1. //
  2. // Gr. A
  3. // France-Suisse

Hugo Lloris est-il un capitaine trop lisse ?

Face à la Suisse, ce dimanche soir, Hugo Lloris deviendra le joueur ayant porté le plus grand nombre de fois le brassard en équipe de France, à égalité avec Didier Deschamps. Pas mal pour un type que beaucoup voyaient trop fragile pour assumer un statut de capitaine.

1k 24
Trop timide, pas charismatique, pas assez grande gueule… Hugo Lloris capitaine des Bleus, ça a toujours fait jaser. Et on peut le comprendre : le gardien des Spurs n’a pas vraiment le profil du capitaine idéal tel qu’on se le représente habituellement. Du moins pour nous, les gens de l’extérieur. Car si Hugo Lloris est un homme sans fracas, il n’est pas seulement le garçon placide des plateaux télé et des conférences de presse d’avant-match. « On m’a souvent collé une image quand j’avais 20 ans. Celle d’un garçon timide, effacé… Mais ce n’est pas moi » , affirmait-il au Parisien à la veille de l’Euro. Il a raison. Dans l’intimité d’un vestiaire, l’ancien gardien de l’OL sait hausser le ton quand il le faut. Comme ce soir d’avril 2011 où son équipe se fait remonter deux buts en toute fin de match face à Nice, provoquant une colère passée à la postérité.

P. Müller : « Les Français peuvent plus facilement nous chambrer »

Youtube

« Au centre de formation de Nice, c’était un peu le sage, mais parfois, il savait gueuler. » Alain Wathelet
La force du capitaine Lloris est d’être avare de paroles : c’est pour cela qu’il est écouté, et entendu, lorsqu’il décide de la prendre. « Il ne parlait pas beaucoup, mais tout le monde l’écoutait quand il était chez nous. C’était un peu le sage, mais parfois il savait gueuler. C’est pour ça que je ne suis pas surpris qu’il soit capitaine » , appuie le directeur du centre de formation de l’OGC Nice, Alain Wathelet, interviewé par Goal. En imposant cette double personnalité, et au fur et à mesure des grands rendez-vous (capitaine des Bleus à l’Euro 2012, puis à la Coupe du monde brésilienne), le Pierre Palmade des gardiens de but est parvenu à faire taire tous ceux qui réclamaient pour les Bleus des capitaines au leadership plus flagrant. Évra, Mexès, Alou Diarra, Sakho ou même Benzema.


Depuis ses cages, Lloris les a vus entrer, puis sortir de l’équipe de France à tour de rôle. Lui y est resté, brassard enroulé autour du biceps gauche. Calmement.

Un capitaine normal


Hugo Lloris capitaine des Bleus, c’est l’histoire d’un mariage de raison survenu grâce à un timing parfait. Au lendemain de Knysna, Laurent Blanc reprend le groupe France dans un climat ultra tendu, et veut tirer un trait sur la tonne de sales histoires qui ont éloigné l’équipe de France de son public. Reconstruire une sélection capable de gagner des matchs, oui, mais capable aussi de se remettre les Français dans la poche. Quoi de mieux, pour réussir cela, qu’ériger en capitaine celui qui leur ressemble le plus ? Car oui, Hugo Lloris est un homme normal. Il a la gueule d’un mec normal. Il s’habille comme un mec normal. Quand les jeunes licenciés dans des clubs de foot vont chez le coiffeur, ils ne demandent pas la coupe d’Hugo Lloris. Dans un milieu où l’excentricité est devenue reine, lui se distingue par sa normalité.


Fils d’un banquier et d’une avocate niçois, Lloris sait inspirer confiance. Il sait protéger son vestiaire par une communication sans aspérité, mais sait aussi lui mettre un coup de tatane quand il va de travers.
« C’est plaisant d'égaler ce record, mais loin de moi l’idée de me comparer à mon sélectionneur, qui reste une référence. » Hugo Lloris
De son éducation pudique, il a gardé cette modestie qui le rend incapable de se voir aussi grand qu’il n'est vraiment. Il en a donné une nouvelle fois la preuve, lors de la conférence de presse de samedi après-midi, à l’heure de commenter ce record qui lui tend les bras : « Ça ne reste que des statistiques. C’est plaisant, mais loin de moi l’idée de me comparer à mon sélectionneur, qui reste une référence. » Pourtant, du haut de ses 54 capitanats en équipe nationale, Hugo Lloris aussi en est une. Mais n’attendez surtout pas de lui qu’il change cette façon de penser, car c’est ce qui en fait le meilleur capitaine pour ces Bleus-là.



Par Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Et zidane peut-il être entraîneur de foot ? Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci, de faire cela...

Article torche cul made so foot.

Son professionnalisme, sa rigueur ainsi que son courage (le mec ne réfléchit pas dans ses sorties) sont des qualités de capitaine également. On a pas fait suer des mecs comme sorensen ou benaglio dans les cages dans leurs sélections respectives à ce que je sache ?

Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci cela...

Après Pogba, le meilleur joueur techniquement, déstabilisons le capitaine !

Et rien empêche un Evra de faire un discours de remobilisation des troupes quand il le sens bien ;)
Ah oui, toi tu as lu l'article c'est indéniable !
Gunner's Dude Niveau : DHR
Message posté par alejer
Et zidane peut-il être entraîneur de foot ? Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci, de faire cela...

Article torche cul made so foot.

Son professionnalisme, sa rigueur ainsi que son courage (le mec ne réfléchit pas dans ses sorties) sont des qualités de capitaine également. On a pas fait suer des mecs comme sorensen ou benaglio dans les cages dans leurs sélections respectives à ce que je sache ?

Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci cela...

Après Pogba, le meilleur joueur techniquement, déstabilisons le capitaine !

Et rien empêche un Evra de faire un discours de remobilisation des troupes quand il le sens bien ;)


Il aurait été bon de lire l'article avant de le commenter : l'article est plus une défense du capitanat de Lloris qu'autre chose...
Tout viens surtout de sa façon de s'exprimer en conférence de presse. C'est tout simplement insupportable de l'écouter enfoncer des portes ouvertes.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Le problème du capitaine, c'est à mon sens très secondaire. Ce qui se passe dans le vestiaire, de toute manière, reste dans le vestiaire. Et puis oui, si Evra ou n'importe qui veut pousser une gueulante ou remobiliser l'équipe, il peut le faire.

Ce qui me gêne le plus avec Lloris, c'est que je n'arrive toujours pas à savoir si c'est un gardien capable de nous faire gagner l'euro, capable de faire gagner une grande compétition à son équipe. C'est un bon gardien, c'est indéniable, mais fait-il partie des grands ?
Pragmatique Niveau : CFA2
"Article torche cul made so foot."

C'est loin d'être le pire, mais effectivement, je suis souvent horrifié de la baisse de qualité globale depuis environ quatre ans.
Pragmatique Niveau : CFA2
C'est surtout un article de type "réchauffé".Le sempiternel supposé manque de charisme de Lloris, sans doute remis sur le tapis car ses performances sont globalement satisfaisantes.Don il faut dire quelque chose pour meubler.

Surtout pour citer Mexès, A.Diarra et Benzema dans cette fonction.Bien sûr, Sofoot va dire "ces 3 noms, ce n'est pas nous qui les réclamons...C'est le peuple" , afin de se disculper.

Peut-être aussi que Lloris est le seul de la bande à faire un sans-faute sur la conjugaison de tout les temps du mode indicatif,ça peut aider.
Pragmatique Niveau : CFA2
Ma main au feu que si Lloris avait été un homme verbeux, volubile, extraverti...Sofoot, en bon manges-merde, aurait titré "Lloris est-il un capitaine qui en fait trop ?"
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par Elkhabe
Tout viens surtout de sa façon de s'exprimer en conférence de presse. C'est tout simplement insupportable de l'écouter enfoncer des portes ouvertes.


Ils sont tous comme ça.Même Jallet, réputé bon client, sort des banalités.Matuidi, qui doit être l'homme vers qui la presse française tend le plus le micro sur tout une saison de football, aussi.Mandanda, idem.Benzema,Griezmann,Coman...Idem, une horreur.Ce ne sont plus des mots, c'est juste du bruit tellement c'est sans saveur.

Allez, Rami est peut-être le moins prévisible, mais ça ne vola pas haut non plus.A leur décharge, les questions sont quasiment tout le temps stupide.
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par Pragmatique
C'est surtout un article de type "réchauffé".Le sempiternel supposé manque de charisme de Lloris, sans doute remis sur le tapis car ses performances sont globalement satisfaisantes.Don il faut dire quelque chose pour meubler.

Surtout pour citer Mexès, A.Diarra et Benzema dans cette fonction.Bien sûr, Sofoot va dire "ces 3 noms, ce n'est pas nous qui les réclamons...C'est le peuple" , afin de se disculper.

Peut-être aussi que Lloris est le seul de la bande à faire un sans-faute sur la conjugaison de tout les temps du mode indicatif,ça peut aider.


J'oubliais que Sakho a également été cité...Haha.
Les footballeurs là ou ils ont quelque chose à dire c'est sur le terrain, le reste on s'en fout un peu (et eux aussi vu leurs discours en conf)
Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
Je pense qu'un gardien capitaine ça reste d'un point de vue tactique une erreur

Il ne peut pas être prêt de l'arbitre, calmer et discuter

Il faut que le capitaine soit dans le jeu pour intervenir quand ça dérape puisqu'il est supposé être le seul à pouvoir parler
Message posté par Pragmatique
Ils sont tous comme ça.Même Jallet, réputé bon client, sort des banalités.Matuidi, qui doit être l'homme vers qui la presse française tend le plus le micro sur tout une saison de football, aussi.Mandanda, idem.Benzema,Griezmann,Coman...Idem, une horreur.Ce ne sont plus des mots, c'est juste du bruit tellement c'est sans saveur.

Allez, Rami est peut-être le moins prévisible, mais ça ne vola pas haut non plus.A leur décharge, les questions sont quasiment tout le temps stupide.


Putain Matuidi, chacune de ses interviews est un cours de com'.
J'aime le joueur (même s'il est dans le dur), mais sa com' c'est un bisounours le mec
Lloris est-il un joueur trop lisse ?... Je ne lui trouve aucun charisme, je le trouve bon mais sans plus, jamais transcendant et Mandanda lui est même supérieur depuis 2-3 ans. Quand je pense que certains (français/lyonnais chauvins) voyaient en lui "le meilleur gardien du Monde" il y a quelques années : on croit rêver. Il est loin bien loin des Neuer-Buffon-Courtois-De Gea...
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par Zimedine Zimdane
Je pense qu'un gardien capitaine ça reste d'un point de vue tactique une erreur

Il ne peut pas être prêt de l'arbitre, calmer et discuter

Il faut que le capitaine soit dans le jeu pour intervenir quand ça dérape puisqu'il est supposé être le seul à pouvoir parler


Quand le gardien est capitaine,cela signifie pour moi que personne ne peut ou ne veut de la fonction.Donc, par défaut, celui qui est par définition titulaire indiscutable s'y colle.

Après, peut-on vivre sans capitaine ? Je fais la scission entre la fonction et le rôle.La fonction ? Se plier aux protocoles d'avant-match, signer la feuille de match, assurer les formalités procédurières...

Le rôle ? Comme l'entraîneur n'est pas sur le terrain, il faut, pour des raisons pratiques, un relais sur le terrain pour faire le lien.

Mais je soupçonne cette EDF, depuis 2010, de rechigner à endosser cette résponsabilité.D'ou le choix de Lloris.

Quand je jouais au foot, notre capitaine était le joueur le plus doué pour une question de légitimité (en plus, nous avions tous un an d'écart maximum donc le critère de l'expérience ne comptait pas).Le vice-capitaine était le second joueur le plus doué.

Cela équivaudrait à nommer Griezmann ou Payet.Veulent-ils le rôle à ce jour ? Je ne pense pas.Sagna,Koscielny, Rami sont les plus âgés des titulaires, mais ça ne serait pas sérieux.Evra ? 2010 est passé par la.Alors lorsque Deschamps balaye du regard les 23 joueurs tout en se frottant la barbe qu'il n'a pas, Lloris est le seul choix possible.
Go_Scousers Niveau : CFA
Message posté par GalateaTêtenjoy
Le problème du capitaine, c'est à mon sens très secondaire. Ce qui se passe dans le vestiaire, de toute manière, reste dans le vestiaire. Et puis oui, si Evra ou n'importe qui veut pousser une gueulante ou remobiliser l'équipe, il peut le faire.

Ce qui me gêne le plus avec Lloris, c'est que je n'arrive toujours pas à savoir si c'est un gardien capable de nous faire gagner l'euro, capable de faire gagner une grande compétition à son équipe. C'est un bon gardien, c'est indéniable, mais fait-il partie des grands ?


Il le prouvera d'autant plus si l'on réussi à gagner l'euro avec une charnière Koscielny - Rami.
Gunner's Dude Niveau : DHR
Jamais très bien compris les débats que pouvaient susciter la question du capitanat : on ne parle, il faut le rappeler, que d'un vulgaire bout de papier (à moins que ce soit du plastique) que l'on passe autour du bras : cela ne préjuge en rien des "rapports d'autorité" d'un vestiaire. En tant qu'objet hautement symbolique, très certainement perçu comme une récompense par les joueurs, la seule question qui se pose c'est : est-ce que le joueur qui l'a reçue le mérite? Concernant Lloris, la réponse est pour moi positive (tout comme, si Payet continue sur cette lancée et s'impose comme le dépositaire du jeu de l'EdF à plus ou moins long terme, il ne serait pas absurde de le voir porter ce fameux brassard). En cela, Lloris est un choix par défaut : le seul joueur (avec Evra, qui ne revêt pas le brassard pour les raisons que l'on sait) qui a réussi à s'inscrire dans la (longue) durée avec l'EdF (sans oublier Kos).

Pour le reste, c'est à dire pour les pôles réels de cette équipe, ils n'ont nul besoin du brassard de capitaine pour s'imposer : il est d'ailleurs révélateur qu'Évra est récemment parlé de Lloris comme du "capitaine officiel" (preuve que des capitaines, il y en potentiellement d'autres, à commencer par le latéral).

Bref ce long pavé pour dire que ce débat est finalement peu intéressant.
JimPooley Niveau : CFA2
Le capitanat est une fonction principalement symbolique. Le seul rôle réglementaire du capitaine est d'être l'interlocuteur privilégié de l'arbitre en cas d'incident (bagarre, interruption de match,...), et accessoirement de faire le toss. Il peut y avoir un leader technique (qui replace ses partenaires ou modifie en temps réel le schéma tactique) ou un leader de vestiaire (qui se charge de la motivation, de la cohésion du groupe et qui intervient à la mi-temps), et il arrive fréquemment que ces rôles soient tenus par le capitaine, mais ça n'a rien d'obligatoire. Les consignes du coach sont souvent transmises par le milieu de terrain ou le latéral qui est du côté du banc (donc ça change à la mi-temps) ou par les remplaçants.
Alors oui, du point de vue journalistique, et uniquement de ce point de vue, le capitaine est le porte-parole de l'équipe... On comprend que les journaleux soient déçus par les prestations de Lloris dans ce domaine! Mais sinon ça n'a aucune importance.
Message posté par alejer
Et zidane peut-il être entraîneur de foot ? Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci, de faire cela...

Article torche cul made so foot.

Son professionnalisme, sa rigueur ainsi que son courage (le mec ne réfléchit pas dans ses sorties) sont des qualités de capitaine également. On a pas fait suer des mecs comme sorensen ou benaglio dans les cages dans leurs sélections respectives à ce que je sache ?

Je n'aime pas du tout ce type de barrière que l'on met à un tel. Lui est incapable de faire ceci cela...

Après Pogba, le meilleur joueur techniquement, déstabilisons le capitaine !

Et rien empêche un Evra de faire un discours de remobilisation des troupes quand il le sens bien ;)


Mes excuses SO FOOT et ses lecteurs, le titre ne m'a pas donné la force de lire, je pensais savoir à quoi m'attendre... Je maintient par contre que je développe contre ceux qui disent que Hugo n'est pas dans son rôle.
Ah non, moi, ça ne me fait pas jaser, je ne suis pas dans la liste...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de l'Autriche
1k 24