1. // Propos de François Hollande sur les footeux
  2. // Billet d'humeur

Hollande : Président normal, propos normaux ?

Les punchlines de François Hollande sur le petit monde du ballon rond tournent en boucle sur les réseaux sociaux et sur les plateaux TV. S'il est légitime de s'étonner de leur teneur venant du chef de l'État, dont on escompte un peu de hauteur à défaut d'une vision, ils n'ont en revanche rien de surprenant venant d'un politique dont on découvre de plus en plus la véritable signification du profil de « président normal » . Et donc de l'immense déception qu'il suscite...

Modififié
1k 29
François Hollande fait l'actu foot en ce jour de trêve internationale. Le livre Un président ne devrait pas dire cela, rédigé par deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, qui sort jeudi, commence à fuiter, et les réflexions du chef de l'État sur le foot sont parmi les plus reprises en ce beau mercredi ensoleillé. Naturellement, ces saillies distillées avec régularité dans les médias font désormais apparemment le sel de l'actualité et des fils d'info en continu, au point de se demander légitiment si nos dirigeants ne les lâchent pas volontairement dans l'espoir de manipuler les alcôves du off. Toutefois, il serait risible de réduire ce buzz en partie artificiel à une banale affaire de storytelling. Depuis longtemps, le sport préféré des Français est l'assurance d'occuper l'espace médiatique et des #hashtags, y compris dans le registre politique, car il en dit beaucoup sur l'air du temps, le bruit et les odeurs.

Contradictions de l'exécutif


D'abord, beaucoup s'étonnent encore malgré tout, surtout de la part d'un président de gauche, de la tonalité des citations qui circulent. En particulier de la part de François Hollande, qui aime d'habitude se draper d'une certaine distinction de fin connaisseur en matière de football, par exemple en opposant son Red Star « populaire » au PSG bling bling de son ennemi intime, Nicolas Sarkozy. Le fond comme la forme donnent cette fois au contraire l'impression d'un banal clash lors de l'After Foot. Outre la logorrhée très « café du commerce » , – cependant tout le monde à le droit de se (re)lâcher après une heure de réunion avec Le Drihan –, les cibles de ses attaques, les joueurs en bleu, et principalement issus de l'immigration, relèvent presque d'un revirement idéologique.


De ce point de vue, d'ailleurs, l'ouvrage en question semble d'abord révéler les contradictions autour desquelles l'exécutif se contorsionnent, puisqu'après avoir dénoncé « une communautarisation, une segmentation, une ethnicisation » de l'équipe de France (nous sommes en 2012), quelques pages plus loin le même personnage rappelle que « la gauche ne peut pas gagner sur le thème de l'identité, mais elle peut perdre sur le thème de l'identité » , tout en admettant un problème « avec l'islam » et une immigration trop massive.

« Vedettes richissimes »


Le regard sur le foot s'inscrit dans cette lignée d'inflexions progressives durant le quinquennat, qui revisite les fondamentaux de son camp, quelque part entre Chevènement et Mélenchon, et pour le foot entre Alain Finkielkraut et le « Racaille football club  » de Daniel Riolo (qui avait le mérite au moins de pointer le rôle des clubs et des dirigeants). Deux ans après Knysna, il livre de la sorte une interprétation quasi zemmourienne de ce que sont et pensent les capés. « Il n'y a pas d'attachement à cette équipe de France. Il y a les gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France. » / « On voit bien que sur l'expression, il y a une perte de niveau. (...) Ils sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation. Ils ne sont pas préparés psychologiquement à savoir ce qu'est le bien, le mal. »


Ces mots arrivent après le livre de Valérie Trierweiler, dans lequel il lui était prêté un certain mépris instinctif du peuple, des fameux « sans-dents » . Elle vient d'ailleurs de remettre le couvert dans un excellent timing en diffusant sur Twitter un SMS de FH qui enfonce le clou sur le sujet.



Dans le cas du foot, il achève la bête en parlant de la nécessité de « muscler le cerveau » des joueurs, un tacle envers une Fédération qui ne saurait élever ses enfants comme une mère n'empêcherait pas son fils de dealer. Le retour de boomerang risque vite d'arriver (Manu Petit a déjà dégainé), surtout quand tu as le malheur de t'aventurer dans l'aire de jeu de la démagogie.

Un perroquet du sens commun de l'opinion


Toutefois, s'en tenir à pointer cette dimension, certes nécessaire, de l'étude de quelques phrases puisées au vent des conversations entre « amis » (dont certaines parfois tronquées ou amputées de leur intégralité, notamment sur l'islam) serait passer à coté d'un autre point essentiel et tout aussi rabaissant pour le foot. François Hollande se voulait le président normal, il y arrive enfin. Oublié le mariage pour tous, le combat contre la finance, les culs rouges de Rouen... Il dit enfin ce qu'ils veulent entendre, pardon Kery James. Sûrement parce qu'il le pense. Il réagit, il n'interroge pas. Il certifie les évidences, celles qu'il a déjà entendues, il n'approfondit plus. Il reproche au foot d'être intellectuellement faible, se met à son niveau et lui enfonce la tête sous terre.


Il n'y a rien d'anormal dans les termes et l'argumentaire employés par François Hollande, hormis que ceux-ci ne trouvèrent aucune suite concrète dans son action à la tête du gouvernement. Voila l'immense déception qui peut nous habiter. Le foot, qu'on le veuille ou non, n'est pas un reflet de la société, mais un acteur à part entière. Il méritait mieux qu'un perroquet du sens commun de l'opinion. La droite existe déjà, et au moins, elle a réfléchi avant de parler.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Marine Le Pen 2010

Comme on l'interrogeait pour savoir si l'équipe représentait la France, elle a répondu "j'espère que non", en évoquant "le pognon qui dégouline de ces gens" et "le sentiment de cet argent facilement gagné".

Le moment ou la droite réfléchit avant de parler foot à du m'échapper.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Oui enfin ça c'est "l’extrême droite", quand Melenchon parle, il ne parle pas pour la "gauche" mias pour "l'extreme gauche". A un moment faut savoir un minimum faire des distinctions pour avoir un dialogue construit. Sinon on caricature tout et ça devient du bistrot pur et dur.
1 réponse à ce commentaire.
Salut NKM,

Pardon de taper l'incruste, mais y'a pas un papier a faire avec Cissé et sa mise en examen ?
Parce que Hollande ca va deux secondes, il n'a rien a dire sur la FIFA ou le fair play financier, ses etats d'âme(si il en a une) on s'en tape.
La preuve : un seul com jusqu'à présent.

Merci cher NKM.
Hollande est tellement minable qu'il ne mérite même plus qu'on parle de lui.

S'il lui reste ne serait-ce qu'une once de dignité il se retirera de la vie publique et retournera en Corrèze claquer sa retraite extravagante payée par le contribuable.

Je pensais pas qu'un Président aurait pu faire pire que Sarko mais l'homme est une source inépuisable de surprises et faits malheureux.
Senzo Meyiwa Niveau : District
Hollande nous démontre ce qu'est le mépris de classe, c'est tout.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Hollande nous démontre surtout que "la gauche" ce n'est qu'un partie prix, un slogan marketing. Une fausse idéologie utilisée pour atteindre les sommets. Et le pire c'est qu'ils y en a pour les croire !
Il y a de moins en moins d'inégalité car nous sommes tous de plus en plus "pauvres", mais eux par contre, leur salaires ne baissent pas des masses. Surtout quand on voit tout ce qu'ils ont en "nature" (bouffe, logement, transport) on se demande pourquoi ils ont besoin de tant d'argent.
1 réponse à ce commentaire.
J'ai rarement vu un homme politique être autant arriviste avec aussi peu de dignité. Il n'a absolument aucune conviction politique, ni de droite ni de gauche. Là, il se place juste un peu plus à droite parce que c'est vendeur. Si demain le communisme ou le nazisme était populaire, il tiendrait un discours communiste ou nazi.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Je ne pense pas que ça soit l'unique fait d'hollande. Sarkozy a par exemple remarqué la marge d’électeur qu'il pouvait se faire en utilisant les idées d’extrême droite, et il ne s'est pas gêné.
Ouais mais Sarkozy est de droite et il n'a jamais tenu un discours de gauche. C'est pas pareil que de passer de l'extrême-gauche à l'extrême-droite dans ses discours.
2 réponses à ce commentaire.
robbierensenbrink Niveau : Loisir
Ah François, pas un mot sur la FIFA, sur le Qatar et les conditions de travail des ouvriers dans les stades, il parle de moralité mais oublie les ministres de son gouvernement condamnés par la justice ... qu'il est tombé bien bas.
Claudia quatre chapeaux Niveau : District
Les politiques qui parlent de foot, c'est pire que le contraire.
abistodenas Niveau : DHR
Message posté par Alieksandr
Hollande est tellement minable qu'il ne mérite même plus qu'on parle de lui.

S'il lui reste ne serait-ce qu'une once de dignité il se retirera de la vie publique et retournera en Corrèze claquer sa retraite extravagante payée par le contribuable.

Je pensais pas qu'un Président aurait pu faire pire que Sarko mais l'homme est une source inépuisable de surprises et faits malheureux.


tu as un semblant de début d'argument à ce que tu racontes où c'est juste une opinion que tu t'es faite en lisant les titres de google news ?
abistodenas Niveau : DHR
Message posté par gonzolo
J'ai rarement vu un homme politique être autant arriviste avec aussi peu de dignité. Il n'a absolument aucune conviction politique, ni de droite ni de gauche. Là, il se place juste un peu plus à droite parce que c'est vendeur. Si demain le communisme ou le nazisme était populaire, il tiendrait un discours communiste ou nazi.


peux-tu étayer ton propos ?
ça m’intéresse ...
Funky_samurai Niveau : CFA2
Tu me parait être très militant, apparemment tu prends mal les remarques faite contre Hollande.
Ah, y'en a encore pour qui il faut l'étayer? Ben dis donc.
Bon, ben, pendant sa campagne des présidentielles, il parlait de passer la City au Kärcher. Là il parle de passer les cités au Kärcher.
Bref, il est passé de l'extrême-gauche à l'extrême-droite parce que c'était vendeur à l'époque de taper sur la finance et que c'est devenu vendeur aujourd'hui de taper sur les immigrés.
Et le plus marrant, c'est qu'on voit très bien qu'il n'en a rien à foutre ni de l'un de l'autre, c'est juste un arriviste. Sa seule conviction c'est lui.
2 réponses à ce commentaire.
Patxikudelatxams Niveau : District
Bon ben, François, je crois que les places gratos en loge avec champagne et petits fours, c'est fini pour toi, hein!
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Un riche qui méprise le sport populaire des plus pauvres ainsi que les joueurs issus de ce milieu en tant que milieu social d'origine. Mépris qui ne disparaîtra pas demain.

Pour ceux voulant nous expliquer en quoi Mimolette est de gauche, nous sommes toute ouïe. J'suis pas content !
Funky_samurai Niveau : CFA2
Je suis désolé de briser ton rêve, mais Melenchon n'est pas mieux à ce niveau là comme les autres hommes politiques se disant de "gauche".
Tout simplement car quand ils arrivent au pouvoir, ils découvrent que leur "idéologie" qui est louable est tout simplement inapplicable. Et ils sont eux même en contradiction avec car très aisés.
Mélenchon a quand même sortie une connerie comme "un joueur qui ne paye pas ses impots en France ne doit pas pouvoir jouer pour l'equipe de France". Le mec n'a pas compris que si, par exemple, Benzema est en Espagne, ce n'est en aucun cas pour s'exiler financièrement, mais pour la compétition, le Real étant plus intéressant sportivement que sochaux.
Le jour où les joueurs de foot, feront comme les tennis mens et autres pilote de formule 1, c'est à dire partir vivre en suisse, là on pourra leur reprocher un truc. Mais les impots, ça se payent là où on vit.
1 réponse à ce commentaire.
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
Les commentaires sont étonnants. On a l'impression que certains ne se rendent pas compte du contexte de ces entretiens. Si Hollande ne parle pas de corruption de députés/ministres, c'est parce qu'on ne lui a pas posé la question ou parce que les auteurs ont choisi de ne pas les imprimer. Incroyable que je défende Hollande!

Oui, il est difficile de s'attacher à certains des joueurs de l'EDF car ils ont une culture racaille. La culture racaille, c'est "J'aime la thune (et si je peux ne pas payer d'impôts...)". La même culture que chez certains politiques: je ne vois aps pourquoi je devrais accepter l'une si je n'aime pas l'autre. D'autant plus que chez les cailles, ça s'accompagne d'un manque total de culture et de curiosité intellectuelle.

Oui, ils sont représentatifs de certains Français, l'argent en plus (et non, pas uniquement en banlieue - si seulement!). C'est ça qui est navrant. Mais ce que dit Hollande dans le cadre d'entretiens, combien le partage?
Funky_samurai Niveau : CFA2
Alors toi t'en tiens une bonne couche, je vois qui te plait en politique. Mélenchon (que tu dois aimer) a quand même sortie une connerie comme "un joueur qui ne paye pas ses impots en France ne doit pas pouvoir jouer pour l'equipe de France". Le mec n'a pas compris que si, par exemple, Benzema est en Espagne, ce n'est en aucun cas pour s'exiler financièrement, mais pour la compétition, le Real étant plus intéressant sportivement que Sochaux. oui la tunes suis, mais la preuve en est que le PSG (qui peut donc payer une fortune les joueurs) n'arrives pas à faire venir tout le monde, car non il n'y a pas que la tune dans le foot.
Le jour où les joueurs de foot, feront comme les tennis mens et autres pilote de formule 1, c'est à dire partir vivre en suisse, là on pourra leur reprocher un truc. Mais les impots, ça se payent là où on vit.
1 réponse à ce commentaire.
@LaToutePremiereFois:

Disons qu'il aurait mieux fait d'éviter ce thème de l'exemplarité.
D'après toi, Cahuzac c'est qui pour lui ?
Qu'il reste dans son monde.
Message posté par aquatre
@LaToutePremiereFois:

Disons qu'il aurait mieux fait d'éviter ce thème de l'exemplarité.
D'après toi, Cahuzac c'est qui pour lui ?
Qu'il reste dans son monde.


Après reconnaissons à Hollande ses erreurs mais aussi ses mérites.

Dans les affaires Cahuzac ou Thevenoud les deux ont du sortir du gouvernement avec perte et fracas.

Sarkozy a déjà dit qu'en cas de problème similaire il laisserait ses copains corrompus au gouvernement " présomption d'innocence".

Je n'ai aucune sympathie pour Hollande mais faut essayer de ne pas tout mélanger.
Keyboard Warrior Niveau : District
Message posté par Entoutemauvaisefoi

Oui, il est difficile de s'attacher à certains des joueurs de l'EDF car ils ont une culture racaille. La culture racaille, c'est "J'aime la thune (et si je peux ne pas payer d'impôts...)". La même culture que chez certains politiques: je ne vois aps pourquoi je devrais accepter l'une si je n'aime pas l'autre. D'autant plus que chez les cailles, ça s'accompagne d'un manque total de culture et de curiosité intellectuelle.

Oui, ils sont représentatifs de certains Français, l'argent en plus (et non, pas uniquement en banlieue - si seulement!). C'est ça qui est navrant. Mais ce que dit Hollande dans le cadre d'entretiens, combien le partage?


Le problème, si je puis dire, c'est que tu es beaucoup plus nuancé que Hollande lorsque tu parles de CERTAINS joueurs de l'EDF.

François Hollande, qui est pourvu de bien peu d'autorité, s'en affirme une en désignant l'équipe de France comme formée de "gars des cités" n'ayant pas d'attachement à leur pays. Il tire une généralité du comportement de quelques abrutis, qui ne deviennent en fait représentatifs que de sa démagogie.
Je trouve ça parfaitement dégueulasse.
el.maestro Niveau : DHR
Message posté par Keyboard Warrior
Le problème, si je puis dire, c'est que tu es beaucoup plus nuancé que Hollande lorsque tu parles de CERTAINS joueurs de l'EDF.

François Hollande, qui est pourvu de bien peu d'autorité, s'en affirme une en désignant l'équipe de France comme formée de "gars des cités" n'ayant pas d'attachement à leur pays. Il tire une généralité du comportement de quelques abrutis, qui ne deviennent en fait représentatifs que de sa démagogie.
Je trouve ça parfaitement dégueulasse.


D'accord avec toi, ce qui dérange dans le propos d'hollande c'est la généralisation.
Cependant je pose une question totalement innocente parce que réellement je ne connais pas la réponse: de quand datent ses propos ? Parce que soyons sérieux, si hollande a tenu ces propos dans le marasme post-knysna, cela aurait fait beaucoup moins jaser si les propos étaient devenus publics à ce moment. Car jusqu'au barrage retour contre l'Ukraine, ce que dit hollande represente bien le sentiment qu'inspirait l'EDF à 95% des gens !!
Mais je me répète, ça n'amène jamais rien de bon de généraliser, et ce quel que soit le sujet.
dragon_komodo Niveau : District
Je crois qu'on écrit logorrhée.
@MadMax:

Vite une médaille pour avoir agi en conséquence ! Merci d'être honnête !
Tu prends le problème a l'envers, virer un corrompu n'ouvre pas droit aux louanges.
Sinon ca signifie que conserver un corrompu c'est normal.
Message posté par el.maestro
D'accord avec toi, ce qui dérange dans le propos d'hollande c'est la généralisation.
Cependant je pose une question totalement innocente parce que réellement je ne connais pas la réponse: de quand datent ses propos ? Parce que soyons sérieux, si hollande a tenu ces propos dans le marasme post-knysna, cela aurait fait beaucoup moins jaser si les propos étaient devenus publics à ce moment. Car jusqu'au barrage retour contre l'Ukraine, ce que dit hollande represente bien le sentiment qu'inspirait l'EDF à 95% des gens !!
Mais je me répète, ça n'amène jamais rien de bon de généraliser, et ce quel que soit le sujet.


Mais je me répète, ça n'amène jamais rien de bon de généraliser, et ce quel que soit le sujet.

@el.maestro :

Tu généralises, là.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 2
Bon, inutile de tirer sur le flamby, de toute façon les balles passeront au travers. Même pas sûr que ce mec soit véritablement vertébré.

En revanche, les textos de Trierweiler, mazette ! Que ces gens sont sordides. Glauques. Atrophiés d'égo pourri. Lui s'il a vraiment écrit ça, et elle pour l'afficher en place publique.

Vindicte, rancoeur, mesquinerie, bassesse, cruauté.

Ces gens sont en souffrance.

L'une des grandes ironies de la vie, c'est de constater que les "puissants" de ce monde sont en fait des putains d'êtres en souffrance, et que malgré leur fortune, leur confort et leur pouvoir, ils vivent dans une réalité constellée de bassesse, de haine, de vindicte, de remontées acides dans leurs gosiers désespérément secs.

Ca ne me réjouit pas du tout, je ne souhaite de mal à personne.

Moi par exemple, j'ai un ulcère à l'estomac. C'est assez dingue que ça m'arrive à moi qui suis avec Jésus, Bouddha et Fonzy un des mecs les plus cool de la création. Et pourtant, je me suis fait un ulcère tout seul. Comme dans la chanson de Goldman.

Du coup, je me suis renseigné sur le truc. Histoire de savoir qui était mon bourreau. Bah c'est moi.

Tu te fais un ulcère quand tu es dans l'inhibition de l'action, c'est-à-dire quand tu renies tout ce vers quoi ton être profond te pousse. Plus tu te renies, plus tu te détruis. Et l'ulcère, c'est peau-de-couilles comparé à d'autres pathologies bien plus graves que tu peux t'infliger.

Bref, je me suis renseigné sur le bazar et je suis tombé sur une stat étonnante. Plus tu as de pouvoir, plus tu as de chances de développer un ulcère.

Forcément ça m'a fait chier, vu que j'ai aucun pouvoir, à part sur mon chat et ma meuf, mais merde faut vraiment que je sois hypertrophié du bulbe pour m'infliger une maladie de riche alors que je suis un sans-dent.

J'ai pas les moyens de me payer un ulcère, putain. C'est presque un luxe métaphysique que je m'octroie. Ulcère à crédit.

Enfin bref, cette statistique m'a alarmé. Au départ je me suis dit : c'est normal, les gens de pouvoir ont beaucoup de responsabilités. Beaucoup de responsabilités rime avec beaucoup de pression, donc ulcère.

Mais maintenant que je connais bien Eugène, mon ulcère, je sais comment ça fonctionne. Et ça n'a rien à voir avec la pression ou les responsabilités (j'en suis la preuve).

C'est lié au reniement de toi-même. Chaque fois que tu agis en contradiction avec tes principes fondamentaux, constitutifs, tu te tues de l'intérieur.

Les hommes de pouvoir développent plus facilement des ulcères.
Les ulcères sont intimement liés à la trahison de tes idéaux.

Je vous laisse sur ce sophisme pantois.
Tu as toute ma compassion.
Funky_samurai Niveau : CFA2
ton commentaire est chiant, désolé que tu te sois donnée tant de mal.
Alphonse Tram Niveau : DHR
Pas du tout, c'est d'ailleurs un des types les plus intéressants à lire sur ce site. Retourne parler politique, va.
Funky_samurai Niveau : CFA2
Et les ulcères sont effectivement due à beaucoup de pression, mais on peut avoir énormément de pression en étant un simple employé ! Y a même un stagiaire là où je travaille qui en a eu un ....
Donc le truc sur "les gens de pouvoir" c'est complètement faux.
J'ai un gros doute sur ce que tu dis sur les ulcères. J'ai souvenir d'une étude sur des rats où les "réglos" étaient ceux qui se faisaient des ulcères. Ni ceux qui tapaient sur les autres, ni ceux qui se faisaient rétamés ne développaient de stress. Seuls ceux qui refusaient ce petit jeu du maître et de l'esclave...
5 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Garra la justice
1k 29