1. //
  2. // Supercoupe
  3. // Dortmund-Bayern (0-2)

Hummels accepte les sifflets

Modififié
0 9
Premier match officiel avec le Bayern, et premier trophée pour Mats Hummels.

Le défenseur allemand, qui avait quitté la Bavière en 2008 pour rejoindre le Borussia Dortmund, a fait le chemin inverse cet été. Pour son premier match sous ses anciennes nouvelles couleurs, il affrontait justement Dortmund en finale de la Supercoupe d'Allemagne.

Un succès 2-0 plus tard, Hummels fait le point sur ses débuts. « En première mi-temps, on a eu de la chance. On n'aurait franchement pas pu se plaindre si mes anciens coéquipiers avaient pris l'avantage. C'était un bon match pour se remettre dans le rythme » , a-t-il fait savoir.

C'était plutôt prévisible : Hummels a été sifflé par son ancien public, qui ne lui a pas pardonné ce transfert. Le défenseur se montre compréhensif. « C'était évident, je n'ai aucun problème avec ça, lorsque les gens expriment leur mécontentement. Le football est quelque chose d'émotionnel et je vis très bien avec ça, même si l'émotion se retourne contre moi » , a-t-il affirmé.

Bon, et Götze, il va être sifflé par ses anciens supporters, lui ? EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Son cas est plus facile que celui de Gotze.
Hâte de voir ce qui va se passer pour ce dernier.
Note : 1
Message posté par toof11
Son cas est plus facile que celui de Gotze.
Hâte de voir ce qui va se passer pour ce dernier.


Pas tellement.
Hummels c'est quand même le faux cul qui n'a pas hésité à critiquer Gotze justement après son départ au Bayern.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
" Le football est quelque chose d'émotionnel et je vis très bien avec ça, même si l'émotion se retourne contre moi ".

Voilà, pas la peine d'aller au clash, de se monter le bourrichon, pas la peine de jouer ça à l'orgueil et de vouloir faire "fermer des bouches".

Le gars dégage autant d'élégance et de sérénité hors-terrain que sur le pré. Comme beaucoup j'imagine, j'ai été très déçu de le voir rejoindre le Bayern, mais ce choix est le sien et il faut le respecter. Ce n'est pas inélégant de quitter un club, auquel tu as tout donné pendant 9 ans, pour rejoindre le club qui t'a formé.

L'inélégance, ce serait de lui en vouloir.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 9