En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe D
  3. // Suède/France (2-0)
  4. // Notes

Ibrahimović retourne la France

La Suède réussit à sauver son honneur en laissant seuls Hollandais et Irlandais chez les zéros anonymes. Zlatan Ibrahimović s'est baladé et a inscrit le but de l'Euro. Isaksson, lui, a dégoûté l'attaque de Laurent Blanc en guise de test avant d'affronter Casillas.

Modififié
Isaksson (9) : Incassable. Si les Rennais n'ont pas eu de quoi être très fiers de Yann M'Vila, Isaksson les a sans doute consolés. Ribéry, Benzema, Nasri, Ménez et même Diarra... Tous ont essayé de le tromper, mais les cages étaient vraiment trop petites pour le portier suédois. Bref, un match à la Thierry Omeyer.

Nels Olsson (6,18) : Solide au sol comme dans le jeu aérien avant le réveil de la France à la 75e minute, il a souffert suite à l'entrée de Giroud en fin de rencontre. Malgré tout, Benzema n'a toujours pas marqué et la Suède n'a encaissé aucun but pour la première fois du tournoi, ça mérite une bonne note. Mais il était quand même meilleur à midi sur M6.

Mellberg (5) : Cf. Olsson. Bon au début du match, avant qu'il ne soit coupable de relances pourries et d'erreurs de marquage. Heureusement qu'il avait Isaksson aux cages. En plus, il n'a même pas marqué, ce gros naze.

Nellie Olsson (5,80) : Il a pris le bouillon face à Debuchy lors de la première demi-heure de jeu puis il a compris que le Lillois faisait tout le temps le même crochet extérieur pour passer. Forcément, après, ça allait un peu mieux. Offensivement, par contre, on ne l'aura pas vu. Et ça, Debuchy s'en est aperçu, aussi.

Granqvist (6,5) : Intéressant sur l'aile droite. Avec Larsson, il s'est amusé à mettre le feu entre Clichy et Mexès avant de se raviser et de rester en défense, pas rassuré par les relances pourries de sa défense centrale. Et puis il a réussi à neutraliser un Ribéry censé être en pleine bourre à plusieurs reprises, comme un grand(qvist).

Svensson (7) : Très bon à la récupération, pas mal à la relance, il a fait passer un sale quart d'heure à Nasri et M'Vila dans l'axe. Et, en bon Viking, il a lâché quelques tacles assassins dans les jambes des Français.

Kallström (7,5) : Impérial. Positionné plus bas que contre les Anglais, il a formé un mur dans l'axe suédois en compagnie de son pote Svensson. En même temps c'est de la triche, il connaît tous les Français par cœur. Offensivement, il s'est associé à Ibra et a distillé de nombreux caviars à ses attaquants et ailiers qui ont pu s'amuser grâce à lui.

Ibrahimović (6,66) : Le diable en personne. Il a montré à Benzema le fossé qui le séparait du gratin. Il a réalisé des gestes de grande classe, des passes, des ouvertures, des crochets et ce but venu d'ailleurs, d'un endroit que lui seul connaît. Zlatan a aussi déjà déchu Balotelli de son titre de plus beau buteur de l'Euro, et failli faire un remake de sa talonnade aérienne de 2004.

Larsson (7) : Il a cavalé, il a dribblé, il s'est marré et il a marqué. Larsson a fait l'amour à Clichy et Mexès dès qu'il a eu l'opportunité de les croiser sur son chemin. Pas trop rassurant pour la France en vue du match contre l'Espagne. Sinon, il a inscrit un but de renard, rageur, à la fin du match. À la Larsson, quoi.

Bajrami (1,5) : « Debuchy m'a tuer. » Quand on sort à la mi-temps, c'est qu'on est blessé ou nul. Et là...


Toivonen (2,5) : Très bon lors des 20 premières minutes de la rencontre, il trouve rapidement le poteau sur une grossière erreur de la chèvre Mexès. Mais s'il a été le plus dangereux de son équipe lors du premier quart de match, il s'est ensuite éteint. 10/4 = 2,5. S'il avait joué un peu plus longtemps, il aurait facilement pu être dans les meilleurs de sa team.

Wilhelmsson (8,17) : On se foutait de sa gueule et critiquait ses choix de carrière. Résultat, il s'est vengé sur Debuchy, qui a pris deux petits ponts de la part du mannequin. À part ça, il a multiplié les appels et les courses dans la profondeur et son entente avec Ibra a fait du mal aux Bleus. Il aurait pu marquer un but s'il n'avait pas voulu entrer dans les cages comme un con. Bons baisers de Nantes.

Wernbloom et Holmén (3,5) : Pas grand-chose à se mettre sous la dent. Au moins, ils pourront toujours se dire qu'ils ont pris part à la rencontre qui aura vu la Suède faire chuter la France.

Thor (2,5) : Pas de pluie, pas d'orages, le dieu nordique aura simplement porté chance à ses protégés. Pas terrible après avoir arrosé l'Ukraine et la France samedi dernier.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40