ai l'impression moi aussi que c'est une passe d'extra-terrestre.

Faudrait qu'un journaliste lui pose la question !
PhoenixLite Niveau : Loisir
C'est une passe qui sert un complot pour empêcher Cavani de stater. Déjà qu'ils ne le font plus marquer, ils le privent même de passes décisives. Une preuve de plus de la cassure dans le vestiaire.

C'était l'analyse RMC du soir, merci.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
801 26