1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. // Nigeria/Argentine

Houseman : « L'homme fort de l'Argentine, c'est Di María »

Champion du monde 78 et apprécié de tous en Argentine, René Houseman a toujours été un OVNI. Capable de jouer complètement saoul, ou de fuir les rassemblements pour aller jouer des matchs de quartier pour de l'argent, l'ancien ailier droit livre ses impressions sur une Coupe du monde qu'il suit d'une favela brésilienne. Avec l'œil moins vitreux que d'habitude.

11 10
Tu t'es installé dans une favela de Rio pour suivre la Coupe du monde. Comment ça se passe là-haut ?
À Santa Marta, je me sens comme si j'étais chez moi à Bajo Belgrano. C'est une expérience divine, spectaculaire même. Les gens nous traitent très bien. Franchement, je n'ai pas à me plaindre.

Tu es allé voir les débuts de l'Argentine au Maracanã. Quel jugement tu portes sur ce début de Coupe du monde de l'Albiceleste ?
J'ai eu les nerfs à fleur de peau en les regardant jouer contre la Bosnie, mais c'était à cause de l'émotion. Les débuts, dans un Mondial, c'est toujours très difficile. L'important, c'est de gagner et c'est ce qu'ils ont fait. Ça va leur donner confiance, même si contre l'Iran ça ne s'est pas beaucoup vu, mais ça va aller.

Les supporters argentins ont envahi Rio De Janeiro. Les médias locaux parlent même d'invasion…
C'était impressionnant, sincèrement je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de supporters argentins. La quantité de personnes habillées en blanc et ciel à Rio, c'est juste incroyable. Ici, on est comme à la maison et je suis sûr que les joueurs le sentent aussi comme ça. La seule chose qui est venue gâcher notre fête, ce sont les sifflets des Brésiliens au moment de l'hymne. C'est quelque chose qui m'a déçu parce que je ne m'attendais pas à ce genre d'hostilité de leur part. Avant d'aller au Maracanã, je sentais qu'il y avait vraiment une bonne ambiance entre Brésiliens et Argentins. Tout était parfait entre nous. Siffler l'adversaire, ça fait partie du football, mais les sifflets contre les Argentins m'ont désagréablement surpris. C'est dommage, tout allait tellement bien entre nous avant ça…

Comment tu juges les prestations de Messi depuis le début du Mondial ?
Il est très bien, même s'il est toujours très entouré par les adversaires. Contre la Bosnie, il a eu du mal à se défaire du marquage, mais même comme ça, il a fini par marquer. Pour moi, l'homme fort de cette sélection, c'est Di María. Il devient chaque jour de plus en plus influent en Selección. Tu sens vraiment qu'il est en pleine confiance. S'il continue comme ça, ce sera l'un des hommes clés de l'Argentine dans ce Mondial.

Quel joueur de l'Albiceleste actuelle ressemble le plus au meilleur des Houseman ?
Je n'aime pas trop les comparaisons, mais Messi me ressemble dans certains trucs et Agüero dans d'autres. Le Kun a le même sens du dribble que celui que j'avais. Quand il doit éliminer son adversaire, il est d'une insolence rare. J'aime ça.

Et la France, t'en as pensé quoi ?
C'est dur de voir tous les matchs du Mondial et la France, je n'ai pas vraiment suivi ce qu'ils avaient fait dans ce début de compétition. Après, il y en a un, chez vous, qui me plaît beaucoup : Benzema. Il est vraiment bon. Tout ce qu'on peut dire sur les Bleus pour l'instant, c'est qu'ils ont réussi leur débuts. Heureusement. S'ils n'avaient pas gagné contre le Honduras, ça aurait été lamentable…

Vous êtes sur les terres de Garrincha, un joueur mythique avec lequel on vous a beaucoup comparé…
J'ai joué contre Garrincha, lors d'un match amical organisé au Maracanã. Il était déjà malade à l'époque, mais même comme ça, il avait eu quelques détails plein de classe et de génie. C'était vraiment un joueur unique. Après, ce serait vraiment bête de ma part de me comparer à Garrincha, même si on partageait tous les deux la même vision du football. Un football plein d'entrain et d'insolence.

Et à part ça, la santé, ça va ?
Très bien, même si j'ai pas mal d'arthrose. C'est chiant l'arthrose, j'ai mis une heure et demie pour monter les marches du stade la dernière fois ! (rires)


Propos recueillis par Aquiles Furlone
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Di maria et robben les coups de reins les plus dévastateurs du football.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Ok, Di Maria fait une super saison.
Ok Di Maria est très précieux dans l'entre-jeu et pour la projection du jeu argentin.

Mais désolé, l'homme fort de l'Argentine, celui qui peut te créer l'exploit et débloquer le match à lui seul, c'est et ça restera Messi.
RomsteakGary Niveau : DHR
Message posté par PhoenixLite
Ok, Di Maria fait une super saison.
Ok Di Maria est très précieux dans l'entre-jeu et pour la projection du jeu argentin.

Mais désolé, l'homme fort de l'Argentine, celui qui peut te créer l'exploit et débloquer le match à lui seul, c'est et ça restera Messi.


Pour aller plus loin, je dirais que Di Maria est l'homme fort de cette selection, et que Messi est davantage le facteur clé de cette équipe. Parceque Di Maria est toujours très en ce moment et que l'Argentine peut compter facilement sur lui. Messi en revanche est plus irrégulier, donc je ne le vois pas comme l'homme fort, dans la mesure où quand il n'est pas génial, l'argentine n'est pas génial, et que quand il a un éclair digne de son niveau, l'argentine marque.

Donc oui, l'Argentine ne peut gagner qu'avec un bon Messi, mais Di Maria, lui, représente la vraie valeurs sure de l'équipe.
RomsteakGary Niveau : DHR
Message posté par PhoenixLite
Ok, Di Maria fait une super saison.
Ok Di Maria est très précieux dans l'entre-jeu et pour la projection du jeu argentin.

Mais désolé, l'homme fort de l'Argentine, celui qui peut te créer l'exploit et débloquer le match à lui seul, c'est et ça restera Messi.


Pour aller plus loin, je dirais que Di Maria est l'homme fort de cette selection, et que Messi est davantage le facteur clé de cette équipe. Parceque Di Maria est toujours très en ce moment et que l'Argentine peut compter facilement sur lui. Messi en revanche est plus irrégulier, donc je ne le vois pas comme l'homme fort, dans la mesure où quand il n'est pas génial, l'argentine n'est pas génial, et que quand il a un éclair digne de son niveau, l'argentine marque.

Donc oui, l'Argentine ne peut gagner qu'avec un bon Messi, mais Di Maria, lui, représente la vraie valeurs sure de l'équipe.
Message posté par PhoenixLite
Ok, Di Maria fait une super saison.
Ok Di Maria est très précieux dans l'entre-jeu et pour la projection du jeu argentin.

Mais désolé, l'homme fort de l'Argentine, celui qui peut te créer l'exploit et débloquer le match à lui seul, c'est et ça restera Messi.


super analyse, bravo!!!!
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par popeye


super analyse, bravo!!!!

Je te retourne le compliment.
Je suis sur le cul face à la puissance de ta connaissance sur le football.
Pas d'accord. Di Maria a fait une excellente saison avec le Real, mais depuis le début du mondial il est comme tous ses partenaires: fade.

Tu enlèves Messi dans cette équipe et c'est le néant. J'attends toujours...
Guardinho Niveau : CFA2
Alors oui, Di Maria est un excellent joueur. De là à dire que c'est l'homme fort de la sélection...

Un peu comme dans Olive et Tom : on l'aime tous, Ben Becker, il est presque aussi bon que son wingman. Sauf qu'en fait, c'est LUI le wingman.
blackorpheuskj Niveau : DHR
Toujours est-il que malgré ses deux matches pourris, ça reste l'équipe qui me fait le plus flipper et de loin, plus encore que les Pays-Bas et l'Allemagne, en étant complètement à chier, ils ont quand même gagné les deux premiers matches de poule, ce qui est sûr c'est que sur le papier et s'ils hausse leurs niveaux de jeux pour les 8ème, et si y en a un ou deux de ce trio voir de ce quatuor avec Higuain qui prennent feu, on va avoir du mal à les arrêter...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Grèce passe au buzzer
11 10