Hogdson, cet homme à part

Modififié
0 4
Un entraineur qui préfère se faire payer avec des billets pour la Scala de Milan plutôt que de toucher un bon gros salaire ce n’est pas courant. C’est pourtant ce que dévoilait récemment Massimo Moratti dans The Sun au sujet de Roy Hodgson.

Rassurez-vous, si le bon Roy recevait bien un salaire lors de son premier passage à l’Inter (1995-1997), c’est lors de son intérim six matchs, en 1999, qu’il avait proposé de travailler gratuitement pour son ami Moratti. Grand prince le Roy. Mais sous l’insistance du milliardaire, Hodgson finit par se laisser tenter par une rémunération peu commune. Le deal tourne alors autour de place pour la Scala de Milan afin d’aller admirer Pavarotti. « Nous sommes allés ensemble, bien sûr  » , dira celui qui ne possède plus aujourd’hui que 30% des parts du club italien.

Pas sûr que les Mancini, Mourniho, Benitez, Gasperini et autre Ranieri aient eu les mêmes centres d’intérêt…


M.G
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

comme quoi on peut avoir la classe et une coupe en brosse degeulasse
cerveau-gauche Niveau : Loisir
RIP Pavarotti, juventino devant l'Eternel...
Benitez m'a pas l'air trop con dans le genre, m'étonnerait pas que ce soit son délire.
cebonvieuxjack Niveau : District
Message posté par Paratox
comme quoi on peut avoir la classe et une coupe en brosse degeulasse


Et un double menton.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4