Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe B
  3. // Pays-Bas/Portugal
  4. // Notes

Huntelaar et Robben, les fantômes

Sans un très grand Stekelenburg, auteur de parades incroyables, les Pays-Bas auraient pris une valise. Bah ouais, il ne fallait pas compter sur Robben, Sneijder, Huntelaar et Van Persie. Les mecs avaient simplement décidé de ne pas peser. Et même de ne pas jouer?

Modififié
Stekelenburg (7) : Pas serein depuis le début de la compétition, le portier de la Roma s'est rattrapé avec quatre parades de très grande classe. Des parades, toutefois, qui n'ont fait que retarder l'échéance. CR7, c'est plus fort que toi.

Mathijsen (5) : Celui que Christian Jeanpierre a rebaptisé Mike Tyson n'a pas fait honneur au boxeur. Il aurait au moins pu mordre l'oreille de Nani, merde.

Vlaar (5) : Il a le blase d'un chevalier dans un jeu de rôles. Bon, par contre, il n'a rien de chevaleresque, sur la pelouse. À part, peut-être, la carrure...

Van der Wiel (4) : Son Euro pourra malheureusement se résumer à ce « Je me retrouve sur le cul sur le crochet de Ronaldo » , qui met un terme définitif aux espoirs bataves. Valence le voulait avant l'Euro. Ça ferait une sacrée paire avec Rami...

Willems (5,5) : À la rue contre l'Allemagne, le latéral de 18 ans a semblé plus serein, même si ses montées n'ont jamais été très fructueuses. En fait, on se souviendra surtout de son match pour cet énorme tacle les deux pieds décollés sur Moutinho. Si Pepe fait le même, il prend rouge et six matches de suspension.

Robben (3,5) : Depuis ce soir de juillet 2010, où il perd deux duels face à Casillas, Robben n'a rien gagné et a toujours échoué en finale. Après le péno raté en finale de C1, il pensait avoir atteint le summum de la lose. Non. Il en avait gardé un peu sous la semelle pour l'Euro. Ballon d'Or de la tristesse.

Sneijder (5,5) : Quelques éclairs de génie, mais comme tout le reste de son équipe, il semble ne jamais savoir où se positionner ni quoi faire. Il repart à la maison avec, peut-être, la plus belle passe de l'Euro à son actif (cf. l'ouverture pour Huntelaar contre le Danemark). Ouais, c'est vraiment une consolation en carton.

De Jong (5) : Sage depuis le début de la compétition, il a fini par craquer à quelques minutes de la fin, en démontant Raul Meireles. Perdu pour perdu, hein, autant se faire plaiz'...

Van der Vaart (6,5) : Un beau but, une magnifique frappe sur le poteau... Voilà sa réponse à Van Marwijk, qui l'avait fait débuter du banc les deux premiers matches.


Huntelaar (4) : Pas de beau but, pas de magnifique frappe sur le poteau... Voilà sa réponse à Van Marwijk, qui l'avait fait débuter du banc les deux premiers matches. Nulos.

Van Persie (5,5) : Van Persie sur l'aile, c'est un peu comme Samuel Eto'o arrière latéral. Quand c'est pour la bonne cause, ça va, mais quand c'est pour perdre un troisième match consécutif, on se dit que c'est vraiment une belle connerie. Allez, Robin, console-toi : la Juve t'attend quand même...

REMPLAÇANTS :

Afellay (non noté) : N'a servi à rien. Ni plus ni moins.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall