Huub Stevens dégaine

Modififié
0 1
Après quelques années passées loin de l’Allemagne, Huub Stevens est de retour en Bundesliga. Et autant dire que l’entraîneur de Schalke frappe fort.

Dans sa biographie éponyme, le coach néerlandais revient notamment sur une période difficile, celle où il entraîné au Hambourg SV (tiens donc…), de février 2007 à juin 2008. Il parle notamment de ses relations difficiles avec certains joueurs, qu’il considère comme égoïstes.

C’est son compatriote Rafael Van der Vaart qui en prend pour son grade. Le 12 avril 2008, Hambourg joue à domicile contre le MSV Duisburg. Enervé à cause de la léthargie de ses joueurs, Stevens déclare à son assistant la chose suivante: « Tu vas voir, Van der Vaart va provoquer son cinquième carton jaune, c’est sûr. Sa femme va fêter son trentième anniversaire, il ne veut pas rater ça » . Ça ne rate pas, en effet, Van der Vaart prend un jaune pour avoir joué la balle après un coup de sifflet de l’arbitre (Hambourg perdra même la rencontre 1-0), il est automatiquement suspendu pour cumul de cartons, et sans son meneur de jeu, le HSV ne fait pas mieux que 0-0 sur la pelouse du Hertha, trois jours plus tard.

Outre Van der Vaart, Huub Stevens a également eu beaucoup de mal avec Mohamed Zidan, qu’il considère comme le joueur le plus égoïste qu’il n’ait jamais entraîné: « Un jour, alors qu’il revenait d’Egypte, Mohamed Zidan a montré à tous ses collègues dans le vestiaire un sac Armani qui contenait environ 200 000 euros. C’est la prime qu’il avait reçu en liquide après la victoire de l’Egypte à la CAN. Toute la journée, il parlait d’acheter une voiture de sport, une maison, des montres, des bijoux. Comment des joueurs qui gèrent leur argent aussi mollement peuvent-ils savoir comment se comporter avec leurs coéquipiers ou bien se mettre dans de bonnes conditions pour l’entraînement ? […] Mohamed Zidan est un pur égoïste, il n’a jamais eu le courage de venir me voir pour me donner son avis quand je maintenais le club à flot. Il a gagné beaucoup d’argent à Hambourg, mais il a laissé tomber le club ainsi que les fans, parce qu’il n’a rien foutu de toute l’année, que ce soit à l’entraînement ou en match » .

Stevens, un amateur du lance-flammes, assurément.

AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Alors déjà, on traite pas VDV, parce qu'il a fait énormément pour le HSV quand il y était, mais autrement, c'est sur que Zidan sans le "e" est un c.on fini...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le plan de l’Anzhi
0 1