1. // International – Coupe des confédérations

Houllier : « Aucune équipe européenne n'a jamais gagné ici »

L'ancien technicien des Bleus et des Reds traîne ses guêtres du côté de Rio de Janeiro pour le compte de la Fifa. Conseiller technique de l'entité mondiale du football, Gérard Houllier nous balance ses « tips » sur la compétition qui s'est ouverte ce week-end, avec la Coupe du monde en filigrane, forcément.

Modififié
20 23
En quoi les conditions climatiques (la chaleur et l'humidité notamment) vont influer sur le jeu dans ce tournoi et à la Coupe du monde ?
Ici, même quand il pleut, il fait chaud. Le Brésil est habitué à ces conditions de jeu, comme les autres équipes sud-américaines. Ce n'est pas un hasard si jusqu'à présent aucune équipe européenne n'a remporté de compétition internationale sur ce continent. Ces conditions climatiques favorisent les attaques construites au détriment des contre-attaques. On verra plutôt des contre-attaques en fin de match, quand les équipes seront fatiguées.

Risque-t-on de voir une coupe plus lente qu'en Afrique du Sud, où la compétition s'était déroulée en hiver ?
Attention, je n'ai pas dit que les équipes joueraient plus lentement. Je pense qu'elles joueront de manière plus « sûre » , sans grande prise de risque, comme on peut observer en hiver en France ou en Allemagne, par exemple. Il faut s'attendre à voir davantage de conservation du ballon. Le climat est étouffant, il faut avoir fait un stage en amont ou avoir déjà joué ici pour intégrer ça. Je comprends pourquoi les Argentins et les Brésiliens sont plus habiles dans la conservation collective. Cela ne signifie pas que les joueurs ne vont pas courir. Ça va jouer dans les pieds plus que dans la profondeur. La maîtrise technique sera un facteur déterminant. L'équipe qui contrôlera la balle prendra l'ascendant, avec des individualités pour faire la différence, comme toujours.

Les longs déplacements constituent aussi un facteur déterminant...
La plupart des équipes, le Brésil et l'Espagne notamment, possèdent leur propre charter, désormais. À l'issue de chaque rencontre, elle retourne à leur camp de base, si les délais le lui permettent. C'est ce qui s'est passé l'an dernier à l'Euro, où les équipes ont dû multiplier les allers-retours entre la Pologne et l'Ukraine. Après, les voyages sont fatigants, c'est indéniable. Mais toutes les équipes sont logées à la même enseigne. Le temps de récupération qui leur est donné est plus ou moins le même. Les nombreuses études faites sur le sujet conseillent d'insister sur les étirements après un déplacement. Ici, ce n'est pas pire qu'aux USA, demandez à Cafu (Ndlr : présent à ses cotés en tant que consultant technique de la Fifa), qui doit se souvenir des déplacements entre Chicago, San Francisco, etc. Tous les joueurs pros sont habitués à voyager. Un joueur m'a confié un jour qu'il passait environ 225 jours en dehors de chez lui. Il a fini par divorcer à cause de ça. Sa femme était devenu une « veuve du football » … Prenez Oscar. Entre la préparation de Chelsea, qu'ils ont fait l'an dernier aux États-Unis, les matchs de Premier League aux quatre coins de l'Angleterre et les matchs de Coupe d'Europe, il est constamment en déplacement. D'un autre côté, ces déplacements maintiennent le joueur en éveil, alors que s'il reste au même endroit tout le temps, il peut se laisser bercer par un faux rythme.

Le décalage horaire joue aussi un rôle sur l'état physique des joueurs…
Lorsqu'on se déplaçait en Russie avec Liverpool pour jouer un match européen, on restait sur les horaires de l'Angleterre. Comme ce genre de déplacement se fait sur deux jours seulement, ça permet de conserver le même rythme biologique.

Mais pour une compétition longue comme celle-ci, il vaut mieux arriver plusieurs jours en amont ?
Il faut arriver sur place au moins une semaine avant. C'est ce qui nous a tués en Malaisie (Ndlr : lorsqu'il entraînait l'équipe de France des moins de 20 ans, lors de la Coupe du monde 1997 de la catégorie). On joue le premier match contre le Brésil et on se prend 3-0. On descendait pratiquement de l'avion. Je me souviendrais toute ma vie du premier entraînement : une impression d'étouffement (il soupire longuement). On avait disputé le Tournoi de Toulon juste avant. On pensait se servir du premier tour comme d'une préparation, mais on s'est qualifiés et on a joué la prolongation en demi-finale et en finale. On n'a donc pas eu cette semaine d'acclimatation nécessaire. On a terminé les quarts de finale rincés. Je me souviens de Thierry Henry, qui fait un débordement dans le dernier quart. Il tombe et il ne se relève pas.

Quelle est la « tendance » tactique du moment ?
On revient de plus en plus à un jeu de couloir. Il y a une prédominance des ailiers. Et les équipes qui jouent sans ont des arrières latéraux très offensifs. Les latéraux brésiliens sont presque des ailiers. Regardez Marcelo et Dani Alves lors du match d'ouverture : ils étaient pratiquement tout le temps en attaque ! On a Cafu ici, qui fut l'un des plus grands spécialistes au monde. Sinon, vous avez des joueurs qui évoluent sur les côtés, tel que Cazorla, qui repique dans l'axe pour libérer l'espace pour le latéral. Tout part de derrière. Les latéraux ont une position clef. Sur la relance du gardien, ce sont souvent eux qui reçoivent la balle. Les grandes équipes combinent l'habileté technique et la vitesse. Aujourd'hui, le facteur déterminant, c'est la rapidité avec laquelle votre équipe réagit lorsqu'elle gagne ou qu'elle perd le ballon. Et la faculté à changer de stratégie en cours de rencontre. L'équipe qui s'imposera ici sera celle qui s'adaptera le mieux aux conditions climatiques.

Propos recueillis par Florent Torchut, à Rio de Janeiro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est excessivement intéressant. Merci beaucoup.
KillerCroc Niveau : CFA
Note : 1
La question que je me pose c'est: pourquoi Houllier ne coache plus? Pourquoi le PSG n'a pas ne serait-ce que pensé à lui? C'est un excellent meneur d'hommes, et niveau tactique il touche sa bille. Et le Mister est français, et les bons coachs français courrent pas les rues.
Une commission d'enquête de la FIFA va être nommée pour étudier les emplois fictifs au sein de la FIFA
et merde*!...suite...
il mérite quand même mieux le père Houillier, il pourrait pleinement redevir manager ou entraineur d'un grand club européen

désolé trop vite
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 13
"Demandez à Cafu (Ndlr : présent à ses cotés en tant que consultant technique de la Fifa), qui doit se souvenir des déplacements entre Chicago, San Francisco, etc."

C'est sûr que toi Gérard, les déplacements entre les différentes villes hôtes de la World Cup 1994, tu n'as pas eu l'occasion de savoir ce que c'était, hein ?
Bah il peut plus entraîner... Juste à cause de petits pb cardiaques qu'il a eu par le passé. Souvenez-vous... Pffff
"L'équipe qui contrôlera la balle prendra l'ascendant, avec des individualités pour faire la différence, comme toujours."
Espagne, Allemagne, Italie + équipes Amer. Sud... S'il a raison.
En fait le type enfonce des portes grandes ouvertes ou bien ??
Message posté par KillerCroc
La question que je me pose c'est: pourquoi Houllier ne coache plus? Pourquoi le PSG n'a pas ne serait-ce que pensé à lui? C'est un excellent meneur d'hommes, et niveau tactique il touche sa bille. Et le Mister est français, et les bons coachs français courrent pas les rues.


Une fois sur le plateau de canal, il avait répondu au même questionnement, que vu l'état de sa santé (je ne sais plus quoi), entrainer devient un risque.
Note : 3
Il a traité, re traité, et persisté à traiter Ginola de criminel. Rien que pour ça, il mérite mon plus profond mépris. Quand on sait pas pardonner une action ratée au foot 20 ans après, humainement, on est vraiment laid.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
J'ai horreur de ce mec, assurément un des plus grand faux cul du foot français. C'est le genre de mec responsable de tout quand il gagne, mais coupable de rien quand il perd...

Je passe sur l'épisode Ginola, à qui il a attribué le but assassin de Kostadinov ( Comme si tous les joueurs que le bulgare a passé en revue avant d'aller crucifier Lama n'avaient pas leur part de responsabilité... )

Il a tiré la couverture sur lui comme personne lors du quadruplé des Reds, certes il à sa part de succès la dedans mais il était pas sur le terrain non plus...

Je pense qu'on a vu son vrai niveau de technicien quand il a pris les rênes d'Aston Villa, résultats moyens, pour coach moyen ( on va pas dire mauvais non plus, mais moyen )

Gaby Agbonlahor a d'ailleurs dit a son sujet qu'il avait failli flinguer sa carrière...
Message posté par saviola07
En fait le type enfonce des portes grandes ouvertes ou bien ??


Tout à fait, mais pour plus de thune que toi et moi n'en gagneront jamais! (sans compter le voyage et tout et tout au frais de la princesse (ou la prince))
Message posté par KillerCroc
La question que je me pose c'est: pourquoi Houllier ne coache plus? Pourquoi le PSG n'a pas ne serait-ce que pensé à lui? C'est un excellent meneur d'hommes, et niveau tactique il touche sa bille. Et le Mister est français, et les bons coachs français courrent pas les rues.


Au PSG y'a Leo, demande à Aulas pourquoi Houillier a pas prolongé..
J'espere que domenech sera toujours méprisé dans 100 , 150 , 500 ans . Pourtant humainement j'suis au top :)
Message posté par hmiller
Il a traité, re traité, et persisté à traiter Ginola de criminel. Rien que pour ça, il mérite mon plus profond mépris. Quand on sait pas pardonner une action ratée au foot 20 ans après, humainement, on est vraiment laid.


Pour le coup, t envoies sévèrement du rêve.
Ginola m a fait kiffer mais m a aussi exaspéré, reste un truc évident le traitement reçu est le plus dégueulasse jamais administré à un gus qui pour le coup n avait rien fait de mal. Le tout lancé par celui qui a mené paris à son 1er titre.
Merci pour le rappel effectué.
Mais ouais. J'ai encore le souvenir de l'avoir vu en parler les yeux injectés de sang sur Canal Plus l'an dernier. L'AN DERNIER QUOI. Qu'est ce qu'il a dans la tête ce mec ? Sans dec. Je crois même que Ginola a été obligé de lui coller un procès pour qu'il finisse de la fermer. Comment peut on être aussi con ? D'ailleurs j'admire Ginola qui arrive à garder son sang froid quand il parle de Houllier.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
sauf que ginola a perdu son procès(malheureusement sur un point de droit technique)
mais houiller a ses defauts, effectivement c'est un flingueur et un sournois.
apres remettre en cause son travail a liverpool ou aston villa, faut pas exagérer
a liverpool avant lui il n'y a rien depuis 15 ans, nada. il a sorti une generation de joueurs et un fond de jeu, et benitez n'a eu qu'a se servir.
ensuite aston villa, il arrive apres martin o'neill qui etait tres apprecié des joueurs et au club depuis 4ans.
et il change toutes les methodes de travail. prévient les joueurs que l'entrainement va etre plus long d'une heure par jour, qu'ils vont faire plus de foncier, remet a plat la titularisation malgre des cadres bien ancrés,etc.. donc on peut difficilement juger sur sa premiere année. meme si effectivement la sauce n'avait pas l'air de prendre.
moi je vois surtout qu'il fut DTN france sur deux périodes, une bonne avec celle qui amène la CdM98 et une mauvaise qui se finit en afrique du sud, et qui correspond aussi a ce qu'on voit aujourd'hui comme generation de joueurs et de projet de jeu en EdF
sinon il n'est plus directeur technique monde pour le football chez red bull?
parce qu'il est là l'emploi fictif. et surement pas trop mal payé
Bon ok Houiller, moi aussi, me laisse un sentiment mitigé (titre avec Paris mêlé au traitement inacceptable infligé à Gino). Le plus affligeant étant que près de 20 ans après, il lui en veut encore. Mais bon son itw est pas mal, il explique quand même pas mal de choses sur les conditions au Brésil et il a quand même une grosse expérience. Après, je croyais qu'il était dir sportif des NY Redbulls ? Il l'est plus ?
Message posté par hmiller
Il a traité, re traité, et persisté à traiter Ginola de criminel. Rien que pour ça, il mérite mon plus profond mépris. Quand on sait pas pardonner une action ratée au foot 20 ans après, humainement, on est vraiment laid.


C'est pas tellement sur l'action que Houiller en veux à Ginola.
C'est sur ses déclaration d'avant match dans la presse ou en gros il disait:

"je suis meilleurs que les marseillais, je devrai jouer".

Si Nasri fait la même aujourd'hui on le pend par les c... du 2e étage de la toure eiffel.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
20 23