1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Chelsea/PSG

Ibra : une dernière danse ?

Un grand joueur de petit match. On serait putassier à souhait, c'est ainsi que l'on qualifierait Zlatan Ibrahimović en Ligue des champions. Un mec qui plante des buts en phase de poules – quand ça ne sert à rien – et qui se rate souvent quand les matchs comptent, c'est-à-dire au printemps. Ce soir, à Stamford Bridge, le numéro 10 du PSG peut changer l'histoire. Son histoire.

98 52
Il faut en avoir, pour douter d'un mec qui vient de coller 94 caramels en 119 matchs avec le PSG depuis son arrivée en 2012. Pourtant, ils sont peu à miser sur un but de Zlatan Ibrahimović à Stamford Bridge, ce soir, en huitième de finale retour de Ligue des champions. Quand on papote avec des fans de Paris pour savoir qui fera la différence chez les Blues, on entend du Javier Pastore, du Cavani, du David Luiz et même du Lavezzi. Ibra ? Jamais. Le Suédois n'est pas connu pour briller dans les rencontres à élimination directe. Incroyable pour un mec qui pèse 43 buts en Ligue des champions (en 107 matchs). Seulement voilà, sur les 43 buts, seulement 7 ont été inscrits quand les matchs comptaient pour de vrai (Ibra a disputé 34 rencontres à élimination directe en C1). Pis, il aura fallu attendre six saisons de LDC pour voir son nez se la raconter après un but dans un match à élimination directe. C'était le 23 février 2010 face à Stuttgart, avec la liquette du Barça sur le dos (1-1).

Avant ce but, l'actuel numéro 10 du PSG avait passé dix-sept matchs à chercher la faille comme un vulgaire amateur. Dix-sept matchs disputés avec l'Ajax, la Juventus et l'Inter Milan sans que l'ogive ne trouve la cible. Cela semble presque irréel tant l'homme marche sur l'eau depuis qu'il a rejoint Paname. Dans la capitale, Zlatan a joué 21 matchs de C1 pour 15 buts et 7 passes. Des stats de seigneur qui ne l'aident pourtant pas à faire de lui un crack quand le printemps européen pointe son blase. On doute de lui. Encore. Toujours. Mais au sein du vestiaire, on a envie de croire en son Cyrano. Sur les ondes de RMC, Yohan Cabaye a clamé haut et fort que leur attaquant numéro 1 était dans le coup malgré tout : « Ibra a eu les occasions pour marquer au match aller, mais il n'a pas réussi malheureusement. Là, il va être très motivé. Ça va être un grand match, et les grands joueurs sont toujours là dans les grands matchs. J'espère qu'Ibra sera la clé et qu'il va pouvoir nous qualifier. »

Un buteur de championnat


Au vrai, à bientôt 34 ans, c'est sans doute la dernière fois que Zlatan Ibrahimović aura la possibilité de faire basculer une double rencontre européenne de son côté. Aussi génial et talentueux qu'il puisse être, Ibra n'a jamais joué une finale de C1. Son CV comporte, au mieux, une demi-finale disputée avec le Barça en 2010. C'est mince pour un mec aussi talentueux. Mais voilà, là où CR7, Messi ou Drogba savent se montrer dans les grandes soirées européennes, Ibra n'a jamais su le faire. Même quand il surfait avec l'AC Milan, il a trouvé le moyen de saloper ses deux matchs face aux Spurs de Tottenham en 8es de finale 2011 (0-1, 0-0). Nerveux, planqué, maladroit, inefficace, contre-productif, égoïste, quand la pression monte sur la scène européenne, le natif de Malmö en perd son football. C'est presque un cas d'espèce.

Et si, au fond, Ibrahimović n'était pas fait pour ses soirées européennes. Sinon, comment expliquer qu'un homme avec neuf titres de champions dans 4 pays différents (Pays-Bas, Espagne, Italie, France) puissent à ce point se planquer en Europe ? Après tout, cela coïnciderait bien avec le personnage. Un mec qui ne fait jamais rien comme tout le monde. Qui préfère tenter une aile de pigeon aérienne quand d'autres mettent simplement le crâne pour pousser la balle dans le but vide. Même s'il ne marque pas à Stamford Bridge, ce soir, Ibrahimović laissera une trace unique dans l'histoire du PSG. Mais le Suédois voit toujours plus grand. Et si c'était enfin son heure ? Si son talent ne devait briller qu'une seule fois ? Éliminer José Mourinho, chez lui, avec un but, serait historique. On en oublierait ses ratés précédents et sa blessure de l'an dernier qui l'avait privé du match retour du quart de finale. Car, aujourd'hui, le meilleur match de Ligue des champions du Suédois avec la tunique parisienne n'est pas Anderlecht, ni Lisbonne ou Leverkusen. Non, c'est Barcelone. En 2013. Ce soir-là, le géant avait envoyé ses copains au but par quatre fois. Quatre caviars. Seul Pastore ira au bout. Hasard ou pas, c'est sans doute le meilleur match du PSG à l'extérieur en Ligue des champions face à un cador européen. Une rencontre où Ibra avait été grand. Pour une fois.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Son CV comporte, au mieux, une demi-finale disputée avec le Barça en 2010" et celle avec Milan en 2012 contre le Barça, où il donne une passe dé au Camp Nou. Le chant du cygne Nesta.
Chi Huam Dahlbeck Niveau : District
Ce soir, Ibra va nous mettre le cadabra qui va avec ! Z'allez voir !
Comme dirait Courbis : "Même un but de la bite ça me va!!"

Par contre Zlatan, plutôt que de tirer les coups francs dans le mur, laisse les à David Luiz !
Je ne peux pas croire que ce joueur finira sa carrière en donnant raison à tous ceux qui soutiennent cette thèse selon laquelle il ne serait pas grand dans les grands matches. S'il reste sur la lancée du match aller et que ça passe ce soir, il se pourrait que ce soit son année en LDC, enfin.
Sinon, les malédictions sofoot, vous en avez entendu parler? On voulait un article sur Courtois, ou sur Terry,ou sur Cahill nous
PhoenixLite Niveau : Loisir
Qu'il refasse son match de l'aller ou il bouffe Terry et Cahill dans quasi tous les domaines (aérien notamment).
Ce sera déjà pas mal pour bousculer Chelsea.
On a d'autres mecs qui savent marquer des buts si besoin.

Bon, après s'il veut en coller 3, grand bien lui fasse hein :D
Guardinho Niveau : CFA2
C'est un peu un faux débat, je trouve.
Certes, il a pas toujours été au top, mais bon faut reconnaître également que c'est un peu une question de rendez-vous manqué, Ibra ayant joué dans des grands clubs au "mauvais" moment : un peu trop tôt pour l'Inter, trop tard pour le Milan. Avec la Juve, il était encore un peu jeune, c'est après qu'il a commencé à devenir un gros buteur...
Reste son semi échec au Barca, mais là encore ils étaient les champions sortants : on va pas leur reprocher de ne pas avoir gagné 3 ans de suite la LDC non plus...
eh Oui!!!
J'aime ce genre d'article avant match... A chaque fois que vs parlez d;un joueur quelques hueres plutot, il brille avec son equipe...
C'est pas si marrant ça!!!
Guardinho Niveau : CFA2
Message posté par Guardinho
C'est un peu un faux débat, je trouve.
Certes, il a pas toujours été au top, mais bon faut reconnaître également que c'est un peu une question de rendez-vous manqué, Ibra ayant joué dans des grands clubs au "mauvais" moment : un peu trop tôt pour l'Inter, trop tard pour le Milan. Avec la Juve, il était encore un peu jeune, c'est après qu'il a commencé à devenir un gros buteur...
Reste son semi échec au Barca, mais là encore ils étaient les champions sortants : on va pas leur reprocher de ne pas avoir gagné 3 ans de suite la LDC non plus...



'Tain j'ai réussi à écrire 4 fois "un peu", ça pique les yeux bordel
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 5
"Sinon, comment expliquer qu'un homme avec neuf titres de champions dans 4 pays différents (Pays-Bas, Espagne, Italie, France) puissent à ce point se planquer en Europe ?"


Cette stat aurait éventuellement un sens si Zlatan avait été champion avec Twente, Séville, Udinese ou Bastia. On n'est jamais champion tout seul surtout quand on joue pour l'équipe favorite hein!En vrai Ibra s'est toujours retrouvé en difficulté quand son équipe était en position d'outsider.
Harry LoCKhart Niveau : District
Allez Ibra, la dernière danse, avant l'ombre et l'indifférence.
Tout ça.
zinczinc78 Niveau : CFA
Avant l'ombre et l'indifférence ?
georgesleserpent Niveau : Loisir
Déjà, il est bon de rappeler qu'il est pas mauvais dans les grands RDV. Il est peut être décevant compte tenu de son talent, mais il est pas mauvais. Contre le barca en 2013, 100% des buts du PSG viennent de lui (1 but et 2 passe décisives sur les 3 buts marqués par le PSG)
Ensuite, disons qu'il a quand même largement des circonstances atténuantes, dans le sens où il a en permanence 2-3 joueurs sur le dos, du fait qu'il est très clairement l'arme N°1 du PSG. Il a également ce marquage particulier en L1, sauf qu'il est plus simple de se défaire du marquage de Djilobdji et Morel que de celui de Terry et Cahill. Et c'est justement du fait qu'il a en permanence 2 joueurs sur lui qu'il est vital pour le PSG, puisqu'il libère énormément d'espace pour ses coéquipiers. Par exemple, je peux pas m'empêcher de penser que s'il avait été là au retour l'année dernière face à Chelsea, le PSG passait (ou tout du moins se faisait pas autant bouffer). On vit quand même à une époque où le niveau tactique fait que souvent, dans les gros matchs, la star de l'équipe pèse peu sur le jeu. Par exemple, Messi en finale de CDM, Ozil à chaque gros matchs d'Arsenal, ou CR qui n'a aucune influence sur le jeu du réal. Et c'est tout à fait normal dans le sens où la star de l'équipe ne peut pas faire la moindre action sans 2 types de haut niveau sur le dos. Dans ce cas là il est extrèmeemnt difficile de s'exprimer.

Voilà à mon avis des facteurs d'explication. Même si dans le cas du Z, quand je le vois jouer, je me dis que c'est autant un problème d'attitude que de difficulté. Mais ce problème d'attitude est un peu le gros obstacle à l'éclosion totale de son talent. Et je peux pas m'empêcher de penser que si il a, comme le suggère l'article, toujours eu la possibilité de régler son problème d'attitude, il l'aurait déjà fait depuis longtemps et aurait eu une carrière tout autre. Et je vois pas pourquoi il réussirait ce soir. Donc pour conclure, ça me fait chier de le dire mais moi je crois plus en un Z excellent dans les grands RDV; je crois pas qu'il fasse un match à la hauteur de son talent ce soir. Il plantera peut être un but, voir deux si il en a l'occasion (ce qui sera déjà très bien). Mais il a le talent de faire beaucoup mieux.
gaiusbaltar Niveau : DHR
alors j'ai envie de croire Mathieu se dit "je dis du mal d'Ibra du coup il sera bon" et venant d'un Pastoriste convaincu, ça m'étonnerait pas.
sinon si ça se passe très mal pour Paris ce soir, on vous recommandera de laisser le site en maintenance pour Monaco la semaine prochaine.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Harry LoCKhart
Allez Ibra, la dernière danse, avant l'ombre et l'indifférence.
Tout ça.


Bravo pour la référence. On parle beaucoup de Radiohead ou des Libertines en terme de groupe de Rock, mais à mon avis Kyo a rien à leur envier.
labastille Niveau : DHR
Bordel vous avez pas pu vous en empecher ,à force vous le savez que vous etes des vrais chats noirs .
à chaque fois vous portez la poisse ,vous pouviez pas faire un article sur un joueur de chelsea ?
ça y est j'ai perdu tout espoir pour ce soir ,la malédiction sofoot est en marche ....
gaiusbaltar Niveau : DHR
Message posté par zinczinc78
Avant l'ombre et l'indifférence ?


2 références à Kyo la même seconde... la France sombre.
JoeLeTaciturne Niveau : DHR
Alors voila, j'ai été happé par la hype Society et y'a des articles très sympas, je vous le conseille.

En échange de ce petit coup de pub, j'en appelle à l'union sacrée. Faites marcher la malédiction Sofoot à plein régime, je veux un article sur Courtois, un sur Hazard jamais là dans les grands matchs, et un Pourquoi Chelsea va se qualifier ce soir à Stamford Bridge.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
C est peut être la limite de son talent, formidable mais avant tout perso plus qu autre chose. La ou un Drogba a pu transcender les blues maintes fois en C1 ( et l inverse est aussi vrai), Ibra qui joue pour sa gueule toute l'année ne peut pas atteindre ce niveau de dépassement qui suppose une integration totale à son environnement.

J'espère toutefois me tromper, il est temps pour Paris de s'imposer et de lancer la déchéance de Mourinho.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par gaiusbaltar


2 références à Kyo la même seconde... la France sombre.


C'est pas ma faute si t'as jamais été foutu de serrer sur cette chanson.. Et puis si je peux me permettre, Kyo est comme le PSG, originaires des Yvelines.. La référnece est donc tout à fait justifiée !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Top 10 : Rouge de honte
98 52