1. //
  2. // Féminines
  3. // Amérique du Nord
  4. //

Hope Solo veut les mêmes primes que les hommes

Modififié
4 27
C'est un marronnier du football féminin : le gouffre des salaires entre les femmes et leurs homologues masculins.

Après la victoire des États-Unis en finale de Coupe du monde féminine, Hope Solo, gardienne emblématique de sa sélection, demande l'équité au niveau des primes versées au gagnant de la compétition. Suite à leur succès, les Américaines ont empoché la somme de 1,8 million d'euros, un montant... 17 fois moins élevé que celui de l'équipe masculine d'Allemagne, championne du monde au Brésil en juillet dernier. Les coéquipiers de Bastian Schweinsteiger avaient empoché 31,7 millions d'euros à l'issue de la compétition.

Dans les rues de Los Angeles mercredi, certains fans ont brandi des pancartes réclamant « un salaire égal pour les athlètes féminines » . Hope Solo a tweeté la pancarte en question avec le commentaire suivant : « Je ne peux pas être plus d'accord ! »


SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mangeclous Niveau : CFA2
Elles ont du mal à cerner l'idée de "compétences égales". Pas sûr que les revenus de la Coupe du Monde féminine ait quelque chose à voir avec ceux de la CdM masculine.
Note : 12
Sauf que la CdM masculine rapporte bien plus à la Fifa que son pendant féminin.
C'est le même débat dans le tennis, quand on voit le niveau du tennis féminin et ses audiences on se dit que cette égalité de traitement est ridicule.
Et on le trouve où l'agent ? En 2010 la CDM masculine a généré 50 fois plus de revenus que la CDM féminine, c'est pas anormal que les primes soient 20 ou 30 fois supérieures.

Le top model homme le mieux payé en 2015 a touché 2M$, la femme top model la mieux payée a touché 50 M$. Alors, sexisme ou non ?

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 27