En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Premier Liga
  3. // Zénith Saint-Pétersbourg

Hulk et Witsel font des jaloux au Zénith

Modififié
Igor Denisov et Alexander Kerzhakov n'ont pas eu la chance d'affronter le Krylia Sovetov ce week-end. Ils ont été envoyés en réserve par Luciano Spalletti après avoir refusé de s'entraîner pendant la semaine. La raison ? Les 2 internationaux russes trouvent les salaires d'Hulk et Witsel démesurés.

Recrutés pour environ 100 millions d'euros dans les dernières heures du mercato, les deux joueurs touchent respectivement 6 et 3,5 millions par saison. Igor Denisov, le vice-capitaine du Zénith, est revenu sur les raisons de son courroux. « Je n'ai rien contre l'arrivée de joueurs étrangers au Zénith, mais il doit y avoir un certain équilibre. Oui, le club a acheté de bons joueurs, mais pensez-vous qu'ils sont réellement 3 fois meilleurs que nous ? Pourtant ils gagnent 3 fois plus. Le Zénith compte déjà d'excellents joueurs qui ont gagné autant de titres que ces recrues. À la limite, j'aurais pu comprendre si on avait acheté Messi ou Iniesta. Eux n'ont pas de prix » , a déclaré Denisov.

Ce n'est pas la première fois que Denisov se fait remarquer. Outre des bastons avec des coéquipiers ou des insultes aux entraîneurs adverses, le joueur de 28 ans avait été appelé en renfort pour disputer l'Euro 2008, une sélection qu'il avait refusée pour ne pas être considéré comme un bouche-trou.


ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9