En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Barrages Euro 2016
  2. // Danemark-Suède (2-2)

Ibra envoie la Suède à l'Euro

Zlatan n'assume jamais son statut dans un grand match ? Tu parles ! Grâce à un doublé de son géant, la Suède accroche le nul au Danemark (2-2) et se qualifie pour l'Euro. Le Z ne pouvait pas manquer ça.

Modififié

Danemark 1-2 Suède

Buts : Poulsen (81e) et Vestergaard (91e) pour le Danemark // Ibrahimović (19e, 76e) pour la Suède

Zlatan Ibrahimović sera bien à l’Euro. Oui, d’abord Zlatan, car il faut bien reconnaître que la Suède devra pour beaucoup sa présence en France au Parisien. Ce mardi soir, c’est encore lui qui a ouvert la marque dès la 19e minute à la conclusion d’une jolie combinaison sur corner. Puis qui a définitivement validé la qualification de la Suède en signant son doublé sur un coup franc parfait à la 76e. Ses dixième et onzième buts en qualification. Les Danois feront ensuite preuve d'un bel orgueil pour inscrire deux buts par Poulsen et Vestergaard, mais ce sera déjà bien trop tard. Tandis que la France essaie tant bien que mal de reprendre le cours normal de sa vie, la Suède continue de vivre au même rythme : celui de Zlatan évidemment.

Zlatan assume son statut, première édition


Après sa défaite 2-1 à Stockholm samedi soir, le Danemark attaque logiquement très fort la rencontre. La volonté est claire : mettre d’entrée la tête de la Suède sous l’eau. L’effort manque d’ailleurs de payer très vite. Sur une déviation en pivot de Poulsen, Källström parvient en effet miraculeusement à enlever le ballon en l’envoyant sur la barre, puis Delaney reprend au-dessus (8e). La Suède a eu très chaud et continue à être sous grosse pression lors des minutes suivantes. Jusqu’à un corner obtenu par Forsberg. Källström le tire au sol un peu en retrait, Ibrahimović a décroché et surprend totalement la défense danoise. Grâce à son géant, la Suède prend l’avantage totalement contre le cours du jeu (19e, 0-1).

Le Danemark doit désormais marquer deux fois pour arracher la prolongation et a beaucoup de mal à réagir. Ibra a même une énorme occasion de doubler la mise, mais Schmeichel fils réalise une superbe sortie (27e). Isaksson répond, lui, présent sur un bon coup franc d’Eriksen (31e). Mais le Danemark n’y est plus vraiment, et Agger passe même à deux doigts de marquer contre son camp (39e). Le temps pour Källström de prendre un jaune et pour Bendtner de démontrer une nouvelle fois qu’il n’a rien à faire à la pointe d’une sélection nationale, et Martin Atkinson peut renvoyer tout le monde aux vestiaires.

Zlatan assume son statut, deuxième édition


Pour la reprise des débats, Delaney a cédé sa place à Krohn-Dehli, et le Danemark retrouve un peu d’allant. Sans parvenir toutefois à inquiéter plus que cela Isaksson. Même si Johansson manque également de peu de marquer contre son camp (52e). Bendtner continue, lui, son chemin de croix et finit par être logiquement remplacé - sous les sifflets - par Rasmussen (60e). Mais la Suède continue de gérer tranquillement. Le Danemark ne parvient à être vraiment dangereux que sur coups de pied arrêtés. Sur un corner, il faut d’ailleurs un gros sauvetage de Larsson puis d’Isaksson pour empêcher Eriksen d’égaliser (72e). Dans la foulée, Zlatan clôt les débats sur un coup franc déposé dans la lucarne de Schmeichel (76e, 0-2).



Poulsen décolle bien de la tête pour sauver l’honneur quelques minutes tard (81e, 1-2), puis Vestergaard finit même par égaliser sur corner (91e, 2-2), mais la messe est déjà dite. Ou plutôt Zlatan a déjà donné la messe. Après avoir manqué le Mondial brésilien, le Z ne pouvait décidément pas manquer l’Euro en France.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) il y a 3 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 35
il y a 4 heures Dupraz quitte le TFC 118 il y a 5 heures Robinho en route vers Sivasspor 39 il y a 8 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7