1. //
  2. // 15E JOURNÉE
  3. // PSG/LYON (4-0)

Ibrahimovic explique ses pénos

Modififié
2 35
Hier face à l'Olympique lyonnais (3-0), Zlatan Ibrahimović a eu l'occasion, grâce à deux pénalties transformés, de se placer seul en tête du classement des buteurs avec 11 buts marqués en 15 journées de championnat.

Sur son application Zlatan Unplugged, l'attaquant parisien a livré plus en détails les sentiments qui le traversaient au moment de ces deux face-à-face avec Rémy Vercoutre, et d'expliquer un peu mieux ce qui lui a pris de tirer une panenka : « Je n'avais pas décidé à l'avance de tirer mon premier penalty comme ça. Ça m'est venu sur le moment. J'ai même failli tenter une panenka sur mon deuxième penalty. »

Ça aurait été dur pour le portier de l'OL. IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Une fulgurance que seuls les génies peuvent se permettre.
Seuls les génies sont capables de telles fulgurances.
Note : 11
Adwad, c'est certain, demande à Landreau.
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Cette brève risque d'intéresser l'Argentin Martin Palermo qui avait raté trois penalties dans le même match contre la Colombie en Copa America : un sur la transversale, un au-dessus et un arrêté par la gardien...
ParisianoLF Niveau : Loisir
Message posté par Okto
Adwad, c'est certain, demande à Landreau.


Du grand Micka ! Allez on lui jette pas la pierre au moins il en a arrêté pas mal
Je sens que la fulgurance est le propre des génies
Il me semble avoir lu quelque part que de telles fulgurances ne pouvaient qu'être l'apanage de génies. :)
Je dirais plutôt que les génie ont la fulgurance en eux.
C'est quoi cette histoire de flatulences et de papier hygiénique ...
je crois plutôt qu'on parle de la fragrance d'eugénie
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 35