1. //
  2. // 31e journée
  3. // VfB Stuttgart/Schalke 04

I. Traoré : « Je voulais être écrivain »

Le hasard a bien fait les choses pour Ibrahima Traoré. Devenu pro à une époque où il aurait aimé publier sa prose, le natif de la région parisienne aligne aujourd'hui les kilomètres et les dribbles pour le VfB Stuttgart. Actuellement capitaine de l'équipe nationale de Guinée, investi à fond contre le virus Ebola, c'est peu dire que le petit (1,72m) Ibrahima est devenu grand.

Modififié
Tu as grandi dans la région parisienne, et tu es parti très tôt en Allemagne...
Je suis né à Villepinte, j'ai grandi à Charenton-le-Pont, dans le 94. Ma famille vit aujourd'hui à Pantin. Je suis parti à 18 ans en Allemagne. Ce fut vraiment un hasard. On jouait en bas, dans mon quartier, je faisais la misère à mes potes (rires), et il y a un agent qui est venu me voir pour me dire que j'étais un bon joueur et qu'il pouvait m'aider. Au début, je croyais que c'était un mytho. Il a insisté à plusieurs reprises, il m'a même payé le billet. Ma mère m'a poussé à y aller, sinon je ne serais pas parti. Je me suis retrouvé à Berlin, au Hertha. J'ai fait un essai avec les U19, puis la réserve. Et puis au bout de deux entraînements, ils m'ont pris.

Tu jouais en club à l'époque, non ?
Ouais, je jouais à Levallois. Mais si on n'était pas venu me chercher, je n'aurais pas bougé. Je jouais en CFA, je faisais des études. J'ai eu un bac L, d'ailleurs. Je voulais devenir écrivain.

Et comment ça se passe, le fait de débarquer dans un pays qui t'est complètement étranger ?
À partir du moment où je suis arrivé au Hertha, je me suis mis dans la tête qu'il fallait que je passe professionnel. Re-mis dans la tête, plutôt. Plus jeune, c'était une obsession. J'avais même fait des essais dans des clubs, mais ils ne m'avaient pas pris. Alors ça m'a refroidi. Quand je suis arrivé à Berlin, je n'étais plus aussi obsédé. Mais je me suis remis dans le bain.

Tu as fait des essais où ?
À West Ham, au Mans et à Amiens.

Et pourquoi tu n'as pas été pris ?
Parce qu'ils estimaient que j'étais trop petit. J'ai fait un essai à Clairefontaine, aussi, où on m'a dit que je n'étais pas assez bon.

Et ça n'a pas été trop dur, l'adaptation en Allemagne ?
Quand je suis arrivé, je ne me suis pas dit que je pourrais avoir le blues. De toute façon, je n'étais jamais vraiment tout seul. Au début, j'étais à l'internat du Hertha, et il y avait un Canadien avec qui je traînais beaucoup, on parlait anglais. Quand j'ai déménagé, mon frère est venu me rejoindre. Sinon, je me suis bien évidemment mis à fond dans le foot. Je me suis aussi mis à fond pour apprendre la langue. Résultat : je parlais couramment au bout de sept mois. C'est à ce moment-là que j'ai signé mon premier contrat pro.

T'étais pas dégoûté de ne faire qu'un seul match de Bundesliga avec le Hertha, le club qui t'a donné la chance de devenir pro ?
Oui, c'est vrai que j'étais un peu dégoûté. Mais regarde le hasard du football : le coach de l'époque (Lucien Favre, ndlr) ne m'a pas fait jouer, il m'a dit que je n'avais pas le physique pour jouer en Bundesliga, et aujourd'hui, c'est lui qui me fait venir à Mönchengladbach. C'est fou comme les chemins se recroisent, non ? (rires) Mais d'un autre côté, c'est un mal pour un bien : je sortais beaucoup, je faisais beaucoup la fête, je ne savais pas ce que c'était, être pro. Je n'avais pas encore pris conscience de tous les efforts que ça demandait. Mentalement, je n'étais pas prêt.

Par la suite, tu es allé à Augsburg, en D2. Tu penses que ça a servi ta carrière que de passer par l'antichambre de la Bundesliga ?
Je pense que ce qui m'a vraiment aidé, c'est d'arriver dans une équipe qui voulait monter pour la première fois de son histoire. Ils avaient recruté beaucoup de joueurs de D1, donc le niveau était très élevé. De plus, le coach (Jos Luhukay, ndlr) m'a laissé énormément de libertés, je faisais ce que je voulais.

À Augsburg, vous jouez la montée à l'issue de la saison 09/10. En barrages, vous jouez Nuremberg. Vous perdez 1-0 là-bas, et au retour, tu te fais expulser...
On fait une super saison, et en barrages, ça part en sucette. Je m'embrouille avec un type (Juri Judt, ndlr), il insulte ma mère, j'insulte sa mère, on s'embrouille, j'ai perdu mes nerfs parce que je sentais que c'était mort (au moment où Traoré se fait expulser, à la 56e, Nuremberg menait déjà 1-0, ndlr). Mais le rouge n'a étonné personne : ils savaient que j'étais un peu impulsif (rires). Je me suis calmé depuis.

Vidéo

Et puis tu enchaînes, tu te retrouves à Stuttgart.
En fait, ils voulaient me prendre juste après cette saison. Il me restait un an de contrat. Augsburg m'a gardé. Je leur ai dit que je partirais en fin de saison, quoi qu'il arrive. Au début, je n'ai pas beaucoup joué, et à la fin, je me suis blessé pour quatre mois. Et puis je suis arrivé à Stuttgart, blessé, mais dans un gros club qui me voulait vraiment.

Et là, c'est un autre niveau.
Imagine, je me suis retrouvé à jouer à l'entraînement contre Khalid Boulahrouz, c'était vraiment chaud au début !

Et puis, dans un gros club comme le VfB Stuttgart, champion à plusieurs reprises, c'est plus exigeant.
Je m'étais habitué au fait de ne plus défendre. À Augsburg, le coach faisait tout pour que je me concentre uniquement sur l'attaque. À Stuttgart, j'ai dû réapprendre tout ça. Au VfB, les ailiers courent environ 11 kilomètres par match. Ça n'existe pas en France, ça! Dans un premier temps, c'était compliqué de courir partout, de répéter les efforts tout en gardant de la lucidité. La deuxième saison, j'ai fait une bonne préparation, je n'ai plus eu de pépins physiques, et ça s'est vu.

Tu as pas mal joué avec Bruno Labbadia, mais après son éviction, ça s'est moins bien passé avec Thomas Schneider. Pourquoi ?
Une incompréhension totale. Il comptait sur moi, mais il ne me faisait pas jouer. Gladbach est venu en décembre pour me prendre au mercato d'hiver contre une somme d'argent (il me restait un peu plus de six mois de contrat), mais ils ont refusé, arguant qu'ils avaient besoin de moi. Mais je n'ai pas beaucoup plus joué pour autant. Incompréhensible.

Ce qui est vraiment incompréhensible, c'est comment une équipe comme Stuttgart, avec beaucoup de joueurs de qualité (Maxim, Harnik, Ibišević, sans oublier le jeune Timo Werner) se retrouve à jouer le maintien ?
Quand tu vois notre effectif, quand tu vois notre banc, on doit jouer les places européennes. C'est ce qui était prévu en début de saison. Par la suite, il y a un changement de coach, donc de concept. Et puis, là, on a encore un nouveau coach (Huub Stevens, ndlr). Et puis, là où on n'a pas fait attention, c'est qu'on ne s'était jamais dit que c'était critique, jusqu'à ce qu'on se retrouve vraiment dans l'Abstiegskampf.

Le vrai problème, c'est que vous avez beaucoup mené au score cette saison, et qu'à la fin, vous avez fait soit match nul, soit perdu. Vous avez perdu 30 points comme ça...
... et je crois qu'on a pris 15 buts dans le dernier quart d'heure. Un truc de dingue. Regarde, lors du dernier match contre Gladbach, on prend un but à la 89e... Si on avait gagné ce match, on ne serait pas sauvés, mais ça nous aurait fait du bien mentalement, avec quatre points d'avance sur la 16e place. On enchaîne les records négatifs, notamment une série de huit défaites, alors qu'on jouait contre des équipes à notre portée.

Ton départ en fin de saison au Borussia Mönchengladbach était un secret de polichinelle. Néanmoins, il a été officialisé il y a quelques jours seulement. De ton côté, tu n'as jamais rien dit. Pourquoi ?
Parce que j'ai du respect pour mon club. Même si j'aurais dû partir avant. Je devais signer à Schalke cet hiver, mais ça s'est pas fait. Puis Gladbach me voulait dès cet hiver, le coach ne m'a pas laissé partir. Alors je me suis tu et j'ai signé pour la saison prochaine. En attendant, je donne tout ce que j'ai pour Stuttgart.

Tu es international guinéen, tu as été nommé capitaine il y a quelque temps. La Guinée, en ce moment, on en parle beaucoup à cause du virus Ebola, qui a tué une centaine de personnes depuis janvier. Comment tu t'es organisé à l'annonce de ce drame ?
Au début, je n'avais pas pris conscience de l'ampleur du virus. Puis quand j'ai compris que c'était très sérieux, et avec mon coéquipier Antonio Rüdiger (de mère sierra-léonaise, ndlr), on a fait un don via ma fondation en Guinée. Et puis mon frère – qui est aussi mon attaché de presse – est allé voir les autres joueurs internationaux guinéens et on a fait des vidéos qu'on a mis sur une page Facebook. On va voir comment la situation évolue, si le virus est sous contrôle ou non. J'ai demandé aux internationaux qu'on se rassemble pour faire un don commun.

Il y a aussi des joueurs du continent comme André Ayew ou Yaya Touré qui disent qu'il faut se mobiliser contre le virus. Mais concrètement, comment ça se traduit ?
C'est bien d'envoyer des messages de soutien, ça poussera sûrement les gens à faire des dons. Mais nous, les joueurs du pays, c'est notre devoir d'aider les nôtres, ceux qui nous adulent. Bon après, ça met en lumière le problème plus que ça ne le résout fondamentalement. C'est risqué de se rendre en Guinée en ce moment. Je devais y aller en fin de saison, mais je n'ai pas le droit.

En début d'interview, tu m'as dit que tu avais fait un bac L et que tu voulais devenir écrivain. Tu peux m'en dire plus ?
J'aimais jouer au foot, c'est une chose. En L, j'avais des tas de livres à lire. Beaucoup de mes camarades de classe trouvaient ça relou, mais moi, j'ai lu des bouquins qui m'ont passionné. Je suis devenu un grand fan de Frédéric Beigbeder et de Françoise Sagan. Ils m'ont donné l'envie d'écrire. J'ai gratté quelques trucs que j'ai montré à mes profs, ils m'ont dit qu'il y avait de la qualité, et qu'il fallait que je travaille quelques aspects. Je voulais devenir écrivain, en faire un métier. Aujourd'hui, j'écris encore quelques trucs, je fais le lover, j'écris essentiellement des poèmes pour ma femme (rires).

Il y a des livres qui t'ont marqué ?
J'aime beaucoup L'égoïste romantique. Aimez-vous Brahms... aussi, parce que ça raconte une histoire entre la folie et la raison. Sans oublier Bonjour tristesse. Dans mon quartier, je les rendais dingue. À la fois parce que j'étais fort au foot, mais aussi parce que je lisais des livres (rires).


Propos recueillis par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

AirForceOne Niveau : CFA2
Écrivain c'est rare pour le signaler ! Quand j'ai vu les clubs dans lesquels il a postulé j'ai très vite compris qu'il avait le niveau Bundesliga. Franchement Amiens mec ?
Sinon il a été recalé de Clairefontaine par rapport à son niveau. Je lui dis qu'il a eu raison de ne pas y aller surtout quand on voit les carrières de certains (Bellaid Helmi ou encore Olivier)
KillerCroc Niveau : CFA
Note : 2
"Dans mon quartier je les rendais dingue. A la fois parce que j'étais fort au foot, mais aussi parce que je lisais des livres."
La dualité chez cet homme est unique. Il joue au foot et sait lire. Va pas au Bayern mec, si tu croises Francky ta carrière risque d'être compromise!
"Et pourquoi tu n'as pas été pris ?
Parce qu'ils estimaient que j'étais trop petit."

Ca rend assez bien compte ce constat désolant qui veut que la formation française privilégie les jeunes costaud au jeunes talentueux.
Autant pour un défenseur central c'est plus pratique d'etre costaud mais pour le reste...
Pas mal l'interview.
Sinon le VfB, c'est étrange, ils sont en train de devenir des abonnés à l'Abstiegskampf alors qu'ils ont l'effectif parfait pour faire un bon cocktail entre jeunes joueurs (les Maxim, Traoré, Werner, Rüdiger, Khedira) et joueurs plus expérimentés (Ibisevic, Harnik, Boka, Gentner etc).
Et finalement c'est toujours pareil, la saison démarre bien, de belles promesses dans le jeu, puis on se retrouve avec les opérations "Niemals 2.Liga", "Zusammenhalten". Drôle de club...
Cool de découvrir un mec qui a l'air d'avoir un horizon un peu plus ouvert que bien d'autres.

C'est quand même dingue qu'un Parisien soit obligé d'aller à Berlin pour commencer sa carrière et que les Berlinois soient obligés d'aller à Paris pour trouver un mec. Il y a un truc qui cloche quand même tant les réservoirs de jeunes sont importants dans ces 2 régions mais les clubs ont du mal à sortir et promouvoir des locaux.

Danke Ali. Komm bald wieder !
pas mal cet interview ou le mec n'a pas honte de dire qu'il s'est fait recale parce que les recruteurs l'estimaient pas assez bon. beaucoup auraient trouvé un tas d'excuses pour se justifier
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 96 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 41 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20